Une journée dans les montagnes du Grampians National Park, au cœur du bush australien !

Cap vers l’Australie sauvage et les forêts d’eucalyptus du bush australien avec le parc national des Grampians ! Peuplées par les peuples Aborigènes depuis 22 000 ans, les montagnes de grès des Grampians se dressent fièrement au milieu d’une plaine désertique et constituent un site d’une exceptionnelle beauté dans le Sud du Victoria !

Un peu d’histoire…

Situé à 235 km à l’Ouest de Melbourne, le parc national des Grampians est le quatrième parc national du Victoria par sa superficie (1700 km²) et permet d’observer de nombreux animaux dans un paysage typique du bush, caractérisé par des montagnes de grès. Peuplée depuis plus de 20 000 ans par des peuples aborigènes, la région des Grampians était alors connue sous le nom de Gariwerd, d’après l’un des langages aborigènes usité dans cette partie du Victoria.

serial-travelers-australie-the-grampians-the-pinnacle3
Promontoire rocheux du “Pinnacle”, caractéristique des Grampians

D’ailleurs, de nombreux sites rupestres sont encore présents sur le site afin de témoigner de la présence plusieurs fois millénaire des Aborigènes dans cette région, avant l’arrivée des Européens. Gariwerd fut toutefois renommé Grampians par Sir Thomas Mitchell, alors gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud, en référence à une chaîne de montagnes de son Ecosse natale.


Panorama exceptionnel depuis le Mount Rouse et sa colonie de kangourous sauvages

serial-travelers-australie-the-grampians-mount-rouse-wild-kangaroos3

Vendredi 23 février 2018, nous quittons notre emplacement de camping situé dans la petite ville d’Hawkesdale, à 40 km au Nord de Port Fairy, en direction du parc national des Grampians. Port Fairy est elle-même localisée à l’Ouest de Warrnambool, la ville qui marque la fin de la Great Ocean Road, où nous étions encore la veille.

Départ vers 9H du matin en direction du parc national mais nous marquerons un premier arrêt sur la route 1H plus tard aux environs de Penshurst, pour découvrir l’attraction locale : le Mount Rouse. Il s’agit d’un ancien volcan éteint (et oui ça existe en Australie) culminant à une centaine de mètres d’altitude et offrant un panorama exceptionnel sur la région d’Hamilton. Une route permet d’accéder jusqu’au sommet du volcan où une antenne téléphonique a été installée. Au prix de l’ascension de quelques marches, on accède jusqu’au sommet qui permet d’avoir une vue dégagée à 360° sur la plaine environnante, et ce à plusieurs kilomètres !

Après être restés au sommet quelques minutes pour notre séance photos, nous redescendons en direction de la sortie quand Laura aperçoit de petites masses brunes en mouvement dans le second cratère en contre-bas. Nous venons de tomber sur une dizaine de kangourous sauvages ! Ni une, ni deux, nous garons le van sur le côté et partons à la rencontre des marsupiaux…

Les petites têtes brunes bondissent sur leurs pattes arrière par petits sauts à notre approche et ne se laisseront pas approcher à moins de dix mètres, car ceux-là sont complètement sauvages et plus farouches que jamais ! Mais cette rencontre inattendue nous permettra prendre de jolis clichés de ces kangourous, emblèmes de l’Australie, dans leur milieu naturel 🙂

  • Mount Rouse reserve : parc situé au Sud-Est de la ville de Penhurst – entrée gratuite

Découverte du Grampians National Park en une journée !

Après notre rencontre avec ces kangourous sauvages, nous poursuivrons notre route en débarquant dans la ville de Dunkeld, porte d’entrée Sud du parc national des Grampians, après avoir fait un énorme crochet par Hamilton (merci Maps.me encore une fois !).

serial-travelers-australie-the-grampians-dunkeld-mount-surgeon-lookout
Première vue du parc depuis le Mount Sturgeon lookout, à Dunkeld

C’est à Dunkeld que nous glanerons les informations importantes pour notre séjour dans le parc national des Grampians, au niveau de l’information center de Dunkeld. Nous arriverons donc à l’intérieur du parc au niveau du Brambuk National Park & Cultural Center aux environs de 13H, après avoir parcouru la route interminable traversant le parc du Sud au Nord.

Nous nous arrêterons sur le parking du centre culturel pour manger avant d’y faire une visite rapide et d’entamer notre visite du parc.

  • Trajet Dunkeld – Brambuk National Park & Cultural Center en campervan : 1H – 80 km
  • La route C216 qui traverse le parc du Sud au Nord n’est pas goudronnée sur la totalité de la largeur, attention au croisement d’autres véhicules en sens inverse
  • Prix d’entrée au Grampians National Park : gratuit !
  • Brambuk Cultural Center : centre d’informations sur la culture aborigène intéressant mais les photos y sont interdites
  • Brambuk signifie cacatoès en langage aborigène, et d’ailleurs, la silhouette du bâtiment représente un cacatoès en vol, avec ses ailes déployées

Panorama exceptionnel sur les Grampians depuis la route menant au Mount William

serial-travelers-australie-the-grampians-mount-william-road7

Direction le parking permettant d’accéder à la randonnée menant au Mount William. Cette route serpente sur une crête en démarrant du bas de la vallée jusqu’au sommet et permet d’accéder à un panorama exceptionnel sur le parc national des Grampians.

serial-travelers-australie-the-grampians-mount-william-road10

Nous ne nous arrêterons pas au niveau du parking, l’heure déjà avancée de la journée nous incitant plutôt à rejoindre les autres points de vue du parc, eux aussi accessibles en voiture.

  • Trajet Brambuk Cultural Center – Parking Mount William : 22 km – 1H A/R avec les arrêts photo le long de la route

Point de vue sur Halls Gap depuis le belvédère de Boroka lookout

serial-travelers-australie-the-grampians-boroka-lookout3

Nous rejoindrons ensuite le belvédère de Boroka lookout, qui permet de voir la localité d’Halls Gap en contre-bas. Par temps clair, la vue doit être magnifique, mais malheureusement pour nous, la météo claire et ensoleillée du début de journée se transformera en averses éparses et en ciel menaçant… Du coup, nous ne nous éterniserons pas sur ce lookout 🙂

  • Temps de visite – Boroka lookout : comptez 20 min

Point de vue sur les célèbres chutes d’eau des McKenzie Falls

serial-travelers-australie-the-grampians-mckenzie-falls3

Après le point de vue du Boroka lookout, direction les très belles cascades de McKenzie, situées à une dizaine de kilomètres à l’Ouest du village d’Halls Gap. Il s’agit d’un des must-do du parc, à ne rater sous aucun prétexte ! Pour approcher cette cascade spectaculaire, il existe deux circuits différents :

MacKenzie Falls Lookout Walk :

serial-travelers-australie-the-grampians-mckenzie-falls-lookout6
Vue depuis le MacKenzie Falls lookout

Le premier est une marche tranquille sur du plat, qui permet d’observer les chutes d’eau à quelques centaines de mètres depuis un promontoire situé en hauteur. C’est ici que vous pourrez observer les stigmates de l’incendie qui a ravagé le parc en janvier 2014 suite à un orage… Mais aussi les kangaroo tails, aussi appelées Xanthorrhoea, des plantes typiques du biotope de la région, qui portent assez bien leur nom 🙂

  • MacKenzie Falls Lookout Walk : 1,8 km A/R à plat – comptez 30 min

MacKenzie Falls Base Walk : 

serial-travelers-australie-the-grampians-mckenzie-falls5

Ce deuxième circuit, plus difficile, permet d’aller voir cette impressionnante cascade de plus près, en atteignant la piscine naturelle à la base de la cascade. Ceci se fera au prix d’une descente, puis de la remontée d’une centaine de marches. Le mieux est encore de commencer par le point de vue de Broken Falls et de continuer vers Cranages Lookout pour ensuite descendre à la base des cascades.

  • MacKenzie Falls Base Walk : 1,8 km A/R à plat – comptez 40 min
  • Il est interdit de se baigner dans le bassin situé à la base de la cascade, même si on a vu de nombreux touristes le faire malgré tout…

Point de vue sur les Balconies depuis Reed Lookout et sa Fire Tower

serial-travelers-australie-the-grampians-the-balconies-lookout7

Les Balconies, c’est l’une des premières images sur lesquelles on tombe en recherchant des infos sur le parc des Grampians et c’est également cette image qui apparaît sur toutes les brochures touristiques ! Et on comprend pourquoi : on a en effet accès à un magnifique panorama sur la Victoria Valley et les chaines de montagnes environnantes, avec à la clé de belles photographies scéniques. D’autant que la pluie s’est définitivement invitée dans la partie et que nous obtiendrons de très beaux clichés !

  • The Balconies walk, depuis le parking de Reed lookout : comptez 1H de marche avec les pauses photo

Vers 19H, nous repartirons un peu déçus, en direction de Halls Gap où nous avons prévu de nous poser pour la nuit avant de repartir le lendemain pour Melbourne. Pourquoi déçus ? Et bien, nous avons loupé The Pinnacle, l’attraction n°1 du parc, qu’on nous avait mentionné au visitor center de Dunkeld le matin même, sans nous avoir donné d’indications.

Coup de chance, sur la route C222 juste avant d’arriver sur Halls Gap, nous tombons sur la direction d’un wonderland carpark qui nous intrigue… En arrivant sur le parking, on se rend alors compte qu’on est arrivé au départ de la randonnée menant à Grand Canyon et au fameux Pinnacle 🙂

Malheureusement, il est déjà 19H30 et trop tard pour entamer une randonnée. Nous déciderons donc de changer les plans pour le lendemain, en nous levant aux aurores, pour effectuer la randonnée au petit matin, avant de rouler en direction de Melbourne !


Randonnée dans Grand Canyon jusqu’à The Pinnacle

serial-travelers-australie-the-grampians-the-pinnacle3

Samedi 24 février 2018, nous quittons notre freecamp de Halls Gap avant 8H pour démarrer notre randonnée à 8H30. Il y a là encore plusieurs façons d’atteindre The Pinnacle, mais nous choisirons la plus difficile (qui est aussi la plus belle) qui permet d’atteindre ce promontoire rocheux en traversant le Grand Canyon (beaucoup, beaucoup plus petit que son cousin américain).

Cette traversée du Canyon se fait en une quinzaine de minutes, avant d’arriver sur un plateau rocheux pentu qu’il faudra arpenter pendant quinze minutes également, avant de revenir dans le Grand Canyon.

Au bout de cette marche assez physique (avec passages sur les bords étroits du canyon), on arrivera enfin jusqu’à l’extrémité de la falaise où The Pinnacle s’avance dans le vide !

Après avoir admiré la vue pendant de longues minutes, nous reviendrons vers le parking par un autre chemin passant par le bush, plutôt que par le canyon, qui permet d’observer d’autres paysages, tout aussi beaux.

serial-travelers-australie-the-grampians-the-pinnacle19

  • Randonnée Pinnacle walk from wonderland car park : boucle de 5,5 km – comptez 2H15 avec les arrêts photos
  • Suivez absolument les triangles jaunes peints sur la roche pour suivre le bon sentier et ne pas vous perdre

Après avoir découvert le magnifique parc national des Grampians, nous reprendrons la route en direction de Melbourne afin de découvrir la faune australienne sur l’île de Phillip Island dès le lendemain ! Pour finir, le parc des Grampians s’avère être une très bonne option pour retrouver du calme et de la sérénité après avoir parcouru la Great Ocean Road en arrivant de Melbourne 🙂


Où dormir au Grampians National Park ?

Nous avons eu l’occasion de dormir directement dans le parc dans un freecamp, aux environs de la localité d’Halls Gap. Il s’agit simplement d’une forêt dans laquelle le stationnement est gratuit et toléré, mais oubliez toilettes et point d’eau, car il n’y en a pas. Bonus : sur la route, on trouve de nombreux kangourous et des émeus, présents dans un pré clôturé.

  • Halls Gap freecamp (Grampians) : suivre la Halls Gap Mount Zero Road, puis bifurquez à droite sur le chemin de terre

Où prendre une douche aux Grampians National Park ?

Si comme nous vous êtes en nage après randonner dans le parc, foncez à Pomonal, une localité située à l’Est du parc. On y trouve en effet des toilettes et des douches publiques, très propres et gratuites ! Pour ne pas ternir la déjà triste réputation des Français en Australie, conservez les lieux propres, comme vous les avez trouvé 🙂

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

0 thoughts on “Une journée dans les montagnes du Grampians National Park, au cœur du bush australien !

  1. Hihi ! Merci de ton commentaire ! Pourtant au départ ce n’était vraiment pas gagné en 1 seule journée et c’est pour ça qu’on a un peu débordé sur la journée d’après :p Mais c’est un parc qu’on a vraiment adoré 😀

  2. J’y suis allée et j’avais adoré mais vous, vous avez vraiment fait le parc de fond en comble ! Il va falloir que j’y retourne pour voir tout ce que j’ai manqué 🙂

  3. Merci pour ce très gentil commentaire qui nous touche beaucoup 🙂 Nous essayons d’être les plus exhaustifs possibles et les plus justes dans l’analyse, et votre commentaire nous pousse à continuer 🙂 Merci 🙂

  4. Quelle belle épopée australienne, ces paysages sont fabuleux, merci pour ce guide au milieu des montagnes du Grampians National Park ! Puis que dire des arc-en-ciels, la Lykorne en raffole <3 <3 !!!!

  5. Cabel muriel says:

    Merci beaucoup pour cer article très enrichissant !
    Vous me faites rêver !

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)