Les incontournables de Sydney en 2 jours, vibrante mégalopole australienne !

Première ville d’Australie, symbolisant à elle seule la douceur de vivre et le “way of life” si cher aux Aussies, Sydney est une mégalopole à taille humaine, agréable et vivante, que nous avons adoré ! En plus de proposer de nombreux monuments emblématiques, Sydney dispose aussi de jolies plages qui n’ont rien à envier à sa rivale Melbourne ! Retour sur nos deux jours d’exploration d’Harbour City !

La ville de Sydney (à prononcer “Sidnii” et pas “Sidnai”) est située sur la côte Sud-Est de l’Australie, dans l’état de Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales) dont elle est la capitale. Pour la majorité des voyageurs se rendant en Australie, Sydney constituera bien souvent la porte d’entrée dans le pays !  Enjambant la baie de Port Jackson, aussi appelé Sydney Harbour, Sydney ou The Harbour City (son petit nom) est entourée par l’océan Pacifique à l’Est et le massif “montagneux” des Blue Mountains à l’Ouest.

Vue sur la baie de Sydney à la tombée de la nuit, avec le célèbre Opera House et l’harbour bridge

Un peu d’histoire…

Le site actuel de la ville était autrefois occupé par le peuple Cadigal, un des clans aborigènes également connus sous le nom d’Eora, qui vivaient dans la région de Port Jackson depuis au moins 40 000 ans. Cependant, l’histoire moderne de Sydney commence tardivement et un peu par hasard… Lorsque l’explorateur James Cook débarque à Botany Bay, une baie située au Sud de Port Jackson, alors qu’il était en mission d’exploration dans le Pacifique Sud, à la recherche d’un hypothétique continent austral (Terra Australis Incognita)

Après avoir arpenté les côtes Australiennes depuis le Sud (état actuel du Victoria) et être remonté vers le Nord, James Cook décide finalement de faire mouiller le HMS Endeavour à l’abri de Botany Bay (baie de la botanique) le 29 avril 1770 ! Ce sera le point de départ de la colonisation britannique sur le continent australien !

Carte du monde datant du XVIème siècle, mentionnant la Terra Australis Incognita, plus grande que les autres continents réunis !

C’est en effet à cet endroit que la Grande-Bretagne choisira d’établir une colonie pénitentiaire 18 ans plus tard, sur les conseils des botanistes qui faisaient partie de l’expédition, après la perte de ses colonies d’Amérique du Nord… Et oui, ces colonies ont proclamé leur indépendance en 1776 et il faut alors trouver un nouveau débouché pour les milliers de voleurs qui grossissent les prisons surpeuplées d’Angleterre !

Le capitaine Arthur Phillip débarque donc à Botany Bay le 18 janvier 1788 à la tête de la tristement célèbre First Fleet et sa cargaison de bagnards… Mais, la baie qu’il trouve sur place n’est pas aussi formidable que Cook l’avait décrite 18 ans plus tôt… Trop ouverte et pas assez protégée ! Phillip prend alors la décision de délocaliser la jeune colonie quelques kilomètres plus au Nord, dans la baie de Port Jackson, qu’il qualifiera alors de “meilleur port du monde, dans lequel mille voiles pourraient se mettre en parfaite sécurité”…

C’est dans ce port naturel, dans une dans une baie qu’il nomme Sydney Cove (en l’honneur du ministre de l’intérieur Thomas Townshend, premier vicomte de Sydney), que naît la colonie de Sydney le 26 janvier 1788. Ce jour marque désormais la fête nationale australienne (Australia Day) mais également et surtout “le jour de l’invasion” pour différentes communautés aborigènes.

Le 7 février 1788 sera officiellement fondée la colonie pénitentiaire de Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales), ouvrant la voie à la colonisation européenne du continent, en s’appropriant dans le même temps la moitié orientale du continent australien, pour le compte de la Grande-Bretagne !

Au cours des années suivantes, la ville se développera et continuera de s’étendre bien au-delà du site de Port Jackson ! Si bien qu’en 1920, la population atteindra plus d’un demi million d’habitants et Sydney servira de base aérienne et navale aux Alliés durant la Seconde Guerre Mondiale. Au cours de la seconde partie du XXème siècle, Sydney devient alors le centre économique du pays avec son centre financier The City qui abrite gratte-ciels et vastes parcs.

Côté tourisme, 10 millions de visiteurs découvrent chaque année le Sydney Opera house, l’Harbour Bridge, les musées, le Royal Botanic Garden ou encore Bondi Beach ! 5 millions de Sydnéens (ou Sydneysiders en anglais) vivent désormais dans la huitième ville la plus chère ville du Monde ! Sydney dispose d’un puissant marché financier (12ème au rang mondial) et occupe la 7ème place en terme de salaire, avec un taux de chômage de 4,2%, le tout sous 300 jours de soleil par an !

Mais à quel prix ? 8 000 Aborigènes vivaient dans la région de Sydney avant l’arrivée des colons Européens. Aujourd’hui, toute trace de leur habitat a pratiquement complètement disparu…

Chanteur aborigène en démonstration sur Circular Quay…

Départ pour Sydney, nettoyage du van et installation à Sydney pour 2 jours !

Vendredi 2 mars 2018, nous quittons notre camping des Blue Mountains, cachées sous un épais manteau de brouillard ! Nous avions l’espoir de passer une demie journée supplémentaire dans le parc en visitant la partie de Blakcheath mais la météo sera encore plus détestable que la veille… Nous nous résignons donc à partir pour Sydney plus tôt que prévu,  puisque de toute façon, nous devons nettoyer et laver le van, avant de le rendre à l’agence Apollo de Sydney.

Il est en effet judicieux de prendre de l’avance, car les loueurs de vans australiens sont bien moins sympathiques que les Kiwis et facturent entre autres le lavage extérieur du véhicule. Du jamais vu ! Nous avons donc trouvé une station de lavage dans la banlieue de Sydney, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette banlieue ne vend pas du rêve : le personnel des stations-essence est planqué derrière des vitres et des barreaux et on ressent bien l’ambiance “guetto”… Toutefois, le prix du lavage est compétitif, contrairement au prix pratiqué par l’agence de location (70 AUD annoncés).

  • Station de lavage située à proximité de Bankston Airport (banlieue Sud-Ouest de Sydney) au croisement d’Edgar Street & Elridge Road : 13 AUD (~8,60 €) pour laver entièrement le van !

Après avoir rendu notre le van à l’agence sans problème, nous voilà déjà à la fin de la première partie de notre roadtrip en Australie 🙁 Nous rejoindrons l’auberge de jeunesse de Sydney Central (qui comme son nom l’indique, se situe en plein centre-ville) en Uber en fin d’après-midi, dans laquelle nous passerons 3 nuits à Sydney.


Coucher de soleil épique sur la baie de Sydney, depuis St. Macquaries Point

Au programme de cette fin de journée : balade au Royal Botanic Garden et coucher de soleil sur la baie de Sydney, face au Sydney Opera House et à l’Harbour Bridge, depuis St. Macquaries Point 🙂 Pour se faire, nous nous rendrons jusqu’à Circular Quay en métro, avant de rejoindre le point de vue de St. Macquaries Point à pied, qu permet d’obtenir de magnifiques clichés sur la baie de Sydney (Port Jackson) !

  • Trajet en métro Sydney Central – Circular Quay : 4,20 AUD/pers. (~2,65 €)
  • Vous pouvez rejoindre le point de vue de St. Macquaries Point depuis Circular Quay à pied en traversant le Royal Botanic Garden : 1,8 km ou 25 min

Première journée à Sydney : promenade sur la côte, entre Coogee Beach et Bondi Beach

Samedi 3 mars 2018, après avoir passé une bonne nuit dans un vrai lit (mais dans une chambre séparée, pour cause de surbooking en lien avec la gaypride), nous partons à la découverte de la côte et des célèbres plages de Sydney comme Bondi, situées à quelques kilomètres seulement au Sud-Est de La City / CBD (Central Business District) ! La promenade Eastern Beaches Coastal Walk permet de découvrir la magnifique côte de Sydney, entre les plages de Coogee Beach et Bondi Beach (à prononcer Bondaaaïïï) !

  • Promenade Sydney Eastern Beaches Coastal Walk : 7,7 km – comptez 2H30 pour faire l’aller
  • La promenade se divise en fait en 2 parties : de Coogee Beach à Bronte (1H30), puis de Bronte à Bondi Beach (1H)
Sculptures dans Hyde Park

Histoire de se mettre en jambe dès le début de la journée, nous rejoindrons Hyde Park à pied depuis Sydney Central. Il s’agit du plus ancien parc public d’Australie et il se situe à proximité de la City : c’est d’ici que nous prendrons le bus afin de rejoindre Coogee Beach !

  • Trajet en bus Hyde Park – Coogee Beach (bus n°373) : 4,30 AUD/pers. (~2,85 €). Pour se rendre à Coogee Beach depuis la City (Hyde Park) : il faut emprunter le bus 373 (40 min de trajet).
  • Trajet en bus Hyde Park – Bondi Beach (bus n°380) : 4,30 AUD/pers. (~2,85 €). Pour se rendre à Bondi Beach depuis la City (Hyde Park) : il faut emprunter le bus 380 (40 min de trajet).

1ère partie : Coogee Beach

Après 40 minutes de trajet, nous arrivons à Coogee Beach et nous tombons directement sous le charme malgré l’affluence déjà importante en fin de matinée : plage de sable blanc, eau turquoise cristalline et grand ciel bleu ! Tout à droite de la plage se trouve une piscine artificielle, la Ross Jones Rockpool, où l’on peut se baigner dans de l’eau de mer 🙂

2ème partie : Dolphins Point

Ensuite direction le Nord, pour atteindre Dolphins Point : il s’agit d’une grande étendue d’herbe où l’on peut observer de nombreux Ibis ! Ici se trouve également la stèle Bali Memorial, honorant la mémoire des victimes de l’attentat de Bali de 2002, qui avait tué 202 personnes, touristes Australiens pour la plupart.

3ème partie : Gordons Bay

Cette très jolie baie est une véritable carte postale, rappelant les paysages du Sud de la France à bien des égards.

4ème partie : Shark Point

Juste après avoir passé la piscine artificielle en béton de Clovelly Beach, Shark Point est un endroit sympa pour observer les assauts de l’océan Pacifique déferler sur la côte dans un fracas impressionnant ! Par contre, on n’y a pas vu de requins, et on n’a pas voulu vérifier en plongeant 🙂

5ème partie : Waverley Cemetery

Le cimetière de Waverley est un parc de 17 hectares qui a été inauguré sur les falaises de Bronte en 1877. Ici, on retrouve des tombes et des monuments funéraires de l’époque victorienne et edouardienne en excellent état ! D’ailleurs, plusieurs personnalités Australiennes sont enterrées à cet endroit, comme Sir Edmund Barton (ancien premier ministre) ou Henry Lawson (poète). Ça fait penser à notre célèbre cimetière du Père Lachaise, en plus aéré et moins austère… A noter qu’une partie du sentier parcourant le cimetière est fermée pour le moment à cause de plusieurs tempêtes ayant touché la côte en juin 2016.

6ème partie : Lunch à Bronte Beach

Nous profiterons de la plage de Bronte Beach pour manger un bout dans un des nombreux restos situés dans la rue, à quelques mètres de la plage.

  • Restaurant Pure Bronte Burgers à Bronte Beach : 2 plats (burger & wrap) avec boissons pour 39 AUD (~24,70 €)

7ème partie : Tamarama Beach

Cette petite plage située au fond d’une crique propose des eaux turquoises à la clarté incroyable !

8ème partie : Bondi Beach

La voilà enfin, la plus fameuse plage de Sydney, et l’une des plus connues au Monde ! Malheureusement, sa notoriété est telle que la plage est bondée de monde en ce milieu d’après-midi. Cette plage est réputée pour son sable fin et ses nombreux rouleaux, qui permettent de surfer et aux débutants de tenter de rester debout sur leurs planches ! Dans la rue commerçante faisant face à la plage, vous pourrez trouver tout ce dont un bon Sydneysider se doit d’acheter : des fringues de surf, des planches et bien sûr, des tas de stands de fast-food !

Cette promenade sympathique est l’une des premières attractions touristiques de Sydney et on comprend pourquoi car on découvre tranquillement un très beau littoral et des plages fantastiques, à seulement quelques kilomètres du CBD ! Une balade à ne louper sous aucun prétexte si vous passez par Sydney !


Première journée à Sydney : Mardi Gras / Fête de la Gay Pride dans Sydney

serial-travelers-australie-sydney-mardi-gras-gaypride-coeur-ciel-sky
Ambiance Peace & Love jusque dans le ciel de Sydney en ce Mardi Gras 🙂

Après avoir arpenté la côté et les belles plages de Sydney, nous rejoindrons le centre-ville en fin d’après-midi pour assister aux festivités de Mardi Gras, ayant lieu ce jour même 🙂 Partout en ville, on peut en effet apercevoir des affiches annonçant “Mardi Gras Parade on saturday 3rd March” alors que nous sommes samedi… Mais qu’est-ce que ça veut dire ? En discutant avec plusieurs Sydneysiders, on se rendra compte qu’ils ignorent totalement ce que signifie littéralement Mardi Gras : ils étaient surpris de découvrir que Mardi signifie Tuesday… Ces festivités n’ont donc rien à voir avec le Mardi Gras de chez nous, qui a lieu 47 jours avant Pâques à la veille du mercredi des cendres…

En 1978, les événements de la communauté homosexuelle étaient encore interdits. Un carnaval en l’honneur de Mardi Gras a donc été officiellement instauré, faisant office de Gay Pride officieuse, jusqu’à ce que les autorités interviennent pendant le défilé… Non seulement les participants ont été battus mais leurs identités ont été enregistrées et publiées en première page du journal Sydney Morning Herald.

C’est ainsi que plusieurs dizaines de personnes ont été exposées médiatiquement, révélant à leur insu pour la première fois à leur famille et à leur entourage leur secret… Et perdant pour certains leur logement et leur emploi… A l’époque, la police harcelait les gays et plusieurs membres de la police se faisaient passer pour des homosexuels afin de piéger les victimes… Il faudra attendre l’année 1984 que le Gouvernement abroge les lois anti-gay et l’année 1997 pour que la Tasmanie fasse de même !

Dorénavant, le mariage gay est autorisé en Australie depuis 2017 et la Gay Pride que l’on appelle toujours “Mardi Gras” regroupe 300 000 personnes à Sydney durant le weekend de la parade, où défilent 9 000 participants sur 150 chars ! Si vous vous rendez à Sydney ce weekend-là, pensez à réserver votre logement bien en avance car les hébergements sont pris d’assaut !

Nous passerons plusieurs fois par les festivités et que ce soit l’après-midi ou la nuit, la bonne ambiance, les costumes et la musique étaient au rendez-vous ! Si bien qu’en rentrant à l’auberge de jeunesse vers minuit, nous tomberons sur des Français en chemin vers une boîte de nuit et qu’ils nous embarqueront avec eux. Si vous n’avez aucune inquiétude à avoir quant au dresscode en boîte en Australie, ne vous attendez pas non plus à une super soirée… Le mot d’ordre du DJ : changer de musique toutes les 30 secondes, ambiance étrange assurée 🙂


Deuxième journée à Sydney : découverte des incontournables de Sydney

Dimanche 4 mars 2018, nous partons à la découverte des lieux et monuments incontournables de la ville. Nous avions privilégié une météo clémente la veille pour se balader le long des plages mais clairement, aujourd’hui, la météo ne sera pas à la fête ! Nous sortons de notre auberge de Sydney Central à pied, en direction de Circular Quay, en faisant un crochet par le CBD (ou la City) de Sydney.

La City / Sydney Central Business District

Le centre d’affaires de Sydney est le principal quartier d’affaires de Sydney, et l’une des places commerciales principales d’Australie. Ce quartier s’étend au Nord jusqu’à Circular Quay, au Sud jusqu’à la gare centrale, à l’Est jusqu’aux parcs de Hyde Park et les Royal Botanic Gardens et enfin à l’Ouest jusqu’à Darling Harbour.

Circular Quay

Circular Quay est un quartier et un port de voyageurs situé au centre-ville de Sydney, sur la crique de Sydney Cove, entre les quartiers de Bennelong Point et de The Rocks.

Le Sydney Opera House

Situé dans le port de Sydney, à Bennelong Point, le Sydney Opera House est l’un des monuments les plus célèbres du monde et est clairement emblématique du pays tout entier !  Évoquant un voilier pour certains, un coquillage pour d’autres, il a été imaginé par l’architecte Danois Jørn Utzon et été inauguré en 1973, après 15 ans de construction. A la suite de plusieurs désaccords sur le projet avec le nouveau gouvernement de Nouvelles-Galles du Sud, Utzon quitte le chantier et, lors de l’inauguration le 20 octobre 1973, l’architecte n’est pas invité et n’est même pas cité…

La décoration intérieure est en granit rose et l’extérieur est recouvert de plus d’un million de tuiles de céramique blanche ! D’ailleurs, à y voir de plus près, l’opéra n’était pas si blanc que ça. Nous avons préféré l’observer de loin en plein cœur de la ville plutôt que de près car s’il est unique au monde, il reste petit et pas si impressionnant que ça 🙂

Le quartier de The Rocks

Après avoir mangé du côté de Chinatown le midi et s’être reposé/occupé du blog à l’auberge de jeunesse tout l’après-midi, nous attaquerons la soirée en rejoignant à pied le quartier de The Rocks, qui s’avère être le plus ancien quartier de Sydney, et donc le premier lieu de la colonisation européenne ! C’est en effet ici-même qu’Arthur Phillipp a fondé officiellement la ville de Sydney en 1788 ! Le nom de The Rocks tient son origine du fait que les bâtiments de l’époque étaient construits en grès. C’est sans aucun doute le quartier qui nous a le plus plu à Sydney, avec ces vieilles pierres et ces bâtiments bas 🙂

Traversée à pied de l’Harbour Bridge, de nuit

Après la visite nocturne de The Rocks, nous terminerons la soirée en traversant l’Harbour Bridge à pied, pour effectuer des photos de Port Jackson de nuit, et avoir l’Opera House sous un autre angle ! Littéralement, le pont du port, encore appelé pont de Sydney est un pont en arc métallique enjambant la baie de Sydney. Figurez-vous qu’il a été construit par le Français Georges Camille Imbault en 1932 ! Jusqu’en 1967, le pont est demeuré la plus haute structure de Sydney et il reste jusqu’à maintenant le pont le plus large du monde ! En effet, des trains, des bus et des voitures passent dessus par milliers chaque jour ! Moyennant 300 dollars australiens/pers. (~194 €), vous pourrez entreprendre l’asencion jusqu’au sommet de l’arche, située à 134 mètres au-dessus de l’eau !

Voilà, c’est déjà fini pour notre découverte de Sydney, une ville qui nous as beaucoup plu et bien plus marqué que sa rivale Melbourne ! Dès le lendemain, nous avons rendez-vous avec le désert australien dans le Centre Rouge !


Où dormir à Sydney ?

Déjà testée et approuvée à Melbourne, YHA est la première chaîne d’auberges de jeunesse d’Australie. On en retrouve dans toutes les villes et les points d’intérêt touristiques australiens et néo-zélandais. Le Sydney Central YHA est très bien situé, à seulement 300 mètres de la gare centrale de Sydney en plein centre-ville. Dortoirs et salles de bains sont très propres. De plus, les commodités sont très pratiques : grandes cuisines, salles de jeu, cinéma, salles de repos, laundries, piscines, rooftops… Le bonus : la piscine au dernier étage avec son flamant rose gonflable 🙂

D’autre part, le staff jeune et cosmopolite organise de nombreuses soirées, allant du jeu de société au barbecue, en passant par l’happy hour. Tous ces lieux de convivialité et ces moments de partage permettent de rencontrer beaucoup de monde, touristes comme PVTistes 🙂

  • Prix d’une nuit en l’YHA Sydney Central : à partir de 30 AUD/nuit/pers. (~20 €)
  • Pensez à réserver en ligne sur le site YHA
  • Des casiers sont à disposition pour laisser ses affaires avant le checking ou après le check out : à partir de 4AUD (~2,70 €)
Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)