On a marché sur un volcan : randonnée au cœur de la Montagne Pelée !

En route vers la Montagne Pelée, point culminant de la Martinique, au cours d’une randonnée menant au sommet et jusque dans la caldeira du volcan le plus meurtrier du XXème siècle…

Introduction…

Contrairement à ce que son nom suggère, la montagne Pelée est en fait un volcan, toujours actif de nos jours d’ailleurs… Lors du débarquement de Belain d’Esnambuc à Saint-Pierre en septembre 1635, une éruption venait d’avoir lieu… Cette éruption provoqua une destruction de la végétation sur le sommet et sur une grande partie des flancs du volcan. Les historiens pensent que cet état de désolation est sans doute à l’origine du nom que les premiers colons Français donnèrent au volcan en débarquant en Martinique…

serial-travelers-martinique-montagne-pelee-4
L’un des pics proches du sommet de la Montagne Pelée, que nous avons la chance de voir sans les nuages pendant un cours instant !

L’éruption catastrophique du 8 mai 1902…

Pendant plus de deux siècles, la ville de Saint-Pierre se développera au pied du volcan, que tout le monde imaginait endormi… Jusqu’à la date du 8 mai 1902, année de l’éruption fatidique ! Il s’agit tout simplement de l’éruption volcanique la plus meurtrière du XXème siècle… Ce jeudi 8 mai 1902 à 8H02 du matin, jour de l’Ascension, une explosion se produit au sommet du volcan ! Le souffle de l’explosion est bientôt suivi d’une nuée ardente (un nuage brûlant constitué de gaz incandescents, de cendres et de blocs rocheux) qui déferle sur la ville de Saint-Pierre en contre-bas à près de 500 km/h. En moins d’une minute, la coulée pyroclastique atteint Saint-Pierre, anéantissant ses 28 000 habitants et détruisant la ville, incendiant même les navires qui mouillaient au large dans la rade…


La Montagne Pelée aujourd’hui

serial-travelers-martinique-montagne-pelee-6

De nos jours, la Montagne Pelée est très surveillée par les autorités et si une éruption doit à nouveau se produire, la population sera prévenue bien à l’avance. En effet, contrairement aux tremblements de terre, les éruptions volcaniques sont prévisibles ! La remontée du magma provoque une montée en pression du volcan, décelable par une inclinaison plus prononcée des flancs du volcan. Ainsi, on peut aujourd’hui randonner sans risques sur les abords du volcan et se mesurer à ce cracheur de feu jusqu’à son sommet situé à 1 397 m d’altitude (point culminant de l’île) ! D’ailleurs, par beau temps, la randonnée jusqu’au sommet du volcan est sans doute la plus prisée de l’île !


Informations sur les randonnées jusqu’au sommet de la Montagne Pelée

Pour arriver jusqu’au sommet du volcan, il existe 3 sentiers de randonnée distincts, avec leurs niveaux de difficulté propres, nécessitant pour tous les 3 une bonne forme physique (sur le sentier de l’Aileron, la randonnée s’apparente parfois à de l’escalade car on doit parfois s’aider de ses mains pour progresser) ! Deux sentiers distincts partent de Grande Savane à l’Ouest (depuis la ville du Prêcheur) ou de Beauséjour (depuis la ville de Grand-Rivière) et Desiles (depuis la ville de Macouba) au Nord de la Martinique. Le sentier au départ du parking de l’Aileron (au-dessus du Morne-Rouge) est sans aucun doute le sentier plus emprunté de tous, car l’accès à la montagne est facilité grâce à un parking situé très proche du sommet (820 d’altitude), situé sur les hauteurs du Morne-Rouge.

  • Sentier au départ du parking de l’Aileron : 4,7 km A/R – dénivelé : 700 m – comptez environ 4H
  • Il faut rajouter 1H de plus en prenant le sentier faisant le tour de la caldeira
  • Attention, avec l’altitude, il peut faire froid (températures < 20°C) : prendre un manteau ou un pull n’est pas un luxe pour tenter l’ascension !

Carte de l’itinéraire jusqu’au cratère de la Montagne Pelée


Déroulé de la randonnée jusqu’au cratère de la Montagnee Pelée par le sentier de l’Aileron

Ce samedi 26 janvier 2019, nous nous levons un peu dégoûtés, avant de prendre le petit-déjeuner sur la terrasse de notre résidence de la Trinité. En effet, alors que la journée de la veille était très ensoleillée, nous constatons un temps très humide, avec énormément de nuages et de pluie… La randonnée du jour risque donc d’être compliquée…

serial-travelers-martinique-montagne-pelee-tempête-trinité
Vue de la terrasse au petit-déjeuner, sur la presqu’île de la Caravelle

Malgré cette météo tout à fait inadaptée à la tenue d’une rando sur le volcan, nous prenons notre courage à deux mains, enfilons nos K-Way et partons en direction du Morne-Rouge. Nous longerons la côte Nord-Atlantique en traversant les communes de Sainte-Marie, du Marigot, du Lorrain et d’Ajoupa-Bouillon sous une pluie intense avant d’atteindre la commune du Morne-Rouge, située au pied du volcan.

  • Trajet presqu’île de la Caravelle – Refuge de l’Aileron par la côte Nord-Atlantique : 52 km – 1H15

Arrivée sur le parking du refuge de l’Aileron et départ de la randonnée

Nous arrivons sur le parking du refuge de l’Aileron vers 9H30, dans une atmosphère saturée d’eau et une pluie battante ! Nous devrons attendre quelques minutes dans la voiture que la pluie cesse, avant d’oser mettre le bout de notre nez dehors et démarrer l’ascension.

Malgré la météo pourrie, quelques personnes téméraires ont également eu la même idée que nous en osant venir défier le volcan par ce temps exécrable. Et pourtant, au fur-et-à mesure de la montée, la pluie finit par cesser et à certains moments, les nuages finissent par disparaître, nous laissant entrevoir la montagne et ses alentours.


Sentier de l’Aileron jusqu’au deuxième refuge (1 209 m)

La montée jusqu’au deuxième refuge est une suite de hautes marches en bois, prises dans la montagne, parmi une végétation basse, composée entre autres de broméliacées et de fougères calumettes. La faune se compose quant à elle de quelques oiseaux comme des colibris ou des siffleurs de montagne, que nous n’aurons pas eu la chance de croiser. Arrivés au niveau du deuxième refuge, plusieurs choix se proposent à nous : l’arrivée des sentiers de Macouba et Grand-Rivière, la petite trace vers le Morne Lacroix et le sentier du tour de la caldeira.


Boucle autour de la caldeira

Nous choisissons de continuer sur le sentier aménagé autour de la caldeira du volcan (dépression créée par la vidange de la chambre magmatique lors de l’explosion). Par temps clair, le sentier autour de la caldeira permet d’avoir de superbes vues sur les flancs escarpés de la montagne, notamment au Nord-Est de l’île (Basse-Pointe) et sur la côte Caraïbes (Saint-Pierre).


Descente vers la caldeira du volcan

Après avoir bouclé la boucle autour de la caldeira, nous atteignons le troisième refuge, le plus proche du sommet réel de la Montagne Pelée (le Chinois, situé à 1 397 mètres d’altitude) et descendons dans le cratère du volcan par un escalier très raide ! Ici, les nuages sont omniprésents et l’humidité est telle que l’autofocus de l’appareil photo n’est plus efficace et nous obtiendrons des photos floues… La pluie revenant, on ne tentera pas le sommet du Chinois et descendrons par le même chemin qu’à l’aller pour retrouver notre voiture sur le parking, 5 heures plus tard !

Malgré la météo capricieuse de la matinée et le froid mordant qui nous accompagné tout du long, nous avons apprécié la randonnée, mais c’est vrai qu’on aurait préféré avoir du soleil et un beau ciel bleu pour en profiter au maximum ! C’est fatigués et éreintés que nous reviendrons sur la presqu’île de la Caravelle, pour se reposer tout l’après-midi 🙂


Bon plan Igraal 🙂

Lorsque vous réalisez un achat ou une réservation sur internet, n’oubliez pas d’avoir le réflexe Igraal ! Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat ! Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utilisez notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3€ à votre inscription.

  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One thought on “On a marché sur un volcan : randonnée au cœur de la Montagne Pelée !

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)