On a nagé avec des tortues à l’anse Dufour en Martinique !

Plus que des plages paradisiaques ou une flore d’une richesse exceptionnelle, la Martinique dispose d’une faune marine incroyable ! Si vous avez toujours rêvé de nager au milieu des tortues marines, cet article est fait pour vous !

Introduction…

Au Sud-Ouest de la Martinique, sur la commune des Anses-d’Arlet, se trouvent l’anse Dufour et l’anse Noire, deux jolies criques contiguës au charme resté intact, car oubliées des promoteurs immobiliers, mais pas des nombreux touristes qui viennent nager dans ses eaux cristallines ! La particularité de ces deux petites baies : malgré une proximité immédiate et une séparation par un simple bras de terre (un promontoire rocheux en fait), les plages de ces deux baies présentent des couleurs et des compositions tout à fait différentes !

En effet, l’anse Dufour arbore une plage de sable blond d’origine corallienne tandis que l’anse Noire arbore une plage de sable noir, d’origine volcanique… Comme les plages du Nord de l’île, situées à plusieurs dizaines de kilomètres de là… Mais, plus que ces superbes paysages, ce sont bien les tortues marines qui viennent se nourrir dans la baie qui attire badauds et touristes dans ces eaux claires ! Effectivement, si vous avez de la chance, vous pourrez tomber nez-à-nez avec des tortues marines à une dizaine de mètres de la plage, le matin en semaine 🙂

DCIM100GOPROGOPR8743.
Portrait d’une tortue verte dans les eaux cristallines de l’anse Dufour en Martinique

Découverte de l’anse Dufour

serial-travelers-martinique-anse-dufour

Mercredi 30 janvier 2019, nous quittons notre hôtel de Sainte-Luce en compagnie de Didier, le père de Laura, en direction des Anses-d’Arlet pour rejoindre l’Anse Dufour avant 8H30 du matin. Et malgré l’heure matinale, l’affluence est déjà importante ! En effet, la route toute en descente qui mène jusqu’à l’anse Dufour sert alors de parking pour les locaux et les touristes et se trouve déjà pas mal occupée ! Mais, étant arrivés relativement tôt, nous trouverons de la place pour nous garer sur le bas-côté. La plage de l’anse Dufour est surmontée d’un promontoire qui permet d’avoir un très jolie point de vue sur cette magnifique petite baie, n’hésitez pas à vous y arrêté pour prendre quelques photos 🙂

  • La plage de l’anse Dufour est très exposée au soleil et ce dès le matin, ne surtout pas négliger la crème solaire !

Sitôt arrivés sur la plage située en contrebas, nous trouvons un emplacement pour étendre nos serviettes et nos affaires à l’abri d’un cocotier avant de nous jeter à l’eau à la recherche des tortues ! Et vu l’agitation des gens présents dans l’eau, il y a fort à parier qu’au moins une tortue est actuellement dans l’eau. Et effectivement, nous ne serons pas déçus : nous aurons la chance de tomber nez-à-nez avec deux énormes tortues marines 🙂


Session de snorkeling avec deux tortues vertes à l’Anse Dufour


Les espèces de tortues marines que l’on peut rencontrer en Martinique

Les tortues marines sont des reptiles migrateurs, aujourd’hui malheureusement classées en danger d’extinction, par la faute de l’Homme. Ces animaux prodigieux sont capables de parcourir des milliers de kilomètres depuis leur aire d’alimentation, jusqu’à leur région de naissance, où elles reviennent pondre ! Parmi les 7 espèces de tortues marines que l’on dénombre dans les océans de notre planète, 3 espèces en particulier nidifient et s’alimentent sur les côtes martiniquaises ! Ainsi, en Martinique, il est possible d’observer :

  • La tortue verte (Chelonia mydas) : pouvant mesurer 1,10 m de long pour 145 kg environ, elle possède un bec arrondi et une carapace avec des écailles juxtaposées. Devenue rare en ponte, cette espèce s’observe tout au long de l’année, plutôt dans les zones d’herbiers marins, dont elle se nourrit.
  • La tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata) : pouvant atteindre 80 cm de long et 60 kg environ, cette espèce se caractérise par un bec pointu et 4 écailles préfrontales. Elle s’observe souvent près des récifs coralliens où elle se nourrit d’éponges.
  • La tortue luth (Dermochelys coriacea) : d’une longueur de 1,70 m pour 450 kg, il s’agit de la plus grande espèce de tortue marine connue à ce jour ! Sa carapace sans écailles à l’aspect de cuir lisse est reconnaissable entre mille et lui permet de plonger jusqu’à 1 000 m de profondeur ! On ne la rencontre en Martinique qu’entre avril et fin juillet, pendant la période de ponte. Le reste du temps, cette espèce se croise en pleine mer dans les eaux froides où elle se laisse porter par les grands courants océaniques.

Le saviez-vous ? Comme nous les humains, les tortues marines ont une respiration pulmonaire et doivent remonter à la surface pour faire le plein d’oxygène avant de redescendre en profondeur pour se nourrir. Et à ce jeu-là, ce sont des championnes du Monde ! Lorsqu’elles plongent pour se nourrir, elles peuvent rester de 5 à 40 minutes en apnée, mais lorsqu’elles dorment sous l’eau (moins de consommation d’oxygène), la plongée peut durer de 4 à 7 heures !

  • Pour le bien-être de ces tortues, un comportement adulte et une observation passive sont recommandés, voire obligatoires ! Et on insiste, après avoir observer de trop nombreux crétins déranger ces animaux en voie d’extinction !
  • Les bons gestes sont les suivants : rester à distance et en surface sans faire de mouvements brusques, ne pas les toucher et ne pas les empêcher de remonter à la surface pour respirer ! La tortue appréciera ce comportement respectueux et choisira peut-être de s’approcher de vous 🙂

Découverte de l’anse Noire

serial-travelers-martinique-anse-noire5

Après avoir passé près de 2 heures dans l’eau à nager avec ces superbes créatures, nous irons découvrir l’anse Noire à pied, en remontant le morne (petite colline aux Antilles) qui surplombe les deux baies, pour redescendre vers la seule plage de sable noir située au Sud de la Martinique. Pour ce faire, il faut emprunter un escalier en béton doté de très (trop) nombreuses marches (136, ça fait mal ! ) qui vous feront regretter la descente, lors du retour vers le parking 😀

Plus sauvage et moins fréquentée que l’anse Dufour, l’anse Noire n’a toutefois rien à lui envier question beauté des lieux, même si dans la matinée, cette dernière pâtit d’une ombre prononcée, à cause des mornes environnants. Cette petite plage ombragée dispose d’un ponton où accostent des bateaux de plaisance, et d’où l’on peut sauter pour explorer les fonds marins poissonneux. Nous resterons sur place une quarantaine de minutes sans nous mettre à l’eau, le temps d’observer l’étrange ballet d’un oiseau survolant la baie, et plongeant en piqué de temps à autre pour attraper du poisson ! Nous quitterons finalement l’anse Noire vers 11H30 pour revenir sur Sainte-Luce, car cet après-midi, nous avons en effet prévu une visite pédagogique à l’écomusée de Martinique 🙂

  • Face à l’anse Noire, on peut apercevoir la baie de Fort-de-France par temps clair !
  • Un loueur de kayak est présent sur la plage et propose des tarifs très attractifs : 6€/pers. pour 1H, 13€/pers. pour 1/2 journée et 20€/pers. pour une journée complète.

Coucher de soleil à Sainte-Luce, face à l’océan

En fin de journée après notre visite du musée, nous irons profiter d’un superbe coucher de soleil sur l’océan atlantique, en face de la plage de notre hôtel à Sainte-Luce 😀


Où stationner à proximité de l’anse Dufour & de l’anse Noire

Sur le promontoire rocheux séparant les deux baies, il existe un parking de quelques places, mais celui-ci est très vite saturé. La solution toute trouvée est donc de se garer le long du chemin rural de l’anse Dufour, la voie routière toute en descente qui quitte la route principale pour rejoindre les deux anses en contre-bas.

serial-travelers-martinique-anse-dufour-parking
Notre titine garée sur la route menant à l’anse Dufour
  • Pour trouver de la place pour se garer, il faut être sur place avant 9H30 et encore plus tôt le weekend, sous peine de devoir rebrousser chemin car le site est très fréquenté !

Bon plan Igraal 🙂

Lorsque vous réalisez un achat ou une réservation sur internet, n’oubliez pas d’avoir le réflexe Igraal ! Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat ! Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utilisez notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3€ à votre inscription.

2 thoughts on “On a nagé avec des tortues à l’anse Dufour en Martinique !

    • Serialtravelers says:

      Coucou Claudine, on aurait bien voulu nous aussi assister à la ponte, mais apparemment c’est de nuit et super difficile de les voir :p On a beaucoup de retard dans les articles avec bébé mais on s’accroche :p On espère que vous allez bien, on vous fait des bisous 🙂

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)