Randonnée sur la presqu’île de la Caravelle, un écosystème unique en Martinique !

Située sur la Côte-au-vent, face aux assauts de l’océan Atlantique, la presqu’île de la Caravelle est une curiosité géologique proposant des paysages tout à fait uniques en Martinique ! La sympathique randonnée sur la presqu’île de la Caravelle permet d’observer mangroves, savanes herbacées et forêts sèches le long d’une côte très découpée, certains coins nous rappelant fortement la côte bretonne !

Introduction…

Située sur la commune de la Trinité en Martinique (Nord-Atlantique), la presqu’île de la Caravelle tire son nom des navires portugais utilisés au XVème siècle, les mêmes grâce à qui les Européens ont atteint et « découvert » les Antilles, puis les Amériques. Cette presqu’île singulière s’avance de près de 15 km dans l’océan Atlantique et sépare de façon très nette la côte martiniquaise en 2, entre le Nord-Atlantique et le Sud-Atlantique. L’extrémité de la presqu’île est recouverte en grande partie par la réserve naturelle de la Presqu’île de la Caravelle, un espace de 400 hectares aux paysages grandioses, où l’on recense de nombreuses espèces endémiques des Petites Antilles !

serial-travelers-martinique-randonnee-presquile-caravelle-anse-bénitier5
Panorama sur l’anse Bois-Vert et son superbe contraste entre le vert de la végétation et le bleu de l’océan !

Un peu d’histoire…

Autrefois, la presqu’île de la Caravelle était recouverte d’une épaisse forêt originelle. Mais, à partir du XVIIIème siècle, à cause de l’exploitation intensive de la région menée par les propriétaires du château Dubuc (défrichement pour la culture de la canne à sucre et du pâturage pour le bétail notamment), ce couvert forestier a complètement disparu ! Plus tard, l’exploitation fut abandonnée et la végétation naturelle reprit son essor. Ainsi, progressivement, les plantations et les pâturages furent bientôt colonisés par des arbustes, eux-mêmes supplantés à certains endroits par des arbres plus hauts… Ces derniers forment ce que l’on appelle aujourd’hui une forêt dite secondaire, par opposition à la forêt primaire que découvrirent les premiers Amérindiens qui s’installèrent en Martinique ! La réserve naturelle de la presqu’île de la Caravelle fut finalement créée en 1976 pour protéger les richesses naturelles de la région, sur 400 hectares…


Comment se rendre à la presqu’île de la Caravelle ?

Depuis la ville de Trinité, quitter la N1 et emprunter la D2 en bifurquant sur la droite. Suivre la D2 juqu’au bourg de Tartane en longeant la plage et continuer en direction du restaurant « Le Phare », sur la route du phare. Prendre ensuite la piste caillouteuse en direction des ruines du château Dubuc, le parking au départ de la randonnée se situe à environ 900 mètres du restaurant « Le Phare ».


Infos sur les randonnées de la presqu’île de la Caravelle

Pour partir à la découverte de la réserve naturelle de la presqu’île de la Caravelle, il existe deux sentiers, visibles sur la carte ci-dessous :

Le grand sentier : comme son nom l’indique, ce grand sentier permet de découvrir la presqu’île dans son ensemble au départ du château Dubuc, entre le littoral atlantique battu par les vents, les falaises et les savanes protégées par la baie du Trésor. Sur la fin du tracé, le grand sentier rejoint le petit sentier. C’est également depuis le grand sentier que l’on peut se rendre au phare de la Caravelle !

Le petit sentier : plus ombragé et plus facile, ce tracé fait le tour des ruines du château Dubuc à travers la mangrove et la baie du Trésor

  • Prix de la randonnée de la Presqu’île de la Caravelle: gratuit !
  • Grand sentier : boucle de 9,3 km – comptez 3H30 à 4H avec les photos – niveau facile mais quelques ascensions raides !
  • Petit sentier : boucle de 6,0 km – comptez 1H30 – niveau facile

Arrivée en Martinique depuis la métropole !

Ce mercredi 23 janvier 2019, nous rejoignons péniblement l’aéroport d’Orly en fin de matinée, à cause des chutes de neige qui sont tombées sur le Nord de la France la nuit précédente, et qui continuent de perturber le trafic ce matin-là. C’est pourquoi nous avons eu la bonne idée de partir très tôt (nous sommes arrivés à l’aéroport 5 heures avant le décollage) pour nous éviter le stress d’un éventuel retard sur la route ! Et cette fois-ci, nous ne partons pas à deux mais à 4, avec Muriel et Didier, les parents de Laura, pour une petite pause tropicale au milieu de l’hiver 🙂

serial-travelers-martinique-rotondité-terre-avion
Photo de la caméra de tête installée à l’avant de l’avion, montrant la rotondité de la Terre, pour ceux qui en doutent encore 🙂

Après un vol de 8 heures 30 s’étant déroulé sans encombres avec la compagnie Air Caraïbes, nous arrivons dans la douceur tropicale après avoir quitté le froid parisien, de nuit un peu avant 20H. Le temps de récupérer nos bagages et la voiture de location, nous arriverons vers 22H30 dans notre logement, une jolie maison louée à des particuliers, située à l’entrée de la presqu’île de la Caravelle.


Randonnée sur le grand sentier de la Presqu’île de la Caravelle

Ce jeudi 24 janvier 2019, nous nous levons tranquillement vers 7H après une bonne nuit de sommeil récupératrice ! Nous profiterons du petit-déjeuner sur la terrasse de la maison, avec la piscine en contre-bas et une belle vue au loin sur la Montagne Pelée, entourée de nuages… Après un passage obligé par un magasin pour faire quelques courses et préparer des sandwiches pour le midi, nous voilà déjà arrivés sur le sentier vers 11H du matin !


La mangrove de la presqu’île de la Caravelle

serial-travelers-martinique-randonnee-presquile-caravelle-mangrove5

Nous choisirons de démarrer notre randonnée par le grand sentier, dans le sens anti-horaire, en démarrant à partir des ruines du château Dubuc. Depuis le parking, il suffit donc de bifurquer sur le chemin de droite, qui consiste en une descente bétonnée, jusqu’au château Dubuc. À partir de là, le sentier redevient naturel et s’enfonce dans la forêt sèche, avant d’atteindre la mangrove, qui s’est développée sur les rives de la baie du Trésor. En effet, la baie du Trésor est protégée de la houle par la pointe Caracoli et toute une série de hauts fonds coralliens appelés « cayots » en Martinique.

Cette situation topographique ainsi que la faible amplitude des marées on favorisé un milieu sédimentaire vaseux où s’installe un écosystème singulier : la mangrove ! Les mangroves se développent dans les régions tropicales, le long des côtes abritées de la houle. Dans cet écosystème unique, un arbre est tout à fait emblématique : il s’agit du palétuvier, encore appelé manglier !

Ces arbres possèdent effectivement des racines qui ont la capacité de plonger dans la vase et de s’adapter au milieu salé. Le rôle des mangroves est fondamental : elles protègent ainsi le littoral de la houle et des marées de tempête, en filtrant également les matières entraînées par le ruissellement, au bénéfice des récifs coralliens. Ainsi à l’abri des prédateurs et bénéficiant de ressources naturelles, beaucoup d’animaux marins naissent et grandissent au sein des mangroves, avant de gagner le large !

serial-travelers-martinique-randonnee-presquile-caravelle-mangrove14
Anoli se laissant photographié de près, dans la mangrove

La ballade à travers la mangrove se fait très facilement grâce à des pontons en bois surélevés, permettant d’observer de nombreux animaux comme le crabe cirique, le crabe « sé ma fot’ (ou crabe violoniste) ou encore des anolis, petits lézards typiques des Antilles ! Nous profiterons d’une pause à l’abri des arbres de la mangrove pour engloutir nos sandwiches, avant de nous séparer en 2 groupes, Mumu et Didou préférant continuer sur le petit sentier de la randonnée.


Plages de la baie du Trésor

serial-travelers-martinique-randonnee-presquile-caravelle-plage-baie-du-tresor6

Après la mangrove, nous tomberons sur une superbe crique et des petites plages de sable blanc bordées de palétuviers, donnant sur les eaux claires et limpides de la baie du Trésor. Cette baie, protégée des grandes houles de l’Atlantique, offre des eaux particulièrement calmes et tout à fait indiquées pour la baignade. D’ailleurs, nous croiserons plusieurs baigneurs, bien que nous soyons éloignés du weekend ! En repartant de la plage, nous aurons la chance de tomber sur une mangouste, beaucoup trop rapide pour être immortalisée par notre appareil photo.


L’îlet Trésor et le bout de la presqu’île

serial-travelers-martinique-randonnee-presquile-caravelle-ilet-tresor7

Nous nous éloignerons de la plage en revenant vers l’intérieur des terres, en longeant la mince frontière entre la forêt littorale d’arrière-plage et la forêt de raisiniers grande feuilles, que l’on appelle écotone (frontière entre deux milieux naturels). D’ailleurs, la forêt littorale de l’arrière-plage est peuplée par un arbre très dangereux et toxique : le mancenillier, dont la sève et les fruits peuvent causer de graves brûlures en cas de contact avec la peau !

serial-travelers-martinique-randonnee-presquile-caravelle-mangrove12
Il faut faire très attention aux mancenilliers,et ne surtout pas s’abriter en-dessous, en cas de pluie !

L’îlet Trésor est une île située à l’extrémité orientale de la presqu’île de la Caravelle, caractérisée par une végétation basse, sous forme de buissons, couchés par le vent. C’est à partir de ce point que la côte n’est plus protégée des assauts de l’océan et que l’on trouvera nos premiers bancs d’algues sargasses, véritable fléau qui touche toutes les îles des Caraïbes. En effet, les algues qui pullulent en mer à cause de la pollution, viennent ensuite s’échouer sur les plages, et finissent par pourrir dans une odeur pestilentielle…


La pointe Caracoli

À partir de l’îlet Trésor, le sentier qui était relativement plat, ombragé et facile jusqu’à présent, devient vraiment pentu et la végétation de plus en plus sèche. On trouvera ici nos premiers cactus ! La pointe Caracoli constitue également le point le plus à l’Est de la Martinique ! D’ailleurs, « caracoli » est un mot amérindien qui correspondait à un bijou chez les Améridiens Caraïbes.


Les Anses Bénitier & Bois Vert

Cette partie du sentier, entre l’Anse Bénitier et l’Anse Bois Vert, est sûrement la partie la plus belle de la randonnée, et la plus inattendue également, pour un paysage martiniquais ! En effet, la côte très découpée est battue par les vents, n’autorisant comme végétation que les buissons bas ! En outre, c’est cette partie qui ressemble le plus aux paysages de Bretagne !


La Pointe La Table, l’Anse Chandelier et l’Anse Table du Diable

Malgré le nom terrifiant de « Table du Diable », il n’y a rien de maléfique à cet endroit ! Les esclaves Africains qui pratiquaient leurs cultes en Martinique, après avoir été déportés d’Afrique, se retiraient dans des endroits reculés, que les colons esclavagistes et chrétiens qualifiaient de lieu du Diable. Ces lieux sont souvent orientés vers l’Est, tournés vers l’Afrique, en souvenir de la terre des ancêtres des esclaves…


Fin de la randonnée et retour vers le parking

Après avoir passé l’Anse de la Table du Diable, le sentier remonte et s’enfonce définitivement dans les terres. C’est donc la partie, qui nous a semblé la moins intéressante, car le tracé se situe dans la forêt, sans pouvoir observer les alentours. Fatigués et à cours d’eau, nous renoncerons également à l’un des plus beaux points de vue de la randonnée : la table d’observation du phare de la Caravelle. En effet, ce magnifique point de vue nécessitait encore 30 minutes de marche avec un dénivelé de près de 160 mètres ! Nous nous contenterons donc d’un dernier point de vue sur la baie du Trésor, visible par moments à quelques endroits sur le sentier du retour.

serial-travelers-martinique-randonnee-presquile-caravelle3

Nous terminerons finalement la randonnée un peu avant 15H30, soit près de 4H30 en lien avec la pause repas et les très nombreux arrêts photos. Éreintés et assoiffés, nous profiterons de la piscine et de Floups tout l’après-midi (berlingots glacés) après une bonne douche bien mérité 🙂

serial-travelers-martinique-presquile-caravelle-maison4-sunset
Premier coucher de soleil timide, depuis la maison

Bon plan Igraal 🙂

Lorsque vous réalisez un achat ou une réservation sur internet, n’oubliez pas d’avoir le réflexe Igraal ! Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat ! Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utilisez notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3€ à votre inscription.

  •   
  •  
  •  
  •  
  • 177
  •  
  •  
  •  
    177
    Partages

7 thoughts on “Randonnée sur la presqu’île de la Caravelle, un écosystème unique en Martinique !

  1. Muriel Cabel says:

    Merci beaucoup pour cet article sur la presqu’île de la Caravelle !
    Que de frissons et beaux souvenirs pour un voyage magnifique ! 😊
    Mumu

    • Serialtravelers says:

      Merci beaucoup Mumu et ravis d’avoir pu partager ces paysages avec vous 🙂 On vous fait plein de bisous 🙂

    • Serialtravelers says:

      De rien 🙂 Si vous passez par Trinité, faites cette randonnée, elle vaut vraiment le coup ! Nous en avons pris plein la vue, et ce, dès le lendemain de notre arrivée 🙂

    • Serialtravelers says:

      Merci beaucoup 🙂 C’est une toute petite île, mais elle vaut vraiment le coup d’œil !! Éclatez-vous pour les dernières semaines aux USA, on est jaloux :p

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)