2 jours à Page, à la croisée d’Antelope Canyon, Horseshoe Bend et Lake Powell

Que voir et que faire à Page en 2 jours ? Comment se baigner au lac Powell et comment profiter au mieux de son séjour à Page ? Retour sur notre passage dans cette petite ville d’Arizona, qui condense quelques-uns des plus beaux paysages de l’Ouest Américain !

[Article mis à jour le 24 mars 2020]

Introduction…

Malgré sa petite taille et son charme tout à fait inexistant, la ville de Page mérite qu’on s’y arrête au moins 2 jours pendant un roadtrip, car Page présente quelques-uns des plus beaux paysages de l’Ouest Américain ! On y trouve notamment Horseshoe Bend et sa vue spectaculaire sur le Colorado ainsi que les célèbres gorges orangées d’Upper & Lower Antelope Canyon ! Enfin, au Nord de la ville, se détache le gigantesque lac artificiel de Lake Powell, un îlot de fraîcheur au milieu des paysages de grès rougeâtres, caractéristiques de la région !

serial-travelers-ouest-americain-page-glen-canyon-dam-overlook7
Vue sur la Colorado river depuis le Glen Canyon Dam overlook, à proximité de Page

Carte des différents points d’intérêt autour de Page en Arizona

Pour tout comprendre à ce qui va suivre, rien de mieux qu’une carte non 😊 ?

[googlemaps https://www.google.com/maps/d/u/0/embed?mid=1eBRNcwxQUpWfbVj87ixO00X3WfFCbQOb&w=800&h=600]


Histoire de la fondation de Page (Arizona)…

Page est localisée dans le comté de Coconino dans l’extrême Nord de l’Arizona, non loin de la frontière avec l’état voisin de l’Utah. Contrairement aux villes voisines, Page est de fondation récente car la ville fut érigée en 1957 comme cité-dortoir pour les ouvriers et leurs familles participant à la construction du barrage de Glen Canyon.

serial-travelers-ouest-americain-2-jours-a-page
Vue sur une colline de Page, avec la lettre P, depuis Horseshoe Bend

Aussi, le site de 44 km² sur lequel repose la ville résulte de l’achat de terres amérindiennes à la Nation Navajo, les propriétaires ancestraux de la région… À partir des années 1950, le Bureau of Reclamation (gestion des ressources en eau) décide d’ériger un barrage sur le fleuve Colorado pour accompagner la consommation croissante d’électricité et réguler les crues dans les régions du bassin-versant du fleuve (7 états américains et 2 états mexicains).

serial-travelers-ouest-americain-page-glen-canyon-dam-overlook9
Point de vue sur le barrage de Glen Canyon depuis le Glen Canyon Dam overlook

Avec une puissance de 1 288 MW, Page accueille ainsi l’une des 2 plus grosses installations de production hydroélectrique des Etats-Unis grâce au barrage de Glen Canyon ! À l’origine, la ville de Page se nommait Government Camp, mais fut ensuite renommée d’après John C. Page, commissaire du Bureau of Reclamation, de 1936 à 1943. Devenue la porte d’accès principale au lac Powell et aux différentes attractions touristiques de la région, cette petite ville de 7 000 habitants attire désormais plus de 3 millions de visiteurs par an !


Point de vue sur Horseshoe Bend, le méandre le plus célèbre du fleuve Colorado !

serial-travelers-ouest-americain-horseshoe-bend-playfair

Lundi 6 juin 2016, nous avons rendez-vous avec Horseshoe Bend au coucher du soleil, l’une des merveilles naturelles créées par la Colorado river en poursuivant sa course vers le Pacifique !

Retrouvez ici l’article complet sur notre découverte d’Horseshoe Bend !


Conseils et astuces pour visiter Lower Antelope Canyon, la perle de l’Arizona !

serial-travelers-ouest-americain-lower-antelope-canyon-playfair

Le lendemain, mardi 7 juin 2016, nous partirons à la découverte du fameux Antelope Canyon, un endroit tout à fait magique et incontournable lors d’un roadtrip dans l’Ouest Américain ! Avec ses formes incroyables et sa palette de couleurs aux tons ocres, orangés et même violacés, cet étroit défilé est un véritable feu d’artifice pour les yeux !

Retrouvez ici l’article complet pour découvrir nos conseils et astuces pour visiter Lower Antelope Canyon


Point de vue sur le Barrage de Glen Canyon (Glen Canyon Dam overlook)

Ce mardi 7 juin 2016, après avoir visité Lower Antelope Canyon et pris une nouvelle fois la pose devant le méandre d’Horseshoe Bend, nous repartirons sur Page vers midi. Nous irons manger un bout dans le Burger King du coin, avant d’entamer une après-midi de repos et de farniente autour du lac Powell. Après un petit tour chez Walmart pour faire quelques emplettes électroniques, nous démarrerons les visites de l’après-midi avec le Glen Canyon Dam overlook, qui propose un point de vue sympa sur le barrage, et le fleuve Colorado s’écoulant en contrebas.

  • Glen Canyon Dam overlook : à quelques minutes du centre-ville de Page, comptez 20 min sur place

Observation du Glen Canyon Dam depuis le sommet du barrage !

Nous irons ensuite directement sur le site du barrage, en nous garant sur le parking du Visitor Center afin d’admirer cet impressionnant ouvrage de plus près ! Le barrage de Glen Canyon est un barrage-voûte, construit entre 1956 et 1966 en travers du lit de la Colorado river, pour produire de l’électricité et réguler les crues du fleuve. La construction du barrage entraîna la création d’un immense réservoir d’eau de 33 km3 en amont du barrage : c’est ainsi que naquit le lac Powell !

Avec une telle masse d’eau, il aura fallu près de 17 ans au réservoir pour se remplir ! Le nom du barrage provient en fait du Glen Canyon, une série de gorges maintenant englouties par le réservoir du lac Powell, qui se trouvaient en amont du barrage… Avec une longueur de 480 m et 216 m de hauteur, le Glen Canyon Dam est le 4ème plus grand barrage des Etats-Unis ! D’ailleurs, à la base du barrage ce sont plus de 100 mètres de béton qui séparent l’immense mur d’eau du lac Powell de la façade Sud en aval !

Malheureusement, le barrage de Glen Canyon pose aujourd’hui de graves problèmes environnementaux, qui iront en augmentant avec le temps ! Effectivement, les eaux du Colorado normalement fraîches ont tendance à se réchauffer dans le réservoir, entraînant des conséquences désastreuses sur les cycles de reproduction de nombreuses espèces de poissons… En outre, les tonnes de sédiments auparavant charriées par le fleuve ont tendance à ensabler le pied du barrage, puisque le sable ne peut plus s’écouler en aval… C’est pourquoi les autorités procèdent de temps en temps à des lâchers d’eau – et de sable – très spectaculaires, pour tenter de reproduire les phénomènes naturels de crues qui existaient avant le barrage 🙂

  • Des visites guidées du barrage sont dispensées chaque jour au prix de 5 USD/pers. (~4,7€)
  • Barrage de Glen Canyon Dam : comptez 20 min sur place sans la visite guidée du barrage

Informations pratiques pour découvrir le lake Powell et la Glen Canyon National Recreation Area

serial-travelers-ouest-americain-page-Wahweap-glen-canyon-recreation-area4

Lake Powell (lac Powell) tire son nom du major John Wesley Powell, qui mena la première expédition de cartographie du fleuve Colorado, qu’il descendit pendant 99 jours, entre mai et août 1869. Powell est également célèbre pour avoir été l’un des premiers Blancs à explorer Grand Canyon, en descendant le mythique fleuve. Lake Powell est un lac artificiel né de l’édification du Glen Canyon Dam, qui provoqua une montée des eaux en inondant le Glen Canyon, bien au-delà du lit originel du fleuve… Lake Powell est ainsi devenu le deuxième plus grand lac artificiel des Etats-Unis (après le lac Mead) ! Lorsque son niveau est au plus haut, le lac peut atteindre 300 km de long et plus de 3 136 km de rivages, soit plus que toute la côte Ouest du pays !

La formation du lac Powell a entraîné la création de la Glen Canyon National Recreation Area (GCNRA) qui est une gigantesque zone récréative et de protection de la nature de 5 076 km², géré par le service des parcs nationaux. On y entre donc comme dans n’importe quel parc national. Mais, à la différence d’un parc national, plusieurs aménagements ont été construits pour faciliter l’accès au public et promouvoir les activités nautiques possibles sur le lac (kayak, jet-skin, etc.). On y trouve ainsi plusieurs marinas, des campings et de petits aéroports ! Malgré sa superficie importante, Lake Powell ne représente que 13% de la GCNRA et déborde sur l’Arizona et l’Utah, bien que la majeure partie du lac se situe en Utah !

  • Le pass America The Beautiful permet d’accéder à la Glen Canyon National Recreation Area
  • Prix du pass America The Beautiful : 80$/voiture (~73€), peu importe le nombre d’occupants dans le véhicule. Le pass s’achète dans n’importe quel parc géré par l’U.S. National Park Service.
  • Le pass America The Beautiful donne un accès illimité aux nombreux autres parcs nationaux de l’U.S. NPS pendant un an !

Baignade & farniente au lac Powell, au niveau de Lone Rock Beach

serial-travelers-ouest-americain-lake-powell-lone-rock-beach1

Après 20 minutes de route depuis le barrage de Glen Canyon, nous atteindrons la plage de Lone Rock Beach vers 14H45. Ce rocher et sa plage iconique sont l’un des derniers vestiges non submergés par l’inondation de Glen Canyon. Localisée dans la partie Sud-Ouest de la GCNRA, la plage de Lone Rock Beach est située en Utah !

La plage attire les Américains comme des mouches, envahissant la plage avec leurs véhicules tractant jet-skis et autres hors-bords pour le weekend ! Par chance étant en pleine semaine, nous tomberons sur une plage quasi déserte et pourrons profiter de la fraîcheur du lac par cette chaude après-midi 🙂

  • Baignade à Lone Rock Beach (lac Powell) : comptez 1H30 à 2H sur place
  • Accès à Lone Rock Beach : emprunter l’US-89N depuis le parking du Glen Canyon Dam

Point de vue sur Lake Powell depuis Navajo Mountain viewpoint – Wahweap Marina

serial-travelers-ouest-americain-lake-powell-navajo-viewpoint5

Nous quitterons Lone Rock Beach aux environs de 16H15 pour rejoindre le point de vue de Navajo Mountain viewpoint 20 minutes plus tard, en passant par la Wahweap Marina, l’une des nombreuses marinas qui ont poussé le long des berges du lac Powell. Ce promontoire légèrement en hauteur permet d’apprécier toute l’immensité du lac Powell ainsi que la face amont du Glen Canyon Dam, qui retient le gigantesque réservoir ! À cet endroit, on peut voir les conséquences dramatiques de la sécheresse chronique qui touche la région… Dans les années 80, la profondeur du lac atteignait 150 m, mais depuis les années 2000, le niveau du lac a baissé de 32 m, interdisant dorénavant certains chenaux du lac à la navigation ! Cette spectaculaire baisse de niveau est d’ailleurs bien visible sur les rives du lac, que l’on observe sous forme de bandes blanches…

  • Navajo Moutain viewpoint (Lake Powell) : comptez 10 min sur place

Après ces 2 jours fabuleux passés à découvrir de véritables trésors dans les environs de Page, nous reprendrons la voiture en direction du Nord-Est, pour atteindre Kayenta dans la soirée, avant de découvrir les paysages légendaires de Monument Valley dès le lendemain !


Où dormir à proximité d’Antelope Canyon, Horseshoe Bend ou Lake Powell ?

Pour découvrir les environs de Page, nous avons opté pour le Motel 6 Page, situé à 10 min à peine de l’entrée d’Antelope Canyon ou 15 min d’Horseshoe Bend. Cet hôtel de chaîne propose des chambres spacieuses et modernes ainsi qu’une piscine à ciel ouvert, très agréable par les fortes chaleurs de l’été en Arizona !

  • Hôtel Motel 6 Page : 165 $/nuit (~152 €) pour une grande chambre double avec un lit Queen-size, à la décoration minimaliste !

Bon plan Igraal 🙂

Lorsque vous réalisez un achat ou une réservation sur internet, n’oubliez pas d’avoir le réflexe Igraal ! Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat ! Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utilisez notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3€ à votre inscription.

3 thoughts on “2 jours à Page, à la croisée d’Antelope Canyon, Horseshoe Bend et Lake Powell

Répondre à ayokoencampingcar Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *