OUEST AMERICAIN

Arches National Park, le pays des arches

Imaginez près de 2000 arches réparties sur 300 km² ! Ce parc de l’Utah présente la plus grande concentration d’arches naturelles au monde ! Pour les appréhender, suivez le guide.

JOUR 9 Samedi 11 juin 2016. Nous attaquons le troisième et dernier parc de la région de Moab après la découverte de Canyonlands NP et Dead Horse Point SP la veille.

Cette journée s’avérera être la plus éprouvante du voyage car nous avons prévu de visiter Arches NP et d’enchaîner ensuite près de 400 km de route jusqu’à Beaver. Beaucoup d’entre vous doivent penser que nous sommes complètement fous, mais nous avons réussi à faire plusieurs randonnées sur le site et à atteindre Beaver vers 20H, au prix il faut l’avouer, de beaucoup de fatigue ! Ceci dit, nous ne regrettons pas ce choix car, à deux, nous avons pu nous relayer sur la route du retour, tout en ayant profité au maximum du parc plus tôt dans la journée.

Nous devons donc nous lever très tôt ce matin, pour sortir de notre motel de River Canyon Lodge vers 6H30 et arriver 15 minutes plus tard dans le parc (l’avantage de loger à Moab, très proche). Serial astuce : pass America The Beautiful accepté !

Comme vous pouvez voir ci-dessous, c’est très rapide de se rendre à Arches depuis Moab :

Il faut savoir que ce parc est très fréquenté, notamment l’été, et les parkings sont très vite remplis. Le fait de se lever tôt a donc également son importance pour profiter au mieux des randonnées. A l’arrivée dans le parc, vous devrez prendre une route qui serpente pour arriver sur un plateau, sur lequel débouche d’immenses murs de roches rouges : il s’agit de Park Avenue, rappelant l’alignement des buildings de New York. Vous remarquerez que nos photos sont plus grises que depuis le début du voyage : il s’agira de notre première et seule journée avec une météo maussade (et encore le matin seulement).

Nous nous dirigeons ensuite vers le secteur de Devil’s Garden pour attaquer l’une des plus belles (mais difficile) randonnées du parc, le célèbre Devil’s Garden Trail. Il s’agit d’une randonnée de 7 km (comptez environ 3H30 A/R) si l’on n’effectue pas le primitive trail qui rallonge de 2H encore le sentier. Nous arrivons au parking du Devil’s Garden Campground pour démarrer la marche vers 7H40. Serial astuce : pensez à prendre beaucoup d’eau car même lorsqu’il ne fait pas beau et chaud, le dénivelé de la randonnée vous fait énormément transpirer : 1L d’eau/pers. pour 2H de marche au minimum !

Le sentier commence tranquillement à plat sur les deux premiers kilomètres, vous permettant d’approcher Tunnel Arch, Pine Tree Arch et Landscape Arch. Cette dernière est la plus grande arche naturelle du monde (côté geek, cette arche apparaît dans la course de module dans le film Star Wars : La Menace Fantôme)

Notez que vous ne pourrez pas marcher sous Landscape Arch pour des raisons de sécurité car un tronçon de l’arche important est tombé il y a quelques années. Toutefois, il y a un point de vue situé à quelques mètres de l’aplomb de l’arche.

Passé cette arche, le sentier devient plus technique et ne se limite plus à un chemin mais à de la quasi-escalade sur des langues de rocher étroites.

Cette partie de la randonnée nous amène à faire un petit détour jusqu’à Navajo Arch avant la très photogénique double O Arch (2 arches formant un « O »). Au cas où vous perdriez votre chemin, les Américains ont tout prévu et disposé des petits tas de pierres empilées sur le sentier !

Nous poussons difficilement jusqu’au Dark Angel (sorte de grande obélisque naturelle) car nous nous sommes égarés sur le chemin. La pluie arrivant et les photos n’étant pas terribles, on décide de repartir en sens inverse, vers le parking.

Sur le chemin du retour, nous passerons par Partition Arch, qui permet de voir un panorama du parc à travers l’arche, puis une dernière série de photos à Landscape Arch, avant de rejoindre le parking un peu après 11H.

Nous reprenons notre fidèle voiture pour rejoindre le viewpoint de Fiery Furnace et faire quelques photos avant d’atteindre le secteur des Windows un peu avant midi. Arrivés là, nous galérons un peu pour trouver une place de parking et il faudra faire le tour deux fois avant de pouvoir se garer. Il existe en fait deux parkings, l’un situé en haut, destiné à Turret Arch et aux Windows (Windows Trail), et l’autre situé en contre-bas, destiné à Double Arch.

Ces deux randonnées sont assez rapides et facilement accessibles depuis les parkings, 1H suffira. Nous commençons par Double Arch. Sur le retour, en repassant par le parking, Laura préfère aller se reposer et dormir un peu dans la voiture pendant que j’entame le Windows Trail. La randonnée à Devil’s Garden l’a un peu éprouvée (et j’avoue que moi aussi). Malheureusement, la météo a un peu gâché les photos et les randos de la matinée, qui auraient pu être magnifiques avec un beau ciel bleu derrière.

Après avoir mangé nos sandwiches dans la voiture, nous repartons en direction de la dernière marche de la journée pour observer la plus belle arche du parc, Delicate Arch. Cette merveille est également le symbole de l’Utah, présente sur toutes les plaques d’immatriculation des voitures circulant dans l’état. Nous nous garons au niveau du Delicate Arch parking avant de démarrer le Delicate Arch Trail vers 13H30.

Ce trek de 5 km est faisable en 3H A/R selon les guides, car il y a un très fort dénivelé ! Nous sentant pousser des ailes et ne sachant toujours pas pourquoi jusqu’à maintenant, on a réussi à réaliser cette marche en un peu moins de 2H ! Cela nous a permis de rester quasiment une heure au niveau du viewpoint pour admirer l’arche. Attention à la quantité d’eau que vous prendrez : cette marche difficile est une pente continue ne disposant d’aucun point d’ombre !

Arrivés là-haut, la magie fait effet : l’arche est « délicatement » posée (c’est l’expression consacrée) sur le bord d’une montagne et domine un bassin orange aux couleurs flamboyantes. En arrière-plan, les La Sal Mountains se dressent fièrement, d’autant que la météo finit par nous gâter en laissant timidement dépasser un coin de ciel bleu. Il vous faudra être patient pour pouvoir être pris en photo sous l’arche, car il y a BEAUCOUP de monde ! Serial astuce : ne pas rester trop longtemps sous l’arche si vous ne voulez pas vous faire « invectiver », voire pire…

Fatigués, voire broyés par le périple de la journée, nous prenons le chemin du retour, mais avant de partir, nous passons voir Balanced Rock, en équilibre sur son piédestal et Park Avenue, cette fois-ci avec un ciel bien bleu !

Voici l’itinéraire de l’après-midi dans le parc :

Nous quittons le parc vers 16H, car ce sont encore 400 km qui nous attendent jusqu’à Beaver, qui est notre point de chute pour visiter Bryce Canyon le lendemain.

Voici l’itinéraire depuis Arches National Park jusqu’à notre motel de Beaver :

Arrivés à Beaver un peu avant 20H, nous trouverons la force d’aller manger et d’aller se relaxer un peu dans la piscine du motel (comfort Inn & Suites), avant une bonne nuit de sommeil bien méritée ! Il s’agit d’un hôtel de chaîne, très confortable et doté d’une piscine intérieure, très agréable après 4H de route.

Le lendemain, nous avons rendez-vous avec Bryce Canyon, l’une des merveilles de la Nature proposée par l’Utah aux voyageurs.

Publicités

6 réflexions au sujet de “Arches National Park, le pays des arches”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s