OUEST AMERICAIN

Bryce Canyon National Park

Ce paysage unique est constitué d’un canyon peuplé de milliers de hoodoos (encore appelées cheminées de fée) de couleur orangée, contrastant avec le vert des pins et le bleu profond du ciel.

JOUR 10 Dimanche 12 juin 2016 : après une bonne nuit de sommeil réparatrice suite à notre journée éprouvante à Arches NP la veille, nous quittons la ville de Beaver et notre motel Comfort Inn & Suites vers 7H. Nous rejoindrons Bryce Canyon via l’US-89N et l’UT-20W, parc national qui se trouve à une centaine de kilomètres de là (soit ~1H de route).

Voici l’itinéraire depuis notre motel jusqu’à l’entrée du parc : 

Nous arrivons à l’entrée du parc vers 8H30 (car on a réussi à rater une sortie sur l’autoroute, rallongeant légèrement le trajet). Sur la route avant l’entrée du parc, n’oubliez pas de faire quelques arrêts photos à travers la Dixie Forest, qui reprend les mêmes tons orangés que le canyon de Bryce.

Pourquoi ce nom de Bryce Canyon ? Le nom du canyon fait référence à l’Ecossais Ebenezer Bryce, un charpentier mormon venu s’installer dans la région avec sa femme (bien après les Amérindiens Païutes, premiers habitants de la région). Il laissera son nom à la postérité en léguant son patronyme au canyon, puis au parc national, CQFD ! Par ailleurs, sachez que les décors de l’attraction Big Thunder Mountain à Disneyland Paris (le « train fou ») sont très largement inspirés des reliefs et des hoodoos de Bryce Canyon !

Nous démarrons par notre traditionnelle photo devant l’entrée du parc, avant d’approcher les premiers hoodoos au niveau d’un promontoire appelé Fairyland Point Viewpoint, situé au bout d’une route à gauche avant l’entrée du parc. Serial astuce : pass « America The Beautiful » accepté !

Nous partons nous garer sur le parking de Sunrise Point, d’où nous pouvons utiliser les navettes, mais à notre surprise, la distance entre le parking et l’amphithéâtre est relativement courte, on s’y rendra donc à pied. En fait, le parc est tout en longueur et se compose grosso modo de deux parties : l’amphithéâtre, qui est une vallée en forme d’hémicycle dans laquelle on peut marcher. Et la Scenic Drive, qui est une route où l’on s’arrête à plusieurs points de vue pour des arrêts photos (des randonnées sont aussi possibles).

Nous entamons donc la première marche de la journée (Rim Trail) vers 9H30 en longeant le bord du canyon de Sunrise Point jusqu’à Bryce Point, ce qui représente 4,5 km réalisables en 1H30 à peine.

Bien qu’on soit dimanche, le canyon n’est pas tellement fréquenté (à part au niveau de Sunrise et Sunset Point) et nous pouvons progresser assez tranquillement, sans des hordes de touristes. Nous pouvons apercevoir les randonneurs et les cavaliers (et oui, vous pouvez faire des randonnées à dos de mule ou de cheval dans l’amphithéâtre) en contre-bas qui progressent dans le canyon.

Arrivés jusqu’au bout de Bryce Point vers 10H30, nous jouerons les paresseux et prendrons la navette pour revenir à Sunrise Point afin de démarrer le premier « vrai » trek de la journée, dénommé Queens Garden Trail, combiné au Navajo Loop. Il s’agit de la randonnée la plus populaire du parc, qui totalise 5 km pour 3H de marche (on descend dans le canyon puis on remonte jusqu’à la rim). Nous démarrons la randonnée vers 11H20 en commençant par le Queens Garden Trail, depuis Sunrise Point.

serial-travelers-bryce-canyon-queens-garden-trail-entrance
Nous démarrerons le Queens Garden Trail depuis Sunrise Point

La descente se fait assez facilement en lacet jusqu’au coeur de la vallée et permet d’approcher d’un peu plus près les fameux hoodoos, qui se dressent fièrement devant nous.

Nous ferons également connaissance avec les fameux chimpmunks (vous vous rappelez des aventures de Tic & Tac ?) très peu farouches. Ils s’approchent sans crainte, mais vous n’avez pas le droit de les nourrir, ils doivent rester sauvages.

serial-travelers-bryce-canyon-queens-garden-trail-rencontre-avec-un-chipmunk
Rencontre avec un chipmunk !

Arrivés en bas, vous avez le choix de remonter par le même chemin, ou d’emprunter comme nous le Navajo Loop. Il vous permet de remonter par un autre chemin et de rejoindre la rim au niveau de Sunset Point, en passant par la partie Wall Street (chemin remontant en lacets serrés sur un mur de roches quasiment vertical).

Nous arrivons finalement à Sunrise Point vers 12H45, soit plus d’une heure et demie en avance… En ayant pris notre temps ! Je crois que c’est là qu’on s’est rendu compte qu’à force de marcher tous les jours une bonne vingtaine de kilomètres, on était devenus bons ! Ça tombe bien, nous avons faim et comme cette fois nous n’avons rien prévu pour le repas, nous irons manger dans un petit restaurant type fast-food situé non loin du Lodge at Bryce Canyon.

Vers 15H, nous prenons la direction de la Scenic Drive pour directement aller au bout, c’est-à-dire Rainbow Point, sans s’arrêter. En effet, il est plus intéressant de s’arrêter aux points de vue dans l’autre sens car les arrêts se situent sur la droite, dans votre sens de progression !

Nous atteignons Rainbow Point 45 minutes après être partis, puis, nous nous arrêterons à chaque point de vue. Clairement, les points de vue sont moins jolis ici que dans l’amphithéâtre, même si certains valent quand même le coup. Voici notre top : Black Birch Canyon, Agua Canyon et Natural Bridge (qui n’est rien d’autre qu’une arche naturelle) !

Nous revenons au niveau de l’amphitéâtre vers 17H30 et comme il est encore tôt et que nous avons déjà réalisé tout ce que nous souhaitions faire dans le parc, on décide de recommencer la rando de ce matin (et ouais on est des fous), mais cette fois-ci avec des couleurs plus chaudes et plus belles que le matin. Et là, vous allez nous dire : pourquoi n’avoir pas fait une autre rando dans le parc ? Et bien tout simplement parce que les autres treks tels que la Peek-A-Boo Loop sont beaucoup plus longs (10 km).

Nous terminerons la randonnée un peu après 19H, mais déjà le soleil est bien trop bas et est déjà passé de l’autre côté du canyon, nous n’assisterons donc pas au coucher de soleil sur Bryce Canyon. Mais pas de regrets, nous sommes vraiment satisfaits de la journée et de ce parc, qui fait déjà partie de nos préférés !

Voici l’itinéraire de la journée réalisé dans le parc : 

Il est temps de repartir pour rejoindre notre motel à Hatch, petite bourgade située à 45 km, via l’UT-12W et l’US-89S. Notre motel Hatch Station Bryce Canyon est de type « cabin » car il s’agit de logements très simples mais confortables, et à un prix compétitif ! Surtout, sa position géographique nous a plu, car il se situe sur la route de Zion National Park, notre prochaine destination.

Voici l’itinéraire depuis le parc jusqu’à notre motel de Hatch :

Publicités

9 réflexions au sujet de “Bryce Canyon National Park”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s