INDE, L'INDE, TOUR DU MONDE

Jaipur, la cité rose du Rajasthan

La ville de Jaipur est une étape incontournable lors d’un voyage au Rajasthan, littéralement, le pays des rois. Capitale de cet état indien, la ville rose recèle de nombreux bijoux d’architecture…

Trajet Agra – Jaipur en train

Lundi 09 octobre 2017, nous nous levons encore une fois aux aurores (ça devient une habitude), pour attraper notre train Agra – Jaipur à 6H30 du matin. Arrivés fraîchement à la gare d’Agra Fort vers 6H comme indiqué sur notre billet, on a une première mauvaise surprise : le train accuse 2H de retard et en plus, on doit se rendre à l’autre gare d’Agra pour l’attraper…

Arrivés à l’autre gare d’Agra, Agra Cant, on nous annonce cette fois-ci un retard de 14H ! Et tout cela au calme, sans pression… Ne souhaitant pas attendre plus d’une demi journée pour rien dans la gare, on arrive à acheter un billet pour un autre train partant pour Jaipur à 7H du matin, en seconde classe…

serial-travelers-india-trajet-agra-jaipur-train-second-class-condition-confort-2

Et c’est sans doute le pire trajet qu’on ai vécu dans notre vie : passer 6 heures assis à 5 sur une banquette en bois prévue pour 4 personnes dans un wagon de 70 personnes, où Laura est la seule femme… Autant vous dire qu’avec les regards insistants pendant tout ce temps sur nous et en particulier sur Laura, nous n’étions pas vraiment à nos aises, ni rassurés ! C’est aussi la première fois que nous voyons des gens dormirent dans le vide au dessus des portes ouvertes !

serial-travelers-india-trajet-agra-jaipur-train-second-class-condition-confort
Oui oui, vous ne rêvez pas, y a bien quelqu’un en train de dormir au-dessus de la porte du train…

Toutefois, comme souvent depuis le début de notre périple, il y a souvent quelqu’un de bienveillant qui nous viendra en aide. On fait la connaissance de Rajiv, assis à côté de nous, un étudiant en informatique qui nous donnera de nombreux conseils pour visiter Jaipur, ville où il étudie.

Il nous informera d’ailleurs qu’aujourd’hui, le train est exceptionnellement bondé, en raison de la fête de Diwali qui se profile le 19 octobre… En effet, lors de cette fête très importante pour les hindous, les sikhs et les jaïns, beaucoup de personnes reviennent dans leurs familles. Et de ce fait, il y a beaucoup de déplacements dans toute l’Inde, tout le monde se ruant sur les transports en commun.

serial-travelers-india-jaipur-pink-city-street-art-wall-painted-lady-india

Arrivés vers 14H à Jaipur après être partis d’Agra à 7H30, nous pouvons enfin souffler un peu ! Nous empruntons le métro (très propre et moderne, rappelant celui de Delhi) puis un tuktuk pour nous rendre à notre guesthouse située dans le vieux quartier de Jaipur. À notre grande surprise, la guesthouse est vraiment super.

Nous profiterons de la très bonne literie pour nous reposer tout le reste de l’après-midi, avant d’aller explorer Jaipur sur les deux prochains jours, mardi et mercredi 10 et 11 octobre 2017.


Découverte de Jaipur sur 2 jours

C’est à l’abri d’une cuvette protégée par les collines de la chaîne des Ârâvalli que le fondateur de la cité, le maharaja Râjput Jai Singh II, décida de fonder sa nouvelle ville de Jaipur (Jai = victoire ; pur = ville). A l’origine, la création de cette nouvelle cité est due à une pénurie d’eau dans l’ancienne cité d’Amber (où le maharaja résidait jusqu’alors dans le fort du même nom).

Contrairement aux autres villes d’Inde, la fondation de cette ville est très récente (XVIIIème siècle) et c’est la première à inaugurer un plan d’urbanisation dès sa création, avec de larges artères et des boutiques aux dimensions standardisées.

serial-travelers-india-rajasthan-jaipur-street-rue-wall-mur-colore-color

La vieille ville est encerclée par une muraille de 6 m de haut, par laquelle on peut accéder via 8 portes imposantes !

serial-travelers-india-jaipur-pink-city-gate-porte-entree-street
L’une des portes de la vieille ville, vestige de la création de Jaipur

Connue sous le surnom de ville rose, Jaipur n’a revêtu son habit de rose que très récemment ! En effet, à l’origine, les bâtiments arboraient une palette importante de couleurs, tirant plus sur le gris qu’autre chose. Ce n’est qu’à partir de 1876 que la ville fut peinte en rose (du moins dans la vieille ville) pour accueillir la visite du Prince Albert, le rose étant la couleur de l’hospitalité…

Dès lors, les habitants et commerçants de la vieille ville sont tenus de conserver cette couleur rose sur leur façade, avec plus ou moins de tolérance (couleur variant de l’orange au rose, voire rouge)…

serial-travelers-india-jaipur-pink-city-hawa-mahal-2
Face verso d’Hawa Mahal, le palais des Vents…

Jaipur étant très étendue, un petit programme s’impose si on ne veut pas passer son temps dans les transports. Ci-dessous, l’itinéraire des incontournables qui limite au maximum les déplacements :

  1. Amber Fort et Jaigarh Fort : 10 km de la ville en tuktuk – 300 roupies (~4 €)
  2. Jal Mahal : sur la route pour Sisodia, arrêt de 5 minutes
  3. Sisodia Garden Rani Bagh et Vidyadhar Ka Bagh : 14 km d’Amber Fort en tuktuk – 350 roupies (~4,70 €)
  4. Albert Hall museum : 5 km de Sisodia en tuktuk – 150 roupies (~2 €)
  5. Lassiwala, le meilleur lassi de la ville : à 1,6 km d’Albert Hall Museum
  6. Pink city et le complexe city Palace : City Palace, Isar Laat, Jantar Mantar et Hawa Mahal : à 2 km du Lassiwala
  7. Nahargarh Fort : à 3 km de Pink City

Après l’économie sur les tuktuks (qui à eux-seuls représentent tout de même plus de 10 €), nous vous conseillons vivement de prendre le Jaipur Pass (aussi appelé « composite ticket »).

serial-travelers-india-jaipur-prix-entree-monument-composit-ticket-pass

Pour 1000 roupies, vous avez accès durant 2 jours à Amber Fort, Sisodia GardenVidyadhar Ka Bagh, Albert Hall Museum, Isar Laat, Jantar Mantar, Hawa Mahal et Nahargarh Fort.

Vous économisez ainsi 1000 roupies, car les tickets achetés séparément reviennent à 2000 roupies ! Vous pouvez acheter le composite ticket à n’importe quel comptoir d’un des monuments listés ci-dessus.


Amber Fort

serial-travelers-india-inde-rajasthan-que-faire-a-jaipur-amber-fort-inside-interieur

Inscrit au patrimoine de l’UNESCO, le fort d’Amber (à prononcer « Amer ») est l’une des principales attractions de Jaipur, même s’il est situé bien en dehors de la ville.

Posé sur une colline faisant face au lac Maotha, le fort construit en 1592 regroupe toutes les caractéristiques de l’art hindou : grès rouge, marbre, grands remparts et une multitude de chemins et de portes. Cet ancien fort était la résidence du maharaja Jai Singh II, avant qu’il construise sa nouvelle ville sur le site actuel de Jaipur.

Malheureusement, comme dans de nombreux lieux touristiques, les animaux sont utilisés pour les petits plaisirs de l’Homme. Cette fois-ci, ce sont les éléphants qui sont utilisés pour transporter les touristes depuis le bas du fort jusqu’à l’entrée. Ils sont très beaux mais ce n’est pas une raison pour monter dessus… S’ils sont aussi dociles malgré l’agitation permanente c’est parce qu’ils sont maltraités et brisés moralement. Force est de constater que de nombreux touristes ne l’ont toujours pas compris ou l’ont « oublié »…

A deux pas du fort, nous découvrons notre premier stepwell, encore appelé bâoli en hindi, grâce à un guide que nous avons exceptionnellement pu avoir en début de matinée. Coup de chance ce matin-là à la guesthouse, deux touristes Malaisiens nous proposeront de monter avec eux dans une voiture privée avec chauffeur pour nous rendre juqu’à Amber Fort 🙂 Ces puits, très courants en Inde, sont utilisés pour des raisons rituelles et religieuses. En plus de s’approvisionner en eau, les Indiens viennent y faire leurs ablutions et prendre des bains rituels.

  • Temps de visite : 2 heures

Jaigarh Fort

serial-travelers-india-inde-rajasthan-que-faire-a-jaipur-jaigarh-fort

Situé au-dessus d’Amber fort, le Jaigarh Fort a été construit 2 siècles plus tard. Les deux forts ne forment plus qu’un seul complexe car ils partagent maintenant leurs remparts. Un passage sous-terrain permettait même à la famille royale de rejoindre Jaigarh Fort en depuis Amber cas de menace ! En plus d’être plus haut, le deuxième fort dispose du Jaivana, le plus grand canon sur roues du monde. 

Sa portée serait de plus de 30 kilomètres et il n’aurait servi qu’une fois d’après la légende : son poids de 50 tonnes obligerait l’usage de 4 éléphants pour le déplacer !

  • Temps de visite : nous n’avons malheureusement pas poussé la visite jusqu’à ce fort

Jal Mahal

En redescendant vers Jaipur depuis Amber Fort, prenez quelques minutes pour vous arrêter au bord du lac Man Sagar… Au milieu, le Jal Mahal, littéralement « le palais sur l’eau », reflète sur le lac et change de couleur tout au long de la journée.

Malheureusement, il ne se visite pas. Il est même vide et à l’abandon. Et oui, ce palais de maharaja a été sacrifié au XVIIIè siècle pour construire un barrage, afin de permettre à la ville de disposer d’eau. Cela n’empêche pas les marchands spécial touristes d’envahir le trottoir.

  • Temps d’arrêt : 5 à 10 minutes maximum au bord du lac

Sisodia Garden

serial-travelers-india-inde-rajasthan-que-faire-a-jaipur-sisodia-garden-2

Place au calme entre palais, jardin et fontaines. Nous étions seuls à nous balader dans ce petit parc pendant près d’une heure ! Détente garantie.

  • Temps de visite : 1 heure

Vidyadhar Ka Bagh

Très dur à prononcer et assez peu connu, voire pas du tout… Il se situe à côté du Sisodia Garden. Pendant notre visite, le bâtiment principal était malheureusement en travaux… Peint en bleu, il est entouré de citronniers et de bassins. Une fois terminé, il devrait être superbe !

  • Temps de visite : 15 minutes
  • Peu connu, notre chauffeur de tuktuk nous a assuré qu’il était fermé en pleine journée. En réalité, il ne connaissait pas le lieu… Les gardes du Sisodia Garden pourront vous l’indiquer.

Albert Hall Museum

serial-travelers-india-jaipur-albert-hall-museum-composit-ticket-2

Si le bâtiment vaut le détour de l’extérieur, nous avons trouvé peu d’intérêt au musée en lui-même.

  • Temps de visite : 30 minutes

City Palace

Situé au cœur de Pink City (quartier rose), constituant la vieille ville de Jaipur, le City Palace regroupe de nombreux palais et jardins.

Non inclus dans le Jaipur Pass, l’entrée est à 500 roupies (6,70 €). L’entrée au palais, est quant à elle à 2500 roupies (33,30 €) ! Compte-tenu du prix (trop) élevé et des commentaires et retours peu élogieux de la part des autres visiteurs que nous avons rencontré sur place, nous avons préféré passer notre tour et ne pas le visiter.


Temple hindou Govind Dev Ji

A côté du City Palace, nous tomberons sur ce temple au hasard de nos déambulations dans la ville. On y a ressenti une très grande ferveur !


Isar Laat

Également appelé Sargasuli, ce minaret a été construit en 1749. Vous pouvez arpenter ses fausses marches (en fait, des marches inclinées, en marbre) et atteindre le sommet de 35 mètres de haut ! Et ainsi, vous pouvez profiter d’un superbe panorama à 360 degrés sur toute la ville et ses collines environnantes.

C’est d’ici que vous vous rendrez compte que la ville de Jaipur est complètement encerclée de collines !

  • Temps de visite : moins de 30 minutes

Jantar Mantar, ou observatoire astronomique

serial-travelers-india-jaipur-pink-city-observatoire-jantar-mantar-observatory-sun-cadran-solaire-astrologie-4

Cet observatoire a été construit sur ordre du maharaja Jai Singh II, féru d’astrologie et d’astronomie, dans sa nouvelle capitale de Jaipur entre 1727 et 1733. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’observatoire astronomique dispose de 19 instruments différents, permettant de calculer la position des planètes avec grande précision…

Afin d’établir des thèmes astraux pour déterminer les moments les plus propices à la tenue des grands événements de la vie (mariages par exemple). L’un de ces instruments est le plus grand cadran solaire du monde !

serial-travelers-india-jaipur-pink-city-observatoire-jantar-mantar-observatory-sun

Habituellement, nous refusons systématiquement les propositions des guides pour les visites guidées, mais pour une fois, nous aurions dû accepter ! Nous n’avons rien compris aux différents fonctionnements, donc si vous avez du temps, essayez de vous faire accompagner d’un guide officiel.

Si vous avez compris certaines notions, n’hésitez pas à nous les faire partager 🙂

serial-travelers-india-jaipur-pink-city-observatoire-jantar-mantar-observatory-sun-cadran-solaire-astrologie-2

  • Temps de visite : 30 minutes et plus si vous êtes accompagnés d’un guide !

Hawa Mahal, ou palais des Vents

L’image la plus connue de la ville, avec ses 935 fenêtres et sa façade imposante de 15 m de haut en grès rose !

serial-travelers-india-jaipur-pink-city-hawa-mahal-blue-sky-2

Construit au XVIIè siècle, le palais des vents permettait aux femmes du harem de jeter un coup d’œil sur la rue par les nombreuses fenêtres, sans être vues !

A l’intérieur, nous nous sommes amusés à regarder par les nombreuses petites fenêtres et à nous perdre dans les dédales des différents couloirs.

  • L’entrée au palais est située derrière le mur principal donnant sur la rue, en empruntant la route très mal indiquée sur la gauche, quand vous marchez sur le trottoir.
  • Temps de visite : 1 heure

Nahargarh Fort

Prenez une grande inspiration et une grande bouteille d’eau pour vous attaquer au Mont Ârâvalli. Cette colline qui abrite le fort domine toute la ville de Jaipur. Si la montée est relativement facile, c’est la chaleur qui est difficilement supportable !

Après l’effort le réconfort ! Le panorama est superbe et le fort (plus un palais qu’un fort d’ailleurs) est un très joli monument. Construit en 1734, Nahargarh Fort rejoint les forts d’Amber et de Jaigarh avec les hauts remparts visibles depuis toute la ville.

  • Temps de visite : 2 heures (montée et descente incluses)
  • Le food court situé juste à côté propose de supers sandwichs veggies

Si Jaipur peut se visiter en une journée, préférez passer deux jours dans la cité rose. Cela vous permettra de profiter pleinement de tous ces lieux insolites et de vous imprégner de l’atmosphère particulière de cette ville de 3 millions d’âmes, au Rajasthan.

serial-travelers-india-inde-rajasthan-que-faire-a-jaipur-nahargarh-fort-vue-view-panorama-2

Vous serez également surpris par le nombre de boutiques de bracelets en arpentant les rues de la ville ! Jaïpur est l’eldorado des joailliers et la capitale de l’argent et des pierres précieuses. Si vous passez par le Lassiwala, demandez le Raj Mandir Cinema, à situé quelques dizaines de mètres du Lassiwala, vous découvrirez l’un des cinémas le plus célèbre d’Inde connu pour son style et pour sa grandeur.

Se perdre dans les rues de Jaipur est à la fois agréable, un peu risqué (aucun trottoir) et malheureux sur le plan environnemental et écologique. Cela dit, c’est une ville où nous avons aimé passé du temps et flâner dans les rues 🙂


Où dormir à Jaipur ?

La guesthouse Pandya Niwas est tenue par Pandya un jeune indien diplômé en management hôtelier. Et ça se voit ! Très propre, très bonne literie, située en plein centre… Le must ? Pandya a écrit son propre guide sur Jaipur, destiné à ses clients. Très pratique, il ne nous a pas quitté durant ces trois jours.

serial-travelers-india-jaipur-pink-city-observatoire-jantar-mantar-observatory-sun-cadran-solaire-astrologie-guide-pandya-niwas

  • Astuce 1 : ne réserver qu’une nuit pour négocier les suivantes sur place.
  • Astuce 2 : n’utilisez pas leur service de laundry, en plus de ne pas sentir la lessive, ils abîment les vêtements avec un fer à repasser trop chaud (ils utilisent encore les fers à repasser d’époque, avec une chambre accueillant du charbon brûlant…)
  • Guesthouse Pandya Niwas : 1000 INR/nuit (~13,30 €) pour une super chambre avec climatisation et vue sur le fort

Où prendre un verre à Jaipur ?

Ne manquez surtout pas le meilleur lassi de la ville dans l’établissement Lassiwala ! Attention, il y a de nombreux usurpateurs présents en ville et à quelques mètres du vrai d’ailleurs ! Le véritable établissement est situé sur MI Road, présente un store vert & blanc et une longue file d’attente permanente se dessine devant… Merci à Nadia et Franck des Grailloux en voyage pour cette super adresse !


Où manger à Jaipur ?

Pour profiter d’une vue imprenable sur l’Hawa Mahal, un des plus beaux monuments de la ville, foncez au Wind View Café. Pour boire un verre ou pour manger un très bon burger végétarien pas cher, montez au dernier étage et profitez de la superbe vue ! Mohit vous accueillera avec grand plaisir (et en plus, il parle français) ! Et dernier point positif, c’est calme ! Ce qui est vraiment rare à Jaipur.

Concernant les restaurants à proprement parlé, MI Road propose un choix relativement important. Dans certains quartiers, il est quasiment impossible de se restaurer, à moins de se risquer à la street food, car on ne trouve aucune échoppe ni aucun restaurant !

serial-travelers-india-jaipur-pink-city-hawa-mahal-blue-sky

Publicités

9 réflexions au sujet de “Jaipur, la cité rose du Rajasthan”

  1. Des endroits connus, d’autres découverts avec vous. C’est magnifique. Quand nous avons visité l’observatoire j’avais compris, en les voyant, les signes du zodiaque et les decans. .. mais je ne m’en souviens pas très bien….bonne suite de voyage 😎

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s