LE MYANMAR (BIRMANIE), MYANMAR (BIRMANIE), TOUR DU MONDE

Mandalay et ses capitales royales en 2 jours

Première ville où l’on a posé nos sacs au Myanmar, Mandalay est la seconde ville du pays et se trouve loin de l’agitation des autres grandes villes d’Asie du Sud-Est. On s’y est tout de suite sentis bien (et ce dès la sortie de l’aéroport) et on vous explique ici pourquoi !

Avant toute chose, le pays se nomme désormais Myanmar, et ce depuis 1989 ! Son ancien nom « Birmanie », hérité du passé colonial britannique n’est aujourd’hui plus usité ! D’ailleurs, ce nom ne représentait qu’une ethnie, les Birmans, parmi les centaines d’autres peuplant le pays…


Arrivée au Myanmar

Mercredi 1er novembre 2017, nous atterrissons à Mandalay au Myanmar, depuis Katmandou au Népal, après 3 avions et près de 24 heures de trajet, escales comprises. Nous avons d’ailleurs passé la nuit d’avant dans une capsule directement au sein de l’aéroport KLIA à Kuala Lumpur, expérience unique garantie !

Après avoir arpenté le Sri Lanka, l’Inde et le Népal pendant 6 semaines, nous sommes contents de retrouver l’Asie du Sud-Est et sa population. Si nous avons aimé nos expériences dans ces trois précédents pays, le voyage sur le sous-continent indien est véritablement épuisant pour le voyageur occidental ! La densité de population, l’insalubrité, la pollution galopante (#airpocalypse) et les us & coutumes divergent tellement de nos modes de vie que l’on perd facilement ses repères et que nos nerfs sont souvent mis à rude épreuve ! 

Attention, on n’a pas dit non plus que l’Asie du Sud-Est était la région la plus propre du monde… Mais, l’accueil de la population locale y est sensiblement différent, et le bruit moins harassant pour les oreilles (pas forcément vrai pour la Thaïlande d’ailleurs… Où nous avons un ressenti assez mitigé après avoir visité le Sud) !

En parlant d’acceuil, dès notre arrivée à la guesthouse, on nous a offert un jus de litchi… Alors  qu’en Inde, c’est bien souvent un long questionnaire et la vérification de toutes les pages du passeport qui nous attendent ! Et pourtant, ces deux pays sont voisins !

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-que-faire-a-mandalay-incontournables-u-bein-bridge-sunset-monk-moine

  • Trajet en mini bus aéroport de Mandalay – centre-ville de Mandalay : 1H – 4 000 MMK/pers. (~ 2,50 €) et l’on vous dépose à l’adresse de votre choix

Mandalay, deuxième plus grande ville du pays, était l’ancienne capitale royale birmane. Aujourd’hui, la ville d’1,2 million d’habitants est étonnamment calme et tout à fait respirable. Ceci grâce à ses larges artères quadrillées (à l’américaine, toutes les rues portent un numéro), ses feux tricolores (contrairement au Népal où ils sont quasiment inexistants) et ses bâtiments bas.

Une organisation comme celle-ci est tellement rare en Asie ! Tant mieux, car pour visiter la ville, marcher ou pédaler ne suffit pas, à moins d’y passer une semaine ! Louer un scooter est la solution la plus économique et la plus pratique !

  • Location d’un scooter manuel : 10 000 MMK/jour (~6,25 €)
  • Location d’un scooter automatique : 15 000 MMK/jour (~9,38 €)
  • Les scooters et autres motos se louent directement auprès des hôtels et guesthouses, car il n’existe pas de boutique de location comme ailleurs 

Nous passerons deux jours entiers à Mandalay en plus de notre jour d’arrivée, où nous sommes restés cloitrés à l’hôtel le reste de l’après-midi pour dormir ! Nous avons consacré le premier à la visite des monuments de la ville et le second, pour nous rendre aux points d’intérêts périphériques, dans les anciennes cités royales, qui sont Innwa (ou Ava), Sagaing et Amarapura.


Découverte de Mandalay le premier jour

Jeudi 2 novembre 2017, nous sortons de l’hôtel assez tôt et gonflés de motivation pour louer un scooter… Que nous mettrons près d’une heure à trouver, au niveau d’une guesthouse éloignée de 4 km par rapport à notre hôtel ! Pas du tout la meilleure opération mais on ne pensait pas ne trouver aucun loueur dans une ville aussi grande !

D’ailleurs, c’est grâce à un vendeur de ticket de bus super sympa qu’on trouvera notre monture pour la journée et que l’on achètera les tickets de bus pour le lendemain, en direction de Bagan. Casques vissés sur la tête, on part en direction de Mahamuni, le premier spot de la journée !

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-mandalay-birman-thanaka-friend-bus-ticket


La pagode de Mahamuni

La pagode de Mahamuni est l’un des lieux les plus importants du bouddhisme en Birmanie et également la deuxième plus grande pagode du pays après celle de Yangon.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-pagode-mahamuni-pagoda-inside-interieur-colonne

Outre sa grandeur, la pagode est très finement décorée.

Très grande, la place où siège la deuxième pagode du pays est très animée et colorée. On tombera d’ailleurs au cœur d’un festival où des femmes concouraient dans diverses épreuves de tissage.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-pagode-mahamuni-pagoda-inside-interieur-woman-femme-fuseau

Les fidèles sonnent les cloches plusieurs fois chacune lors de leur ronde autour de la pagode. Et il n’y a pas d’âge pour commencer…

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-pagode-mahamuni-pagoda-inside-interieur-enfant-child-cloche

Au cœur de la pagode, on découvre un énorme Bouddha doré qui aurait près de 2500 ans ! Sa statue fait 4 mètres de haut et est constituée de 7 tonnes de bronze et de 3 tonnes d’or. Toute la journée, une noria de fidèles (masculins) achètent des feuilles d’or pour recouvrir le Bouddha géant. L’accès au Bouddha doré est en effet interdit aux femmes… Un écran géant diffuse la scène en direct.

Tous les matins, à 4H, les moines lavent le Bouddha doré. Ils le considèrent comme étant vivant et lui lavent même les dents !

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-pagode-mahamuni-pagoda-inside-interieur-monk-moine-enfant-children

Un bâtiment annexe abrite un musée du Boudhisme, allez-y faire un tour il est intéressant et permet de se rendre compte ou de se rappeler de la grandeur de cette religion en Asie.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-pagode-mahamuni-pagoda-inside-bouddhism-museum-boudhisme-musee

  • Entrée gratuite 
  • Droit par appareil photo : 1 000 MMK (~0,63 €)
  • Épaules et jambes couvertes, pieds nus pour accéder au temple (une donation est bienvenue pour garder vos chaussures en votre absence)
  • Les femmes n’ont pas le droit d’approcher le Bouddha doré (note de Thomas : on devrait s’inspirer des Birmans en France 😆😂)

Le marché de Zegyo

Le principal marché de la ville est un incontournable ! Et devinez quoi ? On l’a loupé car il était fermé durant trois jours. Nous avons tout de même arpenté les stands des marchands situés autour du bâtiment clos.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-market-marche


La pagode de Kuthodaw 

Composée de 729 stupas bouddhistes ou pagodons, Kuthodaw abrite le plus grand livre du monde, dont la lecture durerait 6 mois ! Un énorme stupa doré de 57 mètres de haut se trouve au centre du complexe. Le contraste avec les petits stupas blancs vaut vraiment le détour.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-pagode-pagoda-sandamuni

  • Entrée gratuite

Ascension de la Mandalay Hill

La colline qui donna son nom à la ville est couverte de pagodes et de monastères. Ses 240 mètres se grimpent à pied par les escaliers ou en véhicule motorisé via la route. Nous avons opté pour la première option en début d’après-midi. Il fait vraiment chaud mais heureusement les escaliers sont couverts par des toits en tôles. Tous les escaliers menant à un temple que nous ayons pu voir au Myanmar sont couverts. C’est parfois dommage car on manque de visibilité.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-pagode-pagoda-mandalay-hill-stairs-escalier

La montée est relativement facile et bordée de petites étales, de temples et de rappels des règles à respecter. Nous avons ainsi appris que le spaghetti est également un nom de vêtement 🙂 .

Une fois en haut, nous retrouvons des pagode dorées… Le plus de la visite : des colonnes et des murs tout en mosaïque de miroirs qui scintillent !

Et puis la vue est tout de même pas mal, même si la ville est couverte d’une brume de pollution (ou de chaleur, on ne sait pas trop).

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-hill-vue-view

  • Entrée au temple (sommet de la colline): 1 000 MMK/pers. (~0,75 €)

Le monastère de Shwenandaw

Bâtiment le plus significatif de l’histoire de Mandalay, ce monastère du XIXè siècle est entièrement construit en teck ! Issu initialement du Palais Royal, il est le seul bâtiment restant aujourd’hui. Tous les autres ont malheureusement été détruits par les britanniques en 1945. Ses détails sont très raffinés.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-schwenandaw-monastery-monastere-bois-wood-teck

Derrière le monastère, ce temple est très imposant. Nous n’avons pas retenu son nom et Google Maps non plus apparemment, il est énorme, vous ne pourrez pas le louper !

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-

  • Entrée au monastère de Schwenandaw : 10 000 MMK/pers. (~6,30 €).
  • Il existe un ticket donnant accès pendant deux jours à la zone archéologique de Mandalay, comprenant également les anciennes cités royales.

U-bein bridge

Ce pont en teck est le plus long du monde ! Il est selon nous, le deuxième incontournable de la ville avec la pagode de Mahamuni. Long de 1,2 km, il a été édifié par le maire U-Bein en 1850 pour traverser le lac Taung Tha Man.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-que-faire-a-mandalay-incontournables-u-bein-bridge-sunset-lac-lake-3

Au milieu du pont, vous avez la possibilité de descendre et prendre un verre en contemplant le superbe coucher de soleil.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-que-faire-a-mandalay-incontournables-u-bein-bridge-sunset-lac-lake-beer

Vous pouvez également faire un tour en barque sur le lac. C’est au niveau de ce pont que nous avons passé nos deux soirées sur place en admirant le coucher du soleil.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-incontournable-que-faire-a-mandalay-amarapura-u-beein-bridge-pont-bois-plus-long-monde-coucher-soleil-sunset

Les couleurs peuvent être très différentes d’un soir à l’autre, on a presque l’impression que c’est un nouvel endroit ! En repartant, regardez de l’autre côté, vous verrez certainement la lune 🙂

Le pont est bondé et nous faisons plein de belles rencontres.

  • Gratuit, des parkings à scooters sont disponibles : 200 MMK (~0,12 €)

Découverte des cités royales le deuxième jour

Après avoir arpenté les rues de Mandalay en scooter et admiré ces différents monuments, nous partons à l’aventure au Sud de la métropole, en direction des 3 anciennes cités royales ce vendredi 3 novembre 2017.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-que-faire-a-mandalay-incontournables-capitale-royale-ava-innwa-


La cité royale Ava (ou Innwa)

L’ancienne capitale royale du Myanmar était autrefois appelée Ava ou Ratanapura (ou encore Innwa). De nombreux séismes ont détruit les monuments de la cité à plusieurs reprises.

On trouve tout de même encore aujourd’hui un très beau monastère en bois, des temples et des pagodes splendides ainsi que des ruines très intéressantes.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-que-faire-a-mandalay-incontournables-capitale-royale-wood-bois-monastery-monastere-teck

Le tout se situe entre campagne, forêt et rivière et constitue ainsi la pause détente idéale si vous voulez voir autre chose que de la ville.

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-que-faire-a-mandalay-incontournables-capitale-royale-riviere-river-pagode

A 1 heure du centre de Mandalay, notre trajet en scooter fut relativement épique. D’une part, Maps.me a encore fait des siennes en voulant cette fois-ci nous faire traverser des rivières sans pont (la dernière fois, c’était des ruisseaux à Nagarkot au Népal).

D’autre part, des dizaines d’adultes et d’enfants barraient les routes avec des ficelles en demandant aux conducteurs de l’argent pour passer. Certains jeunes ont même failli faire tomber plusieurs scooters devant nous. Par chance, ils nous ont laissé tranquille (sûrement car ils ne parlaient pas anglais). A ce qu’il paraît, ces barrages sauvages étaient levés à l’occasion d’un festival bouddhiste, mais nous n’en savons pas plus…

  • Entrée cité royale : 10 000 MMK (~ 6,30 €) qui est en fait un pass valable deux jours et donnant accès à plusieurs sites tels que les cités royales et le monastère de Shwenandaw

Bien que nous ayons croisé plusieurs groupes de touristes, les Birmans veulent systématiquement nous prendre en photo. Dès que tu dis oui à une personne, toute son équipe cachée débarque de nulle part et ça donne ça :

En plus des lieux les plus connus, Mandalay regorge de pagodes qui n’ont rien à envier aux plus célèbres ! De jour comme de nuit, on trouve sans cesse des temples fascinants.

Ce vendredi 3 novembre 2017 au soir, nous retournons à l’hôtel avec notre scooter, pour attendre le minibus navette, qui doit nous conduire à la station de bus de Mandalay, où nous allons prendre notre premier bus de nuit, en direction de Bagan. La suite au prochain épisode 🙂

  • Trajet Mandalay – Bagan en bus de nuit « normal » : 5H15 (départ à 20H45 – arrivée à 2H du matin…) – 10 000 MMK/pers. (~6,30 €) en prenant un ticket auprès d’un vendeur qui avait sont stand dans la rue 🙂

Où dormir à Mandalay ?

Si vous connaissez les pays d’Asie du Sud-Est, les prix des logements au Myanmar vont sûrement vous surprendre ! Alors que nous dépensions habituellement 10 € par nuit en moyenne pour une chambre double dans les pays voisins, les prix des logements birmans équivalents se situent entre 15 et 25 €, en fonction des villes !

Deuxième particularité au Myanmar, Agoda propose plus d’établissements que Booking et ses prix sont plus bas pour un même établissement. C’est généralement le contraire dans les autres pays que nous avons parcourus. L’avantage d’Agoda est que vous payez en ligne dans la devise de votre choix, vous pouvez ainsi éviter les frais de retrait et de paiement à l’étranger pour vous loger !

  • Hotel Taim Phyu (Silver Cloud) Hotel : 23 000 MMK (~14,50 €) pour une chambre un peu vieillie et poussiéreuse, avec climatisation mais avec un super emplacement et un excellent buffet au petit-déjeuner (compris dans le prix de la chambre). Le bémol : la connexion WIFI, qui n’est correcte qu’au niveau de la réception…

Où manger à Mandalay ?

On nous avait dit que la nourriture birmane était très limitée, nous avons trouvé de quoi découvrir sa diversité dans un buffet à proximité du marché Zegyo. Le restaurant Golden Shan Restaurant est un buffet illimité très prisé des touristes. Tout n’est pas bon et on ne sait pas forcément ce que l’on mange mais c’est l’idéal pour découvrir de nombreux plats birmans.

  • Prix du buffet au Golden Shan Restaurant : 5 000 MMR/pers. (~ 3,15 €)
  • Prix de la bouteille de bière Myanmar de 640 ml au Golden Shan Restaurant : 2 500 MMR/pers. (~1,56 €). Bonne nouvelle, le prix de la bière est le même partout dans le pays 🙂 !

serial-travelers-myanmar-birmanie-burma-enfant-birman-sourire-smile

Publicités

9 réflexions au sujet de “Mandalay et ses capitales royales en 2 jours”

  1. C.est avec beaucoup de plaisir que je découvre votre article sur la birmanie!
    Les temples me semblent simplement somptueux !
    Merci de me faire voyager et m.évader ainsi de la grisaille parisienne !

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s