BILANS & BUDGETS, INDE, L'INDE, TOUR DU MONDE

3 semaines en Inde du Nord : bilan, astuces, itinéraire et budget

L’inde, un pays à part, aux traditions millénaires, loin de notre mode de vie occidental… Un pays où se côtoient très pauvres et très riches, où les vaches se baladent tranquillement au milieu des voitures et des montagnes de déchets en pleine ville… Voici une synthèse de notre séjour de 3 semaines en Inde du Nord, durant notre sixième étape de Tour Du Monde.

En premier lieu, l’Inde est un territoire vraiment immense (7ème pays du monde par sa superficie) ! On pourrait facilement caser l’Europe Occidentale dans son ensemble sur cette immense surface. En 3 semaines à peine, il est donc impossible d’avoir ne serait-ce qu’un aperçu de l’Inde dans sa globalité…

serial-travelers-inde-taj-mahal-3
Le Taj Mahal, l’un des plus beaux monuments qu’il nous ait été donné de voir !

De plus, les infrastructures ferroviaires et routières, bien que développées, ne permettent pas d’atteindre de grandes vitesses : les temps de transport sont donc assez longs pour relier une région à une autre. C’est pourquoi nous nous sommes concentrés uniquement sur la région de Delhi, l’état de l’Uttar Pradesh (avec Agra notamment) et l’état du Rajasthan.

serial-travelers-india-agra-taj-mahal-sunrise-women-sari-saree-tenue-traditionnelle-indienne
Laura en tenue traditionnelle, entourée par sa garde rapprochée au Taj Mahal (Agra – Uttar Pradesh)

Bilan de 3 semaines en Inde du Nord :

Nous avons rejoint la ville de New Delhi en Inde le jeudi 05/10/17, et sommes repartis de New Delhi en direction de Katmandou au Népal, notre septième étape, le lundi 23/10/17 le matin très tôt. Nous sommes donc restés 18 jours en Inde du Nord. Durant notre séjour, nous avons parcouru :

Bilan Inde du Nord

Notre ressenti global sur le pays :

Globalement, nous avons un retour plutôt positif sur notre séjour en Inde du Nord ! Certes, il y a des situations, des événements et des coutumes très dures qui rendent le pays assez difficile à appréhender avec un œil européen… A l’image du bruit, de la pollution, de la saleté, de la désorganisation permanente dont font preuve les Indiens.

serial-travelers-inde-delhi-paharganj9
Chauffeur de tuktuk galérant pour faire son demi-tour dans les ruelles étroites de Paharganj

Mais à côté de ça, on ne peut qu’être enchantés par la bienveillance des gens, dans les transports notamment, qui nous aident ou nous proposent de la nourriture spontanément. Ou encore tous ces sourires échangés avec les personnes croisées dans la rue, dans un restaurant ou dans un bus.

serial-travelers-inde-rajasthan-udaipur-monsoon-palace-2
Avec nos nouveaux potes Indiens du moment, et Nico, qu’on a rencontré à Udaipur et avec qui nous avons fait un bout de notre séjour en Inde 🙂 On a hâte de te retrouver d’ici les deux prochains mois mec !

C’est ça tout le paradoxe de l’Inde : on peut y côtoyer le meilleur comme le pire à chaque coin de rue ! Toutefois, mention spéciale aux Indiens, qui contrairement à leurs voisins Sri Lankais, sont beaucoup moins arnaqueurs !

Les seules tentatives d’arnaque que nous avons connues se sont déroulées dans la capitale, à New Delhi… Et c’est là aussi que nous sommes tombés sur les gens les moins sympathiques du séjour. Cette dichotomie flagrante, propre au pays de Gandhi, est à retrouver plus en détails dans notre article Incredible India.

Comment ne pas citer Nikkil, propriétaire extrêmement sympathique et affable de la guesthouse Pushp à Jodhpur, qui nous a convié spontanément à partager plusieurs (beaucoup) verres avec lui ! Nous avons passé 2 soirées mémorables avec des amis de passage et cela constitue l’un de nos meilleurs souvenirs de notre séjour indien.

serial-travelers-india-inde-rajasthan-ou-dormir-a-jodhpur-pushp-guesthouse-party-evening-soiree-friends-indien-local
Notre première soirée passée avec Nikkil, Pradeep et tout le monde à Jodhpur, où nous nous sommes tout de suite sentis bien 🙂

Hébergement & nourriture :

Comme au Sri Lanka, nous avons principalement logé dans des guesthouses, des homestays et quelques fois dans des hôtels (du moins, ils ont l’appellation d’hôtels mais ressemblent plus à des guesthouses qu’autre chose) proposant des chambres avec salle de bain privative. Côté nourriture, nous avons privilégié les petits restaurants locaux ou les services de restauration proposés par les guesthouses la plupart du temps.

Contrairement à ce que nous attendions, la cuisine indienne n’a pas été fabuleuse comme on l’imaginait… En effet, en France, on adore manger indien et en Malaisie on a eu l’occasion de manger dans une cantine indienne par deux fois, où on a vraiment pris notre pied en dégustant nos plats.

En Inde du Nord, il faut savoir que la plupart des plats sont quasiment tous végétariens (contrairement à ce qu’on nous sert en France) et que, lorsque des plats sont proposés avec de la viande (poulet ou mouton), les morceaux sont loin d’être de super qualité (muscle, tendon, os et cartilage sont tous de la partie) ! Enfin, ce n’est pas tout à fait vrai : nous avons super bien mangé à Ajmer et à Udaipur, mais nous avons dû y mettre le prix (10 à 15 fois plus cher qu’en temps normal). Un article sur les plats que nous avons goûté est à venir.

serial-travelers-india-delhi-paharganj-5
Premier repas en Inde, pris directement à la guesthouse, dans le quartier de Paharganj

Environnement & climat :

L’Inde est reconnue comme étant l’un des pays les plus pollués au monde, si ce n’est le plus pollué… Ce n’est donc pas une surprise quand on débarque dans le pays et que l’on tombe nez à nez avec des montagnes d’immondices dans les rues, les bouses de vache un peu partout ou le smog (nuage de pollution) omniprésent dans toutes les toutes les villes où nous sommes passés. N’espérez donc pas prendre un grand bol d’air frais au Rajasthan ou encore moins à Delhi !

Concernant le climat, nous avons eu des températures chaudes et sèches, qui restent supportables à l’époque où nous avons visité le Nord du pays (attention quand même, la chaleur peut véritablement être harassante à Delhi).


Anecdotes, trucs & astuces en Inde du Nord :

Lorsque vous arriverez en Inde du Nord, vous serez surpris par énormément de choses, on en a décompté au moins 11, mais la liste est loin d’être exhaustive 🙂 !

  • La conduite complètement anarchique des conducteurs Indiens et l’usage beaucoup trop prononcé du klaxon, tout comme leurs voisins Sri Lankais ! A croire que le code de la route, les panneaux et les lignes blanches sont juste là pour la déco… Comme dans les autres pays d’Asie visités jusqu’à présent on roule à gauche également !

  • Le dodelinement de tête chaque fois qu’un Indien vous répond, tout comme au Sri Lanka. Déconcertant au début, car on pense qu’ils répondent par la négative avec leur mouvement de tête alors que c’est tout le contraire !

  • Les Indiens ne respectent jamais aucune queue à un guichet ou à un comptoir : la file indienne, c’est du pipeau ! Ils essaieront systématiquement de passer devant vous : soyez fermes, sans être agressifs et tout se passera bien.

  • On trouve des vaches partout dans les rues qui vaquent à leur occupation, en plein milieu de la circulation ou en train de brouter au milieu des immondices, tout comme on trouve également beaucoup de chiens errants.

serial-travelers-india-jaipur-cow-vache-dechet-garbage


  • On trouve des montagnes de déchets plastique partout, l’Inde est une véritable décharge à ciel ouvert, et aucune ville ne semble échapper à ce cataclysme écologique. Même les personnes éduquées ou ayant suivi des études n’hésitent pas à jeter leur bouteille plastique par la fenêtre d’un train ou d’un bus lorsque cette dernière est vide…
serial-travelers-india-rajasthan-jaipur-street-rue-vache-cow-dechet-garbage-2
Une vache « sacrée » gisant dans une montagne d’immondices et d’excréments, en plein centre-ville…
  • Les Indiens sont extrêmement diversifiés physiquement : et oui, avec un pays aussi grand que l’Europe, c’est normal me direz-vous ! On trouve donc des personnes très foncées de peau, ou au contraire très blanches. D’ailleurs, beaucoup ressemblent plus aux habitants du Moyen-Orient qu’à l’image qu’on se fait d’eux, avant d’arriver dans le pays !
serial-travelers-india-inde-rajasthan-trajet-bus-pushkar-ajmer-locaux-indien
Z’avez vu les 3 beaux gosses (4 avec Thomas :p) complètement différents, mais tellement beaux dans leur diversité ?
  • Vous trouverez beaucoup de gens dormant par terre (quais de gare notamment) sans que cela traduise forcément le niveau de vie de la personne. En effet, dans le pays, il est naturel de s’allonger par terre sur une couverture ou non, pour attendre son train ou autre. Il faut également souligner que les autorités ne font pas beaucoup d’efforts, car nous n’avons vu que très peu de bancs publics !

  • Tradition un peu dégoûtante : beaucoup d’hommes se raclent la gorge de façon prononcée dans la rue, avant de cracher sans retenue. On reverra d’ailleurs le même genre de comportements au Népal et au Myanmar

  • En Inde, on ne rigole pas avec la sécurité : dans tous les monuments célèbres et particulièrement les gares et aéroports, on contrôle systématiquement vos bagages, même si vous n’avez l’intention que de traverser la gare et pas d’y prendre un train. Attention donc aux objets (couteaux, briquets…) que vous transportez sur vous ou dans vos bagages, vous risquez de ne plus les revoir !

  • Côté anecdotes en pagaille : beaucoup d’hommes se baladent en se tenant la main dans la rue, et beaucoup ont également les deux oreilles percées, surtout au Rajasthan et à Delhi. Vous verrez beaucoup de bébés avec les yeux maquillés en noir et les cheveux très courts (chez les hindous surtout). Malgré la chaleur parfois étouffante, les Indiens s’habillent comme des sapeurs : chemise et pantalon en toutes circonstances, sans oublier les incontournables claquettes !
serial-travelers-inde-jodhpur-streets2-portrait-child
Petit garçon dans les rues de Jodhpur (Rajasthan)

  • Enfin, religion hindoue oblige, la plupart des Indiens (80% du total de la population) sont végétariens ! Et sur tous les produits manufacturés, il existe une nomenclature indiquant un produit 100% végétarien (pastille verte) ou un produit contenant des produits d’origine animale (pastille rouge), et c’est valable pour les boissons gazeuses ou l’eau !

Communication :

Si vous désirez entamer la conversation avec quelqu’un, rien ne vaut quelques mots en hindi ou en ourdou pour aborder les locaux. L’hindi est la langue officielle du pays tandis que l’ourdou est son penchant musulman, utilisant des caractères arabes. Vous l’apprendrez par vous-mêmes, environ 80% de la population est hindoue et il existe une minorité musulmane importante (14% du total, soit 170 millions de personnes tout de même, merci à Fabrice du blog The Big Snail pour la correction). Ils ne parlent donc pas la même langue, et ils vous le feront comprendre !

Ce qui implique que si vous dîtes bonjour en hindi à un Indien musulman, il vous répondra en général gentiment qu’il est musulman et que ce n’est pas sa langue…

  • Bonjour se dit « Namaste » (à prononcer « Na Masté ») en hindi / « Salam halekoum » (à prononcer « Salam Halekoum ») en ourdou
  • Merci se dit « Dan Nyavad » (à prononcer « Dan Nyavad ») en hindi / « Sucria » (à prononcer « shoucria ») en ourdou (il s’agit d’une variation de shoukrane)

Déplacements / Transports :

Concernant les déplacements, nous avons principalement utilisé les moyens de transport en commun tels que le train et le bus, ainsi que le tuktuk, véritable institution en Inde ! Exceptionnellement, nous avons pris un vol interne pour rallier Delhi depuis Udaipur en fin de séjour : 1H de vol contre 13H de train, ça ne se discute pas…

En fonction de la classe que vous prendrez dans le train, les voyages peuvent être très confortables (ou pas du tout) mais seront surtout très longs… Et si vous êtes dans une classe pas trop élevée, vous pourrez être au contact de la population, ce qui est toujours plus intéressant ! Voir notre petit guide pour les réservations de train en Inde.

Visa touristique : 

Pour les résidents Français, un visa touristique est requis pour entrer sur le territoire indien, et vous offre une durée maximale de 60 jours pour visiter le pays et permet jusqu’à 2 entrées. Le plus simple est de faire une demande de E-Visa directement sur internet, pour le prix de 51,25 $/pers. (~44 €). Conservez une copie papier sur vous, le document vous sera demandé pour entrer et sortir du territoire.


Itinéraire de 3 semaines en Inde du Nord :

Notre itinéraire s’est déroulé de la façon suivante :

Inde du Nord – New Delhi, Agra et le Rajasthan : 18 jours


Budget de 3 semaines en Inde du Nord :

Au cours de notre séjour de 18 jours en Inde du Nord, nous avons dépensé au total 846 € (frais bancaires de 12,5 € inclus – soit ~1,5% du montant total – , hors billets d’avion et visa) soit 423 €/personne, ce qui représente une dépense de 23,50 €/jour/personne pour un budget prévisionnel établi à 24,00 €/jour/personne.

serial-travelers-inde-du-nord-budget

Comme vous pouvez voir, les deux postes de dépenses qui nous ont coûté le plus cher ont été l’hébergement ainsi que l’alimentation, comme au Sri Lanka !


Taux moyen de conversion EUR / INR (roupie indienne) : 1€ = 76,150 INR

En Inde du Nord et plus globalement dans tout le pays, l’utilisation de la carte bancaire n’existe tout simplement pas, il vous faudra retirer systématiquement de l’argent aux nombreux ATM présents sur place, ce qui explique les frais bancaires. Toutefois, nos frais bancaires sont assez réduits grâce à l’utilisation de la carte bancaire N26 : 1,7% de frais sur les retraits mais aucun frais sur les paiements en carte bancaire.

Le montant maximum autorisé est de 10 000 INR dans tous les distributeurs ; certains prennent une commission de 200 à 250 INR, sans que cela soit systématique.

Voici quelques exemples de prix (à noter que sur beaucoup de produits alimentaires manufacturés, le MRP – Maximal Retail Price ou prix maximal autorisé à la vente – est indiqué sur l’emballage) :

  • Bouteille d’eau 1,5 L : 30 NPR
  • Plat dans un restaurant : 200 à 400 NPR pour un plat avec une boisson, dépendant du standing de l’établissement
  • Prix d’un naan : 40 NPR / Prix d’un chapati : 10 NPR
  • Prix moyen d’une nuit en guesthouse : de 700 à 1300 NPR, sachant que les logements sont plus chers à New Delhi, alors que le service ne suit pas forcément !
  • Prix d’un laundry : 400 NPR pour 4 kg mais tous les laundries fonctionnent à la pièce et non au poids en Inde ! Attention au fer à repasser, on nous a brûlé nos affaires !
  • Ticket de métro dans Delhi : 30 à 50 NPR en fonction de l’éloignement de la station

Voici quelques clichés de notre super aventure indienne ! Place maintenant au petit frère de l’Inde pendant une semaine, au cœur des montagnes (et de la pollution) au Népal !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ne pas manquer nos prochains articles et bilans, n’oubliez pas de vous abonner au blog et à notre Page Facebook 🙂 

Publicités

16 réflexions au sujet de “3 semaines en Inde du Nord : bilan, astuces, itinéraire et budget”

  1. Bonjour,

    Contrairement à la plupart des commentaires en dessus, je n’ai pas spécialement aprecié votre article. A part quelques bonnes informations je trouve que votre analyse n’est pas assez fine et surtt beaucoup trop clichés que ce soit dans les points négatifs ou positifs. C’est ce que je reproche à la plus part des blogs comme les vôtres. Ça me désole un peu de voir le nombre de clichés, on fait toujours resortir les mêmes choses. Mais ça me fait quelque peu sourir car les occidentaux qui vont en Inde pour se prendre une bonne claque ou parce qu’ils sont en recherche d’identité ou d’un chemin spirituel ne vont en général pas essayer de comprendre la nature profonde des indiens, leurs âmes et ce qui les habitent. L’Inde est dure soit mais elle se bat. Peut-être que si vs aviez côtoyés d’autres indiens que ceux au alentours des choses touristiques peut-être que vous auriez pu mieux comprendre et appréhender l’Inde dans sa profondeur.
    Je suis d’origine indienne élevée en Europe et je voyage régulièrement en Inde et ce que vous décrivez là n’est malheureusement pas l’Inde que je connais.
    Bonne suite.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,

      Nous ne sommes aucunement à la recherche d’une voie spirituelle ou en recherche d’identité et ce n’était pas du tout notre objectif lors de notre voyage en Inde. Notre seule envie était de découvrir une autre culture, s’en imprégner (ce que nous avons fait en restant et en échangeant au maximum avec des locaux), ce que nous privilégions à chaque destination. Après, cela peut vous paraître cliché, certes, mais nous ne faisons que relater ce que nous avons vu et expérimenté… Auriez-vous des articles ou des textes à nous faire partager ? A quoi ressemble l’Inde que vous connaissez si bien puisque vous y voyagez souvent ? Nous apprécions toujours d’échanger avec des personnes qui connaissent bien les pays que nous visitons 🙂

      J'aime

  2. beau séjour, mais je conseillerai de passer au moins 2 nuits à Jaisalmer après Jodhpur, c’est pour moi mon meilleur souvenir en Inde du nord. Et si possible 2/3 nuits à Ranthambore pour voir les tigres. Mais bon y’a trop a voir en Inde, on pourrait y rester une vie entière sans en faire le tour.

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement, cette étape à Jaisalmer nous a un peu manqué, nous n’avons eu que des bons retours ! Magnifique ce parc de Ranthambore, l’ajouter à notre itinéraire ainsi que le désert nous aurait fait allonger notre séjour d’une semaine et oui il faut plusieurs vies pour découvrir toute l’Inde !

      J'aime

  3. La plupart des habitants de Delhi sont tout à fait honnêtes et sympathiques. Mais il y a certains coins où il faut se méfier, en particulier autour de la gare de New Delhi, la principale arnaque, maintenant bien connue, étant celle du faux office du tourisme…

    Pour manger de la bonne viande, il faut traîner dans les quartiers et villes musulmans (Old Delhi, Nizamuddin, Lucknow, Rampur, Hyderabad…). En y mettant le prix, vous pouvez trouver de la qualité. Au passage, ces derniers ne sont pas 10% mais plutôt 14%. Les Hindous sont descendus sous les 80%. Suivent les Chrétiens et les Sikhs, environ 2% chacun.
    La nourriture indienne peut être excellente, mais beaucoup de cuisiniers et cuisinières n’ont pas le niveau, ils ne sont pas professionnels. Et souvent ils tirent sur les prix (genre le dal sans dal, ou presque…) et ajoutent pleins d’épices pour donner du goût.

    Du coup ça fait un moment que vous avez quitté l’Inde. Vous êtes au Népal ?

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Fabrice, et d’abord merci pour votre lecture attentive et votre correction, j’avoue que je ne savais pas que les hindous étaient repassés en dessous de 80%. Je vais modifier l’article en ce sens 🙂 Je suis d’accord, les deux seules fois où nous avons super bien mangé ont été dans le quartier musulman d’Ajmer ainsi qu’à Udaipur dans un restaurant où on a du mettre le prix (genre 10 à 15 fois plus cher que d’habitude) pour avoir un repas vraiment excellent !

      Oui effectivement, nous avons déjà quitté l’Inde, ainsi que le Népal que nous avons fait en express, car nous n’avions pas beaucoup de temps à y consacrer malheureusement… Nous sommes aujourd’hui en Thaïlande du Nord, après avoir passé 3 semaines au Myanmar 🙂

      J'aime

      1. En Inde, non, car comme tu le sais ce n’est pas un voyage qu’on fait sur un coup de tête, et mon mari (Irlandais) va devoir se préparer avant qu’on puisse y aller ensemble ! 😉 C’est pour le moment un rêve de pouvoir lui faire découvrir mon 2ème pays !
        Mais sinon en ce moment je voyage régulièrement en Allemagne, le pays où j’habite depuis bientôt 2 mois, et on va passer une semaine aux Pays-Bas le mois prochain. Moins de choc culturel… 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Haha oui on incarne le multiculturalisme 🙂
        Oui j’ai hâte de voir l’Allemagne à Noël, avec tout ce que j’entends dire à ce sujet ! Et les Pays-Bas est un de nos projets de vie alors on va allier repérage et vacances 🙂
        Et vous, vous êtes où en ce moment ?

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s