Sur la piste des Anges à Zion National Park

Bienvenue à Zion, petit paradis terrestre à la végétation luxuriante, abritant l’une des plus dures et plus dangereuses randonnées du monde : l’Angel’s Landing Trail

JOUR 11 Lundi 13 juin 2016. Suite à notre découverte de Bryce Canyon la veille, nous attaquons déjà la moitié du séjour, snif… Mais l’idée de parcourir Zion et d’effectuer l’Angel’s Landing Trail nous regonfle ! Après 1H30 de route depuis notre motel de Hatch via l’US-89 S et l’UT-9 W, nous arrivons à l’entrée du parc vers 8H30. Serial astuce : pass America The Beautiful accepté !

Voici l’itinéraire depuis notre motel jusqu’à l’entrée du parc : 

On est tout de suite plongé dans l’ambiance avec cette route (Zion Mount Carmel Highway) de couleur rouge serpentant entre les mesas si singuliers dans ce parc. Après environ 30 minutes de route, nous arrivons sur le parking principal du Zion canyon, qui est déjà bien plein à cette heure-là. Le parc étant plutôt grand, nous nous concentrerons uniquement sur la partie Zion canyon, qui est d’après les guides, la plus belle du parc.

Petit tour par le petit supermarché du parc (Sol Foods, situé près du visitor center) pour acheter des sandwiches et de l’eau pour le midi. Ce parc a beau paraître “très vert” et donc pas si sec et chaud… Ne vous y trompez pas, il y fait vraiment très chaud et il ne faut pas lésiner sur la quantité d’eau à prendre avec vous en rando ! Sortis du supermarché, nous partons faire la queue pour prendre une navette en direction de l’arrêt The Grotto. Nous attendrons bien 1H avant de pouvoir grimper à bord : bien qu’on soit lundi, l’affluence du parc est élevée en été et il faudra vous armer de patience. Même à Grand Canyon, nous n’avions pas eu à attendre les navettes plus de 5 minutes…

Nous arrivons finalement à l’arrêt The Grotto vers 10H30, après 25 minutes de route dans le canyon. Ça fait tard, mais nous n’avions pas prévu d’attendre aussi longtemps au niveau du visitor center. A partir d’ici, nous allons pouvoir randonner (et en baver !) sur l’Angel’s Landing Trail, ou piste des anges, un sentier de 8 km présentant un dénivelé positif de 453 mètres… La piste se décompose en fait en deux parties distinctes : la montée en lacets très serrés jusqu’à Scout Loukout, puis le dernier kilomètre jusqu’à Angel’s Landing, à proprement parlé. La fin de la randonnée vous permet d’atteindre une immense falaise culminant à 1763 m.

Mais pour y arriver, il vous faudra emprunter la dernière partie du trail. Elle consiste en une étroite crête, sur laquelle vous évoluez en vous tenant à une chaîne métallique, avec 500 m de vide de chaque côté… Avis aux personnes souffrant d’acrophobie (peur du vide), cette rando n’est clairement pas faite pour vous. D’autant qu’on vous prévient au départ de la rando, il y a déjà eu 6 morts depuis 2004…

Nous démarrons le trail en traversant la Virgin River et on s’attaque à la première partie , plate sur 200 m tout d’abord puis amorçant un joli dénivelé avant d’atteindre des lacets très serrés qui grimpent franchement ! Vous êtes alors arrivés au niveau des Walter’s Wiggles.

Pour nous, c’est clairement la partie la plus éprouvante, car le cardio est mis à rude épreuve et ce, très rapidement après le début du sentier. Mais, de là, vous pourrez obtenir les plus beaux clichés sur le canyon et la vallée (et vous aurez l’occasion de souffler !).

Après environ 1H de marche éreintante, nous arrivons finalement jusqu’à Scout Loukout et nous ne sommes pas peu fiers : on n’a pas abandonné et on a réussi à arriver jusqu’au bout ! Nous restons nous reposer un peu et j’abandonne Laura pour continuer seul sur la dernière partie du sentier, l’idée de se balader avec du vide de chaque côté sur 1 km l’ayant un peu refroidie. Depuis Scout Loukout, la vue est déjà impressionnante, et pour beaucoup de monde, cet arrêt constitue la fin de la randonnée.

La dernière partie avec les chaînes est la plus technique, mais à mon sens, physiquement moins pénible. De plus, vous avez le temps de vous reposer car, à ma grande surprise, on avance ici comme dans un embouteillage sur le périph’ parisien ! Il n’existe qu’un seul chemin, et celui-ci est emprunté à la fois pour la montée et la descente… Toute l’ascension se fera donc à la queue leu-leu.

Mais l’attente vaut vraiment le coup, car la vue y est imprenable, 500 m au-dessus du canyon !

serial-travelers-zion-national-park-angels-landing-trail-end-of-the-trail
Photo finish après avoir effectué l’Angel’s Landing Trail jusqu’au bout !

Serial astuce : notez que j’ai fait l’imbécile durant ce dernier tronçon en n’emportant aucune bouteille d’eau (car je pensais avoir suffisamment bu à Scout Loukout). Je l’ai amèrement regretté durant le parcours, qui s’apparente plus à de l’escalade qu’à de la marche, car il était midi sous un soleil de plomb.

Pensez donc à prendre beaucoup d’eau ! Comptez environ 40 min pour l’ascension jusqu’à la piste des Anges et 30 min pour redescendre à Scout Loukout !

Après une petite pause, nous redescendons en 1H environ, pour manger au niveau de l’arrêt The Grotto (où se trouve un coin toilettes ainsi qu’une fontaine à eau pour remplir vos bouteilles). La randonnée A/R avec le dernier tronçon vous prendra donc entre 3H et 3H30, voire plus, en fonction de votre condition physique !

Pendant notre repas, une biche passe à quelques mètres de nous l’air de rien. Nous aurons l’occasion d’en croiser quelques-unes également sur les autres randonnées du parc. 14H30 : il est déjà temps d’y retourner, mais l’après-midi sera plus tranquille, plus rien ne peut nous impressionner après la performance de ce matin. Du moins, c’est ce que nous pensions…

Nous reprenons donc la navette en direction du Zion Lodge, pour effectuer la randonnée Emerald Pools. Il s’agit d’une boucle de 4 km réalisable en un peu moins de 2H qui donne accès à 3 piscines naturelles de couleur verte (lower, middle et upper pool), d’où le nom. Bon, pour la couleur émeraude, on repassera, c’est joli, mais ce n’est clairement pas notre coup de coeur du parc. A notre avis, le seul bassin qui vaille le coup est la middle pool, qui seule, présente une couleur verte, et assez d’eau pour ne pas être à sec à cette période de l’année.

Entre la partie middle et upper pool, Thomas a eu beaucoup de mal (trop forcé sur la randonnée du matin peut-être ?) et a dû faire plusieurs arrêts. Ne s’improvise pas randonneur professionnel qui veut ! Fin de la rando vers 16H30, on décide de se reposer au bord de la Virgin River, où Thomas essaiera péniblement de se baigner (car l’eau est très froide malgré la température extérieure élevée).

Vers 17H, nous reprenons la navette jusqu’à l’arrêt Court of The Patriarchs pour emprunter un court sentier donnant un point de vue sur Court of The Patriarchs, 3 montagnes accolées. Le point de vue est joli mais pas exceptionnel : toutefois la proximité du viewpoint avec l’arrêt de bus nous a convaincu d’y faire un petit tour.

serial-travelers-zion-national-park-court-of-the-patriarchs-viewpoint
Le point de vue sur The Court of Patriarchs

Nous quitterons le parc, très fatigués, un peu après 17H30, en direction de Mesquite dans le Nevada, située à 1H40 du Zion National Park via l’UT-9W et l’I-15S.

Voici l’itinéraire depuis la sortie du parc jusqu’à notre hôtel/casino de Mesquite :

serial-travelers-zion-national-park-entrance
Sortie du parc, en direction de Mesquite

Nous avons pris la décision de ne pas effectuer l’autre fameuse randonnée du parc (The Narrows) car nous craignions de ne pas avoir assez de temps et n’avions pas non plus prévu de vêtements de rechange à la fin.

Nous arriverons à Mesquite à 18H (et oui, on gagne 1H au passage de l’Utah vers le Nevada 🙂 ), ce qui nous permettra de profiter de la piscine de l’hôtel/casino Casablanca, où nous logerons cette nuit. Il s’agit d’un hôtel du même type qu’à Las Vegas, dans une ville beaucoup plus petite, très confortable et relativement luxueux pour un prix plutôt modeste !

serial-travelers-mesquite-casablanca-hotel-casino
Arrivée au Casablanca hôtel/casino à Mesquite

Le lendemain, la journée promet d’être inoubliable, nous arriverons à Las Vegas, après un court passage par le Valley of Fire State Park !

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂
 

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)