Quels vaccins pour notre tour d’Asie et d’Océanie ?

Qui dit voyage au bout du monde dit environnements différents mais également et surtout maladies différentes ! Suivez le guide pour connaître les vaccins à réaliser pour un voyage en Asie du Sud-Est !

First things first : allez consulter un médecin généraliste ou un médecin du voyage ! Ce sont les seules personnes habilitées pour vous indiquer les traitements adaptés.

Mais au fait, qu’est-ce qu’un vaccin ? Lors d’une vaccination, on vous injecte une version “atténuée” du vecteur de la maladie (virus, bactérie, parasite…) dans l’organisme. Ainsi, l’organisme vacciné pourra produire des anticorps en nombre (organisme naturel de défense de l’organisme), spécifiques aux antigènes produits par l’organisme pathogène.

Lors d’un prochain contact avec le vecteur de la maladie (organisme pathogène), les anticorps étant déjà produits en nombre suffisants dans le corps de la personne vaccinée, ils pourront facilement détruire l’organisme pathogène, CQFD ! Et de ce fait, on pourra rester en bonne santé !

On a un peu tendance à l’oublier dans nos sociétés occidentales mais un bon nombre de maladies ont disparu depuis des années grâce aux campagnes de vaccination (merci Messieurs Koch & Pasteur). Cependant, dans d’autres recoins de la planète, c’est une toute autre histoire ! En effet, dans les pays en voie de développement, on recense malheureusement chaque année des millions de morts, causées par des maladies, que l’on pourrait qualifier de bénignes sous nos latitudes (la coqueluche par exemple).

Nous nous sommes donc rapprochés d’un centre de vaccination / de médecine des voyages pour réaliser nos vaccins. Vous pouvez également vous faire vacciner à l’aéroport de Paris CDG (pour les retardataires) ou dans un des nombreux instituts Pasteur en France (pour un prix plus élevé).

serial-travelers-vaccination


 

Voici les vaccins que nous avons effectué tous les deux environs 3 mois avant le départ :

  • La rage : réalisé en 3 sessions différentes (J0, J+7 et J+28) / Prix : 3 * 35,00€

  • L’encéphalite japonaise : réalisé en 2 sessions différentes (J0 et J+28) / Prix : 2 * 95,00€

  • La typhoïde : à réaliser en dehors des deux autres, généralement en J28 / Prix : 1 * 45,00€

  • Le DTP-C (Diphtérie/Tétanos/Poliomyélite/Coqueluche) : à voir en fonction de votre dernier rappel avec le médecin du voyage.

  • les hépatites A & B : à voir en fonction de votre dernier rappel avec le médecin du voyage.

Ajoutez à cela, le prix de la consultation chez le médecin du voyage : 23,00€.

Quelques recommandations supplémentaires : 

  • cela parait évident mais n’oubliez pas d’apporter votre carnet de santé lors de la première consultation !
  • un vaccin n’est efficace qu’après une période d’incubation (~1 mois), il faut donc prévoir de les réaliser 1 mois minimum avant de partir !
  • prévoir d’ores-et-déjà plusieurs rendez-vous de vaccination car vous n’aurez le droit qu’à 3 vaccins différents au maximum par consultation.
  • Prévoir de casser la tirelire, car les vaccins sont très chers et ne sont pas remboursés par la sécurité sociale, ni par les mutuelles (mais c’est normal après tout) !

 

Concernant le paludisme, il n’existe malheureusement pas de vaccin disponible à ce jour. Il n’existe qu’un traitement “curatif” (c’est-à-dire lorsqu’on a déjà été infecté) sous la forme du Malarone (préférez prendre la version générique moins chère, autour de 12€ la boîte). C’est un médicament agissant contre le parasite Plasmodium, propagé par les moustiques de l’espèce anophèle. Ce traitement est à prendre en cas de fièvre suite à une piqûre, en attendant de vous rendre rapidement à l’hôpital !

Nous emporterons donc avec nous une boite de Malarone/pers. et du spray répulsif contre les moustiques.

 

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)