Se déplacer à Bangkok

Se déplacer a été le challenge numéro 1 dans la capitale thailandaise. On a par exemple réussi à se perdre dans le métro alors on vous explique tout pour que vous soyez prêts à affronter cette ville tentaculaire.

La superficie de la capitale thaïlandaise fait 15 fois celle de Paris ! Ajoutez à cela les embouteillages, des bus qui n’ont pas de voie réservée et des lignes de métro indépendantes, peu nombreuses et mal conçues et vous saurez à quoi vous attendre…

serial-travelers-bangkok-train-rail

Visiter Bangkok c’est passer beaucoup, beaucoup de temps à se déplacer ! Pensez y quand vous prévoyez votre programme. Une fois dans Bangkok, chaque point d’intérêt est en moyenne à 1 heure l’un de l’autre.

On ne comprend pas grand chose aux lignes de métro qui ne desservent pas les points culturels principaux et les arrêts de bus sont difficilement identifiables.

serial-travelers-bangkok-transport-commun-train


Le bus à Bangkok : économique

Le bus est le moyen de transport le plus économique de la ville. Les vieux bus non climatisés ont un ticket unique quelque soit la distance de votre trajet tandis que les bus plus récents et climatisés ont des prix variables qui restent tout de même très bas. En bus non climatisé, nous avons par exemple parcouru la ville pendant 1H30 pour 9 THB soit 23 centimes d’Euros par personne !

L’autre avantage est que très peu de touristes s’aventurent dans les bus locaux. Vous n’êtes donc qu’avec des Thaïlandais. L’un d’eux nous a d’ailleurs demandé ce que l’on faisait dans le bus !

serial-travelers-transport-bangkok-bus

Si peu d’étrangers optent pour le bus c’est parce qu’il est compliqué de savoir où sont les arrêts et quels sont les bus à emprunter. D’autre part, le chauffeur et le contrôleur du bus parlent rarement anglais et ne seront pas souvent en mesure de vous aider.

Renseignez vous bien sur les lignes de bus avant de vous lancer dans ce mystère que nous n’avons pas élucidé ! Une fois que vous êtes dans le bon bus c’est top de découvrir certaines rues 🙂

  • Prix d’un ticket de bus non climatisé : 9 THB/pers. (~ 0,23 €)
  • Prix d’un ticket de bus climatisé : à partir de 12 THB/pers. (~0,30 €)
  • Il est interdit de boire et de manger dans les bus

Le métro à Bangkok : rapide

Munissez vous d’un plan du métro au préalable car aucune carte n’est délivrée dans les stations et elle ne figure sur aucun panneau. Certaines cartes sur Google n’ont pas toutes les cartes. Aux guichets, un plan A4 plastifié illisible est consultable sur place. Étant donnés les noms à rallonge de certaines stations, vous ne les retiendrez pas.

Nous pensions être à 1 kilometre de Khao San Road alors que nous avons en réalité atterrit à 15 kilomètres ! C’est simple c’est la première fois que l’on se trompe de métro dans une grande ville. Tout est si intuitif d’habitude.

serial-travelers-bangkok-metro-station

Il existe peu de lignes et de nombreux quartiers de la ville sont totalement dépourvus de métro. Les lignes appartenant à des compagnies privées, vous devez repayer si vous changez de métro sauf entre la bleue et la violette.

Le métro est tout de même très propre, climatisé et moderne. D’autre part, c’est le moyen de transport le plus rapide de la ville.

Ce sont des jetons en plastique réutilisés et non des cartes ou des bouts de carton qui font office de ticket. +1 pour la planète ! RATP si tu nous lis 😉

  • Prix d’un ticket de métro : à partir de 20 THB/pers. (~0,50 €)
  • Il est interdit de boire et de manger dans le métro et dans les stations

Les taxis et les GRAB : pratique

Nous ne prenons pas de taxi dans les grandes villes, Bangkok est l’exception ! Quand on réalise que pour faire dix kilomètres il nous faut prendre deux métros puis un bus dont on ignore les horaires puis un kilomètre à pied… On a quelque fois craqué et réservé un GRAB.

Nous nous rendrons compte le dernier jour que les taxis peuvent s’avérer moins chers que les GRAB ! Pour rejoindre l’aéroport à 25 kilomètres de notre guesthouse, GRAB nous proposait 350 THB tandis que notre taxi rose a mis son meter et nous a pris 284 THB (highway inclus).

Insistez bien auprès du chauffeur de taxi pour qu’il mette son meter. S’il ne veut pas, d’autres chauffeurs seront bien contents de vous récupérer. Il y en a partout !

  • Prix moyen d’une course en taxi : 40 THB (~1 €) le kilomètre
  • Prix moyen d’une course en GRAB : entre 30 THB (~0,75 €) et 50 THB (~1,25 €)
  • Frais de highway : 70 THB (~1,75 €) à votre charge

Les scooters taxi : dangereux

Nous ne tenterons pas car certains trajets en voiture et en bus nous ont valu quelques frayeurs alors on passera notre tour pour ce moyen de transport surement économique et rapide sur de petits trajets quand on voit le nombre de Thaïlandais qui l’utilisent !

Si vous voulez tester, vous n’aurez aucun mal. Les chauffeurs sont repérables grâce à leur gilet sans manche orange et sont très nombreux.

Vous avez testé ? Racontez-nous 🙂

serial-travelers-bangkok-transport-scooter


Les klongs : inédit

Les Thaïlandais utilisent au quotidien les bateaux qui parcourent les canaux appelés klongs pour se déplacer.

Effectivement, Bangkok est parsemé de canaux en plus de la rivière … qui permettent de rejoindre facilement certains lieux car les petits ports sont très nombreux.

serial-travelers-bangkok-transport-klong-bateau-canaux

Rapides et fréquents, les klongs peuvent être une solution idéale si votre destination est proche de l’eau. D’autre part, certains bords de canaux sont très jolis.

  • Prix d’un trajet en bateau sur les klongs : de 9 THB (~0,23 €) à 19 THB (~0,50 €)

Vous l’aurez compris, se déplacer dans Bangkok n’est pas de tout repos ! Nous nous attentions à retrouver la praticité de Kuala Lumpur mais pas du tout.

C’est bien dommage car les temps de déplacement et le manque d’information nous usent avant même d’arriver sur les points d’intérêt. On a quand même découvert les incontournables de Bangkok qui sont plutôt sympas 😀

serial-travelers-bangkok-temple-sunset-coucher-soleil

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

0 thoughts on “Se déplacer à Bangkok

  1. michel blanc says:

    c’est drole, nous n’avons eu aucun problème avec le métro….mais nous étions logés centre ville, c’est peut être la raison….
    Par contre, la sortie de Bangkok en voiture de location (et en plus pendant les inondations de 2011)a été très folklorique….
    Bonne continuation

    • Bonjour Michel, merci pour ce commentaire. Effectivement le centre est peut être un peu plus simple que la périphérie ou alors après 6 mois de tuktuk on est vraiment pas doués 😀
      À bientôt depuis la Nouvelle-Zélande !

  2. Déjà que j’ai bien du mal avec le métro parisien, j’ai vraiment hâte d’être à Bangkok haha!
    J’avais trouvé le métro de Kuala Lumpur génial également!

  3. Coucou ! Nous avions déjà eu beaucoup de difficulté à s’y retrouver il y a 10 ans..! ALors aujourd’hui, je n’ose imaginer… Nous y serons dans un petit mois après notre aventure “birmane”, cela va être marrant !! Nous avions adoré utiliser les khlongs et le métro aérien, cela change un peu des bus, des taxis et des scooters 😉 Des bisous à tous les 2 de nous 4.

    • Coucou, ça nous fait très plaisir d’avoir des nouvelles 😀
      Bon courage pour apprivoiser Bangkok 🙂 profitez à fond du Myanmar, un de nos pays préférés 😍 et comme d’habitude, si vous avez des questions, n’hésitez pas !
      Bisous à tous les 4

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)