LA NOUVELLE-ZéLANDE, NOUVELLE-ZéLANDE, TOUR DU MONDE

Que faire dans la région de Rotorua en 2 jours ?

Lacs acides, bassins géothermiques et geysers font de Rotorua un incontournable de la Nouvelle-Zélande et un lieu unique au monde ! On vous détaille les activités principales de la région pour vous aider à faire votre choix.

Vendredi 26 janvier 2018, nous arrivons en fin de journée depuis la péninsule de Coromandel. Le lendemain, nous errerons un moment à Rotorua avant de nous fixer. On ne veut pas dépenser des centaines de dollars comme l’incitent les brochures qui fleurissent dans chaque boutique mais on ne veut pas louper les merveilles incontournables de Rotorua non plus…

serial-travelers-nouvelle-zelande-rotorua-incontournable-gratuit-parc-kuirau-green-lake

Jour 1 : Rotorua et ses points d’intérêt gratuits

Quand on connaît le prix des activités chez les Kiwis, on réfléchit à deux fois avant de se décider. Par chance, Rotorua regorge de quelques lieux inédits donc l’accès est gratuit !

Kuirau Park

Le parc Kuirau de Rotorua est situé en plein cœur de la ville. Les espaces verts entourent des dizaines de bassins boueux en ébullition et un lac enfumé.

 

Deux piscines d’eau chaude naturelle sont aménagés pour pouvoir tremper ses jambes, c’est chaud mais très agréable !

serial-travelers-nouvelle-zelande-rotorua-incontournable-gratuit-parc-kuirau-therme

Pour un premier contact avec les phénomènes géothermiques de la région, c’est un très bon début.

 

  • Prix d’entrée parc Kuirau : gratuit 
  • Temps de visite : 1 heure

Le lac bleu Tikitapu et le lac vert Rotokakahi

À moins de 30 minutes du centre de Rotorua, deux lacs se distinguent par leur couleur prononcée. Le lac bleu doit sa couleur à la rhyolite et à la pierre ponce, quant au lac vert, il l’est grâce au sable.

serial-travelers-nouvelle-zelande-rotorua-incontournable-gratuit-lac-bleu-blue-lake-tikitapu

Nous ne les avons pas trouvé incroyables comparés aux autres sites alentours mais les abords des lacs sont idéaux pour se relaxer où se divertir. Sur le lac bleu, vous pouvez faire du jet ski ou encore du ski nautique. Quant au lac vert, pas question de s’y baigner, il est sacré. Vous pouvez également faire un trek d’1H30 dans la forêt qui sépare les deux lacs.

serial-travelers-nouvelle-zelande-rotorua-incontournable-gratuit-lac-vert-green-lake-rotokakahi

Le parc Te Puia regroupe geyser, bassins et exposition sur la culture Maori. Le nombre de bus de Chinois garés sur le parking nous a vite freiné. Nous n’avons pas pris le risque de nous retrouver dans un zoo humain entourés de quelques bassins théâtralisés à la Disney Land. Tant pis pour le geyser, nous ferons meilleur usage des 48 NZD demandés pour entrer à Te Puia ! On finira l’après midi dans notre super camping pour être en forme pour le lendemain qui s’annonce très coloré…


Jour 2 : Wai-O-Tapu et Waimangu

Wai-O-Tapu

Ce parc regroupe les bassins les plus impressionnants et les plus colorés de Rotorua. Nous avons dédié un article au parc Wai-O-Tapu avec les explications et les heures à bien avoir en tête pour optimiser sa visite. Ne passez pas à côté, c’est l’une des vingt merveilles naturelles les plus incroyables de la planète !

serial-travelers-nouvelle-zelande-wai-o-tapu-champagne-pool12

  • Prix d’entrée Wai-O-Tapu : 32,50 NZD/pers. (~19 €)
  • Temps de visite : 3 heures

Waimangu

Cette randonnée est l’une des plus magiques que nous ayons eu l’occasion de faire. Les cours d’eau, les roches et les algues sont très colorés et la balade est très sympathique. Un article sur Waimangu détaille l’histoire de la vallée, les différents itinéraires et les horaires de bus.

serial-travelers-nouvelle-zelande-waimangu-warbrick-terrace1

  • Prix d’entrée Waimangu : 38,50 NZD/pers. (~24 €)
  • Temps de visite : 3 heures

Après cette journée haute en couleurs, nous nous dirigeons vers le Tongariro et sa randonnée mondialement connue !

serial-travelers-tongariro-alpine-crossing-emerald-lakes2

On nous avait prévenu, plus on se dirige vers le Sud de la Nouvelle-Zélande, plus la nature s’embellit. Les photos que nous avions vues avant nos visites n’étaient pas exagérés, les couleurs ont vraiment cette intensité !

Où dormir à Rotorua ?

Après avoir testé une air gratuite à Coromandel, nous avons dormi dans un camping payant. Cuisine, télévision, toilettes, douches chaudes, WIFI… du grand luxe ! Trouvé sur WikiCamps, le camping Willowhaven est tenu par un couple très sympathique même si Monsieur a le même accent que Neagan dans The Walking Dead et qu’on l’a fait répété 100 fois toutes ses phrases. Le bonus : vous pouvez vous baigner dans le lac Rotorua depuis le camping avec des cygnes noirs !

serial-travelers-nouvelle-zelande-rotorua-lac-rotorua-camping-willowhaven-cygne-noir-black-swan

Publicités

10 réflexions au sujet de “Que faire dans la région de Rotorua en 2 jours ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s