3 jours au frais à Nuwara Eliya

Petite ville sympathique aux allures de bourgade anglaise, Nuwara Eliya est perchée à 1868 mètres d’altitude et détient la palme de la ville la plus haute du Sri Lanka ! Plongée dans une brume quasi quotidienne, il peut y faire froid mais les paysages, complètement différents du reste du pays valent le coup d’œil !

Nous arrivons sur place le vendredi 29 septembre 2017, après un long mais agréable trajet ferroviaire depuis Kandy.

serial-travelers-sri-lanka-trajet-kandy-nuwara-eliya-train-38

Pour la première fois de notre séjour sri lankais, on décide de se faire plaisir et on logera dans un hotel : après nos deux jours passés à Kandy dans une salle de bain miteuse, on cherche un peu de (ré)confort. Nous logerons donc au Sapu’s Moutain Breeze pour 3 nuits et aurons même la chance d’être surclassés dans la plus grande chambre de l’hôtel (pour 6 personnes) car l’établissement est vide (basse saison).

  • Hotel Sapu’s Mountain Breeze : 4900 LKR/nuit (~26,90 €) pour une belle chambre avec une salle de bain propre, où il y a de la pression et de l’eau chaude, un vrai bonheur !

Étant arrivés en fin d’après-midi en ville, on se contentera de se reposer dans la chambre le reste de la soirée ce vendredi.

Nuwara Eliya (à prononcer “Nourréliya), aussi appelée “Little England” est la capitale de la province du Centre, située au Sud du Sri Lanka. Elle est notamment réputée pour ses nombreuses cultures de thé, occupant toutes les collines avoisinantes.

serial-travelers-sri-lanka-nuwara-eliya-tea-leaf-picker
Cueilleuse de thé à la plantation de Pedro Estate Tea Factory

Nuwara Eliya a été fondée par les Anglais en 1827, du temps du Raj britannique (période de l’occupation anglaise du sous-continent indien), qui y créèrent une station climatique, afin de fuir la fournaise des plaines du Sri Lanka. On y trouve donc naturellement quelques bâtiments bâtis sur le modèle britannique.

serial-travelers-sri-lanka-nuwara-eliya-old-post-office3
Le vieux  bureau de poste de Nuwara Eliya

Pour l’histoire, la région était d’abord connue pour ses plantations de café et non pas pour son thé ! En effet, les Anglais ont tout d’abord défriché la jungle pour y planter des caféiers. Mais c’était sans compter sur le charbon du café, un champignon microscopique, qui décima un jour la totalité des plants de café ! Les Britanniques décidèrent finalement de remplacer les caféiers par des plants de thé… Le thé de Ceylan était né !

Voici les activités à faire dans la région, pouvant facilement occuper 3 journées :


Visite de la plantation de thé Pedro Estate Tea Factory

serial-travelers-sri-lanka-nuwara-eliya-pedro-estate-tea-fields3

Nous quittons l’hôtel samedi 30 septembre 2017 au matin, pour nous rendre à la plantation de thé Pedro Estate Tea Factory en bus local, depuis la gare routière de Nuwara Eliya.

C’est une plantation de thé comme bien d’autres, qui nous rappelle les champs de thé des Cameron Highlands, mais en beaucoup plus beau et plus étendu.

L’établissement mise beaucoup sur la communication et sur le côté éthique de la production de thé : les femmes qui y travaillent ont par exemple toutes un logement fourni par l’entreprise, qui a également financé une crèche pour accueillir les enfants des employés. On n’a pas été vérifié si cela était vrai, mais les cueilleuses de thé ne semblaient pas malheureuses et au contraire, souriaient à notre passage dans la plantation.

Cette visite sympathique consiste à aller voir les champs de thé, pour y regarder les méthodes de cueillette des feuilles de thé auprès du personnel, exclusivement féminin. Ensuite, on a droit à une visite guidée dans l’usine de production (les machines sont à l’arrêt, seul l’atelier de packaging est encore en fonctionnement la journée). C’est pas mal, mais on avoue que nous n’avons pas compris grand chose aux explications de la guide… La visite se terminera par une dégustation de thé 🙂

  • Trajet en bus gare routière Nuwara Eliya – Pedro Estate Tea Factory : 10 minutes – 12,50 LKR/pers. (moins de 10 centimes d’euros !) À la gare routière, prendre les bus en direction de Boralanda ou Kaudapola ou encore Ragala car cela coûte bien moins cher qu’un tuktuk !
  • Visite guidée de la plantation thé Pedro : comptez environ 1H30 sur place – 200 LKR/pers. (~1,10 €)

Randonnée jusqu’à la cascade Lover’s Leap Waterfall

serial-travelers-sri-lanka-nuwara-eliya-lovers-leap-waterfall3

Après la visite de cette plantation de thé, ne ratez pas cette cascade, qui surplombe la vallée et offre un super panorama sur la ville. Un petit sentier de 6 kilomètres A/R permet d’accéder à cette jolie chute d’eau, qui sert notamment de source d’eau potable pour les habitants de la région. En plus c’est complètement gratuit !


Randonnée dans le parc national des Horton Plains

Dimanche 1er octobre 2017, nous nous sommes levés aux aurores pour aller randonner dans le parc national des Horton Plains. Ce joli parc naturel est souvent plongé dans une brume épaisse tôt le matin, lui donnant des airs des Highlands écossais !


Balade en centre-ville 

serial-travelers-sri-lanka-nuwara-eliya-old-post-office1

Comme dit précédemment, Nuwara Eliya a été fondée par les Britanniques. On y trouve donc d’anciens bâtiments d’époque trahissant la présence anglaise comme la vieille poste, la mairie, le poste de police ou encore le parc Victoria.


Visite du marché local

Un petit marché se tient dans les rues de Nuwara Eliya tous les samedis et dimanche, à deux pas seulement de notre hôtel. Nous y sommes passés rapidement histoire d’y jeter un coup d’œil.

Pour terminer, nous mangerons par deux fois au Pub de Nuwara Eliya, une bonne adresse avec des serveurs très sympathiques.

Après avoir passé 3 nuits dans la région, nous repartirons lundi 2 octobre en train pour rejoindre la ville d’Ella directement depuis Nuwara Eliya.

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂
 

9 thoughts on “3 jours au frais à Nuwara Eliya

  1. Romane LICOUR says:

    Super vos articles, j’ai rarement vu des blogs aussi complets !
    Pouvez-vous me dire combien de temps vous a prise la randonnée dans les Horton Plains ?

    merci à vous 🙂

  2. Cabel muriel says:

    Très intéressant l.histoire du thé de Ceylan ! J.etais loin de penser que les britanniques avaient d abord planté du café avant de planter du thé !

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)