Colombo en 24H chrono !

Colombo, capitale économique du Sri Lanka en plein essor, surprend et interpelle les voyageurs, nous y compris, malgré déjà deux mois de voyage en Asie du Sud-Est…
C’est bruyant, ça grouille de partout, les rues sont bondées de monde et il est difficile de se frayer un passage à travers la foule, au milieu des klaxons des tuktuks et de la pollution ambiante !

serial-travelers-sri-lanka-colombo-port-neighborhood(4)

Clairement, ça surprend, bien que nous voyagions en Asie du Sud-Est depuis déjà près de deux mois. Et pourtant, on vient tout juste de quitter le Sud de la Thaïlande, qui est loin, très loin d’être un modèle d’ordre et de quiétude… L’effet de surprise passé, on commence à apprécier cette ambiance très particulière, un joyeux bordel, généreux et vivant !

serial-travelers-sri-lanka-colombo-street-food
Un restaurant typique du Sri Lanka, avec l’étalage donnant directement sur la rue

C’est coloré, odorant, bruyant, les gens sont simples, bienveillants et heureux d’échanger avec nous. Suivez le guide pour appréhender la plus grande ville du Sri Lanka…

serial-travelers-sri-lanka-colombo-overview(3)
Vue de Colombo depuis notre hôtel dans le quartier du port

Arrivée au Sri Lanka

Mercredi 20 septembre au matin, nous quittons notre hôtel de Phuket en Thaïlande pour prendre un premier vol en direction de Kuala Lumpur en Malaisie.

  • Fun fact #1 du jour : juste avant de monter dans l’avion, Laura est appelée au micro et est obligée de sortir une batterie portable oubliée dans son bagage soute directement sur le tarmac…

Pendant ce court vol d’une heure, nous vivrons les pires turbulences de notre vie, avec les hôtesses s’accroupissant dans le couloir pour ne pas tomber ! Mais grâce à la dextérité et à la maîtrise du pilote nous arriverons à bon port à KL. Nous revoilà donc à l’aéroport international de KLIA, que nous commençons maintenant à bien connaître tellement nous y avons déjà transité !

Après 5H d’attente dans l’aéroport, nous embarquons pour notre second vol en direction de Colombo au Sri Lanka, où nous atterrirons vers 22H (l’aéroport, bien qu’appelé Colombo Airport, se situe en fait à Negombo, à 30 minutes de Colombo).

  • Fun fact #2 du jour : sans faire trop attention, Thomas récupère nos bagages sur le tapis et on se dirige vers la sortie pour trouver un ATM et retirer de l’argent… Lorsqu’un agent de l’aéroport nous interpelle dans la queue du distributeur pour nous demander si c’est bien notre sac ? En regardant l’étiquette, il s’avère que Thomas a piqué le sac d’une voyageuse en croyant prendre le sien… bon on vous rassure, tout le monde a retrouvé ses affaires au final 🙂

Après cet épisode que nous mettrons sur le compte de la fatigue, nous prendrons un taxi de nuit pour rejoindre notre guesthouse située près du Downtown de Colombo.

  • Trajet en taxi aéroport de Negombo – Colombo : 30 minutes – 2600 roupies indonésiennes ou LKR (~14,20 €) – option avec péage autoroutier en sus : 250 LKR (~1,37 €).
  • Depuis l’aéroport, les prix sont conventionnés si vous passez par les taxis de l’ATDA (Airport Tourist Drivers Association) : pas de négociation possible mais pas de risque d’arnaque non plus 🙂
  • Guesthouse The Hostel : 3388 LKR/nuit (~18,50 €) pour une chambre correcte avec climatisation, mais assez éloignée de la gare de Colombo Fort

Premiers pas à Colombo

Le lendemain de notre arrivée, jeudi 21 septembre 2017, nous partons de notre guesthouse le matin même pour trouver un établissement plus près de la gare centrale, Colombo Fort. C’est à cette occasion qu’on utilisera pour la première fois le tuktuk, ou rickshaw, qui est le moyen de transport emblématique du pays. Ce tricyle motorisé est économique, plus rapide que le taxi et peut se faufiler à peu près partout !

  • Trajet en tuktuk Downtown Colombo – gare de Colombo Fort : 15 minutes –  210 LKR (~1,15 €).
  • A Colombo, demandez systématiquement le “meter” avant de monter, pour avoir le juste prix de la course (ne pas hésiter à changer de tuktuk si le chauffeur n’en possède pas). Le prix se décompose ainsi : 50 LKR d’office + 40 LKR/km.

Comme indiqué en début d’article, cette ville et notamment le quartier du port sont en pleine mutation, depuis la fin de la guerre civile en 2009 et la croissance économique repartie de plus belle. En effet, de nombreuses grues et engins de chantier sont en mouvement pour sortir de terre un tout nouveau quartier sur le front de mer, calqué sur les nouvelles mégapoles comme Dubaï.

Arrivés à la gare de Colombo Fort, nous réservons deux billets de train pour le lendemain en direction d’Anuradhapura, notre prochaine étape. Après avoir arpenté les rues bondées jusqu’au quartier du port où se trouve notre nouvel hôtel, nous déposons nos affaires et partons à l’exploration de Colombo.

  • Hotel Metro Port City Hotel : 3825 LKR/nuit (~20,90 €) pour une chambre correcte et bien insonorisée, avec climatisation.

Découverte de Colombo

Malgré sa taille imposante, il y a relativement peu de points d’intérêt à Colombo et sa visite est souvent boudée par les voyageurs. Toutefois, elle mérite qu’on s’y arrête, même peu de temps, ne serait-ce que pour s’acclimater au pays.

Côté historique, cette ville a de fortes influences européennes, étant passée plusieurs fois sous domination des anciens empires, comme le Portugal dès 1505. Ce sont eux d’ailleurs qui ont laissé ce nom en héritage, en l’honneur de Christophe Colomb.

Dernière précision et non des moindres, le Sri Lanka est un pays à majorité bouddhiste et on croise des statues de Bouddha et des stupas à chaque coin de rue. Il n’est pas rare de voir des Sri Lankais descendre du bus pour aller prier devant l’une des nombreuses statues !


Le quartier du port

serial-travelers-sri-lanka-colombo-port-neighborhood(1)

Quartier populaire, où vous êtes réellement au contact de la population, avec ses échoppes, ses petits magasins, ses mosquées, ses églises et ses temples hindous. Sûrement le quartier le plus typique, ça grouille de partout, c’est des fois malodorant mais c’est le Colombo authentique, bien différent du nouveau quartier en construction sur le front de mer.


Le centre-ville ou Downtown Colombo

serial-travelers-sri-lanka-colombo-parliament(1)

Ce quartier abrite le parlement ainsi que des immeubles d’affaires et de nombreux hôtels de chaîne luxueux. On y voit surtout des gens en costume et ce quartier ne porte pas beaucoup d’intérêt à nos yeux, mis à part le parlement qui siège dans un très beau bâtiment.


Le Town Hall et le parc Viharamahadevi

serial-travelers-sri-lanka-colombo-town-hall(1)

Dans ce parc, on voit plein de jeunes couples fricoter derrière les arbres et c’est assez drôle ! Mais, ce qui frappe en premier c’est cette statue de Bouddha doré, assis en face du Town Hall, rappelant fortement la Maison Blanche à Washington !

C’est d’ailleurs dans ce parc qu’on fera face à notre première tentative d’arnaque par un Sri Lankais. Alors qu’on s’en allait en direction de la sortie, un homme se présentant comme le jardinier du parc (carte professionnelle à l’appui) s’approche de nous et commence à vouloir nous montrer tous les arbres et les plantes du lieu.

On le suit avec hésitation, mais au bout de la troisième explication, on lui dit qu’on doit partir… Et là, le mec tend la main en nous demandant un billet ! Apparemment, il prend aussi les dollars ! Pardon ? On n’a rien demandé ! Il repartira bredouille, en jurant contre nous…


L’Independance Square

serial-travelers-sri-lanka-colombo-independance-square

Situé près du quartier des embrassades, ce square est surplombé par le monument de l’indépendance où des fresques au plafond retracent semble-t-il l’histoire du pays (mais on n’a pas tout compris). C’est sympa à voir mais cela n’a vraiment rien d’un incontournable.


En fin d’après-midi, nous recherchons désespérément un cinéma où est projeté le film Stephen King’s IT. Après avoir atterri dans deux cinémas et en s’étant même incrusté dans la soirée d’avant première de Kingsman 2 sans le vouloir, nous repartirons bredouille sans avoir vu aucun film… puisque IT ne semble pas être diffusé dans le pays et n’ayant pas eu d’invitation pour Kingsman.

Une soirée un peu gâchée donc, mais qui aura le mérite de nous avoir donné un aperçu de la vie nocturne à Colombo.

Nous rentrons donc à l’hôtel après avoir mangé dans une cantine/restaurant où beaucoup de SDF viennent et repartent avec un repas chaud et gratuit. La nuit promet d’être courte, nous devrons nous lever le lendemain à 5H pour attraper notre train vers Anuradhapura !

 

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂
 

3 thoughts on “Colombo en 24H chrono !

    • Avec grand plaisir ! N’hésitez pas à nous laisser votre avis sur la rédaction (articles trop longs, trop ou pas assez de détails, trop de description, etc.) On ne connaît pas encore l’Ariège mais on a plein de collègues qui nous en ont dit que du bien 🙂

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)