Noël sous le froid de Dalat

Surnommée la ville du printemps éternel pour son climat tempéré, les Français avaient construit Dalat pour échapper aux températures étouffantes d’Hô Chi Minh Ville (ex Saigon). Aujourd’hui, la ville la plus fleurie du Vietnam est entourée de cultures sous serres (fraises notamment) et accueille près de trois millions de touristes chaque année.

Dimanche 24 décembre 2017, nous arrivons à Dalat (aussi orthographiée Da Lat) vers 10H du matin après un (très) long trajet en sleeping bus de nuit depuis Hoï An. Nous avons passé plus de 16 heures dans ce bus ! Enfin plutôt dans deux bus… Puisqu’on nous a fait changer de bus à 5 heures du matin à Nha Trang, sans explication, sympa non ? 2 heures plus tard on nous réveillait pour nous proposer un barbecue avec des chants de Noël à fond ! Encore plus sympa n’est-ce pas ?

serial-travelers-vietnam-dalat-ysa-orchid-farm-mur-orchidee-2.jpg

Il est quand même relativement facile de bien dormir dans les bus de nuit vietnamiens car ceux-ci disposent de couchettes individuelles, de couvertures et proposent une température décente contrairement au Myanmar

  • Prix d’un trajet Hoï An – Dalat en bus de nuit  : 50 000 VND/pers. (~1,90 €) – temps de trajet : 16H : départ vers 18H et arrivée le lendemain à 10H

Heureux d’arriver à Dalat, on remarque tout de suite la singularité de cette ville avec son immense lac, ses larges rues, ses grandes places fleuries et ses buildings récents. Certaines places nous font même penser à la Suisse ! D’autre part, avant d’arriver en centre-ville, c’est surtout le nombre de serres où poussent fraisiers et rosiers par milliers qui sautent aux yeux !

serial-travelers-vietnam-dalat-cathedrale-notre-dame

On saute dans un taxi pour rejoindre notre guesthouse et on découvre avec joie que les chauffeurs utilisent ici un compteur ! Une douche plus tard et nous voici prêts à attaquer la visite des incontournables de Dalat. La Tour Eiffel ne fera pas partie de nos immanquables 🙂

serial-travelers-vietnam-dalat-parc-tour-eiffel


La Crazy House

L’architecte Đặng Việt Nga a ouvert la maison folle au public en 1990. L’architecte a voulu rapprocher les visiteurs de la nature et a intégré des dizaines d’animaux et de végétaux à son œuvre. Son style rappelle les courbes de Gaudi et la folie de Dali.

Aujourd’hui, la Crazy House s’apparente à un crazy village tant l’œuvre s’est étendue.  De nouveaux bâtiments sont d’ailleurs actuellement en construction. En plus d’être une œuvre d’art à part entière, la crazy house fait également office d’hôtel pour des clients fortunés à la recherche d’originalité (plusieurs chambres à thème).

On navigue entre l’univers des Hobbits, la maison des Weasley en passant par le monde de Nemo. De petits escaliers relient les différents bâtiments entre eux et des dizaines de petites portes mènent vers un nouvel univers.

Totalement différente de ce que l’on visite habituellement en Asie et l’un des hôtels les plus inédits du monde, ne manquez pas la visite de la Crazy House !

  • Prix d’entrée de la Crazy house : 50 000 VND/pers. (~2 €)
  • Temps de visite : 1H
  • Une nuit dans la crazy house : à partir de 50 €

La gare de Dalat

Deux architectes Français ont conçu cette gare en 1932, en s’inspirant de celle de Deauville. En 1975, la ligne est démontée suite à la chute d’Hô Chi Minh Ville à la fin de la guerre du Vietnam.

serial-travelers-vietnam-dalat-gare

Depuis 1990, une attraction touristique est mise en place : un trajet en train d’époque sur 7 kilomètres jusqu’à Trai Mat. Nous ne le savions pas et sommes arrivés trop tard pour attraper le train ce jour-là mais l’expérience doit être sympa !

  • Prix d’entrée à la gare : 5 000 VND/pers. (~0,20 €). Oui, vous avez bien lu, il faut payer un droit d’entrée dans une petite cahute située sur le parking

Le lac Xuan Huong et ses environs

Un immense lac se trouve au cœur de la ville de Dalat. Il est bordé d’attractions touristiques telles que du pédalo ou encore des expositions de fleurs au moment où nous étions sur place, car un festival de fleurs avait lieu au même moment.

Rue Tran Quoc Toan (rue ceinturant le lac), on trouve un bowling et un cinéma en souterrain, où sont projetés les derniers blockbusters américains ! On précise ce détail car c’est la première fois en 5 mois qu’on sera parvenu à voir un film en Asie en V.O. et sous-titré en vietnamien de surcroît !


Joyeux Noël depuis Dalat !!

Une scène et des gradins sont installés sur une grande place en centre-ville pour le festival des Fleurs ce soir-là ! On passera une partie de la soirée à se balader au milieu des Vietnamiens venus de tout le pays pour faire la fête, l’ambiance étant plutôt sympathique et bon enfant !

Après avoir englouti deux délicieuses pizzas et une bouteille de vin rouge dans un restaurant du centre-ville, nous nous rendrons au cinéma situé près du lac ! Ce sera donc un réveillon de Noël cinématographique en compagnie de Jumanji version 2017, Star Wars VIII n’étant pas projeté ce soir-là…

serial-travelers-vietnam-dalat-merry-christmas
Joyeux Noël 2017 depuis le Vietnam 🙂

Le mont Lang Biang

Le lendemain, lundi 25 décembre 2017, nous décidons de louer un scooter pour partir à la découverte des environs. Et malgré le temps maussade affiché ce matin, nous nous décidons quand même à aller admirer la région depuis les hauteurs du mont Lang Biang, pour profiter d’une vue surplombant la vallée.

Après 45 minutes de scooter et s’être trompé de route nous faisant atterrir au milieu des serres sur un chemin rocailleux (merci Maps.me), nous arrivons enfin devant l’entrée du mont Lang Biang.

À l’arrivée nous sommes estomaqués, car après avoir déjà payé le prix d’entrée, on apprend qu’il est interdit de monter jusqu’au sommet en scooter, et que pour entreprendre l’ascension, il faudra soit y aller à pied, soit s’acquitter d’un tour payant dans une jeep ! Un peu dépités, on se résigne donc à payer une nouvelle fois pour pouvoir se rendre au sommet ! Et effectivement, sur la route abrupte qui serpente jusqu’au col, un 4×4 est carrément indispensable : on comprend alors que le scooter n’aurait jamais réussi à grimper jusque-là…

Au sommet, plusieurs activités attrape-touristes sont proposées comme des photos dans une vielle jeep de l’armée américaine ou avec des faucons… Mais, on vient surtout pour la vue, époustouflante, malgré les nuages et la pluie qui s’invitent dans la partie !

  • Prix d’entrée au mont Lang Biang : 30 000 VND/pers. (~1 €)
  • Prix du trajet A/R jusqu’au sommet : 60 000 VND/pers. (~2€) . La jeep ne part que lorsqu’elle est au complet, c’est-à-dire quand il y a 6 personnes. Nous avons attendu moins de dix minutes.
  • Comptez 1H sur place avec l’ascension et la descente 
  • Garez votre scooter à l’extérieur du complexe pour ne pas payer le parking inutilement !

Le temple Truc Lam

Suite à l’ascension du mont et après avoir mangé dans une gargote locale dans le village tout proche, nous revenons sur Dalat, pour visiter un monastère bouddhiste où sont cultivées de très nombreuses fleurs.

Le jardin du temple Truc Lam héberge ainsi des fleurs rares que nous n’avions jamais vues auparavant ! La plus spectaculaire est cette grande plante bleu qui donne l’impression de sortir tout droit d’Avatar ! On n’a pas trouvé son nom, si vous le connaissez, on le veut bien 🙂

serial-travelers-vietnam-dalat-alentours-pagode-truc-lam-temple-fleur-bleue-avatar

  • Parking et visite du temple gratuits 
  • Un téléphérique est très sympa à emprunter quand il fait beau

La cascade de l’éléphant

Située à 30 kilomètres de Dalat, la cascade de l’éléphant impressionne par sa grandeur. Bien qu’elle fasse partie des incontournables de la région, le mauvais temps nous a découragé et nous n’y sommes pas allés…

Mardi 26 décembre 2017, nous quitterons Dalat au matin pour rejoindre Hô Chi Minh Ville, la première mégapole du Vietnam, située au Sud du pays.

serial-travelers-vietnam-dalat-fleur-flower-rond-point.jpg

D’ailleurs, réserver un bus à Dalat peut s’avérer compliqué : il semblerait que l’agence de la ville ne délivre pas de tickets de bus aux hébergements… Nous nous sommes donc rendus directement à l’agence en centre-ville. L’équipe parle anglais et en moins de cinq minutes, nous avons eu nos billets de bus incluant le pick-up.

En bref, Dalat est une étape sympathique au Vietnam sur la route entre Hué et Saigon, mais n’a pas non plus été un énorme coup de cœur !


Où dormir à Dalat ?

Privilégiez un logement dans le centre-ville afin de pouvoir visiter la ville à pied et économisez ainsi le prix d’une location de scooter. Nous avons été déçus par la guesthouse Cam Tu Cau Hotel qui est pourtant bien notée. La chambre était délabrée et une ouverture entre le mur et le toit glaçait la chambre. On ne peut donc que vous conseiller d’aller voir ailleurs 🙂


Où manger à Dalat ?

Vuông Pizza propose de véritables pizzas (enfin) et des pâtes : après 5 mois à manger local quasiment tous les jours, c’est-à-dire du riz deux fois par jour, ca fait du bien de regoûter aux plaisirs de la cuisine occidentale ! Les pizzas sont delicieuses, généreuses, bien garnies et la carte est variée. Le vin rouge est loin d’être exceptionnel mais quand on a une bonne pizza et du vin rouge qui ne pique pas en Asie, peut-on vraiment faire les difficiles 🙂 ? Le bonus : la vue sur une place animée de la ville.

  • Prix d’un repas à Vuông Pizza : 618 000 VND (~23,20 €) pour 2 pizzas et une bouteille de vin rouge

serial-travelers-vietnam-ou-manger-dalat-vuong-pizza.jpg

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂
 

0 thoughts on “Noël sous le froid de Dalat

  1. Cabel muriel says:

    Après des recherches sur cette spectaculaire fleur bleue je confirme !
    Il s.agit bien d.une liane de jade ou strongilodon macrobotys originaire des Philippines, mais qui, malheureusement, n.aura aucune chance de fleurir sous nos climats.

  2. Vraiment crazy l’hôtel. .😉La fleur bleue devrait être verte….car c’est une liane de jade ou strongylodon macrobotys originaire des Philippines. En tous cas ça y ressemble beaucoup.😍😍

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)