Remake de la planète des Singes à la Sacred Monkey Forest d’Ubud

Imaginez un sanctuaire de verdure en pleine ville, où près de 700 macaques évoluent en liberté, se baladant d’arbre en arbre, ou d’humain en humain, comme bon leur semble ! Attention à vos sacs, vous êtes prévenus, ce sont de véritables chapardeurs !

Lundi 7 août 2017. Ce matin, nous quittons notre havre de paix trouvé à Mengwi, pour visiter le Sacred Monkey Forest Sanctuary. Il s’agit d’une attraction touristique située à Ubud, à environ 30 km au nord de Mengwi.

Ubud est la ville importante du centre Sud de Bali. Nous avions initialement prévu de passer par Ubud une semaine après, mais étant donné que nous avons 3 jours supplémentaires sur Bali et que nous avons épuisé les possibilités de visites à Mengwi, autant en profiter dès maintenant !

Pour la première fois, nous utilisons les services d’un chauffeur privé par l’intermédiaire de l’application GRAB (l’UBER local), qui viendra nous chercher vers 11 H à notre guesthouse, pour nous déposer une heure plus tard à la Monkey Forest.

serial-travelers-2serial-travelers-18

En arrivant, les singes sont déjà là à nous scruter du haut du grillage séparant la forêt du reste de la ville. Plusieurs écriteaux indiquent de ranger casquettes, chapeaux, nourriture, colliers, etc. sous peine de se les faire voler par les macaques. De plus, le dernier avertissement du panneau indique de ne pas regarder les singes dans les yeux, constituant une attitude de défi envers eux, et pouvant facilement tourner en pugilat.

serial-travelers-17.jpg

L’entrée à la Sacred Monkey Forest vous coûtera 50 000 IDR par personne (3,2 €) : comptez 1H à 1H30 de visite pour faire le tour.

Durant la visite, nous aurons le droit à plusieurs scènes, surtout touchantes ou comiques. Ces macaques ont un comportement tout à fait grégaire et ont développé tout un tas de gestes, de mimiques et de sons pour interagir entre eux. Mais parmi toutes ces facultés, la plus développée est sans doute le chapardage ! Et au jeu de qui ouvrira le sac d’un touriste, ou ouvrira une bouteille le plus rapidement, ces petits macaques sont des champions du Monde !

serial-travelers-11

Avec nos sacs sur le dos, nous étions des cibles privilégiées : plusieurs fois, ces petits malins nous ont sauté dessus depuis les arbres ou depuis le sol, pour essayer d’ouvrir nos sacs, sur lesquels nous avions posé des cadenas. Et HEUREUSEMENT, car lorsqu’on les observe manipuler les cadenas dans tous les sens pour trouver l’ouverture, on se dit que nos affaires ne feraient pas long feu entre leurs doigts !

Au cours du parcours, plusieurs touristes se sont fait « attaquer » pour vol de bouteille d’eau, vol de lunettes ou autres. On était prévenus !

serial-travelers-10

Serial astuce : plusieurs vendeurs proposent des bananes dans le parc pour nourrir les singes et espérer qu’ils grimpent sur vous. Nul besoin de tout ça en fait ! Asseyez-vous tranquillement avec votre sac dans le dos (verrouillé bien sûr) et les singes, intrigués et intéressés par son contenu, viendront tout naturellement sur vos épaules, soit pour essayer de l’ouvrir, soit pour manger assis confortablement sur vous !

Enfin, il y a en ce moment 680 singes de type macaque, répartis en 6 groupes géographiques dans la forêt et comptant une soixantaine de mâles adultes pour 260 femelles adultes. Il faut faire attention aux mâles adultes, reconnaissables à leur poids et aux marques de bombe de peinture sur leur pelage au niveau du dos. En effet, Thomas a failli se faire mordre en voulant uniquement tendre sa main vers un de ces gros mâles qui a immédiatement ouvert sa gueule, laissant apparaître quatre canines impressionnantes !

Après cette visite très touristique mais plutôt sympathique, nous essaierons de trouver un warung (resto local) qui ne pratique pas des tarifs exorbitants (les prix sont quasiment multipliés par 4 par rapport à Mengwi).  Puis, nous irons explorer un peu le centre d’Ubud et notamment l’Ubud Palace en milieu d’après-midi.

 

Enfin, nous terminerons la journée en rentrant sur Mengwi en fin d’après-midi, pour observer le coucher du soleil sur le temple Taman Ayun.

serial-travelers-bali-sunset-mengwi-temple-taman-ayun
Coucher de soleil devant l’entrée du temple Taman Ayun à Mengwi

Tableau

 

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

10 thoughts on “Remake de la planète des Singes à la Sacred Monkey Forest d’Ubud

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)