Premiers pas à San Francisco

San Francisco s’est avérée être notre ville coup de cœur du roadtrip. Récit de notre première journée dans la City by The Bay.

En effet, un parfum de tranquillité et de quiétude diffuse partout, dans la plus européenne des villes américaines ! On vous voit venir, on ne parle évidemment pas de marijuana ici, mais d’un réel état de bien-être en arrivant à Frisco ! C’est la première chose que l’on ressent en arrivant… Avec l’odeur d’urine des SDF qui embaume le centre-ville…

Car même la plus cool des villes n’a pas résisté à la crise financière de 2008 et a entraîné des tas de malheureux avec elle. La première chose qui interpelle à S.F. c’est bien le nombre impressionnant de SDF qui déambulent dans les alentours de Market Street. On ne s’y attendait pas à L.A. mais encore moins à S.F. ! Toutefois, aucun problème avec ça, car ils sont très polis et courtois, avec les locaux comme avec les touristes.

serial-travelers-san-francisco-market-street
Bâtiment situé sur Market St.

Dans la City by the Bay, nul besoin de voiture ! Tout se fait très bien à pied et en transport en commun (bus, cable-car, etc.) ! En cherchant sur booking, vous apprendrez également que les logements sont extrêmement chers, bien plus qu’à L.A. (environ 40 à 50% de plus). C’est pourquoi nous avons opté pour l’Imperial Inn Oakland, un motel situé à Oakland, ville située à l’Est de la baie de San Francisco. Il s’agit d’un motel modeste et propre, avec des propriétaires super sympas, on recommande !

On peut rejoindre la métropole très facilement et à moindre frais via le BART, sorte de RER local. Serial astuce : comptez moins de 30 minutes et 2.30$/pers. pour un aller simple, depuis et vers Oakland ou San Francisco.

JOUR 18 Lundi 20 juin 2016. Après une bonne nuit de sommeil suite à notre weekend chargé à Yosemite et notre rencontre avec le président Américain, nous prenons le BART à Oakland vers 8H30 au départ de la station Mac Arthur. Nous atteignons la station de Powell Street, située en plein centre-ville de Fog City (la ville du brouillard) vers 9H.

Itinéraire depuis notre motel d’Oakland jusqu’à San Francisco : 

Quartier de Union Square : nous démarrons la visite de San Francisco par la place de Union Square, où se trouvent de grands magasins comme Macy’s ou des hôtels célèbres comme le Westin St. Francis. Initialement, nous voulions emprunter les ascenseurs extérieurs de l’hôtel, qui permettent d’accéder à une vue imprenable de Union Square, et ce gratuitement. Du moins, c’est ce qu’on pensait, car en demandant à emprunter l’ascenseur auprès de la réception, on nous a gentiment demander de déguerpir ! En effet, l’accès aux ascenseurs est exclusivement réservé aux clients de l’hôtel… Tant pis.

En sortant, on aura la chance de tomber sur le cable-car Powell & Mason Sts. attendant là en prenant la pose, juste pour nous 🙂 !

serial-travelers-san-francisco-union-square-cable-car
Cable-car Powell & Mason Sts.

City Hall et Civic Center Plaza : après ce passage par Union Square, nous nous rendons à pied vers le City Hall et le Civic Center Plaza, en passant par l’artère de Market Street. Tout se fait relativement bien à pied, en effet, nous arrivons au niveau de la place de la mairie en moins de 25 minutes ! En arrivant devant la mairie, nous trouverons une manifestation, du coup, nous contournerons le bâtiment pour prendre des photos du verso du City Hall, tout aussi beau.

serial-travelers-san-francisco-city-hall(3)
Face arrière du City Hall de San Francisco

Cathedral of Saint Mary of The Assumption : passées ces quelques photos, nous nous rendons ensuite à la Cathedral of Saint Mary of The Assumption, cathédrale moderne située à 10 minutes à peine à pied. Attention toutefois, ça grimpe sec et vos mollets seront mis à rude épreuve.

serial-travelers-san-francisco-saint-Marys-cathedral

serial-travelers-san-francisco-saint-Marys-cathedral(2)
Intérieur de la nef, très moderne…

Le moment est solennel car une semaine seulement vient de se passer après la tuerie qui a eu lieu dans une boite gay d’Orlando…

Le parc d’Alamo Square et les Six Painted Ladies : après ce moment formel, nous partons, toujours à pied, en direction des Six Painted Ladies. Nous atteignons le parc d’Alamo Square en 20 min à peine, endroit où se dressent ces six maisons accolées, de type victorien, très belles et très photogéniques !

serial-travelers-san-francisco-six-painted-ladies(4)
Les Six Painted Ladies en enfilade

Nous passons quelques minutes à flâner et à prendre des photos autour de ces petites pépites photogéniques. Il y a comme un air d’Europe qui flotte dans ce quartier sympathique. Nous nous rendons ensuite dans le célèbre quartier d’Haight-Ashbury situé lui aussi à 20 min à pied à peine.

Le quartier hippie d’Haight-Ashbury : il s’agit du quartier dans lequel le mouvement hippie est né dans les années 60. On y trouve de nombreuses maisons victoriennes repeintes de couleurs vives et bigarrées ainsi que de grandes fresques murales en se promenant sur Haight St.

serial-travelers-san-francisco-haight-hashbury(6)
The Red Victorian, célèbre hôtel/Bed & Breakfast d’Haight-Ashbury

Le quartier est très paisible et on se plaît facilement à vagabonder dans les rues espacées et verdoyantes, au milieu des maisons de bois. Nous passerons d’ailleurs près d’une heure à marcher de long en large autour de Lyon St., Oak St. et Baker St. (résidences bourgeoises du XXème siècle). Haight-Ashbury est clairement l’un de nos endroits préférés à San Francisco !

Quartier gay du Castro District : après 15 min de marche (on aura pas dépensé une seule goutte d’essence à S.F.), nous arrivons enfin dans le quartier gay et coloré de Castro ! En effet, on aperçoit des drapeaux arc-en-ciel un peu partout, conférant une atmosphère particulièrement sympathique au quartier. Nous apercevons un monticule de fleurs et de messages de sympathie sur un trottoir, évoquant le récent attentat d’Orlando.

En passant devant le Castro Theatre, nous aurons d’ailleurs droit à une interview menée par Claudine Wu, journaliste d’une TV locale (KTVU Fox 2) à propos de notre ressenti, nous Européens, sur la tuerie de la semaine d’avant.

serial-travelers-san-francisco-castro (1)
Point de vue sur le Castro Theatre

Nous mangerons un bout dans un restaurant de type tapas, Zapata Mexican Grill, situé à l’angle de Collingwood St. et 18th St un peu après 13H. Clairement, nous avons été déçus, pas tant par la nourriture, mais plutôt par l’accueil des serveuses, très froid et pas commerçant du tout. A éviter donc…

Voici notre itinéraire du matin à San Francisco :

Une demi-heure plus tard, nous repartirons du restaurant pour prendre le métro à la station de Castro en direction du Golden Gate State Park. Le métro de San Francisco est géré par le MUNI, service indépendant et différent du BART. Serial astuce : vous pouvez accéder au métro, au bus ainsi qu’aux cable-cars grâce au Cable Car Tickets and Visitor Day Pass 3 jours, qui permet d’utiliser tous ces moyens de transport en illimité pour 34$/pers. (taxes incluses). Sachez que sans ce pass, le moindre trajet dans un cable-car vous coûtera 7$/pers., ce pass devient donc très intéressant si vous comptez utiliser ce moyen de transport !

Golden Gate State Park : ce n’est clairement pas notre coup de cœur de la journée. Nous avions initialement prévu d’y voir des bisons… Mais à moins d’avoir un téléobjectif de dingue permettant de zoomer sur jusque sur les cratères de la Lune, vous n’y verrez pas grand chose… Les animaux sont enfermés dans un gigantesque enclos et très difficiles à apercevoir. Si vous avez la même idée que nous, à éviter donc.

Toutefois, si vous avez plus de temps que nous à passer sur place, ce gigantesque parc (4.5 km², plus grand encore que le Central Park de New-York !) dispose d’un musée et de plusieurs jardins botaniques. Le parc est tellement gigantesque que nous avons d’ailleurs mis plus de 40 min à atteindre l’enclos des bisons (après s’être trompés plusieurs fois de chemin).

Nous ne resterons donc pas longtemps dans le parc et filerons vers notre prochaine étape de Baker Beach pour admirer le Golden Gate Bridge.

Golden Gate Bridge depuis la plage de Baker Beach / Batteries to Bluffs Trail : après avoir traversé tout le parc dans sa largeur et pris un bus, nous arrivons enfin à la plage de Baker Beach vers 16H. Et là, quelle chance ! Aucune brume à l’horizon, nous pourrons obtenir de beaux points de vue !

serial-travelers-san-francisco-baker-beach(1)
Vue du Golden Gate Bridge depuis la plage de Baker Beach

Nous nous approcherons du pont en allant prendre des photos depuis le groupe de rochers foncés que l’on peut apercevoir sur la photo ci-dessus.

Dommage que notre appareil photo nous ait lâché deux jours auparavant, la météo et le point de vue étant avec nous, nous aurions pu obtenir des clichés géniaux… Mais bon, on se contentera du téléphone 🙂

serial-travelers-san-francisco-baker-beach(8)

serial-travelers-san-francisco-baker-beach(5)

En bonus, au moment de quitter la plage, nous ferons un selfie avec l’océan Pacifique en arrière-plan… Du moins, c’est ce que nous pensions, car en regardant nos photos en rentrant au motel, on s’apercevra que deux nudistes se sont incrustés sur notre photo, au calme… C’est aussi ça San Francisco, ville de liberté et de nature 🙂

serial-travelers-san-francisco-baker-beach-selfie-kiki
Selfie kiki de nudiste face à l’océan Pacifique !

Après nos photos à la plage, nous prendrons un peu d’altitude en remontant le sentier Batteries To Bluffs Trail, qui longe la plage au-dessus d’une falaise.

serial-travelers-san-francisco-battery-to-bluffs-trail(7)

La fin du sentier mène à un point de vue dominant la plage ainsi qu’une partie du Golden Gate Bridge et permet d’obtenir de très beaux clichés. Serial astuce : assister au coucher de soleil depuis ce point de vue vous donnera des photos magiques !

Suite à cette série de photos, nous atterrirons au niveau du Golden Gate Bridge Welcome Center, d’où nous reprendrons un bus pour revenir en ville, au niveau du Palace of Fine Arts Theatre.

Palace of Fine Arts Theatre & Golden Gate Promenade jusqu’à Fort Point : nous prendrons quelques photos depuis le bassin du parc entourant le bâtiment.

serial-travelers-san-francisco-palace-of-fine-arts(2)serial-travelers-san-francisco-palace-of-fine-arts(1)

Le jardin est très joli mais nous ne nous éterniserons pas longtemps sur place car il est déjà 18H et la promenade que nous avons prévu de réaliser dure 1H à 1H30 A/R.

En ce lundi soir, beaucoup de San Franciscains se retrouvent sur la longue plage de sable blond donnant sur la baie : c’est le paradis des kite-surfeurs et windsurfeurs ! Le sentier de la promenade est très agréable car plat et une partie peut être faite dans le sable.

Nous n’aurons pas le courage de pousser à Fort Point, trop épuisés par notre journée de marche intensive : nous terminerons la promenade au niveau de la jetée de Torpedo Wharf.

serial-travelers-san-francisco-golden-gate-promenade-sunset
Coucher de soleil sur la baie de San Francisco depuis le Torpedo Wharf

Nous trouverons tout de même un peu de force pour remonter le sentier (dénivelé positif très important) menant jusqu’au Golden Gate Bridge Welcome Center afin de reprendre un bus pour manger un burger chez In-N-Out Burger situé sur Fisherman’s Wharf.

Voici l’itinéraire de notre après-midi à San Francisco :

Après cette journée bien remplie, nous reprenons le BART à la station Montgomery St. pour revenir à notre motel d’Oakland vers 21H. Nous nous coucherons exténués mais heureux et euphoriques après notre première journée dans cette superbe ville de la côte Ouest !

Le lendemain, de nouvelles découvertes nous attendent à Fog City 🙂

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

14 thoughts on “Premiers pas à San Francisco

  1. Anonyme says:

    Merci beaucoup ☺ il est très américain et bientôt il sera très asiatique car on y va 6 mois 😊

  2. Anonyme says:

    Merci on est en train de terminer la deuxième journée à SF qui devrait arriver bientôt

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)