Bangkok, la capitale thailandaise en 4 jours 

4 jours à l’assaut de Bangkok, grouillante et tentaculaire capitale thaïlandaise dont la visite n’est pas de tout repos, mais réserve néanmoins de belles surprises…

Mercredi 17 janvier 2018, nous quittons Siem Reap et le fabuleux Cambodge pour rejoindre Bangkok. Notre trajet se déroule sans embûche et vous trouverez dans cet article toutes les informations nécessaires au passage de la frontière terrestre du Cambodge à la Thaïlande.


Jour 1 : les marchés flottants et Wat Saket sur le Golden Mount

Jeudi 18 janvier 2018, comme nous avons tout notre temps, nous décollons de la guesthouse en fin de matinée à la recherche des marchés flottants.

serial-travelers-bangkok-transport-klong-bateau-canaux-4

 

Nous embarquons depuis le port de Nanachard. Le bateau est rapide et s’arrête toutes les cinq minutes au bord des klongs (canaux). Les Thaïlandais utilisent ce moyen de transport dans leur quotidien. Aucun ticket n’est à acheter au préalable. C’est un équilibriste qui viendra à vous pour vous demander où vous vous arrêter et vous encaisser en fonction de la distance parcourue.

  • Prix d’un trajet en bateau sur les klongs : entre 9 THB (~0,23 €) et 19 THB (~0,48 €)

On découvre de nouveaux quartiers avec des habitations et des commerces presque sur l’eau. On traverse un quartier musulman très vivant tout en essayant d’éviter les éclaboussures des nombreux bateaux que nous croisons 😀 .

Au bout d’une demi heure, on réalise que nous ne sommes pas dans la bonne direction. Nous faisons demi tour jusqu’au terminal pour prendre un autre bateau qui rejoint les marchés flottants.

En arrivant à Panfa Leelard, on nous annonce que les marchés flottants n’ouvrent que les weekends ! On nous propose un tour sur les klongs à 200 THB soit plus de 10 fois le prix que nous venions de payer pour nous retrouver avec des troupeaux de Chinois. Non merci.

Les marchés flottants sont donc un échec. Préparez bien (mieux que nous) votre visite si vous souhaitez vous y rendre. Nous rejoignons ensuite à pied le temple le plus haut de Bangkok : le Wat Saket.

Wat Saket sur le Golden Mount

Le Golden Mount domine la ville et est accessible facilement. À notre grande surprise, tout le monde peut entrer habillé en vêtement court.

Cette première indication du caractère non religieux du lieu sera suivie par d’autres faits étonnants : on doit garder nos chaussures, aucun Thaïlandais ne prie ici et même les moines préfèrent regarder le panorama plutôt que le stupa.

serial-travelers-bangkok-temple-wat-saket-golden-mount-moine-vue-2

 

Si le lieu moderne et scintillant est joli, c’est surtout la vue à 360° degrés qui vaut le détour. Si vous prévoyez un rooftop, ce n’est peut être pas la peine de vous déplacer jusqu’à cette attraction touristique…

  • Prix de l’entrée au temple Wat Saket : 20 THB/pers. (~0,50 €)

Jour 2 : le marché Chatuchak

Vendredi 19 janvier 2018, nous partons bien mieux renseignés que la veille. La station de métro Chatuchak est située à quelques mètres du marché, tout s’annonce parfait.

Pendant le trajet, nous nous rendons compte que tous les signets Maps.me de Thomas ont disparu ! Plus de 500 localisations et leurs annotations recensées pendant près de 6 mois évaporées ! Nous relativisons et rejoignons le marché plein d’espoir…

En arrivant au marché en début d’après-midi, de nombreuses boutiques sont fermées. On apprend que le marché bat son plein uniquement le weekend, décidément !

Nous nous baladons tout de même pour découvrir les quelques stands ouverts et nous tombons nez à nez avec Gurcan, un Turc qui était avec nous pour notre excursion catastrophique sur le delta du Mékong ! Cette rencontre fortuite embellit notre visite car Gurcan est un grand passionné de voyages et a toujours plein d’anecdotes à partager 🙂

serial-travelers-bangkok-marche-chatuchak

Pendant que l’on discute, Thomas essaie de remettre sa carte mémoire dans son téléphone dans l’espoir de faire réapparaître ses signets Maps.me… La carte mémoire tombe par terre puis rebondit incroyablement pour finir sa chute dans le caniveau sous une plaque de béton ! Nous vidons une partie du stand pour pouvoir enlever la plaque puis retrouvons miraculeusement la carte ! Bref la Thaïlande c’est vraiment pas notre truc !

On fera tout de même le tour de tout le marché avec Gurcan. Malgré le peu de boutiques ouvertes, on réalise l’immensité de Chatuchak et la diversité de ses produits. Quoi que vous cherchiez, vous trouverez. Surtout si vous ne cherchez rien de particulier, Chatuchak regorge de produits inédits qui peuvent vous faire craquer ou vous donner des idées de cadeaux.

Pas de shopping pour nous, nos sacs à dos sont suffisamment lourds comme ça. Nous tentons ensuite de rejoindre Khao San Road, la rue des bars où tous les touristes se retrouvent en fin de journée. On se trompe de station de métro (les deux noms sont les mêmes à quelques lettres près) et on se retrouve à 15 kilomètres de la destination prévue ! Oui les transports à Bangkok ne sont vraiment pas intuitifs et méritent même un article, c’est vous dire !

On en profite pour se balader dans ce quartier où il n’y a ni touriste ni Thailandais parlant anglais. On découvre un marché populaire où les marchands nous accueillent avec un grand sourire et sont contents de nous rencontrer. On mange ensuite dans un petit restaurant sur un bout de trottoir puis on met près de deux heures à rentrer dans notre super guesthouse.

  • Bangkok est très étendue : 15 fois Paris ! Comptez au moins une heure pour chaque déplacement

Jour 3 : la cité royale Ayutthaya

Samedi 20 janvier 2018, nous quittons notre guesthouse à 7H30 du matin pour rejoindre Ayutthaya ! On est bien contents de s’échapper de la grosse capitale fatigante que nous n’arrivons pas à maîtriser.

serial-travelers-bangkok-ayutthaya-wat-phra-si-sanphet

L’une des plus grandes cités du monde au XVIIème siècle mérite qu’on y consacre une journée !

serial-travelers-bangkok-ayutthaya-wat-yai-chai-mongkhon.jpg

Nous vous détaillons notre visite dans un article dédié à notre journée à Ayutthaya ainsi que toutes les informations pratiques pour rejoindre la cité située à 80 kilomètres du centre de Bangkok ! Selon nous, Ayutthaya est l’incontournable numéro un de Bangkok et de loin !


Jour 4 : IT Solutions, Wat Pho et Wat Arun

Dimanche 21 janvier 2018, nous faisons quelques emplettes dans le centre commercial. IT Solutions est dédié au matériel électronique pour nous équiper avant la Nouvelle-Zélande. Du gadget selfie-stick au processeur pour monter un ordinateur soi-même en passant par le transformateur électrique, vous trouverez tout dans ce centre commercial ! Même sans acheter, observer tous les stands est déjà une activité en soit ! Nous avons par exemple croiser un moine geek qui démontait un ordinateur !

  • La station de métro la plus proche est Ratchaprarop sur la ligne bleue

Wat Pho

Nous filons ensuite au temple Wat Pho en GRAB car l’itinéraire en bus ou métro est introuvable. Nous avons rendez-vous avec Yann avec qui nous avons passé plusieurs journées au Népal et au Laos mais il y a trois entrées et le site est très grand alors nous ne le trouverons pas.

Nous débutons par l’entrée située face à des dizaines de petits stupas mosaiques colorés. Originaux et gais, nous n’en avions jamais vu de pareil depuis le début de notre voyage !

Nous découvrons ensuite un Bouddha couché de 45 mètres de long ! Le plus grand Bouddha couché que nous ayons vu ! On croit également reconnaître des statues habituellement dans les temples dédiés au confucianisme (en Chine et au Vietnam, on se demande bien ce qu’elles font ici !

Des centaines de Bouddha assis et drapés de jaune sont alignés dans plusieurs parties du temple. C’est superbe et nous rappelle le temple Wat Yai Chai Mongkhon à Ayutthaya.

Le temple est vraiment blindé de monde et pas forcément agréable à visiter dans certaines zones telles que la pagode du Bouddha couché mais il est très grand et original.

serial-travelers-bangkok-wat-pho-5

Nous l’avons vraiment apprécié ! +1 pour Bangkok enfin !

  • Prix de l’entrée a Wat Pho : 100 THB/pers. (~2,50 €)
  • Temps de visite : 1H30

Wat Arun

À quelques mètres de l’entrée principale, nous prenons un bateau pour traverser la rivière Sungai Chao Phraya et rejoindre Wat Arun.

Si vous arrivez avant 17 H, vous pourrez visiter gratuitement un premier temple face a l’embarcadère.

Le temple Wat Arun est composé d’un énorme stupa et de stupas plus petits autour. Nous ne pouvons que vous conseillez de visiter Wat Arun même s’il est visible de l’extérieur gratuitement.

serial-travelers-bangkok-wat-arun-7

Effectivement, composé de couloirs périphériques à plusieurs étages, le temple est très beau depuis de nombreux angles et mérite qu’on s’en approche.

  • Prix de l’entrée à Wat Arun : 50 THB/pers. (~1,25 €)
  • Prix du trajet en bateau AR : 10 THB/pers. (~0,25 €)
  • Temps de visite : 1H30 (trajet du bateau inclus)

Nous vous conseillons de visiter Wat Pho et Wat Arun en fin de journée pour profiter un maximum du scintillement des mosaïques.

En somme, Bangkok ne nous a pas vraiment plu mais on peut y trouver des points intéressants. Si c’était à refaire, nous ne ferions que deux jours sur place : un jour à Ayutthaya et un jour à Wat Pho et Wat Arun.

Mais nous attendions notre vol pour la Nouvelle Zélande qui s’annonce exceptionnelle ! À bientôt chez les Kiwis 😊

Où dormir à Bangkok ?

Après de longues recherches, il s’avère que la plupart des hôtels et guesthouses de Bangkok sont soit hors de prix soit miteux. On a déniché une guesthouse récente loin du centre mais vraiment géniale !

Moderne et décorée avec goût, Home 81 est un havre de paix loin de folie thaïlandaise. Les propriétaires Allemands et Thaïlandais sont sympathiques, arrangeants et aidants.

Loin du centre, un énorme centre commercial et un gros arrêt de bus sont situés à 5 minutes à pied de la guesthouse.

  • Guesthouse Home 81 : 520 THB/nuit (~13 €)

serial-travelers-bangkok-temple-wat-saket-golden-mount-moine

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

20 thoughts on “Bangkok, la capitale thailandaise en 4 jours 

  1. La Thaïlande à été notre 1er voyage en Asie et nous avait émerveillé, même si plus tard nous avons préféré d’autres pays. Mais il y a quand même de magnifiques temples et quand on peut se balader seuls, on fait de belles découvertes.
    Je suis impatiente de vous suivre en NZ en camping car.

  2. Je pars en Avril en Thaïlande, on a prévu de passer quelques jours à Bangkok avant de descendre sur Krabi et Phuket. J’avais noté les différents marchés mais pas les temples, et je garde précieusement l’adresse du guesthouse parce qu’il y a tellement d’hôtel qu’on ne sait pas lequel choisir!!

  3. Cabel muriel says:

    Merci pour cet article sur Bangkok même si vous ne me donnez pas vraiment envie de visiter cette ville un jour

  4. Bangkok, vous avez résisté à la folie des Temples de la consommation. Bon voyage en Nouvelle Zealand! Le choc culturel est énorme, place à la nature et à l’air pur.

  5. Coucou, je serai a Bangkok fin avril avec mon chéri qui me rejoins “sa 1ere en Asie” nous sommes pas trop ville, et j’avoue que Bangkok m’angoisse un peu et votre article me rassure pas. Alors vos conseils me seront vraiment utile? Le guesthouse m’intéresserai, dans l’hypothèse ou nos souhaitons visiter uniquement Ayutthaya et Wat Pho/ Wat Arun, éventuellement faire un tour dans l’hyper centre. pensez vous que sa situation est ideal pour ces visites? et quand vous dites loin du centre? c’est a dire ? est ce qu’il y a des endroits sympa dans les environs le soir pour qu’il puisse prendre un peu la température “chaude pour sure” d
    Merci de votre aide et bonjour au KIWI

    • Coucou Lulu, merci pour ton commentaire. Pour aller à Ayutthaya depuis notre guesthouse c’est 1 bus, 1 métro et train. Pas bien plus que depuis les autres coins de Bangkok. Pour aller à Wat pho et Wat Arun c’est plus loin environ 1h30 de bus et de métro mais les trajets ne sont pas chers et le bus permet de découvrir la ville et de rencontrer les locaux. Pour le soir, il y a un centre commercial avec un petit marché devant. Pour démarrer l’Asie c’est déjà une bonne acclimatation même si ce n’est pas le summum de l’authenticité. Malgré les trajets, nous étions très contents de retrouver une super guest calme moderne et propre en fin de journée à un prix plus que compétitif comparé aux prix pratiqués à Bangkok. Quelle est votre prochaine étape ensuite ?

      • Super merci pour toutes ces infos, ce guesthouse sera très bien après le trajet France/ Thailande . Pour la suite je suis encore 15 jours à Siem Reap “je travail ici”, et après je file au Laos, 15 jours en routard jusqu’a Luang Prabang et 15 jours ou je vais travaillé un peu à Nong Khiaw. Votre blog est vraiment top , je m’en sers pour chaque préparation d’étape. Bizzz

  6. Ça devrait aller, ce n’est pas beaucoup plus gros. Si je peux vous donner un conseil 😉 pour les manœuvres, copilote dehors pour guider. Les bornes, branches et autres obstacles ont la fâcheuse manie de se jeter sur votre CC….même avec des radars ou caméra de recul, on ne voit pas tout…du vécu. ..😂

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)