Survol de la Grande Barrière de Corail & des Whitsundays !

Quoi de mieux que de prendre de la hauteur pour observer la plus grande structure vivante du Monde ? Voici un retour sur notre survol en avion de la Grande Barrière de Corail et des îles voisines paradisiaques des Whitsundays, dans l’eau bleue turquoise de la Mer de Corail !

Qui n’a jamais vu de photos de cette fameuse Barrière de Corail que l’on retrouve au large de l’Australie, avec sa palette infinie de bleus, dessinant des millions de formes magiques au beau milieu de l’océan ? Tout comme Uluru, la Grande Barrière de Corail est un emblème de l’Australie… Et il n’y a rien de tel qu’un survol en avion pour apprécier toute l’immensité de cette beauté naturelle !

Photo aérienne d’Hardy Reef, l’un des récifs les plus connus de la Grande Barrière de Corail

La Grande Barrière de Corail se situe au large des côtes du Queensland, un état australien situé au Nord-Est de l’île-continent. Globalement, elle s’étire entre Bundaberg au Sud et la péninsule du Cap York au Nord, sur plus de 2 300 kilomètres ! Il s’agit du récif corallien le plus grand du Monde (superficie de 350 000 km²). À titre de comparaison la Grande Barrière s’étend sur un territoire quasiment aussi vaste que l’Allemagne qui s’étire, elle, sur 357 000 km²… En outre, celle que les Australiens qualifient pompeusement de 8ème merveille du Monde est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981 🙂


Session de bird-feeding avec les loriquets !

Loriquets arc-en-ciel en plein festin !

Ce samedi 17 mars 2018, nous commençons la journée par un… Documentaire animalier ! Et oui, tandis que Thomas décide de faire une mini grasse mat’ dans la chaleur du campervan, Laura jouera la courageuse en allant participer au bird-feeding quotidien du camping. Effectivement, le camping BIG4 Airlie Cove Caravan Park & Resort propose aux résidents d’observer les malicieux et (très) bruyants loriquets passer à table tous les jours à 8H du matin !

Les lori-quoi ??? Les loriquets sont des oiseaux au plumage très coloré, que l’on retrouve uniquement en Australasie ! Oui vous avez bien lu : l’Australasie est une notion géographique (très) abstraite, correspondant grosso modo à l’Australie et à la Nouvelle-Zélande, voilà pour le cours de géo 🙂

Dans les régions côtières s’étendant du Queensland au South Autralia, on retrouve une espèce particulièrement colorée et bruyante : le loriquet à tête bleue, dont le loriquet arc-en-ciel est une sous-espèce. Ces volatils ont la particularité de posséder un plumage reconnaissable entre mille : une tête toute bleue ornée d’un bec orange, avec un plumage vert sur le dos et un ventre variant du jaune à l’orange ! Ces petites bêtes sont de véritables pots de peinture ambulants ! Mais l’oiseau est également et surtout connu pour sa propension à vivre au sein de très grands groupes d’individus, avec lesquels il aime faire un vacarme assourdissant, jusqu’au coucher du soleil, dans leur arbre dortoir !

  • Bird-feeding gratuit tous les jours à 8H au camping BIG4 Airlie Cove Caravan Park & Resort
  • Durée du bird-feeding: 30 minutes

Après ce long moment choupinitude avec nos nouveaux copains colorés, il est temps pour nous de rejoindre l’aéroport de Whitsunday pour l’un des moments forts du voyage : un survol de la Grande Barrière de Corail et de l’archipel des Whitsundays ! Une navette gratuite viendra nous chercher juste devant le camping pour rejoindre l’aéroport voisin en moins de 5 minutes !


Quelle compagnie choisir pour survoler la Grande Barrière de Corail et les Whitsundays ?

Dans la ville d’Airlie Beach, un petit nombre d’agences propose ce type de vol, mais nous avons choisi les services de GSL Aviation pour notre survol des Whitsundays et de la GBC en avion. Cette compagnie a été très réactive dès le départ dans nos demandes d’informations ainsi que dans l’établissement d’un devis, c’est pourquoi nous la recommandons à 200% ! Il faut également souligner la gentillesse et l’amabilité de Laura, responsable chez GSL, qui nous a définitivement convaincus 🙂

L’agence GSL aviation opère des vols scéniques quotidiens en avion ou en hélicoptère, au-dessus de l’archipel des Whitsundays et/ou de la Grande Barrière de Corail, depuis Airlie Beach ou Cairns, plus au Nord.Il existe plusieurs circuits différents s’étalant de 25 minutes à 1H, en fonction de l’itinéraire choisi et du mode de transport (avion ou hélicoptère). Pour notre part, nous avons choisi la formule “Reef & Island” qui permet de survoler tous les spots merveilleux qui font la renommée de la région : Whitsunday Island, Hill Inlet, Whitehaven Beach mais aussi Hardy Reef et son fameux Heart Reef !

  • Prix d’un vol d’1H en avion au-dessus de la Grande Barrière de Corail et des Whitsundays avec GSL Aviation : 229 AUD/pers. (~151,5 €) – formule Reef & Island depuis Airlie Beach
  • Agences GSL Aviation présentes à Airlie Beach et Cairns
  • Navette gratuite depuis/vers les campings et hotels d’Airlie Beach et l’aéroport

Pour profiter au mieux de l’expérience, attention à bien choisir l’horaire du vol car l’aspect de la Barrière change en fonction des marées et donc de l’heure ! Entre 8H et 15H, le niveau de l’eau peut en effet baisser de plus de 2 mètres ! Ainsi, à marée haute (matin) les coraux sont submergés par 2 mètres d’eau et présentent un aspect bleuté. Tandis qu’à marée basse (après-midi), les coraux sont situés sous 80 cm d’eau seulement : ils présentent alors des reliefs marrons dans l’eau bleue ! Tout dépend de l’aspect sous lequel vous souhaitez voir la barrière 😉


Décollage pour la Grande Barrière de Corail et les Whitsundays !

Arrivés à l’aéroport un peu après 9H grâce à la navette gratuite, nous embarquons dans notre avion, un GA8 Airvan, après avoir suivi le briefing de sécurité et écouté les conseils de notre (très jeune) pilote ! Pour ce vol, nous serons un petit groupe de 7 personnes, en plus du pilote et nous aurons chacun droit à un large hublot, pour profiter au mieux de la vue !

Vers 9H30, casques vissés sur nos têtes et prêt à décoller, le pilote allume les gaz et notre coucou remonte la piste de l’aéroport de Whitsunday avant de s’aligner face à elle. Moins de 3 minutes plus tard, le pilote pousse sur la manette des gaz et le petit coucou s’envole en direction du Sud-Est ! Voici une idée de l’itinéraire de notre vol :


Passage au-dessus de l’archipel des Whitsundays

L’archipel des Whitsundays est un ensemble de 74 îles paradisiaques (17 seulement sont habitées), que l’on trouve au large de la côte du Queensland, à quelques kilomètres à l’Est d’Airlie Beach. Pourquoi paradisiaques ? Et bien, on y trouve des plages de sable fin à l’immaculée blancheur, trempant dans des eaux bleues turquoises, comptant parmi les plus belles du pays ! Ces paysages de carte postale font la renommée de la région et font donc partie des immanquables lors d’un voyage au pays des kangourous ! Bien avant de s’appeler Whitsunday Islands, ces îles étaient peuplées par des Aborigènes du peuple Ngaro, l’un des tous premiers groupes indigènes à avoir peupler l’île-continent et qui vivaient de la pêche.

L’archipel est “découvert” par les Occidentaux le 3 juin 1770, en la personne de James Cook, qui naviguait alors dans un passage entre la côte de ce qui est aujourd’hui le Queensland et un groupe d’îles situées à l’Est. Ce jour étant exactement le même que celui de l’ancienne fête britannique de Whit Sunday (dimanche de Pentecôte en français), James Cook nomma alors le passage “Whitsunday Passage” au lendemain de sa “découverte”… Cook nomma finalement ces différents chapelets d’îles Cumberland Islands, mais c’est le nom de Whitsunday Islands qui restera à la postérité en raison du nom du corridor qu’il avait précédemment nommé Whitsunday Passage 🙂


Passage au-dessus de Hamilton Island

L’avion prend ensuite la direction plein Est pour survoler l’île d’Hamilton Island. Il s’agit de la plus grande île habitée de l’archipel, possédant même un aéroport ! C’est ici que l’on retrouve les gros complexes hôteliers de luxe faisant la renommée des Whitsundays !


Survol de Whitsunday Island, Hill Inlet et Whitehaven Beach

Si les Whitsundays sont aussi célèbres, cela est dû en grande partie aux paysages d’Hill Inlet et Whitehaven Beach, tous deux situés sur Whitsunday Island, la plus grande île de l’archipel ! Nous aurons la joie d’effectuer deux passages au-dessus de Whitsunday Island, de façon à ce que les passagers situés des deux côtés de l’avion puissent en profiter 🙂

  • Hill Inlet correspond à l’embouchure d’un fleuve serpentant sur Whitsunday Island et présente la particularité de faire apparaître des bandes de sable blanches dans l’eau turquoise en fonction des marées. Cette mosaïque de couleurs qui change au cours de la journée créé des paysages époustouflant !
  • Whitehaven Beach se targue quant à elle de présenter l’un des sables les plus purs et les plus blancs du Monde (98% de silice) et est de ce fait reconnue comme l’une des plus belles de la planète ! Très appréciée des touristes, cette plage apparaît notamment dans Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar (pas vraiment située dans les Caraïbes d’ailleurs ^^)

Survol de la Grande Barrière de Corail, au-dessus de Barb Reef

Après après avoir longé Whitehaven Beach par deux fois, l’avion se dirige ensuite au large en direction de l’Est vers la Mer de Corail ! C’est là qu’on apercevra le premier récif corallien de Barb Reef, présentant des tons bleus-vert de toute beauté !


Survol de Heart Reef

Heart Reef, ou le récif du cœur, est un petit récif corallien qui a pris la forme quasi parfaite d’un cœur, situé au sein de la formation corallienne principale d’Hardy Reef. Il n’a été découvert que tardivement, en 1975, par des pilotes d’Air Whitsunday et constitue dorénavant une attraction touristique de renommée internationale. Autre fait intéressant : ce récif particulier s’observe uniquement depuis les airs ! On ne peut ni plonger ni nager dans le coin ni même s’en approcher en bateau, en raison de son statut de zone protégée !

Contrairement à ce que suggèrent plusieurs photos sur le net, ce cœur est étonnamment petit : en effet, il ne mesure “que” 17 mètres de diamètre ! A l’échelle de la Grande Barrière de Corail, il s’agit donc d’un récif microscopique ! Tout comme pour Whitehaven Beach, nous aurons également la joie d’effectuer deux passages au-dessus de Heart Reef 🙂


Passage au-dessus de Hardy Reef

Hardy Reef est l’un des très nombreux récifs coralliens faisant partie intégrante de la Barrière de Corail. C’est ici qu’a été fixé le Heart Pontoon, un ponton fixe (ancré sur le plancher océanique) où les bateaux accostent depuis Airlie Beach. Ce ponton sert donc de base pour les nombreuses activités autour la Grande Barrière : plongée, snorkeling, survol en hélicoptère…


Retour vers Airlie Beach

Après une bonne heure passée en l’air au-dessus de la mer de Corail, l’avion passera au large d’Hook Island pour avoir un point de vue différent sur les autres îles des Whitsundays, avant de nous poser sur la terre ferme !

Cette excursion a vraiment été fabuleuse de bout en bout et nous ne regrettons absolument pas la somme relativement importante que nous avons dépensé pour s’offrir ce vol d’une heure 🙂 Si vous passez par la côté Est australienne, Airlie Beach est définitivement un stop immanquable, et le survol de la Barrière et des Whitsundays, une activité à ne pas rater pour en prendre plein les yeux !


Retour au camping d’Airlie Beach

Nous passerons le reste de la journée au camping, entre farniente au bord de la piscine et écriture des articles au frais, dans la salle multimédia du camping 🙂

En milieu de journée, en nous dirigeant vers le coin cuisine du camping, nous aurons également la chance de croiser un énorme lézard, du genre varan, comme celui qu’on avait croisé sur les bords du fleuve traversant Melacca, en Malaisie.

Énorme lézard ayant trouvé refuge dans un arbre du camping en nous voyant arriver au coin cuisine 🙂

 



Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

2 thoughts on “Survol de la Grande Barrière de Corail & des Whitsundays !

    • Serialtravelers says:

      Coucou Claudine ! Non non vous n’avez rien loupé, on essaie de terminer les articles sur l’Australie et le bilan du tour du monde avant d’attaquer Budapest lol ! On a pris pas mal de retard le mois dernier mais là on est en train de tout rattraper : Budapest devrait être bientôt bouclé 😉 bisous à vous 3

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)