Snorkeling sur la Grande Barrière de Corail, au départ d’Airlie Beach !

Au large de la côte orientale australienne se trouve la Grande Barrière de Corail, véritable joyau du Queensland, et star iconique du “Sunshine State” ! Il s’agit du plus grand récif corallien du Monde, s’étirant sur plus de 2300 kilomètres de long ! Cet immense récif est communément reconnu comme étant la plus grande structure vivante au Monde, tellement gigantesque, qu’on peut l’observer depuis l’espace ! 

Un peu de géographie…

Tous sourires avant de plonger pour explorer la Grande Barrière de Corail ! Vous aurez d’ailleurs remarqué le changement capillaire de Thomas depuis Cairns ^^

La Grande Barrière de Corail se situe au large des côtes du Queensland, un état australien situé au Nord-Est de l’île-continent. Globalement, elle s’étire entre Bundaberg au Sud et la péninsule du Cap York au Nord, sur plus de 2 300 kilomètres ! Ce géant des mers abrite une formidable biodiversité, baignant dans des eaux tropicales bleues turquoises magnifiques ! En effet, cet écosystème unique composé de 400 espèces de coraux est riche de plus de 1500 espèces de poissons et près de 400 sortes de mollusques et crustacés différents ! Il s’agit de la plus grande structure créée par un organisme vivant, connue jusqu’à maintenant : on peut en effet l’observer depuis l’espace !

La Grande Barrière de Corail observée par un satellite depuis l’espace ! – © phys.org

Mais malheureusement, la Grande Barrière de Corail (GBC) est aujourd’hui en danger à cause de la pression des activités humaines sur l’environnement (réchauffement climatique et pollution marine principalement). Et, si rien n’est fait pour endiguer la montée dramatique de température dans les océans, la GBC sera amenée à disparaître dans quelques années…


Comment se rendre sur la Grande Barrière de Corail ?

Pour rejoindre l’un des 2 900 récifs coralliens et 900 îles et découvrir cette merveille de la Nature, il faut se rendre sur place en bateau depuis la ville de Cairns au Nord, ou la ville d’Airlie Beach au centre de l’arc Bundaberg-Cape York. Nous avons choisi Airlie Beach comme point de départ pour partir à l’exploration de la Grande Barrière de Corail, comme la majorité des backpackers qui se rendent sur la GBC chaque année ! La ville touristique d’Airlie Beach concentre toutes les activités du Queensland liées à la Grande Barrière 🙂 En effet, cette petite bourgade touristique s’est autoproclamée “porte d’entrée de la GBC et des Whitsundays Islands” ! 


Mais c’est quoi exactement le corail ?

La Grande Barrière de Corail (ou Great Barrier Reef en anglais) est, comme son nom l’indique, composée de corail ! Mais c’est quoi exactement le corail ? Et bien, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le corail n’est pas un végétal, mais un animal ! Et oui ! Ces animaux sont constitués d’un squelette calcaire et vivent en colonies de plusieurs centaines d’individus. Il existe une énorme diversité d’espèces de coraux, aux propriétés et aux modes de vie tout à fait différents ! On peut alors distinguer les coraux en deux catégories :

  • les coraux zooxanthellés : ces derniers vivent en symbiose avec des zooxanthelles (une algue unicellulaire pratiquant la photosynthèse), qui ont besoin de lumière et que l’on retrouve donc à faible profondeur (< 30 m).
  • les coraux azooxanthellés (non symbiotiques ou encore non photosynthétiques) : ceux-là sont dépourvus de zooxanthelles et n’ont donc pas besoin de lumière, contrairement aux premiers. On les retrouve alors en profondeur.

Les coraux dont le squelette est composé de carbonate de calcium sont appelés coraux durs ou encore “constructeurs de récifs”, et sont capables de former les récifs coralliens que l’on connaît, par accumulation de ces squelettes durs ! C’est ainsi que certaines colonies sont devenues les plus grandes structures complexes créées par des êtres vivants (les grandes barrières de corail) !

Marée haute et marée basse (high & low tide)

Avant de nous rendre sur place, nous ne savions pas du tout que l’influence des marées pouvait se faire sentir en plein océan ! Mais si ! En effet, en arrivant sur place en fin de matinée, le niveau de l’eau était plutôt haut (2,88 m)… Mais, vers 15H au moment de partir, le niveau était descendu à 0,80 m, soit une baisse de 2 mètres en moins de 5 heures ! C’est pourquoi l’aspect de la barrière change en fonction de la journée ! 


Arrivée à Airlie Beach !

Après avoir conduit un peu plus de 600 km depuis la ville de Cairns où nous étions encore 2 jours auparavant, nous arrivons à Airlie Beach le jeudi 15 mars 2018 en fin d’après-midi, sans aucun plan précis pour dormir ! Etant donné que nous avions réussi à dormir à l’improviste la nuit précédente sur une place de parking en pleine rue, nous nous sommes mis en quête de trouver un coin tranquille pour passer la nuit dans cette petite ville côtière… Mais c’était sans compter sur le Airlie Beach City Council et son interdiction de stationnement nocturne pour les campervans !

On se met donc en tête d’essayer sur le parking du McDo en périphérie et rebelote ! Là aussi, des panneaux indiquent l’interdiction de camper “sauvagement”, y compris sur le parking du McDonald’s… Un peu malheureux, surtout qu’on avait déjà testé ce mode de camping dans les alentours de Phillip Island ou des Blue Mountains ! Il faut donc se résoudre, à contre-cœur, de se mettre en tête que nous devrons payer pour dormir lors de nos 4 prochaines nuits à Airlie Beach… Après quelques recherches rapides sur CamperMate, nous jetterons notre dévolu sur le camping de BIG4 Airlie Cove Caravan Park & Resort, situé en périphérie à l’Est d’Airlie Beach.


Quelle compagnie choisir pour se rendre sur la Grande Barrière de Corail ?

Il existe plusieurs compagnies proposant des croisières vers la Grande Barrière de Corail depuis Airlie Beach. Nous avons décidé de passer par Cruise Whitsundays, l’une des compagnies les plus sérieuses et les mieux notées sur ce type d’excursion ! Avec Cruise Whitsundays, embarquez à bord du bateau Seaflight, un énorme catamaran, rapide et confortable. Attention, cependant, si vous êtes à la recherche d’une croisière familiale et tranquille, cette excursion n’est vraiment pas faite pour vous ! En effet, le Seaflight peut embarquer jusqu’à 320 passagers et n’appareille qu’avec 40 passagers minimum…

  • Prix d’une croisière d’une journée sur la Grande Barrière de Corail avec Cruise Whitsundays : 245 AUD/pers. (~160 €)

Une fois sorti du port d’Airlie Beach, le catamaran fonce à l’Est à travers l’archipel des Whitsunday Islands en direction d’Hardy Reef, l’un des milliers de petits récifs coralliens composant la Grande Barrière de Corail. Pourquoi ce récif en particulier ? Et bien, c’est sur ce récif qu’a été installé le “Heart Pontoon”, un ponton flottant ancré en permanence sur le plancher océanique face au récif, à 39 nautiques des côtes (~70 km) !

Route maritime de la croisière vers la Grande Barrière de Corail – © cruisewhitsundays.com

  • Départ quotidien du bateau : 08H00 depuis Airlie Beach / 09H00 depuis Hamilton Island tous les jours
  • Trajet Airlie Beach – Hardy Reef (Heart Pontoon) : ~110 km. Comptez 6H de traversée en bateau (A/R)
  • Durée d’une journée sur la Grande Barrière de Corail : 8H – 18H

Journée de snorkeling sur la Grande Barrière de Corail

Le fameux Heart Pontoon face à Hardy Reef !

Départ de la croisière et navigation entre les Whitsundays Islands

Vendredi 16 mars 2018, nous rejoignons le port d’Airlie Beach vers 7H30 afin d’embarquer pour une croisière à bord du Seaflight, en direction d’Hardy Reef. Ce récif corallien sera notre point de chute de la journée pour explorer la GBC ! Arrivés au port, nous avons une première surprise désagréable en apercevant le nombre impressionnant de voitures présentes sur le parking du port 🙁 Et en effet, au moment du check-in, nous apprendrons que nous sommes plus de 250 passagers à embarquer ce jour-là !

  • Prix du parking – port d’Airlie Beach : 6 AUD (~3,80 €) pour 12H de stationnement (paiement possible en CB)

Vers 8H nous nous engouffrons tous dans l’immense baleine, disposant de 3 ponts et nous installons sur le pont supérieur, en terrasse ! L’immense catamaran sort du port d’Airlie Beach et entame le voyage par un premier stop, après environ 45 min en mer, sur Hamilton Island où nous ferons descendre et monter plusieurs passagers pour la suite du périple. Ensuite, l’excursion continue avec une navigation tranquille entre les îles paradisiaques de l’archipel des Whitsundays, baignées par les eaux bleues turquoises de la Mer de Corail !

Arrivée sur Heart Pontoon, face à la Grande Barrière de Corail

Vers 11H du matin, c’est-à-à-dire 3 heures après avoir navigué vers l’Est au départ d’Airlie Beach, se dresse enfin devant nous la Grande Barrière de Corail tant attendue ! Sur place, en plein océan, se dresse de larges bandes d’eau bleue turquoise, tranchant franchement avec le bleu profond de la Mer de Corail (en réalité l’océan Pacifique).

Session de snorkeling sur Grande Barrière de Corail

Comme indiqué plus haut, l’exploration de la GBC ne se fait pas directement depuis le bateau mais depuis un ponton (Heart Pontoon), ancré sur le plancher océanique, où le bateau vient accoster. Sitôt arrivés sur le ponton, nous avons le droit à une combinaison de protection chacun. Pourquoi ? Et bien, malgré le caractère calme et idyllique du lieu, la GBC abrite des box-jellyfish, l’un des animaux les plus dangereux des eaux australiennes !

Il s’agit de méduses de petite taille (40 cm), en forme de boite, possédant 60 tentacules avec le potentiel d’infliger plusieurs piqûres mortelles pour l’Homme. On les retrouve dans les eaux tropicales du Queensland entre les mois de novembre et mai. D’autre part, ces protections protègent également des coups de soleil, très méchants sous les latitudes !

  • Ne surtout pas négliger la combinaison pour se protéger des piqûres des méduses box-jellyfish
  • Pas besoin d’appliquer de la crème solaire : la combinaison suffit et en plus, c’est très nocif pour les coraux !

Une fois les combinaisons enfilées, nous fonçons dans l’eau pour partir à l’exploration des coraux. Mais attention, pas n’importe où ! En effet, un énorme filet a été déployé tout autour d’un côté du ponton et un membre de l’équipage du bateau patrouille autour de la zone en permanence pour empêcher les nombreux touristes inconscients de s’aventurer plus loin, ou de piétiner les coraux ! Et croyez-nous, malgré leur vigilance, on a vu de nombreux touristes le faire ! Au final, seule une petite portion du récif est accessible aux touristes, et ce n’est pas plus mal !


Voici un florilège de notre journée de snorkeling passée sur la Grande Barrière de Corail 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Retour sur notre journée de snorkeling sur la Grande Barrière de Corail !

Globalement, nous avons un retour très positif sur cette journée ! Malgré le peu d’heures passées sur le reef (4 heures au total) et le nombre important de passagers sur le bateau, nous avons pu profiter à fond de la GBC ! En effet, tout le monde ne sort pas dans l’eau en même temps (repas, activités annexes) et quelques heures dans l’eau suffisent pour avoir un bon aperçu de la faune, sans s’ennuyer.

Au cours de nos différentes sessions de snorkeling de la journée, nous avons eu l’occasion de rencontrer des tas de poissons  différents (dont un énorme mérou), mais il faut avouer que la Grande Barrière de Corail est sacrément abîmée ! Par rapport aux coraux rencontrés au Nord de Bali, il n’y a pas photo : la plupart des coraux ont blanchi… Signe que la Grande Barrière ne va pas bien du tout… Et pas sûr que ce tourisme de masse, bien que très bien encadré, n’aide à la préservation à long terme de la GBC…

Après un nouveau stop sur Hamilton Island, nous voilà de nouveau à terre à Airlie Beach vers 18H 🙂

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

4 thoughts on “Snorkeling sur la Grande Barrière de Corail, au départ d’Airlie Beach !

    • Serialtravelers says:

      Coucou Huguette ! Ca y est on se remet en fin dans la rédaction des derniers articles sur l’Australie et la fin du voyage 🙂 Merci pour votre commentaire. De nouvelles photos aériennes de la Grande Barrière de Corail à venir tout prochainement 🙂 Gros bisous

  1. Cabel Huguette says:

    Ce n’est pas moi le “Cabel says” …Bravo pour ces photos surprenantes de la GBC! mais, Thomas, je ne te reconnais pas sur ces images…? Heureusement que je t’ai revu depuis!! Que de souvenirs! Mamizette

    • Serialtravelers says:

      Merci Huguette 😀 en effet j’avais rasé ma tête pour les deux dernières semaines de voyage et même Laura avait du mal à me reconnaître :p heureusement ça a bien repoussé depuis lol. Gros bisous à très vite 🙂

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)