2 semaines dans le Nord du Laos : bilan, astuces, itinéraire et budget

Petit pays enclavé entre ses imposants voisins (Thaïlande, Vietnam…), le Laos est une destination dont on entend assez peu parler… Et pourtant, le pays offre des paysages incroyables et variés, avec pour certains un léger air de France, dont nous sommes littéralement tombés amoureux… Voici une synthèse de notre séjour de 2 semaines durant notre huitième étape de Tour Du Monde.

Le Laos est un petit pays sans accès à la mer, coincé entre la Chine au Nord, la Thaïlande et le Vietnam, respectivement à l’Ouest et à l’Est, ainsi que le Cambodge au Sud. Notre itinéraire de Tour du Monde prévoyait de rejoindre le Vietnam depuis le Laos, pour ensuite passer au Cambodge depuis le Sud du Vietnam… Nous nous sommes donc contentés de la partie Nord du pays, sur l’axe Luang Prabang – Vientiane et les Montagnes du Nord, dans la région de Nong Khiaw.

Avec du recul, nous aurions préféré complètement zapper le Vietnam (qui n’a pas été un coup de cœur, mais on y reviendra dans le bilan dédié) et descendre au Cambodge en passant par la partie Sud du Laos, dont nous n’avons entendu que du bien !


Bilan de 2 semaines dans le Nord du Laos :

Nous avons rejoint la ville de Luang Prabang au Laos le mardi 28/11/17 très tôt le matin, après 17H de bus depuis Chiang Rai en Thaïlande. Nous avons quitté Vientiane en bus pour rejoindre Hanoï au Vietnam, le lundi 11/12/17. Nous sommes donc restés 15 jours au Laos. Durant notre séjour, nous avons parcouru :

serial-travelers-laos-bilan

Notre ressenti global sur le pays :

Globalement, nous avons un retour plutôt positif sur notre séjour dans le Nord du Laos, mais avec quelques réserves ! Nous avons trouvé les Laotiens généreux, très souriants et particulièrement affables, malgré la limite des échanges, due au fait que peu de monde parle anglais.

Autant nous avons adoré notre séjour à Luang Prabang, cette ville magnifique aux airs de Petit Paris exotique et les Montagnes de Nong Khiaw, où nous avons pu être en immersion dans un village reculé pendant une après-midi…

Autant, Vang Vieng et la capitale Vientiane sont des endroits que nous n’avons pas particulièrement apprécié, malgré des paysages fabuleux à Vang Vieng… En effet, Vang Vieng, bien qu’assagie, reste beaucoup trop tournée vers le tourisme de masse et la débauche. Quant à Vientiane, c’est une capitale, où nous n’avons trouvé aucun charme, ni dans les rues, ni dans les monuments, ce qui est une première pour nous depuis le début de notre voyage.

La chose qui nous a le plus manqué est sans doute le manque d’échanges avec la population locale (impossible dans la tranquille mais très touristique Luang Prabang), que nous avons pu uniquement mettre en pratique dans les villages reculés du Nord… C’est aussi pourquoi nous regrettons de ne pas avoir parcouru le Sud du pays en moto (plus adapté aux voyageurs qu’aux cars de touristes), pour avoir un ressenti global, mais nous gardons cette destination pour un futur voyage !

Malgré tout, nous retiendrons un excellent souvenir de la légendaire nonchalance des habitants, couplée à des centaines de sourires lors d’échanges de “Sabaidee” (bonjour) qui rendent l’aventure laotienne attachante et authentique (en-dehors de Vang Vieng).

serial-travelers-laos-nong-khiaw-children-portrait-enfant-village-sopkeng-famille
L’intrépide Nina dans les bras de sa maman, dans le village isolé de Sop Keng, dans le Nord

En dernier lieu, il faut savoir que le Laos est un pays assez pauvre, et on le ressent dès que l’on passe la frontière, quand on vient de Thaïlande. En dehors des grands centres urbains, beaucoup de gens cuisinent dehors sur un tesson au charbon de bois, les routes sont défoncées (les pires qu’on ait vu avec le Népal) et on trouve peu ou pas de structures médicales…

serial-travelers-laos-nong-khiaw-sopkeng-sop-keng-famille-femme
La famille qui nous a bien aidé lors de notre halte surprise à Sop Keng

Hébergement & nourriture :

Nous avons principalement logé dans des guesthouses proposant des chambres avec salle de bain privative (sauf une fois exceptionnellement à Luang Prabang où nous avons eu une chambre commune).

Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat. Pour un mois de voyage à 30€ la nuit, nous cagnottons 37,20€ 🙂 Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utiliser notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3 € à votre inscription.

Pour gagner 15 € sur votre première réservation Booking, vous pouvez utiliser notre lien de parrainage Booking

Pour gagner 24 € sur votre première réservation Airbnb, vous pouvez utiliser notre lien de parrainage Airbnb

Question nourriture (relativement chère pour le niveau de vie du pays), nous avons souvent mangé dans des restaurants locaux et avons cédé de nombreuses fois aux fameux sandwiches, proposés un peu partout dans le pays.

Après 5 mois à avoir mangé du riz 2 fois par jour à tous les repas, on a fait le plein de baguettes (très bonnes d’ailleurs), à Luang Prabang et Vang Vieng !

serial-travelers-blog-voyage-asie-laos-luang-prabang-boulangerie-pain-viennoiserie

Environnement & climat :

Le pays est encore rural en grande partie et dès que l’on s’éloigne des centres urbains, on tombe rapidement sur des villages, des rizières et une belle nature relativement bien préservée. En effet, on trouve peu ou quasiment pas de déchets au sol, les habitants ayant souvent l’habitude de brûler leurs ordures, que l’on retrouve sous forme de petits tas carbonisés le long des chemins.

Malgré son absence d’accès à la mer, le Laos est un pays d’eau ! Et oui, le majestueux fleuve Mékong est omniprésent partout (avec ses affluents comme la Nam Ou ou la Nam Tha) et joue le rôle de véritable colonne vertébrale du pays, permettant à des milliers de gens de vivre ou se déplacer facilement.

En décembre, à Luang Prabang et Nong Khiaw, il peut faire très chaud la journée mais vraiment froid le matin et le soir (une couverture ne suffit pas forcément des fois) ! Une particularité : avant 10H du matin, une épaisse couche nuageuse enveloppe la ville et il faut attendre un peu chaleur du jour pour qu’elle se dissipe !


Anecdotes, trucs & astuces :

Lorsque vous arriverez au Laos, vous serez surpris par quelques petites choses :

  • L’état pitoyable des routes, complètement défoncées et jonchées de trous, qui nous ont valu notre premier accident de scooter depuis le début de notre aventure ! Contrairement aux autres pays (en mettant le Myanmar à part), on roule à droite !

  • Chaque fois que vous entrez chez quelqu’un ou dans une guesthouse, il faut enlever ses chaussures et marcher pieds nus, c’est un signe de respect observé par tous les Laotiens et que les touristes se doivent également d’observer.

  • Au Laos, on trouve du pain et des viennoiseries excellents ainsi que des noms d’école écrits en français à côté de l’alphabet laotien, héritage du protectorat français pendant plus de 50 ans !

serial-travelers-cambodge-phnom-penh-musee-genocide-tuol-sleng-s21-khmer-rouge-2


  • Dans de nombreuses villes, on trouve encore beaucoup de drapeaux de la Russie Soviétique à côté du drapeau laotien sur les façades des bâtiments, rappelant que le pays est avant tout socialiste, dirigé par un parti unique d’obédience marxiste-léniniste !

Communication :

Si vous désirez entamer la conversation avec quelqu’un, rien ne vaut quelques mots en laotien pour aborder les locaux, qui est la langue officielle du pays. Vous le verrez tout de suite, un « sabaidee » amorcera tout de suite un large sourire sur le visage de votre interlocuteur, contrairement à un « hello »…

  • Bonjour se dit « Sabaidee » (à prononcer « Sabayedii »)
  • Merci se dit « Khop Tchai » (à prononcer « Kop Tchaye ») et peut se décliner en « Khop Tchai Laï Laï » (à prononcer « Kop Tchaye ley ley ») pour dire merci beaucoup
  • Au revoir se dit “Pai Kon” (à prononcer « Paï Kone »)

Déplacements / Transports :

Concernant les déplacements entre les villes, nous sommes tout le temps passés par des bus standard ou des minibus, et bien souvent de nuit en réservant en agence ou avec nos guesthouses, après comparaison des prix. Comme au Myanmar, les quelques bus de nuit que nous avons emprunté sont calés sur des horaires totalement assez loufoques qui vous font arriver à destination à 3H du matin… 

Contrairement aux autres pays visités précédemment, nous avons peu roulé en scooter au Laos, notamment après notre accident survenu à Luang Prabang… Il faut faire vraiment attention, les routes sont en très mauvais état !

Visa touristique :

Pour les résidents Français, un visa touristique est requis pour entrer sur le territoire laotien, et vous offre une durée maximale de 30 jours pour visiter le pays. A l’heure où nous écrivons, il n’y a toujours pas de possibilité de réaliser un E-visa sur internet… Il faudra donc vous contenter de faire un “visa on arrival” à 30 $/pers. (25,20 €) directement sur place, à une frontière terrestre ou un aéroport international. A ce propos, ne manquez pas notre article sur notre arrivée à la frontière et la réalisation du visa laotien pour ne pas vous faire arnaquer comme nous 🙂


Itinéraire de 2 semaines dans le Nord du Laos :

Notre itinéraire s’est déroulé de la façon suivante :

Nord du Laos : 15 jours


Budget de 2 semaines dans le Nord du Laos :

Au cours de notre séjour de 15 jours dans le Nord du Laos, nous avons dépensé au total 642 € (frais bancaires de 20,20 € inclus – soit 3% du montant total – , hors visa) soit 321 €/personne, ce qui représente une dépense de 21,40 €/jour/personne pour un budget prévisionnel établi à 21,00 €/jour/personne.

serial-travelers-laos-budget

Comme vous pouvez voir ci-dessus, c’est l’alimentation qui nous a coûté le plus cher au Laos, suivi du transport ! Effectivement, dès le premier jour nous savions qu’avec des plats à 2 € minimum, il allait être difficile de tenir le budget ! Le transport est également un poste de dépenses important : pour exemple, un bus de nuit entre Nong Khiaw et Vang Vieng nous a coûté la bagatelle de 40 euros à deux !


Taux moyen de conversion EUR / LAK (kip du Laos) : 1€ = 9 825 LAK

Au Laos, comme dans beaucoup d’autres pays d’Asie du Sud-Est, l’utilisation de la carte bancaire n’est pas du tout démocratisée et il vous faudra retirer systématiquement de l’argent aux nombreux ATM présents sur place, ce qui explique les frais bancaires.

Cette fois-ci, les frais bancaires sont largement supérieurs à d’habitude du fait d’un retrait avec une autre carte bancaire afin d’être couverts avec l’assurance de celle-ci… Ceci, en conséquence de notre accident de scooter le lendemain de notre arrivée à Luang Prabang !

Nos frais bancaires restent en général assez faibles grâce à l’utilisation de la carte bancaire N26 : 1,7% de frais sur les retraits mais aucun frais sur les paiements en carte bancaire.

La plupart des distributeurs prennent une commission de 20 000 à 40 000 LAK chaque fois que vous retirez de l’argent ; le mieux est donc de n’effectuer qu’un gros retrait si vous le pouvez (limité à 1 500 000 kips dans tous les cas)

Voici quelques exemples de prix :

  • Bouteille d’eau 1,5 L : 5 000 LAK
  • Grande bière BeerLao (640 ml) : 10 à 12 000 LAK
  • Prix d’un smoothie / shake aux fruits frais : 10 000 LAK
  • Plat dans un restaurant avec boisson : entre 30 et 50 000 LAK selon le standing de l’établissement
  • Prix d’un sandwich au poulet frit : 10 000 LAK
  • Prix moyen d’une nuit en guesthouse : 60 000 à 135 000 LAK
  • Prix d’un laundry : 10 000 LAK/kg de linge

Voici quelques clichés de notre super aventure laotienne ! Place maintenant aux paysages bien différents du Vietnam !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ne pas manquer nos prochains articles et bilans, n’oubliez pas de vous abonner au blog et à notre Page Facebook 🙂 

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

11 thoughts on “2 semaines dans le Nord du Laos : bilan, astuces, itinéraire et budget

  1. Christine BENOIT says:

    Je suis votre périple depuis plusieurs semaines ou mois , on ne sait plus…
    Je suis fan, de vos photos, de vos commentaires, de votre enthousiasme.
    C’est Mumu ( amie d’enfance de + de 50 ans) qui m’a parlé de votre voyage.
    Bonne continuation !

  2. Cabel muriel says:

    Bravo pour ce superbe reportage sur le laos!
    Vous me donnez envie de visiter ce pays qui semble si proche de la France. .même si si loin!…et puis quand j.apprends que l.on y déguste de délicieuses baguettes de pain l.envie devient encore plus grande ! 😆
    Merci !

    • Merci beaucoup Mumu 🙂 un véritable petit coin de France perdu en Asie, c’est une destination qui nous aura marqué (physiquement avec le scooter ^^) mais surtout marqué par sa beauté, son authenticité et sa douceur de vivre 🙂

  3. Super article, très complet ! En effet, pour plus de contacts avec la population et si vous avez une personnalité plus aventureuse, le sud du pays est parfait ! Un peu plus sauvage et moins fréquenté par les touristes !

    • Serialtravelers says:

      Merci pour votre gentil commentaire 🙂 C’est bien dans le Sud du pays que nous comptons nous rendre car nous n’avons qu’effleuré ce petit pays tranquille, où on est partis avec l’impression de rester sur notre faim… Merci encore pour vos conseils, à bientôt 🙂

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)