LE VIETNAM, TOUR DU MONDE, VIETNAM

Hoï An, la cité aux mille lanternes !

Coup de cœur de nombreux voyageurs, Hoï An est une ville unique au Vietnam, avec un centre historique haut en couleurs, des milliers de lanternes et des dizaines de tailleurs !

Jeudi 21 décembre 2017, nous arrivons à Hoï An depuis Hué en bus en fin d’après midi à bord d’un sleeping bus ! Nous attendons beaucoup de cette ville classée au Patrimoine Mondial de L’UNESCO depuis 1985. La dernière que nous ayons visitée est Luang Prabang au Laos et nous avons eu un véritable coup de cœur ! Son homologue vietnamienne est la ville la plus charmante du pays et accueille trois millions de visiteurs chaque année !

serial-travelers-vietnam-hoi-an-lanternes-by-night

En cette première soirée, nous ne ferons pas grand chose, si ce n’est d’essayer de réserver vans et voiture pour notre roadtrip en Australie, une entreprise pénible et fastidieuse !

serial-travelers-vietnam-hoi-an-nuit-vieille-ville-couleur-lumiere

  • Prix d’un trajet Hué – Hoï An en sleeping bus (de jour) : 80 000 VND/pers. (~3 €) – 2H30 de trajet 

Le centre historique

serial-travelers-vietnam-hoi-an-nuit-vieille-ville-couleur-lumiere-lanterne

Dès le lendemain matin, vendredi 22 décembre 2017, nous partons explorer la ville, après avoir changé de guesthouse en scooter derrière les proprios, l’établissement n’ayant plus de chambre de libre pour cette nuit.

serial-travelers-vietnam-hoi-an-vieille-ville

Située au centre du pays, au Nord de l’embouchure du fleuve Thu Bon, la vieille ville de Hoï An était un petit port marchand à l’origine. Il a été utilisé du XVè au XIXè siècle pour commercer avec le monde entier.

Aujourd’hui, les bâtiments en briques et en bois restent très bien conservés et distillent une atmosphère agréable, aux influences européennes et chinoises. Les rues piétonnes sont bordées de boutiques, de restaurants et de magasins de tailleurs aux murs jaunes, tandis que les canaux sont empruntés par des barques de tourisme.

Le tout est éclairé par des centaines de lanternes qui confèrent à Hoï An une atmosphère unique la nuit venue ! Si la vieille ville est maintenant purement touristique, il est tout de même très agréable de s’y promener, de jour comme de nuit.

serial-travelers-vietnam-hoi-an-nuit-vieille-ville-couleur-lumiere-lanterne-3

La traversée du petit pont japonais situé au milieu du quartier historique est payante. Mais, la bonne nouvelle est qu’il existe un autre pont gratuit (de couleur jaune) permettant de relier les deux rives, situé à quelques mètres seulement.

serial-travelers-vietnam-hoi-an-nuit-vieille-ville-couleur-lumiere-pont-japonais
Pont japonais de Hoï An

Nous avons préféré le plus grand pont jaune qui permet de rejoindre l’autre rive plutôt dédiée aux bars, tandis que le côté principal de la ville est plus polyvalent : quelques hôtels, de nombreux restaurants et plusieurs petites boutiques. Les commerces y ferment d’ailleurs leurs portes à 21H30 !

serial-travelers-vietnam-hoi-an-nuit-vieille-ville-couleur-lumiere-pont-jaune


Les alentours d’Hoi An

Si le quartier historique de Hoï An est très joli, il n’y a pas grand chose à faire en dehors de la vieille ville. Les quartiers entourant la vieille ville ne sont ni beaux ni intéressants, alors le mieux est encore de louer un scooter pour sortir de la ville et découvrir les rizières. Comme le temps n’est toujours pas au rendez vous, on passe notre tour pour cette fois mais avec le soleil on aurait foncé !

serial-travelers-vietnam-hoi-an-nuit-vieille-ville-couleur-lumiere-lanterne-5

Samedi 23 décembre 2017au soir, nous quitterons Hoï An pour la station climatique de Dalat, avec l’espoir qu’une ville vietnamienne nous fascine enfin réellement !

serial-travelers-vietnam-hoi-an-nuit-vieille-ville-couleur-lumiere-lanterne-2


Où dormir à Hoï An ?

Vous serez sûrement surpris par les excellentes notations des hébergements de Hoï An. La plupart des guesthouses sont de très belles maisons et proposent des chambres plus spacieuses et plus qualitatives que dans les autres villes. Nous avons testé Hoang Thu Homestay et Hoi An Sun Lake Homestay, tenues par la même famille. Les deux sont très correctes et Mrs Flower et sa famille sont très accueillants. Le bonus : les vélos sont prêtés gratuitement.


Où manger à Hoi An ?

Installez-vous confortablement sur les petits tabourets en plastique prévus pour les enfants au bord du fleuve dans la vieille ville et commandez un Cao Lau ! Sur les bords du fleuve, des dizaines de tabourets et de tables se suivent… Y sont proposés le Cao Lau : un plat de nouilles, viande et légumes et parfois quelques autres plats.

Si ce n’est pas notre plat préféré, nous avons tout de même apprécié et vous trouverez d’autres menus variés au bord de l’eau, en regardant les bougies flottantes voguer sur la rivière, c’est vraiment chouette.

  • Prix d’un Cao Lau : 30 000 VND/pers (~1 €)
serial-travelers-vietnam-hoi-an-carcasse
Sinon vous pouvez toujours commander une petite carcasse !
Publicités

16 réflexions au sujet de “Hoï An, la cité aux mille lanternes !”

  1. C’est vraiment la ville que j’attends avec le plus d’impatience durant notre séjour ! Vous suivre chaque jour sur instagram et visiter votre petit blog sur mes temps de pause me fait rêver! J’espère qu’un jour j’inspirerai ça aussi chez d’autres! ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s