ACCUEIL, ASTUCES DE VOYAGE, CAMBODGE, LE CAMBODGE, TOUR DU MONDE

Guide, astuces et conseils pour une visite réussie des temples d’Angkor !

Dans cet article, nous avons regroupé toutes les infos pouvant être utiles aux voyageurs se rendant aux temples d’Angkor, les temples les plus majestueux du Cambodge et de l’Asie du Sud-Est ! Suivez le guide pour réussir votre visite et percer le mystère des vieilles pierres !

Quand on fait un peu de recherches sur Internet, on trouve beaucoup (trop) d’informations sur les temples d’Angkor et l’on est vite retrouvé perdu sous la montagne de données et d’indications présentes sur la Toile… Nous avons donc essayé de regrouper toutes les informations qui nous ont été utiles pendant nos 6 jours sur place et avons essayé de les compiler sous la forme de ce petit guide de visite des temples d’Angkor.

serial-travelers-cambodge-angkor-bayon-temple-morning3
Temple du Bayon avec ses fameux visages du Bouddha

Un peu d’histoire…

Avant toute chose, il faut savoir que le site d’Angkor que l’on connait aujourd’hui était à l’époque 3 fois plus étendu : telle est la conclusion d’une équipe de chercheurs qui ont sondé le sous-sol de la cité grâce aux radars de la NASA. Bien plus qu’un ensemble d’édifices religieux,  Angkor était autrefois une immense ville avec ses habitations, ses temples et monastères, ainsi que ses commerces. D’ailleurs, Angkor signifie tout simplement « capitale » en khmer !

serial-travelers-cambodge-angkor-vat-sunset2

Tenez-vous bien, il s’agit même de la plus grande ville de l’ère préindustrielle : près de 800 000 personnes peuplaient autrefois la cité, soit 10 fois la population Londonienne de l’époque ! Aujourd’hui ne substituent malheureusement plus que les temples de pierre qui ont réussir à perdurer jusqu’à nos jours.

Fondation de la cité d’Angkor

La capitale de l’Empire Khmer aura prospéré pendant plus de 500 ans, de sa fondation au IXème siècle par le roi Yasovarman Ier en 889, jusqu’à son déclin et son effondrement au XIVème siècle… Yasovarman Ier donna son nom à la nouvelle cité, mais les Cambodgiens l’appelleront tout simplement Angkor ! Le site d’Angkor fut choisi pour sa situation géographique idéale garantissant sa survie et sa prospérité. En effet, on trouve à proximité le grand lac Tonlé Sap et la rivière Siem Reap et des plaines fertiles pour la culture du riz, ainsi que le Mont Meru… Cette montagne légendaire de l’hindouisme, fut choisie par le roi Yasovarman Ier, dévot de Shiva, pour y installer les dieux du panthéon hindou.

serial-travelers-cambodge-angkor-bayon-temple-sunset-monk-portrait
Portrait d’un moine au Bayon

La période des grands bâtisseurs

Durant les siècles suivants, l’Empire Khmer s’élargira considérablement grâce aux conquêtes de plusieurs rois, et cette époque verra la cité se couvrir de temples, plus majestueux les uns que les autres. On doit notamment Angkor Wat à Sûryavarman II, un féroce conquérant du début du XIIème siècle. Vers 1181, Jayavarman VII (on va l’appeler J7) boute les Chams hors du royaume, eux qui avaient osé piller la cité d’Angkor pour la première fois de son histoire.

serial-travelers-cambodge-angkor-vat-closure1

J7 n’aura alors plus qu’une seule idée en tête : protéger son royaume. Fervent croyant (bouddhiste toutefois, contrairement à ses prédécesseurs), il fera ériger un nombre considérable de temples, sous la protection des dieux. On lui doit notamment Banteay Kdei, Ta Phrom, Preah Khan mais aussi la fondation de la ville royale fortifiée d’Angkor Thom ! Il fera élever une muraille entourée de douves autour de sa ville royale et laissera sa plus belle trace dans la fondation du Bayon, où il se fera représenter en personne sous les traits du Bouddha Bodhisattva Avalokiteçvara.

 

Pour terminer, Jayavarman VII, ce roi bouddhiste, est aussi connu pour avoir érigé près de 100 hôpitaux à travers le Cambodge.

Déclin de la cité d’Angkor

Les successeurs de ce grand bâtisseur seront toutefois franchement réactionnaires en rétablissant avec force l’orthodoxie hindoue dans les années qui suivirent. Mais trop tard, le peuple d’Angkor était devenu bouddhiste ! Avec le temps, la gigantesque cité d’Angkor entamera son déclin et pour ne rien arranger, les Thaïs assiégeront et pilleront Angkor en 1351, réduisant en esclavage ses 100 000 habitants ! Il faudra alors 6 ans à Soryotei, un prince khmer, pour défaire les Thaïs et les chasser du royaume. Mais quelque chose s’est cassé, et les successeurs de Soryotei finiront par délaisser la cité…


Aperçu du site d’Angkor et de Siem Reap

Pour visiter les temples d’Angkor, il faudra vous rendre à Siem Reap (à prononcer « Siem Rep »), ville champignon qui est passé du statut de bourgade avant les années 2000 à celui d’une ville importante au cours des années suivantes, le tourisme galopant entraînant une croissance exponentielle de la ville. Le nom de Siem Reap qui signifie « les Siamois battus » fait écho aux événements du XIVème siècle où les Thaïlandais (le Siam étant alors l’ancien nom de la Thaïlande avant 1938) furent défaits et chassés du royaume du Cambodge par le prince Soryotei.

Siem Reap est une ville sans charme, portée à 100% sur le tourisme et l’accueil des millions de visiteurs souhaitant se rendre à Angkor chaque année. Si vous recherchez de l’authenticité et de la tranquillité, il faudra aller voir ailleurs où s’éloigner du centre-ville et de Pub Street… Mais, Siem Reap reste un passage obligé car la ville se situe à une dizaine de kilomètres seulement de la cité antique d’Angkor !

serial-travelers-cambodge-siem-reap-pub-street

Vous le verrez bien vite, le site d’Angkor est tout simplement gigantesque ! Les différents bâtisseurs souhaitant que chacune de leurs œuvres soit plus impressionnantes que celles de leurs aïeux, ils ont construit les temples de façon éparpillée pour ne pas rogner les uns sur les autres.

Après la « redécouverte » du site par les Français pendant la période du protectorat français du Cambodge (le site n’a jamais été délaissé par les Cambodgiens), la Conservation d’Angkor fut mise en place en 1925 pour garantir la préservation du site et des pierres. Ainsi, on utilise toujours aujourd’hui le Petit et le Grand Circuit, créés il y a 100 ans par la Conservation pour visiter les temples.

Aperçu des temples d’Angkor avec la ville de Siem Reap :


Trucs et astuces pour découvrir les temples d’Angkor sans se fatiguer

Comment se déplacer sur le site d’Angkor et à Siem Reap ?

Les sites d’Angkor sont souvent éloignés de plusieurs kilomètres et on ne parle même pas des sites éloignés comme Banteay Srei ou Beng Mealea. Vous pouvez d’ores-et-déjà oublier l’idée d’une visite à pied.

Location d’un scooter : le moyen de transport idéal !

Contrairement aux informations que vous trouverez sur internet, il est tout à fait possible de trouver une location de scooter sur Siem Reap et d’y louer un scooter ! Il est indiqué que vous pouvez y conduire un scooter uniquement si celui-ci  a été loué ailleurs qu’à Siem Reap… Or, cette interdiction tient uniquement du fait que le business des temples d’Angkor est tenu par la mafia des chauffeurs de tuktuks (encore eux !). Il y a en effet un véritable monopole sur la visite des temples, tenu par les tuktuks.

Nous avons trouvé notre location de scooter grâce aux Pantaià auprès d’une agence louant des scooters aux touristes. Il s’agit de l’agence Angkor Tep Tour, située en face du temple Wat Dom Nak (non loin du Hard Rock Café).

  • Prix d’une location de scooter : 8$/jour pour 6 jours de location
  • Adresse Angkor Tep Tour : en face du temple Wat Dom Nak, Siem Reap (rue proche du night market et du Hard Rock Café) – Téléphone : 092 17 36 36 / 098 93 05 92.

Malgré les nombreuses questions chaque fois que nous nous arrêtions à côté des chauffeurs de tuktuk, nous n’avons jamais eu aucun problème car nous leur lancions quelques mots en khmer et disions qu’on avait pris un chauffeur pour 3 jours, et que nous prenions un scooter pour notre dernier jour…

serial-travelers-cambodge-angkor-location-scooter-rental

Location d’un vélo : sympa mais écrasant sous la chaleur !

Nous avons vu plein de visiteurs en vélo et avons eu un peu mal pour eux. Cela dit, même si c’est physique, cela reste faisable pour les temples principaux d’Angkor mais pour les temples plus éloignés comme Banteay Srei ou Beng Mealea, oubliez cette option.

Location d’un tuktuk à la journée ou sur plusieurs jours : sûr mais lent !

La plupart des explorateurs en herbe se rendent dans les temples d’Angkor grâce à un tuktuk loué à la journée ou sur plusieurs jours. Attention, il s’agit bien d’un transport et non d’un guide ! Seuls les guides officiels ont le droit d’exercer en tant que tel. Si vous avez recours à un guide, il sera avec vous dans le tuktuk mais vous n’aurez pas à lui payer ni son pass ni sa place dans le tuktuk.

Location d’un E-bike ou scooter électrique : la solution la plus pénible !

Ce scooter électrique roule à 35 km/h maximum et a une autonomie très limitée ! Il existe quelques stations de recharge sur le site principal d’Angkor mais ils sont assez éloignés les uns des autres. L’autre inconvénient est qu’on ne peut monter qu’à une personne dessus, contrairement à un vrai scooter.


Combien de jours rester à Angkor ?

Cela dépend de chacun mais une seule journée est vraiment déconseillée pour profiter à fond ! Au mieux, vous pourrez espérer apercevoir les temples principaux du Petit Circuit, au pas de course, avec des centaines de touristes (Chinois la plupart du temps, c’est-à-dire bruyants, irrespectueux au maximum et très imaginatifs dès qu’il s’agit d’emmerder les autres !).

Au pire, vous serez dégoûtés de votre journée et repartirez avec un mauvais souvenir, alors qu’il s’agit de l’un des plus beaux sites du patrimoine mondial… Bref, de quoi détester Angkor alors qu’il s’agit d’un site magnifique et exceptionnel ! Ce serait vraiment bête de passer à côté de ça !

 

Au choix, il y a les pass 3 jours ou 7 jours (non consécutifs) qui permettent de faire les circuits principaux mais aussi de s’enfoncer dans la campagne pour visiter les temples plus éloignés et moins touristiques.


Combien coûte l’entrée des temples d’Angkor ?

Il existe 3 types de pass en fonction de la durée de votre séjour dans la cité antique. Entre 2017 et 2018, l’entrée des temples a subi une sacrée augmentation, ce qui pourrait inciter les visiteurs à se pencher sur le pass 1 jour, mais ce serait encore une fois une grosse erreur…

  • Pass 1 jour : 37 $/pers. soit ~31 € au lieu de 20 $ précédemment.
  • Pass 3 jours : 62 $/pers. soit ~52 € au lieu de 40 $ précédemment. Vous pouvez utiliser le pass sur 3 jours pendant une semaine !
  • Pass 7 jours : 72 $/pers. soit ~60 € au lieu de 60 $ précédemment. Vous pouvez utiliser le pass sur 7 jours pendant 30 jours !

serial-travelers-cambodge-angkor-pass

Le pass peut être payé en carte bancaire et s’achète à un seul endroit uniquement : Angkor Entreprise (ou Angkor Ticket, voir carte ci-dessus). Il se présente sous forme d’une carte plastifiée avec votre photo numérisée (on vous prendra en photo directement au comptoir au moment de l’achat) et des ronds symbolisant le nombre de jours sur la périphérie de la carte. Chaque jour, un employé vérifiera le pass à l’entrée du site et poinçonnera la carte.

Nota Bene 1 : si vous achetez votre pass le jour N-1 de votre première visite avant 17H, vous avez accès au site, sans que cette entrée soit décomptée sur votre nombre de jours de visite ! Un coucher de soleil sur Angkor Vat gratuit !

Nota Bene 2 : l’Angkor Pass ne donne pas accès au temple de Beng Mealea, qui est indépendant du complexe et pour lequel il faudra payer 5$ l’entrée. 


Comment s’habiller pour visiter les temples d’Angkor ?

On le rappelle, Angkor est un ensemble de temples hindouistes et bouddhistes. En conséquence, on vous demande de vous habiller décemment !

  • Pas de mini-jupe ni de shorts au-dessus des genoux
  • Pas de débardeurs (les épaules doivent restées couvertes)

En janvier, les températures étaient très supportables et nous sommes restés en pantalons et T-shirts pendant nos 6 jours de visite, sans que cela nous gêne. Bonne nouvelle également, il n’y a pas besoin d’enlever ses chaussures pour rentrer dans les temples d’Angkor !

serial-travelers-cambodge-beng-mealea-16


Où manger dans les temples d’Angkor ?

De nombreuses gargotes existent sur le site d’Angkor et évitent de rentrer sur Siem Reap pour manger. Notre préférence va pour Malob Chhuer situé aux coins des temples Ta Phrom et Banteay Kdei. Ce petit resto sans prétention sert un très bon Beef Lok Lak que l’on peut négocier à 3 $/pers.


Où faire le plus beau lever de soleil sur Angkor Vat ?

Rendez-vous à 5H15 devant le bassin gauche face à Angkor Vat et placez-vous devant le bassin de façon à avoir la réflexion des tours du temple dans le miroir d’eau. Ne venez pas plus tard, sous peine d’arriver devant une foule compacte obstruant la vue.

serial-travelers-cambodge-angkor-vat-sunrise5


Où faire le plus beau coucher de soleil sur Angkor ?

On ne va pas vous le cacher, la disposition des temples à Angkor fait qu’il est difficile d’avoir une belle lumière descendante sur les temples… Toutefois, vous obtiendrez un très beau coucher de soleil en vous rendant sur la rive orientale du bassin de Sras Srang. Nous l’avons malheureusement loupé car nous assistions au coucher de soleil depuis le temple pyramide de Pre Rup… Oubliez également le coucher de soleil depuis la montagne de Phnom Bakeng, qui n’a strictement aucun intérêt 


Idée d’un séjour de 4 jours de visite dans les temples d’Angkor

  • Jour 1 : Grand Circuit en commençant par Banteay Kdei et en terminant par Preah Khan en fin de journée.
  • Jour 2 : Lever de soleil sur Angkor Vat puis foncez à Angkor Thom pour être au Bayon avant 7H30. Continuez le Petit Circuit et explorez Angkor Vat dans la journée.
  • Jour 3 : Partez à la découverte de Banteay Srei (Lady Temple) puis de Beng Mealea, deux temples situés à l’extérieur du complexe d’Angkor. Ce sera sûrement le clou de votre visite car ces temples sont moins fréquentés que ceux du site principal (pour combien de temps encore ?).
  • Jour 4 (optionnel) : Foncez vers Ta Phrom à 7H30 ! Vous aurez ce temple splendide pour vous tout seul pendant une petite heure et demie !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Voilà toutes les astuces que nous avons pu glaner lors de notre merveilleux séjour de 6 jours à Angkor ! A vous de jouer les explorateurs 🙂

 

Publicités

6 réflexions au sujet de “Guide, astuces et conseils pour une visite réussie des temples d’Angkor !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s