Beng Mealea, le joyau des temples d’Angkor !

À une soixantaine de kilomètres à l’Est de Siem Reap se trouve le temple de Beng Mealea, une merveille dans le pur style angkorien. Encore écarté des circuits touristiques (pour combien de temps ?), ce temple nous a tout de suite conquis, les pierres prisent en étau entre les racines des arbres lui donnant beaucoup de charme et de mystère !

Jeudi 11 janvier 2018, nous retrouvons Léa et Rémi du blog Pantaià vers 8H30 devant notre guesthouse en périphérie de la ville. Ils arrivent avec deux scooters qu’ils ont gentiment amené du centre-ville jusqu’ici pour passer la journée ensemble. Nous avions déjà croisé leur route quelques mois plus tôt à Luang Prabang au Laos, alors qu’on se suivait de quelques jours à chaque fois sur nos itinéraires respectifs.

serial-travelers-cambodge-beng-mealea-15

Nous partons donc joyeusement à 4 en scooter dans la campagne pour rejoindre le temple. Après environ 1H30 de route depuis Siem Reap, et après avoir traversé de nombreuses zones rurales magnifiques, nous arrivons au niveau de la billetterie du temple, étonnamment éloignée du temple, à environ 2 kilomètres du site.

  • Prix d’entrée au temple Beng Mealea : 5 $/pers. (~4 €) à acheter à la billetterie du temple, située 2 kilomètres en amont. 
  • L’Angkor Pass n’est pas valide ici, il s’agit d’un site indépendant.
  • Comme son nom l’indique, il s’agit d’un temple et une tenue décente est exigée pour visiter les temples (épaules couvertes et genoux couverts)
  • Temps de visite : 2H 

Le temple de Beng Mealea est l’un des derniers temples que l’on trouve encore totalement enfoui dans la végétation alentour et a été assez peu restauré. On se trouve donc très vite plongé dans l’habit d’un explorateur replongé à l’époque où ses ruines ont été découvertes.

serial-travelers-cambodge-beng-mealea-5

Beng Mealea, qui signifie “la guirlande de l’étang”, a été construit au XIIème siècle. Plus qu’un simple temple, il servait à l’époque à la fois de ville et d’édifice religieux, mais on sait encore trop peu de choses sur sa fonction.

Dès le début de la visite, nous sommes conquis par la beauté du site, qui mêle à habilement le travail de la pierre vieux d’un millénaire au travail de Dame Nature avec les racines des fromagers s’entremêlant entre les pierres. On se retrouve alors plongés dans un véritable film d’aventures, se prenant pour Indiana Jones ou Lara Croft, l’imaginaire étant sans cesse stimulé par ces vieilles pierres.

serial-travelers-cambodge-beng-mealea-16
Pantaià x Serial Travelers = équipe de choc à Beng Mealea

Après 2H de visite, nous repartirons pour aller manger sur la route, loin du temple afin de trouver des prix corrects ! En effet, toutes les gargotes présentes à l’entrée du temple affichent des prix tout à fait exorbitants (5$ pour un fried rice ou encore 6$ pour un burger). Après avoir galéré pour trouver une gargote voulant bien nous servir, nous tomberons sur un bon plat de riz avec morceaux de porcs au barbecue pour seulement 2$ !

serial-travelers-cambodge-beng-mealea-village-campagne6
Une vache broutant les tiges de riz dans la rizière

Sur la route nous ramenant à Siem Reap, nous aurons l’occasion de nous arrêter dans un petit village très mignon, bordé par des rizières d’un vert éclatant ! N’hésitez pas à sortir de la route principale goudronnée, qui n’a rien d’intéressant, pour aller à la rencontre des villageois Cambodgiens. Ils voient très peu d’Occidentaux arriver jusqu’ici et cela permet de s’affranchir un peu du tourisme de masse subi à Siem Reap.

Après être revenus sur Siem Reap en milieu d’après-midi, nous troquerons le vieux scooter de la journée pour un plus récent, que nous louerons pour la semaine ! “Comment louer un scooter à Siem Reap alors que c’est interdit ?” nous direz-vous… Les astuces sont à venir dans un prochain article à venir 🙂

serial-travelers-cambodge-beng-mealea-village-campagne7
Portrait d’un paysan dans un village sur la route entre Siem Reap et Beng Mealea

Une fois le nouveau destrier récupéré, nous filons en direction de la billetterie d’Angkor pour acheter notre “Angkor Pass” 7 jours avant 17H, ce qui permet d’avoir accès au coucher du soleil le soir-même alors que la validité du pass ne démarrera que le lendemain. 7 jours peut sembler beaucoup mais nous avions envie de profiter du site à fond tout en ne repartant pas de Siem Reap sur les rotules ! D’autant qu’en voyant l’interminable file d’attente aux guichets 1 jour et 3 jours, on se dit que nous avons eu tout à fait raison !

Notre premier coucher de soleil se fera depuis Angkor Wat, où nous avons loupé notre première approche avec le temple le plus emblématique d’Angkor ! Arrivés tard sur le site et mal renseignés, nous verrons certes un très beau coucher de soleil, mais ne donnant pas du tout sur le temple, ce qui s’avérera finalement impossible de toute façon.

Passé ce premier contact avec Angkor, nous rejoindrons Léa, Rémi ainsi que Laurie, Laetitia et Kevin pour passer la soirée ensemble dans Pub Street et manger un bout au Night Market de Siem Reap. Malheureusement, il est déjà temps de nous séparer avec Léa et Rémi, après avoir passé une super journée avec eux, car ils se préparent à quitter l’Asie le surlendemain en direction de la Nouvelle-Zélande 🙂

serial-travelers-cambodge-siem-reap-pub-street

Cette première introduction aux temples d’Angkor nous a beaucoup plu d’autant que Beng Mealea reste encore méconnu des touristes (et surtout des cars de touristes Chinois), ce qui rend la visite encore plus agréable !

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂
 

11 thoughts on “Beng Mealea, le joyau des temples d’Angkor !

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)