3 jours à Kuala Lumpur : astuces et incontournables

Nous avions entendu beaucoup de points négatifs sur Kuala Lumpur, nous vous expliquons dans cet article pourquoi nous l’avions appréciée.

“C’est moche ! Il n’y a personne ! C’est trop grand ! Il n’y a pas d’âme ! N’y allez pas !” Entre tous les avis de nos proches et des voyageurs rencontrés récemment, la capitale de la Malaisie récolte bien plus de critiques que d’éloges. Effectivement, elle n’est pas aussi propre et moderne que Singapour, ni aussi petite et mignonne que Melacca.

serial-travelers-blog-malaisie-kuala-lumpur-19

Cependant, Kuala Lumpur (KL pour les initiés) est contemporaine et propose de nombreuses activités. Son réseau de métro et de bus est très développé. À l’instar du car utilisé pour aller de Singapour à Melacca, les transports en commun sont propres, spacieux, confortables et à l’heure. Ce dernier point relève du miracle pour certains pays d’Asie (l’Indonésie par exemple).

Nous sommes arrivés à KL en car depuis Melacca le mardi 29 août 2017 midi. Nous avions au préalable réservé sur le site busonlineticket.com. Le trajet nous a coûté seulement 12 MYR par personne (soit ~2,40 €) payables directement en ligne. Serial astuce : insérer le code GOLDEN8 lors de votre réservation pour obtenir 8% de réduction.

Certaines cartes Visa et MasterCard (comme la carte N26) ne fonctionnent pas sur le site, sans explication… Une fois de plus, il est vraiment nécessaire d’avoir plusieurs cartes bancaires en voyage.

serial-travelers-malaisie-kl-kuala-lumpur-education-quote


Les transports en commun

Pour vous déplacer, la carte ci-dessous distribuée aux guichets des stations de métro vous sera très utile. Outre le plan du métro, elle détaille les points d’intérêts principaux de la ville, les plans des quartiers les plus visités et le plan des lignes de bus gratuites. Oui gratuites ! GOKL CityBus dispose de quatre lignes qui sillonnent la ville et qui sont entièrement gratuites sans aucun abonnement, ni enregistrement préalable. Le réseau de métro et de trains est réparti entre plusieurs compagnies différentes. Ainsi, pour acheter un ticket, vous devez être au guichet de la compagnie correspondante. Cela semble déroutant au début mais au final ça ne complique pas l’utilisation du réseau.

serial-travelers-malaisie-kl-kuala-carte-touristique

En ce qui concerne les transports en commun payants, une personne du bureau d’informations nous a vivement conseillé de ne prendre que des tickets aller à l’unité qui reviennent beaucoup moins cher. Effectivement, en trois jours, le métro nous a coûté au total 13 MYR (2,50 €) pour tous les deux ! Nous avons pu bénéficier des 50% de réduction sur tous les transports en commun à l’occasion de la fête nationale du 31 août.

serial-travelers-blog-malaisie-kuala-lumpur-13

En parlant de la fête nationale célébrée le jour de la déclaration d’indépendance de la Malaisie le 31 août 1957, c’était vraiment la fête ce jour là ! C’est un pur bonheur de voir toute une nation heureuse au milieu des drapeaux, des danses et des chansons. La chanson Negaraku (mon pays) nous a trotté dans la tête toute la journée (lien YouTube).

Au delà de la fête nationale, nous étions à KL en plein Sea Games qui avaient lieu dans la ville. Cette compétition sportive rassemble les sportifs de onze pays sud-asiatiques tous les deux ans. La mascotte est inspirée de la grâce et de la puissance du tigre malaisien.

D’autre part, le pays se prépare également à recevoir le Grand Prix de Formule 1 de Malaisie à Sepang en octobre. Petronas, le sponsor officiel de l’équipe Mercedes, détient son siège social à KL au sein des tours Petronas. On ressent donc une forte effervescence à l’approche de cet événement annuel dans les rues et les malls.

serial-travelers-malaisie-kl-kuala-lumpur-petronas-formula-one


Les Petronas Twin Towers

Sinon à part chanter, il y a vraiment de quoi s’occuper à KL. L’attraction numéro 1, ce sont les Petronas Towers. Hautes de 452 mètres, elles sont désormais les tours jumelles les plus hautes tour du monde et le huitième bâtiment le plus haut de notre planète. Leur pont est le plus haut pont à deux étages du monde. Elles sont malheureusement peu visibles de loin à cause des nombreux autres grattes-ciel présents dans le ciel de Kuala Lumpur.

serial-travelers-malaisie-kl-kuala-lumpur-petronas-twin-towers-skybar-view

Nous vous avons tout de même concocté un cocktail des plus beaux points de vue des deux tours jumelles. Tous les jours de 19H30 à 20H30, les fontaines au pied des Petronas Towers forment un spectacle de jets d’eau et de lumières. On va faire les difficiles, on a préféré celles de Dubaï qui sont plus hautes et synchronisées avec la musique.

serial-travelers-malaisie-KL-petronas-towers-fountains-lake(1)

 


La KL Tower

Toujours dans les lumières et dans la hauteur, la KL Tower est située à quelques centaines de mètres des Petronas Towers. Vous pouvez monter pour observer la ville ou encore manger au restaurant situé à 276 mètres du sol avec une vue à 360 degrés.

serial-travelers-malaisie-kl-kuala-lumpur-tower


Les Batu Caves

Après les Petronas Towers, les Batu Caves constituent la deuxième attraction touristique de la ville. 272 marches permettent d’y accéder en admirant la statue de Murugan. On vous en dit plus dans cet article avec une petite anecdote concernant un macaque aux yeux de lynx …


Les Malls

A KL, vous trouverez des malls partout. Les plus grands que nous ayons vus sont le Suria KLCC au pied des Petronas Towers et Nu Sentral au niveau de la station de métro KL Sentral. On ne peut pas vous donner une idée des prix car étant donnés le volume et le poids de nos sacs, on a préféré ne pas être tentés ! Par contre, vous trouverez d’excellents gâteaux chez Secret Recipe et des supers jus chez MGB.


Chinatown et ses lieux de culte

Pour une demi-journée plus culturelle, descendez à la station Pasar Seni. Vous ne pourrez pas louper Chinatown, située sur Petaling Street. Elle est essentiellement constituée de boutiques de contrefaçons. Deux de ses temples chinois sont accessibles aux touristes : Guan Di Temple et Sin Sze Si Ya Temple. Ils sont petits mais assez peu visités, ce qui permet de prendre le temps d’observer les statues et les fidèles qui répandent de l’encens.

Face au Guan Di Temple se trouve le temple hindouiste Sri Mahamariamman. Il s’agit du plus vieux Temple de KL.

serial-travelers-blog-malaisie-kuala-lumpur-9

Rejoignez ensuite la mosquée Masjid Samek à pied (500 mètres depuis Chinatown), vous découvrirez de superbes monuments tel que le théatre Panggung Bandaraya ainsi que le signe I Love KL, situé juste au pied de la Kuala Lumpur City Gallery.

 

serial-travelers-malaisie-kl-kuala-lumpur-2


La mosquée Masjid Jamek

500 mètres plus loin ou depuis la station Masjid Jamek, on trouve la mosquée du même nom. Plus vieille mosquée de KL, sa largeur et ses colonnes rouges et blanches ont été dessinées par un architecte Anglais également auteur de nombreux édifices de l’ère coloniale : Arthur Benison Hubback. L’accès aux visiteurs ferme à 16H30 et n’est pas possible certains jours de la semaine notamment le vendredi.


Aquaria KLCC

Proche des Petronas Towers, l’aquarium de KL présente près de 5000 espèces. Nous ne l’avons pas trouvé fantastique. Sûrement car nous avions visité l’exceptionnel zoo de Singapour quelques jours auparavant. D’autre part, l’entrée à 69 MYR par personne (~13,5 €) est bien plus élevée que les autres activités de la ville. Heureusement, un bassin est réservé à Dori et à Nemo, ça nous a consolé 🙂 Dans cet aquarium géant, vous trouverez une autre attraction sympatique : un tunnel de verre de 70 m de long passe à l’intérieur d’un bassin peuplé de requins, de raies et autres mérous. C’est assez impressionnant à voir !


Le quartier indien

Pour clôturer une journée bien remplie à KL, descendre à KL Sentral et arpenter les rues permet de prendre une bonne vague indienne ! On y a découvert un très bon restaurant indien, le Jassal Tandoori Restaurant.

serial-travelers-malaisie-indian-food

Petite parenthèse finale, il est parfois compliqué de trouver des esthéticiennes en Asie pour se faire épiler. Dans les quartiers indiens, vous trouverez forcément votre bonheur car ce sont des pros de la cire et du fil. Bah quoi ? Il faut bien être au top pour se faire attaquer par des sangsues dans la jungle du Taman Negara que nous rejoignons dès notre départ de KL !

Si vous hésitiez encore à vous rendre à KL, on espère vous avoir convaincu ! D’autant plus que l’aéroport de Kuala Lumpur est un hub aérien et qu’il est facile de passer deux ou trois jours dans la ville, entre deux vols. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur KL si vous y êtes déjà passés 🙂

 

Tableau KL

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

2 thoughts on “3 jours à Kuala Lumpur : astuces et incontournables

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)