City Trip de 4 jours à Venise (Venezia) avec bébé, merveilleuse Cité des Doges !

La place Saint-Marc, le Palais des Doges, ses canaux & gondoles font de Venise un endroit magique, tout droit sorti d’un conte de fées ! Retour sur notre city trip de 4 jours à Venise avec bébé, dans la merveilleuse Cité des Doges !

Introduction…

Chef-lieu de la Vénétie, Venise est une ville côtière du Nord-Est de l’Italie, bâtie sur les rives de la Mer Adriatique. La cité de Venise (Venezia, en italien) est construite sur un chapelet d’une centaine d’îles, situées au cœur de la lagune vénète, entre les estuaires du Pô et du Piave. De l’élection du premier Doge en 697 après J-C. au traité de Campo-Formio de 1797, Venise constitua la capitale de la Sérénissime République de Venise. Pendant 11 siècles, cette république maritime constitua l’une des plus grandes puissances économiques européennes !

Panorama sur la Basilique Santa Maria della Salute & le Grand Canal depuis le Ponte dell’Accademia

Grâce à une stabilité politique et une position géographique idéale, Venise devint l’acteur prédominant des échanges commerciaux entre l’Orient et l’Occident (notamment pour la soie, les céréales et les épices). De cette hégémonie naquirent une architecture et un patrimoine culturel uniques, reconnus par l’inscription de la cité au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. Venise se visitant principalement à pied, nous avons opté pour un séjour de 4 jours pour découvrir la ville et quelques îles de la lagune.


Itinéraire détaillé de nos 4 jours à Venise

Pour tout comprendre à l’article qui va suivre, rien de mieux qu’une carte non 🙂 ? Venise est divisée en 6 sestieri (sestiere au singulier, ce qui signifie « quartier ») distincts avec leur ambiance et leur identité propres : Cannaregio, Castello, San Marco, San Polo, Santa Croce & Dorsoduro.


Départ pour Venise, depuis Padoue

Dimanche 22 août 2021, nous quittons Padoue vers 9H et arrivons à Mestre 30 minutes plus tard. Mestre est la première ville située sur le continent, directement connectée à Venise par la route et le rail ! Arrivant à Venise par la route, nous avons pris la sage décision de garer notre voiture dans un parking de Mestre et de nous rendre directement au cœur de Venise grâce au train 🙂 Après avoir déposé la voiture, acheté les billets et fait la traversée en train, nous débarquons dans le centre de la cité vers 10H.

  • Trajet Padoue (Vénétie) – Mestre (Vénétie) : 35 km (30 min)
  • Stationnement à Mestre : optez pour le parking SABA Stazione di Venezia Mestre (15,40 €/jour)
  • Trajet Mestre – Venise aller en train : 2,70 €/pers. pour une traversée de 20 min

Jour 1 – Sestieri de Cannaregio & Castello

Installation dans notre hôtel de San Marco

À notre arrivée sur le parvis de la gare Venise-Santa-Lucia, nous achetons un pass auprès de la compagnie ACTV pour emprunter les vaporetti, les fameux bateaux-bus qui permettent de se déplacer le long du Grand Canal. Il s’agit du réseau de transport public de la ville de Venise 🙂 Chargés avec nos valises et Nono dans sa poussette, nous atteignons notre hôtel situé à San Marco après 11H. Nous planifierons la suite des visites durant le déjeuner sur la place Campo Santo Stefano (à proximité immédiate de notre hôtel), qui deviendra notre QG pour les 4 prochaines soirées.

  • Prix d’un pass ACTV : 40 €/pers. pour 3 jours de trajets illimités en vaporetto sur le réseau ACTV
  • Le pass ACTV est gratuit pour les enfants de moins de 6 ans
  • Les vaporetti permettent de relier Venise aux autres îles de la lagune comme Burano, Murano ou le Lido

Sestiere de Cannaregio

Cannaregio est le sestiere le plus septentrional et le plus peuplé de Venise ! C’est aussi le seul quartier de Venise à être relié au continent grâce aux 2 ponts sur lesquels transitent véhicules et trains. Situé en dehors des circuits touristiques, ce sestiere est connu pour être le berceau de la communauté juive de Venise, aussi appelé Ghetto Novo. Nous débarquons à Cannaregio en empruntant un vaporetto depuis San Marco et démarrons la visite par la place Campo Ghetto Novo, située au cœur du quartier juif.


Ghetto Novo, le tout premier ghetto juif d’Europe

Le Ghetto Novo – ou Ghetto Nuovo – est une zone où furent jadis cantonnés les Juifs de Venise. Il s’agit du tout premier « ghetto » de l’histoire qui donnera d’ailleurs son nom à toutes les zones d’Europe où furent par la suite parqués les Juifs. L’idée de créer un quartier séparé pour les Juifs remonte au début du XIIIème siècle, lorsque de nombreux Juifs émigrèrent à Venise pour fuir le Royaume d’Espagne, des suites de l’inquisition.

Devant cet afflux important, les Vénitiens prirent peur et décidèrent de confiner les nouveaux-venus dans le quartier de Cannaregio. On y trouve aujourd’hui les immeubles les plus hauts de Venise (jusqu’à 8 étages, une exception dans la cité), en lien avec l’accroissement de la population et l’interdiction de s’établir en dehors du ghetto… Après être passés devant la synagogue de Scola Levantina, nous bifurquons vers l’Est, en suivant les nombreux canaux (appelés rio, en italien) qui parsèment le quartier.


Le Palais Ca’ d’Oro

Sur le chemin vers Castello, nous passerons derrière le Ca’ d’Oro (la maison d’Or, « Ca' » signifiant « maison » en vénitien), l’un des palais les plus connus de Venise ! Sa belle façade travaillée et son architecture typiquement vénitienne donnent directement sur le Grand Canal, dans le sestiere de Cannaregio ! Construit entre 1421 et 1434 pour le compte d’un procureur de Saint-Marc, sa construction et sa décoration sont l’œuvre de sculpteurs ayant déjà fait leurs armes sur le Palais des Doges et sa monumentale Porta della Carta, qui fait la jonction avec la Basilique Saint-Marc.

  • Du fait que le Ca’ d’Oro donne directement sur le Grand Canal, sa jolie devanture n’est visible que depuis un vaporetto ou depuis le quartier de San Polo, sur la rive opposée

Sestiere de Castello en express

Nous poursuivons ensuite jusqu’à la place Campo Santi Giovanni e Paolo – l’une des plus vastes de Venise -, qui matérialise l’entrée du sestiere de Castello, le plus étendu de Venise ! À l’époque moyenâgeuse, Castello se nommait Olivolo en référence aux champs d’oliviers qui recouvraient sa surface. Aujourd’hui, Castello fait référence à une ancienne forteresse disparue qui se trouvait sur l’îlot de San Pedro. Nous n’explorerons qu’une minuscule partie de Castello en nous concentrant sur la librairie Acqua Alta et ses environs. Cette librairie originale est une véritable institution à Venise ! On y trouve un « joyeux bordel » de milliers de livres, rangés dans des gondoles et des baignoires au milieu d’un formidable bric-à-brac 🙂


Le quartier du Rialto en fin de journée

Après avoir profité d’un verre pendant la sieste de Noah à Castello, nous rejoindrons le quartier du Rialto en début de soirée, pour profiter des dernières lueurs du jour sur le pont le plus célèbre de Venise, avant de rentrer à l’hôtel…


Jour 2 – Sestieri de San Marco & Dorsoduro

Sestiere de San Marco, le cœur de Venise !

San Marco est le sestiere central de Venise ainsi que le cœur de la cité depuis sa fondation. C’est LE quartier le plus mythique et le plus célèbre de la Cité des Doges car on y trouve les monuments les plus emblématiques de Venise ! Lundi 23 août 2021, nous sortons de l’hôtel sous des trombes d’eau ! Nous profiterons donc du mauvais temps pour découvrir le palais des Doges de l’intérieur, avec la visite de son musée. En nous rendant devant le bâtiment, il y a déjà une queue d’un kilomètre ! Mais avec la grossesse avancée de Laura, nous pouvons accéder au musée sans attendre.


Le Palais des Doges et son musée (Palazzo Ducale)

Le Palais des Doges (ou palais ducal) est un palais vénitien – sûrement l’édifice le plus connu de Venise – situé sur la place Saint-Marc. Lieu de résidence des Doges (premier magistrat, faisant office de gouverneur), le palais était le siège du pouvoir de la République de Venise. Chef-d’œuvre d’architecture, le monument est un mélange de style gothique et Renaissance dont la fondation remonte à 1343, donnant sur la Basilique Saint-Marc et le Pont des Soupirs. La construction fut échelonnée en plusieurs étapes et dirigée par les plus grands architectes de l’époque !

  • Prix de la visite du musée du Palais des Doges : 25 €/pers.
  • L’entrée du musée Correr est incluse avec le prix du billet du musée du Palais des Doges
  • Durée de la visite du Palais des Doges : comptez 1H30 de visite

Le Pont des Soupirs (Ponte dei Sospiri)

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Pont des Soupirs n’a rien de romantique, malgré son style baroque et son marbre blanc ! Ce pont-passerelle relie les chambres de torture et d’interrogatoire du palais des Doges aux anciennes prisons de Venise, en enjambant le Rio de Palazzo o de Canonica. Les « soupirs » étaient donc ceux des prisonniers qui regardaient Venise pour la dernière fois en tant qu’hommes libres… Construit en 1602, le Pont des Soupirs possède un double couloir complètement cloisonné, empêchant ainsi les prisonniers de se croiser et de parler.

  • Le Pont des Soupirs et les anciennes prisons sont accessibles à la fin de la visite du musée du Palais des Doges.

Déambulation dans les ruelles de San Marco

En sortant du palais des Doges vers midi, les nuages ont été chassés et le soleil est enfin revenu ! Nous allons pouvoir traverser San Marco sous une belle lumière 🙂 Notre balade nous emmènera jusqu’à la Campo San Maurizio, situé à proximité du théâtre de la Fenice et de notre hôtel. On y observera le premier campanile penché du séjour, les célèbres tours d’appel à la prière ! Venise étant construite sur pilotis dans une lagune, la plupart des campaniles construits il y a plusieurs siècles finissent par pencher sous leur propre poids !


Sestiere de Dorsoduro

Dorsoduro est le sestiere le plus méridional de Venise, bordé par le Grand Canal au Nord et le canal de la Giudecca au Sud. Il s’agit de l’un de nos quartiers préférés à Venise 🙂 Ce quartier est aussi le lieu de favori de la jeunesse locale avec ses larges rues, ses canaux ensoleillés et son côté bohème. On y trouve de nombreuses galeries d’art ainsi que le musée Guggenheim de Venise !

Nous démarrons la visite de Dorsoduro en début d’après-midi avec le Ponte dell’Accademia, l’un des 4 seuls ponts de Venise permettant la traversée du Grand Canal. Sur le chemin, nous aurons l’occasion de passer devant le Squero di San Trovaso, l’un des plus anciens chantiers de construction navale de Venise, où sont construits et réparés les embarcations de petite taille comme les gondoles ! Notre balade nous mènera jusqu’au Campo Santa Margherita, une place sympathique où nous nous poserons un temps pour boire un verre et laisser Noah se dégourdir les jambes !

En fin d’après-midi, nous poussons vers la pointe Est de l’île, en direction de la basilique Santa Maria della Salute, l’un des monuments les plus connus de Venise. Dans ce coin hyper tranquille habité par beaucoup de séniors, on trouve des résidences avec jardin ainsi que des ruelles extrêmement étroites et très photogéniques ! Mais surtout, la pointe de l’île offre un formidable point de vue sur le Grand Canal avec le Palais des Doges et le campanile de Saint-Marc en arrière-plan.

Panorama sur le Palais des Doges et le campanile de Saint-Marc depuis la Punta della Dogana, à l’Est de l’île

La place Saint-Marc by night

Ce soir-là, après avoir couché Noah et maman, Thomas reviendra en solo sur la place Saint-Marc (Piazza San Marco), armé de l’appareil photo et d’un trépied. Nous avons ainsi pu capturer les plus beaux monuments de Venise en pose longue 🙂


Jour 3 – Les autres îles de la lagune : Burano, Torcello & Murano

Mardi 24 août 2021, nous quittons l’hôtel de bon matin pour rejoindre le Nord de Cannaregio à pied. C’est depuis cet endroit que partent les vaporetti en direction des îles du Nord-Est de la lagune. Après une longue traversée monotone, nous posons enfin les pieds à Burano vers 10H, notre première découverte de la journée.

Burano et son festival de façades colorées !

Burano est une petite île de 5 000 habitants située au Nord-Est de Venise, mondialement connue pour ses maisons aux façades colorées ! Auparavant simple dépendance de Torcello, Burano constitue désormais un bourg de Venise, avec une activité économique tournée vers la pêche ainsi que l’artisanat de la dentelle et de la broderie (le fameux point de Burano).

La légende veut que les façades de couleur vive aient été peintes ainsi pour permettre aux pêcheurs de retrouver leur maison, même par grosse brume, très fréquente dans la région en hiver ! Par la suite, l’industrie touristique s’est emparée du « phénmène » pour en faire une destination à part entière lorsqu’on visite Venise. En arrivant sur place, nous prenons la tangente pour éviter le flot de touristes qui se ruent directement vers l’Est de l’île et le grand canal de Burano.

Nous visiterons tous les coins de Burano, en ne manquant pas de passer devant le campanile de l’église San Martino, le campanile le plus incliné que nous ayons vu jusque-là ! Noah s’attirera la sympathie de plusieurs personnes âgées sur l’île, une dame retournant chercher une boite de gâteaux chez elle pour les lui donner ou une autre l’invitant à jouer avec le toboggan dans son jardin 🙂

  • Trajet Venise – Burano en vaporetto : comptez 40 min de navigation, depuis l’arrêt Fondamenta Nuove
  • Île de Burano : comptez 1H30 à 2H sur place

Torcello et ses paysages sauvages

Torcello constitue la toute première zone de peuplement de la lagune vénète dès le VIIème siècle ! Les habitants de Carole, Aquilée et Altino y trouvèrent en fait refuge, du temps des invasions barbares. Torcello deviendra bientôt la ville la plus peuplée ainsi que le centre de la lagune à partir du Xème siècle, comptant près de 20 000 habitants, devant Venise ! Une stèle commémorant la fondation de la cathédrale Santa Maria Assunta de Torcello date ainsi de l’an 639 ! À partir des XIIème et XIIIème siècles, la population de l’île migrera vers Venise, entamant un déclin long et continu. Aujourd’hui, l’île est en grande partie en friche et il ne subsiste plus qu’une centaine d’habitants. Nous arriverons à Torcello vers 11H30 et mangerons sur place dans un restaurant de plein-air, affichant des plats copieux et pas chers 🙂

  • Trajet Burano – Torcello en vaporetto : comptez 5 min de navigation
  • Île de Torcello : comptez 2H sur place si vous mangez sur l’île

Murano et ses verreries d’art

Située également au Nord-Est de Venise, Murano est une sorte de Venise miniature s’étendant sur 5 îles, agencées autour d’un grand canal. La ville est au moins aussi célèbre que Burano grâce à son artisanat verrier datant de plusieurs siècles ! Le tournant de l’histoire de l’île – et sa prospérité – datent d’un décret de 1295 qui promulgua le transfert des fours vitriers de Venise vers Murano, par crainte des incendies. Aussi, le transfert dans cette île isolée permit de conserver les secrets de fabrication et le savoir-faire des ouvriers souffleurs de verre ! C’est ainsi que les verreries d’art de Murano acquirent une renommée internationale !

Pour atteindre Murano depuis Torcello, nous devons transiter par Burano qui est située sur la ligne principale. Nous arriverons à Murano vers 14H30 et prendrons le temps de siroter un verre sur une terrasse pour permettre à bébé de faire sa sieste. Après une balade autour des canaux, nous assisterons à une démonstration de soufflage de verre dans l’une des nombreuses fabriques de la ville ! Malgré le côté attrape-touristes, nous avons beaucoup apprécié le « spectacle » et les informations prodiguées ! Ainsi, le sable servant à fabriquer le verre ne provient plus de la lagune, mais de France... Nous repartirons de Murano avec 3 magnifiques fleurs en verre du côté de la boutique, avant de repartir pour Venise en fin de journée 🙂

  • Trajet Burano – Murano en vaporetto : comptez 30 min de navigation
  • Île de Murano : comptez 2H sur place avec la démonstration d’un soufflage de verre
  • Démonstration de soufflage de verre à la fabrique Ellegi Murano Glass Factory : 5€/pers.

Jour 4 – Croisière sur le Grand Canal / Sestieri de Santa Croce, San Polo & San Marco

Croisière en vaporetto sur le Grand Canal

Mercredi 25 août 2021, déjà notre dernier jour à Venise 🙁 Notre abonnement ACTV étant encore valable quelques heures, nous prévoyons de faire une « croisière » aller/retour en vaporetto sur le Grand Canal 🙂 Nous empruntons donc un vaporetto depuis San Marco, en descendant le Grand Canal jusqu’à l’île du Lido, située à l’Est de Castello. Nous remontons ensuite le canal en sens inverse jusqu’au quartier de Santa Croce, où nous débarquerons.

  • La « croisière » sur le Grand Canal permet de passer devant quelques-uns des plus beaux monuments de la Sérénissime : le Palais des Doges, le Pont du Rialto ou le Palais Ca d’Oro 🙂
  • Comptez 2H de navigation entre San Marco et Santa Croce, en passant par le Lido

Sestiere de Santa Croce

Le quartier de Santa Croce (sainte croix en italien) fait référence à l’ancienne église et au monastère éponymes qui furent jadis détruits pour créer les Giardini Papadopoli, des jardins publics s’étendant sur près d’un hectare ! Il s’agit du seul sestiere où des véhicules peuvent circuler à Venise, puisqu’on y trouve la gare routière. À l’origine, Santa Croce et San Polo ne formaient qu’un seul et unique sestiere, constitué de vastes zones lacustres appelés Luprio. Mais le développement de la ville et l’urbanisation galopante ont définitivement changé l’apparence de Santa Croce. Les paysages de campagne ont été transformées en zones de peuplement aux rues et canaux étroits. Même si le quartier n’est pas touristique, c’est le sestiere que nous avons le moins apprécié à Venise, car il dénote vraiment avec la féérie du reste de la ville !


Sestiere de San Polo

San Polo est le plus petit des 6 sestieri de Venise, mais aussi le plus central ! Après San Marco, San Polo est le quartier où l’on trouve le plus d’édifices évocateurs de la Cité des Doges ! C’est donc également l’un des plus visités ! Vers 13H, nous quittons la table d’un resto de Santa Croce pour rejoindre San Polo, en démarrant par le marché du Rialto.


Le Marché du Rialto (Mercato di Rialto)

Le Marché du Rialto est l’un des plus anciens établissements de Venise encore en activité ! En effet, depuis mille ans s’y tient quotidiennement un marché aux poissons (pescaria), un marché aux viandes (beccaria) ainsi que des étals de fruits & légumes (erbaria).


Le Pont du Rialto (Ponte di Rialto)

Avec le Ponte dell’Accademia, le Pont du Rialto est l’un des 4 seuls ponts à enjamber le Grand Canal et sans aucun doute le plus connu d’entre tous ! En effet, le Pont du Rialto fut le tout premier pont construit à Venise, pour relier San Marco à San Polo. Il doit son nom au quartier de Rialto, situé sur la rive gauche du Grand Canal au niveau de San Polo. Construit en pierre d’Istrie entre 1588 et 1591, le pont est constitué d’une unique et immense arche de 48 m de long ! Sur sa partie aérienne, il est constitué de 3 passages piétons, séparés par 2 rangées de boutiques commerciales.


Déambulation dans San Polo

Après le quartier du Rialto, nous descendons vers le Sud-Ouest pour atteindre la Basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari, une basilique très imposante rappelant plusieurs basiliques de Vérone, bâties dans le même style. La basilique marque également la fin de San Polo et l’entrée dans Dorsoduro. Le quartier est sympa mais est tout simplement bondé de touristes ! Nous ne resterons donc qu’une petite heure sur place.


Dernières pérégrinations à San Marco

Il est 15H lorsque nous rempruntons le Ponte dell’Accademia entre Dorsoduro et San Marco. L’heure de la sieste de Noah étant venue et maman commençant à fatiguer, Thomas bouclera les dernières activités restantes de San Marco tout seul.

Panorama depuis le Campanile de Saint-Marc – Campanile di San Marco

Le campanile de Saint-Marc (de l’italien campanile) est l’équivalent du clocher de églises, mais est physiquement indépendant de la Basilique Saint Marc ! Édifiée au Xème siècle à l’origine comme une tour de garde, cette tour en briques rouges mesure 98,6 m de haut en adaptant une base carrée ! En juillet 1902, la tour s’effondra sur elle-même en raison de fissures apparues à sa base une trentaine d’années auparavant… Quasi immédiatement après la destruction, des opérations de reconstruction débutèrent pour retrouver l’aspect originel du campanile dès 1912 ! Dorénavant, les cloches qui se trouvaient au sommet ont été remplacées par un observatoire qui offre une vue imprenable sur la lagune à 360° 🙂

  • Prix d’entrée du Campanile de Saint-Marc : 10,00 €/pers.
  • Mieux vaut privilégier la fin d’après-midi pour éviter les fortes affluences
  • L’observatoire est accessible grâce à un ascenseur

La Basilique Saint-Marc – Basilica di San Marco

La basilique Saint-Marc est l’édifice religieux le plus important de Venise, édifiée en l’honneur de l’apôtre Saint-Marc. En 826, la ville de Venise est sous la protection de Saint Théodore Tiron mais la Sérénissime se cherche un autre protecteur, pour rivaliser avec Saint-Pierre de Rome. Deux marchands Vénitiens furent envoyés en Egypte par un doge afin de voler les reliques du saint homme, présentes depuis sa mort. En janvier 828, les deux marchands ramenèrent les reliques à Venise, qui furent bientôt installées dans une chapelle attenante au palais ducal, siège de la future basilique 🙂 La basilique Saint-Marc est remarquable par son style byzantin et ses nombreuses coupoles mais également pour ses 4 000 m² de mosaïques dorées. Ses mosaïques sur fond d’or lui valent ainsi le surnom de « basilique d’or » 🙂

  • Prix d’entrée de la basilique Saint-Marc : 3,00 €/pers.
  • Mieux vaut privilégier la fin d’après-midi pour éviter les fortes affluences
  • La basilique Saint-Marc est ouverte tous les jours de 9H30 à 17H

Le quartier du Rialto by night

Pour notre toute dernière soirée à Venise, Thomas partira en solo du côté du pont du Rialto vers 22H pour capturer la vie nocturne du quartier en pose longue. Grâce aux lumières des vaporetti naviguant sur le Grand Canal, le quartier du Rialto se pare de couleurs merveilleuses et tout à fait improbables 🙂


Où dormir à Venise ?

Pour découvrir la Sérénissime, nous avons opté pour un logement typiquement vénitien et n’avons pas regardé à la dépense, afin de se faire au moins un kif pendant le séjour ! Le Ca’ Dell’ Arte se situe à l’extrémité Ouest de San Marco à proximité immédiate d’une station de vaporetto (San Samuele) et à même pas 20 min de marche de la place Saint-Marc ! Avec son style baroque pompeux, un petit-déjeuner royal servi dans la chambre ou dans le patio de l’hôtel et une belle salle de bain, il s’agit du point de chute idéal pour découvrir Venise 🙂

  • Hôtel Ca’ Dell’ Arte : 100,60 €/nuit pour une chambre double avec petit-déjeuner

Bon plan Igraal 🙂

Lorsque vous réalisez un achat ou une réservation sur internet, n’oubliez pas d’avoir le réflexe Igraal ! Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat ! Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utilisez notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3€ à votre inscription.

2 thoughts on “City Trip de 4 jours à Venise (Venezia) avec bébé, merveilleuse Cité des Doges !

  1. Cabel says:

    Nous ne manquerons de nous aider de votre précieux guide touristique riche en informations pratiques et culturels dans notre prochain voyage à Venise !
    Merci ☺ !

  2. Claudine says:

    Contente de vous retrouver. Malgré de nombreuses visites à Venise, j’ai découvert des quartiers que, je ne connaissais pas.
    Bises à vous 4.

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)