Halte sur Carlo Sand Blow, la dune du Pilat australienne !

Carlo Sand Blow est une immense étendue de sable, posée sur une falaise surplombant la plage de Rainbow Beach, rappelant à bien des égards notre célèbre dune du Pilat ! Il s’agit d’un spot sympathique où faire une pause lors d’un roadtrip entre Cairns et Brisbane.

Point de vue depuis la “dune” de Carlo Sand Blow

Un peu de géographie…

Le Carlo Sand Blow est une étendue de sable d’environ 15 hectares (moins sexy en français hein^^) faisant partie intégrante du Great Sandy National Park. Cette dune du Pilat australienne se situe en aplomb de Rainbow Beach, sur la côte du Queensland. Mais, ne cherchez pas d’arc-en-ciel sur la plage, vous n’en trouverez pas ! En effet, la localité de Rainbow Beach doit son nom aux dunes de sable colorées environnantes, composées de divers minéraux lui conférant ces colorations !


Comment se rendre jusqu’à Carlo Sand Blow

Le Great Sandy National Park et Carlo Sand Blow plus particulièrement, se situent à 70 kilomètres à l’Est de Gympie, une localité sur le passage de la Bruce Highway A1, qui permet de rallier Cairns à Brisbane ! Il s’agit d’un bon spot pour s’arrêter après ou avant la visite de Fraser Island (la plus grande île de sable du Monde), qui est localisée à quelques kilomètres seulement au Nord de Carlo Sand Blow. 

  • Trajet Gympie – Carlo Sand Blow (Rainbow Beach) : 73 km (50 min)

Matinée de découvertes au Great Sandy National Park

Arrivés mardi 20 mars 2018 en fin de journée à Hervey Bay, avec un jour d’avance sur le planning, nous souhaitions à la base faire une excursion à la journée sur Fraser Island, dès le lendemain… Mais étant donné les prix prohibitifs (plus de 250 AUD/pers.), nous avons décidé de zapper Fraser Island et de continuer à rouler plus au Sud jusqu’au crépuscule… Pour nous arrêter sur le parking d’Hungry Jacks à Gympie, 120 kilomètres plus loin (décidément, les parkings de fast-foods nous sauvent la vie pour camper en Australie) !

Ce mercredi 21 mars 2018, après être sortis du van et avoir englouti un burger de bon matin (ben ouais, on est comme ça nous ! ), nous nous mettons en route en direction du Great Sandy National Park, qui n’était pas du tout prévu au programme de la journée ! C’est en effet en cherchant une douche gratuite que nous tomberons sur la localité de Rainbow Beach et que nous déciderons d’explorer les environs !


La plage de Rainbow Beach

serial-travelers-australie-carlo-sandblow-rainbow-beach7

Nous démarrerons la visite du coin avec la plage de Rainbow Beach, avec de gros nuages menaçants en toile de fond ! La plage n’a rien de vraiment transcendant, temps maussade oblige,  mais on observe de nombreuses traces de roues dans le sable, indiquant que l’on peut sillonner la plage en roulant (mais uniquement en 4*4*).


Session d’observation d’oiseaux au Phil Rogers Park

serial-travelers-australie-carlo-sandblow-bird5

En quittant la plage pour remonter le chemin menant jusqu’au Carlo Sand Blow, nous aurons la chance de tomber sur 3 espèces d’oiseaux différentes, dont 2 totalement inédites ! Il faut dire que l’Australie est vraiment le meilleur pays pour observer des oiseaux à l’état sauvage !

  • Le Vanneau soldat : un étrange oiseau aux babines et au bec jaune, assez laid il faut l’avouer… Il s’agit d’un oiseau endémique d’Indonésie, de Nouvelle-Guinée et d’Australie !
  • Le Méliphage à oreillons bleus : il s’agit d’un passereau aux ailes couleur olive possédant un contour de l’œil d’un très beau bleu.
  • Le cacatoès à huppe jaune (déjà observé plusieurs fois, sur la Great Ocean Road) : un de nos préférés, avec son plumage blanc et sa huppe jaune !

La dune de Carlo Sand Blow

Avant d’arriver sur l’étendue de sable de Carlo Sand Blow, il faut longer le chemin Mikado Firebreak, s’enfonçant dans le bush et serpentant entre la plage et les habitations pour arriver jusqu’à un rond-point, où sont érigées des cuves en béton. D’ici, la partie réellement intéressante commence sur le Carlo Walking Track (une partie de la Cooloola Great Walk) dans une forêt d’eucalyptus.

Carlo Walking Track (Cooloola Great Walk)

Le Carlo Sand Blow

serial-travelers-australie-carlo-sandblow-26

Au bout de 10 minutes de marche sur un chemin ombragé, nous tombons nez-à-nez avec ce paysage tout à fait improbable ! A la sortie de la forêt, une immense mer de sable doré s’étend devant nous, battue par les vents en laissant des vagues plus claires dans le sable. Cette formation géologique unique est due aux forts vents provenant de la côte, qui charrient les grains de sable de la plage, pour les amener dans l’intérieur des terres ! Enfin, Carlo Sand Blow doit son nom à James Cook, qui donna le nom d’un marin de son équipage alors qu’il remontait la côte, 200 ans auparavant.

Le point d’orgue de cette attraction touristique est sans conteste le point de vue sur la plage située en contre-bas, située au bord de la falaise. Pour ce faire, il faut marcher dans le sable… En direction de la plage bien sûr ! Mais attention à ne pas trop s’approcher du bord : c’est sur cette plage qu’un gigantesque trou d’eau s’est formé en 2015, engloutissant près de 200 mètres de plage (avec voiture et caravane d’ailleurs) !

Sur le chemin du retour vers la lisière de la forêt, on se rend vraiment compte du gigantisme de la dune de sable, rappelant parfaitement la dune du Pilat, avec les bourrasques de vent en moins ! En effet, les bourrasques soulèvent des quantités de sable impressionnantes, plutôt pénible pour marcher sur la dune…

  • Temps de visite à Carlo Sand Blow : 1H suffit amplement
  • Conseil d’ami : enlever vos chaussures avant de marcher dans le sable, il vaut mieux marcher pieds nus !
  • Attention aux appareils photo (lentille, mécanisme) et aux lunettes qui peuvent s’abîmer avec les rafales de vent soulevant les grains de sable !

Nous reviendrons sur le parking de la plage et profiterons d’une bonne douche (gratuite), avant de repartir plus au Sud, pour rejoindre Noosa en milieu d’après-midi.

 

  •   
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)