Into the Wild : trek de 2 jours et 1 nuit dans la jungle du Taman Negara

On vous raconte notre expérience inoubliable au sein d’une jungle vieille de 130 millions d’années, jamais modifiée par l’Homme !

Le Taman Negara, ou parc national en malais, est l’une des plus anciennes forêts tropicales du monde ! Tenez-vous bien : son âge est estimé à 130 millions d’années, soit deux fois la période depuis l’extinction des dinosaures ! Sa superficie de 4 343 m² est comparable à celle du Cap-Vert, ou 6 fois celle de Singapour ou encore 2 fois celle du Luxembourg !

DCIM100GOPROGOPR6850.

Cette immense jungle héberge un écosystème riche et diversifié, comprenant :

  • 200 espèces de mammifères
  • 350 espèces d’oiseaux
  • 67 espèces de serpents
  • 55 espèces de grenouilles
  • 80 espèces de chauve-souris
  • 30 espèces de rats
  • Et plus de 109 espèces de poissons d’eau douce.

Concernant la flore, on trouve jusqu’à 100 espèces d’arbres différentes sur un seul hectare. Pour préserver ce biotope, le Taman Negara a été la première zone protégée de Malaisie, et ce, dès 1925. Seuls les Orang Asli, peuple aborigène vivant dans la jungle et premiers habitants de Malaisie, sont autorisés à y chasser. Aucune exploitation minière ni forestière n’y est donc autorisée.

serial-travelers-malaisie-taman-negara-orang-asli-negritos-along-river-tembeling
Famille d’Orang Asli au bord de la rivière Tembeling

De nombreuses activités sont disponibles dans le parc national. La plus célèbre d’entre-elles est le Canopy Walk : il s’agit du plus long pont suspendu du monde, comme son nom l’indique, proche de la canopée.

serial-travelers-malaisie-taman-negara-canopy-walk

Vous pouvez choisir de vous balader seuls dans la forêt mais c’est très risqué : beaucoup de touristes se perdent fréquemment, nécessitant l’intervention des secours, constitués par les guides locaux. Cette équipe de guides volontaires est menée par Fahmi, notre merveilleux guide, qui nous a accompagné durant deux jours de trek en pleine jungle.

serial-travelers-malaisie-taman-negara-trek-jungle-day1-departure
Fahmi, le super guide qui nous accompagnera tous les deux pendant les 2 jours du trek

Suite aux conseils de deux Français rencontrés à Melacca et aux nombreux avis positifs lus sur Internet, nous avons décidé de réserver un package de 4 jours et 3 nuits avec la guesthouse de Mat Leon Village ! Ce package nommé Inner Jungle Package est détaillé sur le site internet de Mat Leon, tout comme les nombreux autres packages disponibles.

Le programme Inner Jungle Package 4J/3N coûte 690 RYM par personne (soit 138 €) et consiste en :

  • 1er jour : arrivée au Mat Leon Village en fin d’après-midi en voiture – dîner à 19/20H (boissons et repas sont compris) – Night Walk

  • 2ème jour : petit-déjeuner à 8H – préparation des sacs pour le trek à 8H30 – déclaration des affaires servant au trek à l’administration du parc vers 9H – Canopy Walk – remontée de la rivière Tembeling en pirogue pendant 1H jusqu’à Kuala Keniam et repas du midi – trek de 12 km à travers la jungle (4 à 6H en fonction du niveau) pour atteindre la grotte Gua Kepayang Besar – douche dans la rivière bordant la grotte et préparation du feu pour le dîner – dîner au coin du feu vers 19H30 – nuit dans la grotte

  • 3ème jour : petit-déjeuner à 8H – Passage par la grotte Gua Kepayang Kecil où l’on peut voir des chauve-souris, des serpents et autres araignées – trek de 13 km à travers la jungle (4 à 4H30 en fonction du niveau) jusqu’à Juala Trenggan Jetty et arrivée à la pirogue vers 13H – redescente de la rivière Tembeling en pirogue pendant 20 minutes pour atteindre le village des Orang Asli Negritos (démonstrations d’allumage d’un feu et de tir à la sarbacane)  – redescente de la rivière Tembeling en pirogue pendant 10 minutes pour atteindre le Mat Leon Village – dîner du midi – dîner du soir au Mat Leon Village (boissons et repas sont compris)

  • 4ème jour : Petit-déjeuner à 7H30 – Check-out et drop-off en voiture jusqu’au débarcadère de Kuala Tahan

Voici le récit détaillé de nos 4 jours dans le Taman Negara.

JOUR 1 – Arrivée au Taman Negara depuis Kuala Lumpur 

Nous nous levons très tôt vendredi 1er septembre 2017, pour quitter notre hôtel de KL Sentral afin de rejoindre notre minibus à 8H30 au niveau de la station Pasar Seni (ligne rouge). Depuis KL Sentral, la station Pasar Seni n’est qu’à 3 minutes en métro. Deux jours auparavant, nous avons réservé le transport jusqu’au Taman Negara depuis KL en minibus + pirogue sur le site busonlineticket.com avec la compagnie Han Travel pour 79.50 MYR par personne (~16 €).

serial-travelers-malaisie-taman-negara-minibus

Après un peu moins de 3H de route, nous arrivons au niveau du village de Kuala Tembeling, dans un resto faisant également office de bureau pour la compagnie de transport. Il s’agit d’un village à partir duquel nous pouvons rejoindre le Taman Negara en pirogue, via le village de Kuala Tahan, porte d’entrée du parc national.

On apprendra plus tard qu’il est possible de rejoindre Kuala Tahan par la route en mettant 3 fois moins de temps, toutefois ce n’était pas indiqué sur le site de réservation ! À Kuala Tembeling, il nous est demandé de payer un droit d’entrée au parc (1 RM/pers.) + un droit photo (5 RM/pers.) pour 12 MYR au total (2,40 €). Le comptoir est situé de l’autre côté de la route face au resto où le minibus nous a déposé.

Après avoir mangé un bout au resto (ce n’est pas extra mais contrairement à ce qu’on pensait en arrivant, les prix sont très raisonnables), nous partons en direction de Kuala Tahan en pirogue dès 14H.

serial-travelers-malaisie-taman-negara-tembeling-river-boat-cruise(6)-fog
A l’arrivée à Kuala Tahan, la jungle se pare d’un épais manteau de brume

Après deux longues heures et demies à remonter la rivière Tembeling, nous arrivons enfin au niveau du débarcadère de Kuala Tahan, où l’on nous débarque au niveau du restaurant flottant appartenant à la compagnie de transport Han Travel.

Le bureau de Mat Leon se situe à quelques mètres seulement : nous nous y rendons et 5 minutes plus tard, on arrive au Mat Leon Village en Jeep. Nous nous installons et préparons nos sac à dos pour les deux jours de trek à venir. Voici le contenu de nos sacs à dos.

Voici une carte pour vous situer l’endroit :


JOUR 2 – Démarrage du trek (12 km) et nuit dans une grotte au milieu de la jungle !

Le lendemain, samedi 2 septembre 2017, après avoir fait connaissance avec Fahmi, notre super guide qui nous accompagnera pendant ces 2 jours, nous prenons une pirogue pour traverser la rivière et faire une déclaration de notre inventaire (affaires qu’on emmène avec nous dans la jungle) auprès des autorités du parc. Cet inventaire incite les touristes à redoubler d’attention quant à la récupération de tous leurs déchets.

Nous reprenons la pirogue pendant 5 minutes en direction du Canopy Walkway, mais vu le nombre de personnes présentes, on décide conjointement avec Fahmi d’abandonner cette partie-là et de commencer le trek de la journée plus tôt. Nous reprenons donc la pirogue sur la Tembeling river pendant 1H jusqu’à notre point de chute, où nous mangerons le plat préparé par notre guesthouse vers 12H30.

Nous démarrons la randonnée à deux avec notre guide vers 13H10 (très chanceux, les deux groupes derrière nous comptent environ 10 personnes). C’est parti pour 12 km de marche dans la jungle ET LA BOUE du Taman Negara, réalisables en 4H si on marche très bien (nous avons déjà 3 km dans les jambes avant de démarrer). Nous réaliserons la marche en 4H50, pauses comprises.

Il existe 3 checkpoints situés tous les 3 km, atteignables en a peu près 1H. Les deux premiers secteurs se font assez facilement mais dès le 3ème situé après la grotte de Guas Luas, il y a de nombreuses zones boueuses rendant la randonnée difficile et la marche hasardeuse.

Au prix d’efforts intenses, nous arrivons finalement dans la grotte de Gua Kepayang Besar juste avant 18H, alors que la lumière du soleil commence déjà à être cachée par les arbres. Après avoir installé notre couchette et notre cuisine provisoires avec Fahmi, Laura s’échine à enlever 5 échardes du pouce de Thomas qui a agrippé une liane plein d’épines pour éviter de tomber dans la boue quelques heures plus tôt.

Suite à cet épisode pas très agréable, nous allons nous laver dans la rivière jouxtant la grotte et malgré le manque de confort, l’eau froide et l’hygiène sommaire de cette douche naturelle, c’est un véritable bonheur et une libération après ces 5H de marche harassantes (12 km) où l’on a sué toute l’eau de nos corps !

serial-travelers-malaisie-taman-negara-trek-jungle-day1(1)
Voici l’état des bras de Thomas après seulement 5 min de marche…

Nous aidons ensuite Fahmi à préparer le feu et à manger. Laura prend en charge la découpe des légumes tandis que Thomas, en charge du feu, oublie nos baskets que nous venions de laver dans la rivière un peu trop près du foyer : résultat deux semelles brûlées… Et des baskets toujours trempées ! Après une longue et intéressante discussion avec notre guide Fahmi au coin du feu, nous trouvons le sommeil assez difficilement, malgré la fatigue de la journée, mais arriverons à nous endormir dans notre sac de couchage à l’abri de la grotte.


JOUR 3 – 2ème jour de trek (13 km) – The Mud Day !

Nous nous levons un peu patraque dimanche 3 septembre vers 8H : en effet, il a plu toute la nuit à seau et le sol dur de la grotte n’a pas aidé à passer une super nuit ! Après un petit déjeuner au top préparé par Fahmi (toasts + crème de coco), nous reprenons l’expédition vers 9H30.

Nous démarrons la journée par la visite d’une grotte dans laquelle on trouve de nombreux animaux, tels que des chauve-souris, des araignées et même des serpents ! L’accès à la grotte est rendu très difficile à cause des pluies torrentielles de la nuit, mais la visite vaut vraiment le coup !

DCIM100GOPROGOPR6834.
On le voit mal sur ce cliché par la GoPro, mais il y a des centaines de chauve-souris !

Nous repartons en direction de la jungle et le parcours de 13 km qui nous attend promet d’être extrêmement pénible et difficile !

Encore tous sourires le matin avant de démarrer le trek !

Toute l’eau de pluie tombée pendant la nuit a labouré le terrain et la terre à peu près sèche de la veille s’est transformée en marécages boueux dans lesquels les baskets et les jambes s’enfoncent gaiement, lorsqu’on ne manque pas de glisser et de tomber par terre (“le Malaysian skiing” comme disent nos guides).

DCIM100GOPROGOPR6844.
Un trek dans une jungle tropicale implique aussi de passer des rivières 🙂

Laura fera un énorme grand écart en glissant et mettra les deux mains dans la boue pour se rattraper tandis que Thomas s’étalera de tout son poids sur son flanc en glissant dans une descente ! JUNGLE DU TAMAN NEGARA 2 – 0 LAURA & THOMAS !

On glisse tout le temps, nos chaussettes, nos baskets et nos pantalons sont trempés et pleins de boue, on a très très soif, on n’arrête pas de suer et il faut s’éponger le visage toutes les 30 secondes avec son t-shirt trempé : ce n’est clairement pas une partie de plaisir !

DCIM100GOPROGOPR6847.

 

Surtout quand les sangsues s’invitent dans la partie : malgré pantalons et chaussettes hautes, ces satanées bestioles réussissent à nous mordre (même à travers la chaussette dans le cas de Laura) et repartiront avec quelques millilitres laissant de belles traces de sang sur nos mollets et nos chaussettes !

Au bout de 4H ponctuées de plaintes et de lamentations, nous arrivons finalement au bateau au niveau de Kuala Terenggan Jetty ! Wouhouuuu !

DCIM100GOPROGOPR6887.

Malgré tous ces aspects qui semblent négatifs, nous sommes super contents d’avoir réalisé ce trek de 28 km, qui nous a permis de nous dépasser et de trouver assez de force intérieure pour continuer et ne pas laisser tomber !

Bon, le mental c’est bien mais il faut tout de même un minimum de condition physique : ce trek n’est clairement pas conseillé à tout le monde, ON EN CHIE VRAIMENT !

DCIM100GOPROGOPR6879.
Bientôt la fin du trail, mais qu’est-ce que c’est dur !!!

Vous ne verrez pas beaucoup d’animaux durant ce trek ni d’ailleurs beaucoup de la jungle – vous avez constamment le nez vissé au sol pour regardez où vous marchez – mais en apprendrez beaucoup sur vous-mêmes. En outre, nous avons eu la chance de tomber sur Fahmi, notre guide fantastique, qui connaît la forêt comme sa poche et montre une maturité exceptionnelle malgré son jeune âge. Ces 2 jours ont été géniaux et Fahmi est très certainement l’architecte de cette réussite !

serial-travelers-malaisie-taman-negara-mat-leon-village-guide-Fahmi
L’équipe de choc avec Fahmi ! 🙂

Rencontre avec les Orang Asli

Nous reprenons la pirogue pour descendre la rivière Tembeling pendant 20 minutes afin de rejoindre la dernière activité de la journée : la visite d’un Village Orang Asli, un peuple aborigène de Malaisie, présente bien avant les Malais. Fahmi nous explique que les Negritos qui habitent le Taman Negara sont l’une des 3 familles d’Orang Asli de Malaisie et qu’ils viennent d’Afrique : effectivement, ils ressemblent physiquement aux habitants d’Afrique de l’Est ! Étonnant quand on sait que les côtes africaines se situent à plus de 7000 km de là !

serial-travelers-malaisie-taman-negara-orang-asli-negritos-village(3)

Fahmi nous détaille leur mode de vie nomade, complètement en marge de la société (ils n’ont par exemple aucun papiers d’identité ni même la nationalité malaisienne) ainsi que leurs us et coutumes. Nous assisterons à une démonstration d’allumage d’un feu en quelques secondes (condition sinequanone pour qu’un homme Orang Asli puisse se marier) ainsi qu’à l’utilisation d’une sarbacane.

C’est intéressant mais on sent tout de même l’attraction touristique et ne restons pas longtemps sur place car nous sentons notre présence pas si désirable…

Nous reprenons la pirogue une dernière fois pendant 10 minutes pour atteindre Mat Leon Village vers 15H. Libération !!! Nous avalons une bouteille d’eau entière ainsi que 2 cocas en quelques secondes en même temps que le repas préparé très gentiment par la femme de Mat Leon, qui n’était pas prévu à l’origine ! En effet, nous devions initialement mangé des nouilles instantanées avant la visite des Orang Asli, mais on voulait rentrer au plus vite.

serial-travelers-malaisie-taman-negara-trek-jungle-day1(14)

C’est ainsi que se termine cette aventure fantastique dans un des endroits les plus reculés et immaculés de la planète ! Ayant super bien accroché avec Fahmi, nous passerons même toute la soirée ensemble avant qu’il soit rappelé vers minuit pour aller rechercher un touriste imprudent s’étant égaré seul dans la jungle en pleine nuit…

Avant de nous coucher, nous aurons la chance de croiser un énorme serpent repéré par Laura dans l’arbre attenant au resto du Mat Leon Village !

serial-travelers-malaisie-taman-negara-mat-leon-village-snake
Serpent venimeux orange à queue jaune, devant le resto !

JOUR 4 – Départ du Taman Negara pour les Cameron Highlands

Après une bonne nuit de sommeil sur un matelas (le bonheur), nous prenons le petit déjeuner avant que Mat Leon ne nous emmène en jeep jusqu’au débarcadère de Kuala Tahan pour reprendre une pirogue en direction de Kuala Tembeling vers 9H. Notre quatrième étape malaisienne dans les Cameron Highlands nous attend !

Tableau Taman Negara

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂
 

7 thoughts on “Into the Wild : trek de 2 jours et 1 nuit dans la jungle du Taman Negara

    • Merci Nadia ! Si on en est là c’est un peu beaucoup grâce à vous qui nous avez donné l’envie et l’impulsion nécessaire pour nous lancer dans cette aventure comme vous 🙂 bisous à vous deux j’espère que tout roule et que l’atterrissage s’est passé en douceur en reprenant la vie en France 🙂

  1. Cabel Huguette says:

    Quelle trouille on aurait eu, Marie et moi, la vase, les sangsues, les serpents….oh la la, qu’on est bien dans notre petite maison avec du froid et un bon rhume déjà pour Marie!, gros bisous, Mamy

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)