On a testé une nuit dans un hôtel capsule à l’aéroport de Kuala Lumpur !

Quelle est la meilleure façon de passer 9 heures dans un aéroport quand vous arrivez de nuit, entre deux avions et quand vous n’avez pas vraiment le temps de sortir trouver un hôtel en ville ? L’aéroport de Kuala Lumpur et Capsule By Container Hotel ont trouvé la solution : dormir dans un container-capsule directement dans le terminal de l’aéroport !

Mardi 31 octobre, nous quittons notre guesthouse de Thamel vers 11H30 pour rejoindre l’aéroport de Katmandou 45 minutes plus tard, en taxi, après avoir réussi à se faufiler dans les bouchons. La circulation est tout bonnement exécrable en cette fin de matinée, comme à presque toute heure dans Katmandou, ça ne nous manquera vraiment pas !

Après avoir passé un pseudo contrôle de sécurité, on entre dans le terminal qui est très vétuste, du style des vieux bâtiments du temps de l’URSS !

serial-travelers-nepal-katmandou-airport
Salle d’embarquement de l’aéroport international de Katmandou

Comme on n’a pas mangé le matin (plus de sous et pas envie de retirer de nouveau des roupies népalaises pour quelques heures seulement), on se résignera à manger dans une cafétéria de l’aéroport où les tarifs pratiqués sont tout bonnement 4 à 5 fois plus élevés qu’en ville. Un conseil : mangez avant en ville si vous le pouvez ou préparez-vous à casser la tirelire !

  • Trajet Thamel – aéroport de Katmandou Tribhuvan en taxi : 45 minutes – 500 NPR (~4,10 €). Le chauffeur ne devrait pas vous demander plus ou alors c’est qu’il a flairé le pigeon… 

Suite à un embarquement assez laborieux (passagers qui passent leur temps à s’asseoir et à se lever pour faire on ne sait quoi dans le porte-bagage), l’avion décollera à 15H15 avec 30 minutes de retard. Retard qui sera comblé en vol et compensé par une belle vue sur les chaînes de montagne des Annapurna et de l’Himalaya.

serial-travelers-nepal-katmandou-annapurna-himalaya-from-the-sky1
Survol de Katmandou avec un beau virage nous permettant de voir les montagnes environnantes

Nous arriverons à KLIA (Kuala Lumpur International Airport) vers 22H… Oui, vous avez bien lu, 7H se sont passées malgré 4H30 de vol, merci le décalage horaire !

Après avoir avalé comme des ogres un macdo (un mois et demi sans oncle Ronald ça creuse !) dans le terminal, on se demande si cela vaut le coup d’aller dormi ou non, parce qu’il est déjà minuit et que notre prochain vol décolle dans 7 heures !

En voyant les gens allongés sur les quelques mètres carré de moquette disponibles ici et là dans le terminal, la réflexion ne prendra pas longtemps ! On se dirige alors en direction du Capsule By Container Hotel !

serial-travelers-malaysia-KLIA-capsule-by-container-hotel

L’endroit est super et plutôt (très) bien pensé ! Il y a des casiers à clé pour entreposer les gros backpacks ou les valises, une carte d’accès garanti l’accès aux clients uniquement, on nous fourni des accessoires de toilette gratuitement et les douches sont relativement propres.

serial-travelers-malaysia-KLIA-capsule-by-container-hotel-2
Les fameux casiers !

Ajoutez à cela un bon matelas, des draps propres et une bonne connexion wifi pour un prix de 20 €/pers. (un peu onéreux mais vous dormez directement dans l’aéroport) ! Le seul bémol : le BRUIT !

Et oui, les cloisons du container sont assez minces et c’est un simple rideau coulissant qui fait office de porte d’entrée dans la capsule… question isolation phonique, on a connu mieux ! Surtout que les gens présents cette nuit-là ont été particulièrement chiants et inciviques (conversations téléphoniques et fous rires à 3H du matin…).

serial-travelers-malaysia-KLIA-capsule-by-container-hotel-7
Voilà comment se présente la capsule double 🙂

Malgré la bière proposée à la réception (étonnant en Malaisie), on dormira assez mal il faut l’avouer à cause du bruit environnant, pendant les 6 heures qui nous étaient allouées… Toutefois, nous avons trouvé le concept vraiment novateur et assez génial, l’isolation phonique des capsules restant le seul gros  point d’amélioration. Les Malaisiens sont vraiment balèzes ! 

  • Hôtel Capsule By Container Hotel : 180 MYR par tranches de 6H + taxe touristes 15 MYR (~21 €/pers. au total) pour une capsule double avec casier, accessoires de toilette gratuits et même service de réveil par téléphone directement dans la capsule !
  • L’hôtel se trouve au niveau 1 sur la gauche quand vous entrez dans le terminal, il n’y a qu’à suivre les panneaux
  • Prix d’une bière Carlsberg : 15 ringgits (~3 €)

Nous nous réveillerons un peu décalqués à 5H30 ce mercredi 1er novembre 2017, pour aller enregistrer nos bagages et sauter dans le premier avion de la journée, en direction de Bangkok, à 7H du matin. 2H10 de vol plus tard (il est 8H30 puisqu’il y a 1H de décalage horaire), nous arrivons à Bangkok en Thaïlande.

serial-travelers-malaysia-KLIA-capsule-by-container-hotel-3

Bangkok, où nous attendrons une nouvelle heure et demie avant de prendre notre dernier vol en direction de Mandalay au Myanmar (ex Birmanie), où nous atterrirons à 12H30 après 1H30 de vol…

3 avions et 4 fuseaux horaires différents en moins de 24H, c’est ce qu’on appelle un voyage épique ! Place cette fois-ci à l’Asie du Sud-Est pendant 3 mois après avoir arpenté le sous-continent indien pendant 6 semaines ! Et ce, sans mettre une seule fois le pied dans un avion, c’est le bonheur 🙂

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

6 thoughts on “On a testé une nuit dans un hôtel capsule à l’aéroport de Kuala Lumpur !

  1. CHARLEYNE BUGGIO says:

    Coucou 🙂
    Merci pour votre retour d’expérience. Je recherche à dormir dans une capsule lors de mon escale à Kuala Lampur mais je m’y perds un peu entre tout les terminaux etc.. J’ai vu qu’il y a KLAI et KLAI2…
    J’arrive d’OMAN et je ne sais pas vraiement ou réserver etc.

    • Serialtravelers says:

      Coucou 🙂 Cet hôtel capsule se situe dans le terminal de KLIA2 (terminal international pour les vols low cost avec Air Asia grosso modo). Si tu arrives d’Oman, tu arriveras sûrement par le terminal KLIA, qui est le terminal international principal. N’hésite pas à poser d’autres questions si besoin et à mettre un petit j’aime sur notre page fb 🙂 A bientôt

    • Ouiii on a trouvé le concept vraiment génial, ils sont en avance sur nous a des années lumières sur certains aspects ! Malheureusement l’isolation phonique reste le point noir mais on a quand même apprécié cette expérience 🙂

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)