Boudhanath Temple : la carte postale du Népal 

La voici enfin l’image de carte postale du Népal que nous attendions tant ! Le stupa blanc, les drapeaux de prière multicolores et les places piétonnes… Place à notre stupa préféré de la capitale népalaise !

Lundi 29 octobre 2017, après avoir découvert Patan et sa déesse vivante, nous filons vers Bodnath ou Boudhanath temple, en bus. C’est toujours folklorique de prendre le bus local. Il faut crier le nom de sa destination au contrôleur du bus et espérer en trouver un sans attendre trop longtemps.

Après avoir cherché en vain plus de 30 minutes, nous trouvons enfin un minibus allant jusqu’à Boudhanath et le trajet sera épique ! On grimpe dans le minibus archi bondé et pendant 20 minutes, on sera recroquevillé les uns contre les autres, sans avoir de place assise. Autant dire que ça n’a pas été notre trajet préféré !

serial-travelers-nepal-katmandou-bodnath-boudhanath-temple-mini-bus
A la fin du trajet, on réussira à monter à l’avant avec le chauffeur pour reposer nos articulations endolories !
  • Ticket de bus local : 20 NPR/pers. (~ 0,17 €)

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, Bodnath est un lieu de pèlerinage très important pour les bouddhistes au Népal. Outre sa taille imposante, c’est également son histoire qui attire les fidèles.

serial-travelers-nepal-katmandou-bodnath-boudhanath-temple-entree-principale-main-entrance
L’entrée du site, donnant sur la rue principale, boueuse et pleine de trous !

Au XIVè siècle, selon la légende, une femme demanda au roi des terres pour pouvoir construire un monument bouddhiste. Le roi lui concéda la surface que peut couvrir une peau de buffle d’eau, pensant ainsi lui accorder une toute petite surface.

La femme découpa alors la peau d’un buffle en très fines lamelles avec lesquelles elle délimita la circonférence du futur stupa, qui est aujourd’hui l’un des plus larges du monde ! 40 mètres de diamètre et une centaine de mètres de circonférence, c’est plutôt pas mal non ? 🙂

serial-travelers-nepal-katmandou-bodnath-boudhanath-temple-rooftop-view-vue-panorama

À l’inverse des autres stupas dont la base est totalement circulaire, celle-ci est carrée ! Entouré de drapeaux et de moulins de prières, les fidèles, les moines et les touristes y viennent très nombreux mais la place est tellement grande que l’ambiance demeure paisible et reposante.

serial-travelers-nepal-katmandou-bodnath-boudhanath-temple-rooftop-view-vue-5

Bodnath Temple est un lieu très important dans le monde bouddhiste et un haut lieu de pèlerinage. Depuis l’invasion chinoise du Tibet en 1959 (qui est aujourd’hui une région autonome de la Chine), 10 000 Tibétains se sont réfugiés à Bodnath, entraînant la construction de 50 monastères autour du monument : les gompas.

Le quartier qui abrite Bodnath Temple est plus pauvre que le reste des quartiers visités à Katmandou. Ce n’est qu’aux abords du temple qu’un mur de restaurants et de bars entourent le stupa. D’ailleurs, la plupart proposent un rooftop avec une vue plongeante sur le temple.

Ne loupez sous aucun prétexte les rooftops ! Ils donnent un tout autre point de vue sur le stupa ! Comme ils sont très nombreux, il y a assez peu de monde sur chaque terrasse. Nous étions seuls pendant un bon moment avant d’être rejoints par deux moines bouddhistes. On passera plus d’une heure à se prélasser au soleil et à regarder les avions en toile de fond, décoller depuis l’aéroport, tout proche…

  • Entrée sur la place entourant le stupa : 400 NPR/pers. (~ 3,33 €)
  • N’oubliez pas qu’un stupa se visite toujours dans le sens des aiguilles d’une montre !

Le quartier le plus tibétain du Népal est vraiment notre lieu préféré à Katmandou et nous a permis de renouer avec l’image paisible et tranquille qu’on se faisait de Katmandou avant d’arriver au Népal !

Bien sûr, cette image était complètement usurpée… Du coup on se dit qu’il faudra absolument visiter le Tibet prochainement !

serial-travelers-nepal-katmandou-bodnath-boudhanath-temple-rooftop-view-vue-2

Maladie très répandue chez les voyageurs : penser à ses prochains voyages quand on est en plein voyage. Protégez-vous c’est extrêmement contagieux !

Nous rentrerons à la guesthouse après avoir fait un dernier crochet par le Durbar Square de Katmandou histoire de le voir de nuit…

serial-travelers-nepal-katmandou-durbar-square-nuit-night-2

Nous l’avons trouvé bien plus beau que de jour. Les structures mises en place pour les rénovations sont moins visibles et les visiteurs ont laissé leur place aux locaux qui se recueillent devant les nombreux monuments et statues.


Le lendemain matin, il est déjà venu l’heure de plier bagages et de quitter le Népal pour notre prochaine destination : le Myanmar (ex Birmanie).

serial-travelers-nepal-katmandou-bodnath-boudhanath-temple-rooftop-view-vue

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂
 

0 thoughts on “Boudhanath Temple : la carte postale du Népal 

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)