Wat Rong Khun, le temple blanc de Chiang Rai

Quand un artiste contemporain mêle son style à la grandeur bouddhiste, des personnages machiavéliques et une pure blancheur, ça donne ça…

Dimanche 26 novembre 2017, nous arrivons à Chiang Rai en bus depuis Chiang Mai. La ville est bien moins sympathique mais nous n’y passons qu’une journée pour découvrir un temple unique au monde : le Wat Rong Khun, ou temple blanc.

serial-travelers-thailande-chiang-rai-white-temple-blanc-wat-rong-khun-chalermchai-kositpipat-artiste-art-contemporain-5

  • Trajet en bus Chiang Mai – Chiang Rai : 3H – prix : 166 THB/pers. (~4,15 €) avec la compagnie Green Bus
  • Trajet en tuktuk guesthouse Tapae Inn (située à côté de la porte Tapae) au terminal de bus 3 de Chiang Mai : 15 minutes – 60 THB/pers. (~1,50 €)
  • Arrivée à Chiang Rai en centre ville (terminal de bus 2)

Pour louer un scooter, nous négocions un tarif demi journée. C’est assez rare en Thaïlande, on est plutôt fiers de nous. Il en faut peu pour être heureux 🙂

  • Trajet en scooter centre-ville – Wat Rong Khun (White Temple) : 10 kilomètres – 20 minutes
  • Prix location d’un scooter : 200 THB/jour (~5 €). Après négociation, nous avons pu louer un scooter une après-midi pour 150 THB (~3,80 €)

Comme prévu, beaucoup de visiteurs affluent à l’extérieur et à l’intérieur du temple. Sa découverte reste tout de même très agréable car le temple est entouré d’un jardin et de petits cours d’eau. Son architecture est remarquable par la finesse de ses sculptures, ses miroirs faisant refléter la lumière et sa blancheur représentant la pureté du bouddhisme.

serial-travelers-thailande-chiang-rai-white-temple-blanc-wat-rong-khun-chalermchai-kositpipat-artiste-art-contemporain-11

  • Prix d’entrée au Wat Rong Khun (White Temple) : 50 THB/pers. (~1,25 €)
  • Accès à l’exposition des œuvres de Chalermchai Kositpipat compris dans l’entrée au temple

Ses symboles religieux et traditionnels se mélangent à des sculptures fantastiques : Avatar, Matrix, X-Men et leurs comparses. Au pied du temple, une mer de mains est tendue vers le ciel. Dans les arbres, des têtes sont pendues. Des têtes de morts et des têtes d’animaux sont visibles un peu partout. C’est à la fois morbide, super kitsch et vraiment beau ! On ne sait pas si on est dans un lieu bouddhiste, aux portes de l’Enfer ou dans un conte de fées.

  • Bien que le monument s’apparente plus à une attraction touristique qu’à un édifice religieux, il est demandé d’ôter ses chaussures et de se couvrir les jambes pour les femmes à l’intérieur

On poussera jusqu’à l’exposition de tableaux qui est juste géniale ! Tableaux et sculptures nous ont vraiment scotchés ! On adore le style de l’artiste. Les photos sont interdites à l’intérieur du bâtiment abritant l’exposition, alors nous nous sommes contentés d’admirer ce travail minutieux et haut en couleur. Pour vous faire rêver, on vous met un petit lien vers les œuvres de Chalermchai Kositpipat.

serial-travelers-thailande-chiang-rai-white-temple-blanc-wat-rong-khun-chalermchai-kositpipat-artiste-art-contemporain-13

Leur vente permet de financer la reconstruction du temple qui a été fortement touché par un tremblement de terre en 2014. Chalermchai Kositpipat voulait détruire le temple mais des experts ayant vérifié l’état des structures ont validé sa stabilité. Il devrait être terminé en 2070 avec la construction d’autres temples et bâtiments annexes. L’oeuvre finale représentera le paradis bouddhiste sur terre. Nous avons hâte de voir ce que ça donnera !

A 16 kilomètres du White Temple, un temple bleu du nom de Rong Suea Ten a été édifié par le même artiste. Nous l’aurions bien visité mais on a eu l’information trop tard… Si vous y êtes passés, nous voulons bien votre avis 🙂

serial-travelers-thailande-chiang-rai-white-temple-blanc-wat-rong-khun-chalermchai-kositpipat-artiste-art-contemporain-12


Où dormir à Chang Rai ?

Située à 1 kilomètre du centre, la guesthouse Wannarit Resident est le bon compromis entre praticité et calme. Le centre-ville ne serait pas de tout repos la nuit… La famille est très sympathique et la chambre et la salle de bain sont très propres. On peut également faire tourner la machine à laver pour 20 THB soit 0,50 € ! Que demander de plus ?

  • Guesthouse Wannarit Resident : prix 10,47 €/nuit la chambre double avec salle de bain privative, sans climatisation (mais il peut faire frisquet très rapidement)

serial-travelers-thailande-chiang-rai-white-temple-blanc-wat-rong-khun-chalermchai-kositpipat-artiste-art-contemporain-14


Où manger à Chang Rai ?

Le restaurant Barrab Som Tum Idpak est un de nos meilleurs restaurants testés en Thailande ! Les salades sont excellentes et vous pouvez choisir une assiette de viande braisée au barbecue. Ces dernières sont énormes et bien suffisantes pour deux ! Il n’y avait que des locaux quand nous y sommes allés et l’ambiance était très conviviale. Bonus : les prix sont vraiment peu élevés !

serial-travelers-thailande-chiang-rai-white-temple-blanc-wat-rong-khun-chalermchai-kositpipat-artiste-art-contemporain-28

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂
 

9 thoughts on “Wat Rong Khun, le temple blanc de Chiang Rai

  1. Cabel muriel says:

    Très impressionnant ce temple blanc!
    Encore une fois merci de me faire découvrir un temple bien différent des autres monuments !

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)