Dans la fournaise du Valley of Fire State Park

Valley of Fire, c’est une explosion de couleurs rouges, jaunes, roses et oranges tranchant avec le bleu très pur du désert !

JOUR 12 Mardi 14 juin 2016 : c’est l’anniversaire de Thomas, qui fêtera ses 28 ans à Las Vegas, mais avant la fête, petit tour par la Valley of Fire ! Pour rappel, nous étions encore dans l’Utah le jour précédent à Zion National Park.

Valley of Fire SP est un petit parc d’état, situé à 1H à peine de Las Vegas, constituant une bonne étape entre les paysages grandioses de l’Utah et le désert du Nevada, avant de s’attaquer à la folie de Vegas !

Peu avant 8H, nous quittons notre hôtel/casino Casablanca pour rejoindre le Valley of Fire State Park via l’I-15S et la NV-169S où nous arriverons vers 9H.

Voici notre itinéraire depuis notre hôtel de Mesquite jusqu’au Valley of Fire SP : 

Serial astuce : puisqu’il s’agit d’un parc d’état, le pass America The Beautiful n’est pas accepté. Il faudra vous acquitter de 10 $/véhicule (en cash) pour rentrer dans le parc.

Lors de notre arrivée, il n’y avait aucun ranger : nous avons donc placé 10$ dans une enveloppe mise à disposition et placé le tout dans une boite aux lettres dédiée située près du parking, sur la droite. Le système est basé sur la confiance, et tous les touristes Américains s’y prêtent, alors faîtes de même et ne trichez pas ! Pensez à garder le récépissé de votre enveloppe dans la voiture au cas où il vous serait demandé à la sortie du parc.

La première curiosité du parc est localisée près du parking, il s’agit du bien nommé Elephant Rock, rocher très caractéristique en forme d’éléphant.

 

Puis, nous nous dirigeons vers la Valley of Fire highway, pour aller voir les Seven sisters, 7 rochers caractéristiques que la route du parc traverse en plein milieu. Nous prenons ensuite la route sur la droite (Scenic Drive) après le Mouse’s Tank (un réservoir d’eau) en direction du Silica Dome, qui propose un beau point de vue sur des formations géologiques rouges et blanches, très photogéniques.

 

Nous avions initialement prévu de faire plusieurs randonnées dans le parc mais en se rendant compte de la chaleur sur place, on a très vite renoncé ! On souhaite tout de même effectuer la randonnée vers la Fire Wave, l’un des petits bijoux du parc, qui est une vague multicolore “peinte” sur la roche blanche. Nous nous rendons donc au niveau du parking de Fire Wave (avant dernier parking avant les White Domes) afin d’entamer la randonnée de 2,6 km pour 1H A/R. Le sentier est assez bien balisé et vous mène facilement à la “vague” (sur le chemin, vous ne rencontrerez pas grand monde) !

 

Après cette rando, nous faisons un petit tour par les White Domes, situés au bout de la Scenic Drive, mais le point de vue n’est pas incontournable.

 

serial-travelers-valley-of-fire-state-park-scenic-drive(3)
L’un des très beaux points de vue de la Scenic Drive

Vers 11H30, nous arrivons au niveau de l’Atlatl Rock pour y faire une courte randonnée autour du monolithe (30 min). Il s’agit d’un énorme rocher posé au centre d’une plaine, sur lequel ont été gravés des pétroglyphes (dessins) par les Amérindiens ayant peuplé la région il y a 3000 ans. Un escalier métallique permet d’y accéder.

 

Après s’être un peu reposé sur l’aire prévue à cet effet au niveau de l’Atlatl Rock, nous sortons du parc vers midi. Nous serons donc restés un peu plus de 3H30, en ne réalisant qu’une seule “vraie” randonnée, mais la chaleur du désert étant assez terrible, nous avons préféré renoncer à passer plus de temps dans le parc.

Direction Las Vegas, la ville de tous les vices, située à 1H du parc via l’I-15S pour amorcer les festivités de l’anniversaire de Thomas ! Nous démarrerons notre visite de Vice City par la découverte de notre hôtel, le Bellagio, mais aussi par une séance de tirs à L.V. !

Voici l’itinéraire depuis le parc jusqu’à notre hôtel du Bellagio à Las Vegas, ville de toutes les folies : 

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)