Deux jours dans la quiétude de Melacca

Melacca, encore appelée Malacca, est une jolie petite ville côtière, au passé colonial très riche, carrefour de rencontres entre l’Orient et l’Occident !

Située sur la côte Ouest de la péninsule malaise, Melacca (orthographiée Melaka en malais) est une petite ville de 500 000 habitants, à 4H de route de Singapour et seulement 2H de la capitale Kuala Lumpur. Nous y sommes arrivés samedi 26 août 2017 vers 22H30, après avoir quitté Singapour, cité-état localisée tout au Sud de la péninsule.

Nous avions initialement prévu d’y séjourner deux nuits mais la quiétude et la beauté de la ville nous ont convaincu d’y rester une nuit de plus, d’autant qu’après 3 jours intenses de visite de Singapour, nous sommes sur les rotules !

serial-travelers-malaisie-melacca-dutch-square(1)
Dutch Square et sa célèbre église rouge datant de 1753, fondée par les Hollandais

Côte historique, la ville possède un long et tortueux passé colonial. Pour preuve, en 3 siècles, cette ville est tombée sous domination portugaise, puis hollandaise avant que les Britanniques y mettent leur grain de sel ! Pendant un temps, Melacca détenait la place de plus grand port d’Asie du Sud-Est, bien avant Singapour, de par sa position géographique stratégique sur la route de l’extrême Orient.

D’autre part, c’est à partir de cette porte d’entrée que les marchands Arabes qui transitaient dans la région ont introduit et diffusé l’Islam en Malaisie. L’Islam est d’ailleurs devenu religion d’état en Malaisie (40% de la population) !

En visitant la ville et notamment le quartier historique, on se rend compte de toutes ces influences passées sur l’architecture des bâtiments. Il existe de nombreux musées relatant l’histoire maritime et culturelle de la ville, il est intéressant de prendre le temps de visiter certains d’entre eux pour mieux comprendre l’histoire et les étapes de fondation de la cité.

Mais que faire à Melacca pendant 2 jours ? Ci-dessous, nous avons listé les quartiers et points d’intérêts à visiter en ville (liste non exhaustive). Vous verrez que Melacca est relativement petite et qu’il est possible de tout voir en une journée à peine. Nous avons toutefois fait le choix de nous reposer le matin et faire la visite de la ville sur deux jours.


Dutch Square

Admirez les murs rouges des anciennes bâtisses de l’ère néerlandaise et notamment Christ Church, église construite en 1753, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Lorsque les Britanniques sont venus chasser les Néerlandais, ils n’ont pas détruit (contrairement à d’habitude) l’édifice mais apporté une légère modification sur la flèche de l’église. Une jolie fontaine complète le tableau au milieu de la place, qui attire beaucoup de monde, de jour comme de nuit.

serial-travelers-malaisie-melacca-dutch-square(6)

Un peu plus loin en continuant sur la droite de l’église, vous tomberez sur l’ancien cimetière hollandais où l’on trouve des tombes creusées il y a près de 3 siècles !

Ce quartier est sans conteste le plus animé et sûrement notre préféré ! Toute la journée et toute la nuit, vous pourrez apercevoir et surtout entendre les rickshaws (tuk-tuk local) qui promènent les touristes sur une musique ultra bruyante (Despacito est le son du moment !) avec des décos toutes plus kitsch que les autres. Les conducteurs rivalisent d’originalité pour savoir qui aura l’engin le plus tape-à-l’œil. On n’a pas testé, mais comptez 40 RM ou ringgits malais (~8 €) pour 1H de balade.


Saint Paul Hill

Près de Dutch Square se trouve également l’église catholique St Paul nichée sur la St Paul Hill, construite par les Portugais. Il s’agit de la plus ancienne église d’Asie du Sud-Est (fondation en 1521) !

Elle est aujourd’hui en partie en ruine (le toit n’existe plus) mais le point de vue depuis la colline vaut le déplacement car vous pouvez dominer la ville en contrebas jusqu’à l’océan indien.

serial-travelers-malaisie-melacca-st-paul-hill(2)

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que cette église fut construite en ce point stratégique. L’édifice religieux sera un temps transformé en tour d’observation et en phare. Sous l’ère britannique, cette église servira finalement de dépôt de munitions pour mener des attaques contre Java. Que de péripéties pour un si petit monument !

En descendant les escaliers, on arrive sur la porte A Famosa, encore appelée porte de Santiago, vestige d’une forteresse érigée par les Portugais.


Musée du sultanat de Melacca

serial-travelers-malaisie-melacca-sultanate-museum(4)

Située à côté de la porte de Santiago, ce musée est une réplique de l’ancienne demeure du sultan de Melacca (la vraie ayant brûlé dans un incendie). On y découvre la façon de vivre du sultan et de sa cour ainsi que des informations sur les marchandises transitant dans le port de la ville à l’époque. L’entrée est à 5 MYR ou ringgit malais par personne (soit 1 €).

 


Jonker Street

Le quartier chinois de la ville est bondé de monde, attiré par les nombreuses échoppes de nourriture. Très bruyant et très touristique, il ne fait pas vraiment partie de nos quartiers préférés mais mérite tout de même le coup d’œil.


Villa Sentosa

Situé en face de the Shore, immense complexe hôtelier et commercial, un petit village abrite la villa Sentosa en bord de rivière.

serial-travelers-malaisie-melacca-villa-sentosa-the-shore

Il s’agit d’une sorte de musée vivant, qui se visite avec un membre de la famille habitant toujours la maison. Construite en 1922, la maison regorge d’objets d’époque (vieux fers à repasser au charbon, une collection d’appareils photo appartenant à l’arrière-grand-père photographe, fondateur de la maison). La visite est gratuite, une boite de donation est présente à la sortie de la maison.


Bords du fleuve

serial-travelers-malaisie-melacca-river-sides(4)

Baladez-vous tranquillement en longeant le fleuve, vous pourrez apercevoir de jolies maisons ainsi que pas mal de Street Art.

De plus, si vous êtes chanceux, vous pourrez apercevoir des varans miniatures (Singapore monitor) se dorer la pilule au soleil !

serial-travelers-malaisie-melacca-river-sides-singapore-monitor
Varan de Singapour sur les bords du fleuve Melacca

Musée de l’histoire maritime

serial-travelers-malaisie-melacca-maritime-museum(2)

Niché au sein d’une réplique de galion portugais, le musée retrace l’histoire maritime de la conquête de Melacca par les Européens à travers des posters, des dioramas et tout un tas d’objets historiques tels que boulets de canon, mousquets, etc. L’entrée est à 10 MYR / personne (soit 2 €).


La Mosquée flottante Masjid Selat Melaka

serial-travelers-malaisie-melacca-mosque-masjid-selat(1)

Construite sur pilotis en bord de mer sur l’île de Melacca, il vous faudra parcourir 5 km à pied depuis la villa Sentosa si vous jouez les courageux comme nous ! Très photogénique à la nuit tombée lorsqu’elle se part de lumière verte. Nous n’aurons malheureusement pas l’occasion de la visiter car nous sommes arrivés trop tard (19H).


Le Mall attenant au Hatten Hotel en centre-ville

Nous avions un peu de temps à tuer le dimanche 27 août 2017, alors nous avons fait le tour du centre commercial, quand Thomas a brusquement décidé d’aller chez le coiffeur et de faire un craquage capillaire : devenir blond 🙂

serial-travelers-malaisie-melacca-blond-hair
Thomas et ses coiffeurs !

Concernant la nourriture, nous avons mangé pratiquement tous les midis et soirs dans un restaurant local où les plats sont délicieux et pas chers, avec Lin, la patronne super gentille, pleine de bons conseils et de bienveillance. Nous vous conseillons d’aller manger là-bas les yeux fermés : Jom Jemput Makan (situé proche de l’hôtel Hatten).

serial-travelers-malaisie-melacca-restoran-jom
Lin, au centre de la photo, avec son équipe ! Nous avons passé de super moments et très bien mangé avec eux 🙂

 

Tableau Melacca

Après le calme de Melacca, place à l’effervescence des grandes villes en abordant la capitale Kuala Lumpur dès mardi 29 août 2017 !

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

2 thoughts on “Deux jours dans la quiétude de Melacca

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)