Nagarkot, la porte de l'Himalaya

Petit village à 30 kilomètres à l’Est de Katmandou, Nagarkot offre un splendide panorama sur la chaîne himalayenne et permet d’avaler un bon bol d’air frais en sortant de la vallée de Katmandou. Toutefois, la route pour y accéder est l’une des pires que nous n’ayons jamais vues…

Dimanche 29 octobre 2017 au matin, nous partons à la recherche d’une location de scooter à Thamel pour nous rendre à Nagarkot. Bien que ce soit le quartier touristique de la ville, nous mettons près d’un quart d’heure à trouver un loueur ce matin. Peut-être parce qu’on est dimanche et qu’il est trop tôt ? De nombreux commerces n’ouvrent en effet qu’à 10H.

serial-travelers-nepal-nagarkot

  • Location de scooter : 800 NPR/24H (~6,55 €) pour un scooter neuf dans une agence de Thamel – 700 NPR/24H (~5,75 €) pour un scooter classique – possibilité de négocier à 600 NPR/24H (~4,95 €) si vous louez plusieurs jours
  • Location d’une petite moto : 1500 NPR (~12,30 €), ce qui n’est pas absolument nécessaire pour cette route, un scooter fait l’affaire.
  • Formalités de location : le loueur conserve un passeport toute la durée de la location. Les photocopies ne sont pas acceptées.

Nous trouvons une agence dans laquelle nous rencontrons un Anglais qui nous dit louer chaque semaine une moto à cet endroit. Cela nous rassure et nous y louerons un scooter neuf.

Nous enfourchons donc notre monture et partons en direction de Nagarkot avec notre fidèle enfoiré d’application Maps.Me. Pourquoi autant de haine à l’égard de Maps.Me ? Et bien, c’est à découvrir dans la suite de l’article !

Même à Katmandou, les routes ne sont pas goudronnées et certaines se transforment en véritables rivières de boue quand il a plu. Nous avons publié une petite vidéo sur notre page Facebook Serial Travelers tellement c’est incroyable. Il s’agit bien plus d’un Paris Dakar que de conduite !

Et ce n’est pas fini ! Alors qu’on sortait de Katmandou et que la route semblait s’arranger, Maps.me nous indique une route qui est en vérité un petit chemin quasiment impraticable, mélange de cailloux, de sable, de trous et de boue. Il nous faudra plus de 2H au lieu d’1H30 pour parcourir les 30 petits kilomètres jusqu’à Nagarkot. Heureusement, les paysages que l’on rencontre sont splendides et font un peu passer la pilule !

Arrivés au village, nous tombons nez à nez avec le même Anglais rencontré le matin à l’agence de location. Il nous invite à le suivre à l’une de ses terrasses préférées pour prendre un verre ensemble au Peaceful Cottage & Café du Mont. Le panorama est effectivement magnifique, malgré les nuages qui sont confortablement installés sur la chaîne de l’Himalaya.

Après avoir vécu émigré et vécu plus de 20 ans en Australie, cet Anglais très sympathique travaille actuellement à Katmandou sur un projet de production d’électricité grâce aux rivières.

Nous quittons ce Anglo-Australien très sympathique (c’est en écrivant qu’on se rend compte qu’on ne lui a même pas demandé son prénom, et on s’en excuse…) et iront manger au restaurant de l’hôtel Country Villa.

Loin des klaxons, de la poussière et du stress de Katmandou, Nagarkot est une étape reposante et relaxante qui tombe à pic pour le voyageur fatigué. Nous ne verrons pas la chaîne himalayenne enneigée, mais le panorama est superbe et l’air de la montagne fait un bien fou 🙂

serial-travelers-nepal-nagarkot-10

Nous rentrerons sur les coups de 15H en direction de la capitale, cette fois-ci sur la bonne route, même si comme à Katmandou, l’état de la piste est assez déplorable…

  • Pensez à prendre un vêtement chaud, même si le soleil tape, il ne fait vraiment pas chaud !
serial-travelers-nepal-nagarkot-6
Sur le toit terrasse du Café Du Mont 🙂

Nous arriverons à rendre le scooter sale mais en un seul morceau en ayant survécu aux embouteillages de la capitale, particulièrement rudes pour les nerfs !

serial-travelers-nepal-nagarkot-12


Où manger à Nagarkot ?

L’hôtel Country Villa propose des plats délicieux et un buffet en terrasse. Installez-vous confortablement face au superbe panorama ! Vous paierez plus que la moyenne des prix pratiqués à Katmandou mais une telle vue ça n’a pas de prix 🙂


 

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

6 thoughts on “Nagarkot, la porte de l'Himalaya

    • C’est marrant votre référence au scooter, car on vient tout juste de faire 150 km avec un scooter pour relier Chiang Mai à Pai en Thaïlande, et Laura m’a dit que c’était la dernière fois qu’elle montait sur un scooter aussi longtemps, ça fait trop mal au fessier lol ! Nous sommes en pleine rédaction sur notre bilan au Népal, qui arrivera très prochainement 🙂 Merci encore, à bientôt 🙂

  1. Le scooter n’est peut être pas le moyen de locomotion le mieux adapté. ..😉 mais les paysages sont magnifiques. Nous n’avions pas vu non plus l’Everest, dans les nuages, comme presque toujours. Bonne continuation.

    • On ne sait pas s’il y a vraiment un moyen de transport adapté sur certaines routes népalaises malheureusement ! Le nombre d’accidents de bus au Népal est alarmant, 31 personnes sont décédées dans un autocar qui a dévalé un ravin la semaine où nous y étions. Et tant pis pour l’Everest, c’était tout de même magnifique 🙂

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)