Snorkeling aux Anses-d’Arlet, l’un des plus beaux villages de Martinique !

Cap vers la commune des Anses-d’Arlet, l’une des plus belles bourgades de Martinique, reconnue pour ses fonds poissonneux à la diversité exceptionnelle ! Enfilez palmes et tubas et c’est parti !

Introduction…

Petit bourg aux maisons parées de couleurs bigarrées, la commune des Anses-d’Arlet est localisée au Sud-Ouest de la Martinique, non loin de la commune du Diamant. Avec son style unique et son charme resté authentique, la ville des Anses-d’Arlet fait partie des villes les plus touristiques du Sud de la Martinique à l’instar de Sainte-Anne ou des Trois-Îlets !

serial-travelers-martinique-anses-darlet-ponton2
L’église Saint-Henri des Anses-d’Arlet située en bordure de plage, et dans l’alignement parfait du ponton 🙂

Véritable image de carte postale, la bourgade est notamment connue pour sa célèbre église Saint-Henri des Anses-d’Arlet, installée en bordure de plage et parfaitement alignée avec le ponton de la plage de l’Anse-d’Arlet. En outre, la commune des Anses-d’Arlet est connue pour être l’un des meilleurs spots de snorkeling en Martinique, à la fois pour observer des tortues marines et des poissons tropicaux en pagaille 🙂


Un peu de géographie…

En 1635, des colons Français vinrent s’établir dans le Nord de la Martinique dès 1635, sur les terres d’Arlet et Pilote, deux chefs Caraïbes. Ces derniers durent abandonner leurs terres et leurs biens aux nouveaux envahisseurs, à la suite d’un traité, et se réfugièrent dans le Sud de l’île. Les colons laissèrent finalement le nom d’Arlet au quartier où une paroisse fut édifiée par les Jésuites, en référence au chef Caraïbe Arlet. Contrairement aux autres communes du Sud, les Anses-d’Arlet sont relativement épargnées par le bétonnage du littoral et le tourisme de masse ! Aussi, les différents quartiers de la ville ne sont pas concentrés dans un même endroit, mais s’étendent sur 3 anses principales. Ainsi, du Nord au Sud, on trouve le long de la côte caraïbe :


Séance photos sur le ponton du bourg des Anses-d’Arlet

Vendredi 1er février 2019, nous quittons de nouveau Sainte-Luce tous les 4 pour rejoindre les Anses-d’Arlet, que nous atteindrons avant 8H30, afin de profiter de la plage et de ses eaux poissonneuses avec le moins de monde possible. Sitôt arrivés, nous commencerons par une séance photos sur le ponton faisant face à l’église Saint-Henri des Anses-d’Arlet, classée monument historique depuis 1995. L’histoire de cette église catholique – sûrement l’une des plus connues de l’île – remonte à la seconde moitié du XVIIème siècle, où fut érigée une chapelle, dédiée à Saint Antoine de Padoue.

Une première église viendra remplacer la chapelle en 1673, mais en 1762, l’édifice sera totalement incendié par les Anglais ! L’église sera alors entièrement reconstruite par Henri Larcher, l’habitant le plus riche de la paroisse. En signe de reconnaissance, les paroissiens décideront de placer l’église sous le patronage de Saint-Henri, ce qui explique le nom contemporain de l’église 🙂 Gravement touchée par le cyclone Dean en 2007, l’église sera finalement totalement restaurée à l’identique en 2012 🙂

  • Pour se garer dans le bourg principal, garez-vous sur le parking aménagé le long de la D37 (Félix Éboué) en face du lotissement Bonne Brise, au Nord du bourg.

Snorkeling dans les eaux poissonneuses des Anses-d’Arlet

DCIM100GOPROGOPR8995.

Si vous avez toujours rêver de nager dans un aquarium aux eaux turquoises, au milieu de centaines de poissons tropicaux, la baie de l’Anse-d’Arlet est faite pour vous ! Lorsque l’on se trouve sur la plage face à la mer, à droite du ponton, on peut observer un groupe de rochers noirs dépassant de l’eau, à 50 mètres de la plage. Ces rochers sont un véritable havre de paix pour les dizaines d’espèces sous-marines qui y trouvent refuge, et un vrai paradis pour les adeptes du snorkeling ! Ainsi, dans la baie du bourg de l’Anse-d’Arlet, on peut notamment rencontrer les espèces suivantes (liste non exhaustive bien sûr) :

  • Le castagnole ou chauffet soleil (Abudefduf sexfasciatus), reconnaissable grâce à ses 5 rayures verticales noires et des écailles jaunes.
  • Le poisson-chirurgien barbier océanique ou chirurgien marron (Acanthurus bahianus) 
  • La gorette tibouche ou grogneur à petite bouche (Haemulon chrysargyreum), facilement reconnaissable grâce à son corps gris argenté parsemé de 5 lignes jaunes sur ses flancs. La particularité de cette espèce est de vivre en banc de centaines d’individus à proximité des récifs !
  • Snorkeling à l’Anse-d’Arlet : comptez 3H sur place
  • Un masque et un tuba suffisent pour découvrir ces fonds marins à la diversité exceptionnelle
  • Ne pas négliger la crème solaire, le soleil tape vraiment très fort !
  • Pour le bien-être de ces animaux marins, un comportement adulte et une observation passive sont recommandés, voire obligatoires ! Et on insiste, après avoir observer de trop nombreux crétins déranger ces animaux !

Après avoir nagé 3 bonnes heures au milieu de tous ces merveilleux poissons tropicaux, nous irons manger un bout dans un restaurant du bourg des Anses-d’Arlet, avant de rentrer sur Sainte-Luce pour nous doucher ! Ben oui on est tout collants à cause de l’eau de mer 😛 En début d’après-midi, nous repartirons vers le Sud-Ouest de l’île, en direction des Trois-Îlets, afin de visiter plusieurs points d’intérêt, mais la suite, c’est dans un prochain article 😉


Bon plan Igraal 🙂

Lorsque vous réalisez un achat ou une réservation sur internet, n’oubliez pas d’avoir le réflexe Igraal ! Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat ! Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utilisez notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3€ à votre inscription.

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)