À l’assaut de la Trace des Caps, entre l’anse Caritan & l’anse Trabaud !

En route pour une portion de la Trace des Caps, qui est connue pour être la plus belle randonnée de Martinique ! Sur ce sentier qui emprunte majoritairement le littoral, vous découvrirez les plus belles plages du Sud Atlantique, mais aussi l’étonnante Savane des Pétrifications, un décor tout à fait singulier sur cette île des Caraïbes !

Introduction…

La Trace des Caps est l’une des randonnées les plus fameuses de Martinique et fait également partie des plus longues ! En effet, ce sentier d’une longueur de 27 kilomètres suit la côte Sud Atlantique entre l’anse Caritan (commune de Sainte-Anne) et l’anse de Petit Macabou (au Sud du Vauclin), sans présenter aucune difficulté ! Compte-tenu de la longueur de cette randonnée, il est difficile d’effectuer cette marche d’une seule traite dans la même journée.

serial-travelers-martinique-trace-des-caps-pointe-catherine2
Point de vue sur l’anse Moustique depuis la pointe Catherine, sur la Trace des Caps

Il est donc conseillé de séparer le sentier complet en plusieurs tronçons pour apprécier au mieux les paysages magnifiques du littoral martiniquais. Nous avons donc séparé cette randonnée en 2 étapes, en démarrant entre l’anse Caritan et l’anse Trabaud, en passant par la Savane des Pétrifications. Même entre ces deux points, le temps de trajet est important, c’est pourquoi il est préférable d’avoir deux véhicules au point A et au point B.


Carte de l’itinéraire de la Trace des Caps, entre l’anse Caritan et l’anse Trabaud

Pour tout comprendre à l’article qui va suivre, rien de mieux qu’une carte non 🙂 ?


Départ pour la randonnée de la Trace des Caps

Ce mardi 29 janvier 2019, nous quittons Sainte-Luce au matin vers 9H30 en direction de Sainte-Anne, le village situé le plus au Sud de la Martinique. Avant d’arriver sur place, nous ferons un stop rapide au niveau de la pointe Marin, un endroit donnant sur la magnifique marina du Marin, faisant face à la péninsule où se situe Sainte-Anne. Et comme aujourd’hui le temps est au beau fixe, nous avons même la chance d’apercevoir l’île de Sainte-Lucie, située au large de la Martinique (à une quarantaine de km au Sud).

  • Point de vue sur la baie du Marin : parking aménagé sur la droite, situé sur la route N5 en direction du Marin – comptez 10 min sur place
  • Par beau temps, il est possible d’apercevoir l’île de Sainte-Lucie au large

Plage de l’anse Caritan

serial-travelers-martinique-trace-des-caps-anse-caritan5

Nous débarquons enfin à Sainte-Anne sur les coups de 11H, soit 1 heure après avoir quitté le point de vue de la baie du Marin, situé à seulement 12 kilomètres ! Et oui, la ville du Marin est soumise à des embouteillages monstres tout au long de l’année, car elle situe à la confluence des communes du Sud de la Martinique ! Nous poussons jusqu’à l’anse Caritan et finalement nous garerons la voiture devant un complexe hôtelier avant de s’attaquer à la Trace des Caps, dans l’objectif d’atteindre l’anse Trabaud.

La Trace des Caps démarre à ce niveau en longeant la très belle et peu fréquentée plage de l’anse Caritan (à l’heure où nous y étions). Sur cette très jolie bande de sable aux allures de plage australienne, on trouve des dizaines de bateaux ancrés dans la baie du Marin et par beau temps, on aperçoit au loin le morne Larcher et le rocher du Diamant, situés à une vingtaine de kilomètres à vol d’oiseau. Le sentier quitte ensuite la plage et s’enfonce dans le sous-bois jusqu’à la pointe Dunkerque.


Pointe Dunkerque

Jusqu’à maintenant, nous n’avons toujours pas compris pourquoi cet endroit avait été nommé en référence à cette ville du Pas-de-Calais : pas de baraques à frites ou de beffroi à l’horizon 🙂 Par contre, vous trouverez une végétation plutôt sèche, composée en partie de gommiers rouges. A certains égards, cette toute petite portion de Martinique nous a rappelé le parc national Abel Tasman, en Nouvelle-Zélande.


L’anse Meunier (anse Moustique)

Passé l’anse Meunier et une fois sorti des sous-bois, on atterrit au niveau de l’anse Meunier, qu’on appelle aussi l’anse moustique ! Il s’agit également d’une très jolie plage de sable blanc, beaucoup moins connue que les célèbres anses des Salines, et donc beaucoup moins fréquentées ! Allez savoir pourquoi, mais les deux fois où nous nous sommes rendus sur cette plage en 2 ans, nous avons eu droit à des nuages et de la pluie ! Mais, heureusement, cet épisode orageux n’a duré que quelques minutes au-dessus de nos têtes. Enfin, l’anse Meunier est sûrement surnommé anse Moustique en raison de la mangrove située derrière la plage, qui par temps de pluie, réveille toutes ces bébêtes peu sympathiques ! Nous atteignons finalement la pointe Catherine, aux environs de 12H30, qui sépare l’anse Meunier et la petite anse des Salines, avec un très beau point de vue sur l’anse Moustique !

  • Accès à l’anse Moustique directement par la route : suivre la D9 depuis Sainte-Anne et bifurquez sur la droite sur le chemin caillouteux et prenez l’intersection suivante à gauche

Plage de la Petite anse des Salines

serial-travelers-martinique-trace-des-caps-petite-anse-salines2

Légèrement moins fréquentée que sa grande sœur, la petite anse des salines reste néanmoins tout aussi belle avec son eau turquoise et son sable d’un blanc éclatant ! L’une des particularités de cette plage est de présenter le profil d’une mère d’huile car cette bande de sable est totalement enclavée ! Du coup, il s’agit d’un post de baignade idéal. Toutefois, il faut savoir que sur cette plage, le naturisme est toléré… Gare-à-vous si vous ne voulez pas tomber sur un petit oiseau tous les 10 mètres ! Nous ne nous éterniserons donc pas sur cette magnifique plage naturiste 🙂

  • Attention, la petite anse des Salines est une plage naturiste ! 
  • Accès à la petite anse des Salines par la route : il n’existe d’accès direct à cette plage par la route. Il faudra vous garer le long de la grande anse des Salines !

Plage des Salines (Grande anse des Salines)

Longue de plus d’un kilomètre, la plage des Salines est sûrement la plage la plus connue de Martinique, et sans aucun doute l’une des plus belles des Petites Antilles, avec ses cocotiers et son eau translucide ! Ainsi, ce petit bout de paradis attire plus de 2 millions de visiteurs chaque année, ce qui rend l’endroit beaucoup moins sympathique et tranquille que sur les cartes postales… Ce n’est donc pas ici que vous profiterez d’une séance paisible de snorkeling ou d’une plage déserte. 

serial-travelers-martinique-trace-des-caps-grande-anse-salines6
La plage la plus célèbre de Martinique, avec ses fameux cocotiers penchés en direction de l’eau…

Sachez toutefois que ce paysage de rêve n’a rien de naturel ! En effet, avant les années 50, il n’y avait aucun cocotier sur cette plage, qui n’était peuplée que par des raisiniers et des mancenilliers ! Aux yeux des promoteurs du tourisme de l’époque, le décor d’une plage tropicale sans cocotiers ne collait pas assez à l’imaginaire des touristes… Alors on planta une centaine de cocotiers au milieu de la végétation historique, pour créer ce paysage de toute pièce ! Finalement, nous arrivons sur la plage des Salines un peu après 13H. Nous profiterons des nombreuses échoppes situées derrière la plage pour casser la croûte, autour de délicieux sandwiches au poulet boucané 🙂

  • Pour profiter de la magnifique plage des Salines sans la foule, il faut venir en semaine aux aurores (avant 8H du matin
  • Accès à la grande anse des Salines directement par la route : suivre la D9 jusqu’au bout depuis Sainte-Anne, vous ne pouvez pas la rater !

La savane des pétrifications

Située à l’extrémité orientale de la presqu’île de Sainte-Anne sur la Trace des Caps, la savane des pétrifications est un endroit tout à fait unique en Martinique, à l’instar de la presqu’île de la Caravelle ! Le nom du lieu tient son origine du fait qu’on trouvait autrefois de nombreux morceaux de bois et même des arbres pétrifiés, c’est-à-dire fossilisés. Mais, à cause des nombreux pillages, l’endroit n’arbore dorénavant plus aucun fossile et la savane des pétrifications attire aujourd’hui les randonneurs, pour son paysage tout à fait étonnant. La savane des pétrifications est en effet une zone quasiment désertique (présence de nombreux cactus en prime), située sur une île tropicale où l’on trouve des paysages humides et une végétation luxuriante !

serial-travelers-martinique-trace-des-caps-savane-des-petrifications5
Très jolie enfilade de cocotiers donnant sur l’étang des salines, à l’entrée de la savane des Pétrifications

Après notre pause déjeuner sur la plage des Salines, nous reprendrons la marche vers 14H, en direction de la savane. Comme nous ne disposons que d’un seul véhicule et que celui-ci est garé à Sainte-Anne à plus de 6 km de là, nous avons plutôt intérêt à nous dépêcher si nous souhaitons retrouver la voiture avant la tombée de la nuit. Et oui : sous les tropiques, le soleil se couche vers 17H30 ! Nous décidons donc de splitter le groupe en 2 (Laura & Thomas d’un côté, et Mumu & Didou de l’autre), afin que Laura et moi atteignons l’anse Trabaud et revenir sur nos pas le plus rapidement possible !

serial-travelers-martinique-trace-des-caps-savane-des-petrifications1
Le fameux pont qui matérialise l’entrée de la savane des Pétrifications

La savane des Pétrifications commence véritablement après avoir traversé un petit pont en bois qui surplombe la rivière s’écoulant depuis l’étang des salines. Petite particularité de ce pont : pour l’atteindre, il faut d’abord traverser un bras de rivière en sautant sur des grosses pierres bien glissantes au milieu de l’eau ! Grosse séance de fous rires en prévision pour traverser cette rivière 🙂 ! Nous suivons alors le sentier, qui longe d’abord le littoral en passant devant les anses Ecluse et Braham, présentant un sol extrêmement rocailleux et une végétation très sèche (nombreux cactus notamment).

Ensuite, le sentier remonte une légère pente pour atteindre le plateau principal, quasiment plat et à l’aridité déconcertante… Devant nous s’étale un véritable désert de roches aux couleurs rouges, jaunes et marron, ou seules quelques herbes hautes se détachent du paysage minéral. Le sentier continue ensuite vers la partie la plus aride de la savane, où défile un enchaînement de roches et de falaises aux tons ocres et orangés.

  • Accès à la savane des Pétrifications : si vous démarrez le sentier par l’anse Trabaud, vous devrez payer un droit d’entrée de 2€ (la route passe par une propriété privée). Mais, si vous démarrez depuis la grande anse des Salines, l’accès est totalement gratuit 🙂

Arrivée à l’anse Trabaud et fin de la randonnée !

Après un peu plus de 500 mètres de marche sous un soleil de plomb (il n’y a aucune ombre sur le sentier traversant la savane), nous atteignons enfin notre but vers 15H40 en arrivant sur la plage de l’anse Trabaud, qui marque la fin de la zone aride et donc le bout de la savane des Pétrifications ! L’anse Trabaud est habituellement une très jolie plage, mais malheureusement, depuis quelques mois, des tas d’algues sargasses provenant du large viennent s’échouer sur la côte atlantique… Et en pourrissant sur la plage, les algues produisent une odeur pestilentielle, gâchant la beauté du site 🙁

serial-travelers-martinique-trace-des-caps-anse-trabaud

Cependant, nous n’avons pas le temps de nous poser devant ce triste spectacle : il faut à tout prix revenir vers l’anse Caritan si nous ne voulons pas rentrer de nuit. Par chance, nous aurons l’opportunité d’être pris en auto-stop par un couple de Martiniquais très sympathiques du Robert venus passer l’après-midi à la plage, qui allaient quitter le parking de la plage !

Grâce à ce couple très sympathique, nous atteindrons la plage de l’anse Caritan 35 minutes plus tard pour retrouver notre petite voiture 🙂 Nous retrouverons finalement Mumu et Didier à l’entrée de Sainte-Anne, en chemin pour aller les rechercher, car eux aussi ont réussi à faire du stop pour revenir jusqu’à Sainte-Anne. Au final, la journée se sera déroulée comme sur des roulettes jusqu’à la fin ! Après avoir marché près de 10 km le long des plages du Sud Atlantique, nous profiterons d’un superbe coucher de soleil au bord de la piscine de l’hôtel pour un repos bien mérité 🙂

serial-travelers-martinique-trace-des-caps-sunset-hotel-karibea-sainte-luce
Coucher de soleil sur notre résidence à Sainte-Luce

Bon plan Igraal 🙂

Lorsque vous réalisez un achat ou une réservation sur internet, n’oubliez pas d’avoir le réflexe Igraal ! Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat ! Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utilisez notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3€ à votre inscription.

  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One thought on “À l’assaut de la Trace des Caps, entre l’anse Caritan & l’anse Trabaud !

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)