Au secours, ils ont perdu ma valise !

Cela nous est arrivé 2 fois en 2 ans, on commence à être rodés et on vous explique quoi faire avant, pendant et après.

Si vous êtes un voyageur, soit ça vous est arrivé, soit ça vous arrivera ! Et oui, 80 bagages sont perdus chaque minute dans le monde ! Mais pas de panique, cela ne gâchera pas votre séjour et on vous dit comment.

Avant

Cela parait évident mais on vous le redit quand même : dans votre valise zéro objet de valeur et zéro objet fragile car même si vous la récupérez à l’arrivée, elle aura été jetée et torturée dans les aéroports. Alors tant pis, votre bagage cabine sera un peu plus encombrant mais vous éviterez les mauvaises surprises et la panique en cas de perte de votre bagage en soute.

Deuxième astuce, prenez au moins de quoi vous habiller une journée dans votre bagage cabine. La majeure partie des valises est restituée le jour même ou le lendemain, cela vous évitera de perdre du temps dans les magasins à votre arrivée et de profiter des visites. Certains voyageurs avisés qui partent à plusieurs mélangent leurs affaires dans toutes les valises de manière à ce qu’ils aient tous de quoi s’habiller si une des valises est perdue.

Troisième astuce pour les roadtrippers, prévoyez de rester un minium de deux jours dans votre ville d’arrivée. N’envisagez donc pas de quitter votre ville d’arrivée immédiatement après l’atterrissage, car l’avion et/ou vos bagages peuvent subir beaucoup de retard (on a déjà eu 6H de retard à l’arrivée). En cas de retard de bagage, les aéroports livreront les bagages à l’adresse que vous leur indiquerez dans un périmètre restreint (ville / département / région) mais si vous êtes déjà à 1000 kilomètres, n’espérez pas qu’on vous livre les bagages par voie routière. La compagnie essayerait de vous les envoyer par avion avec encore un risque de perte et un délai allongé. Lorsque nos bagages ont été égarés à Los Angeles, nous avons récupéré 36H après avoir atterri… Or, le lendemain, nous partions à Grand Canyon situé à 800 km de là. Heureusement pour nous, nous avions prévu de passer 2 jours à L.A. en atterrissant !

Quatrième astuce : pour vous éviter le moment de solitude que j’ai connu lorsqu’on m’a demandé de décrire ma valise : noire, rectangulaire, 4 roulettes, sans aucun signe distinctif… En répondant, j’ai eu le sentiment que je ne la retrouverai jamais alors ayez une valise que l’on repère facilement , choisissez une valise originale ou personnalisez là et prenez la en photo.

Cinquième astuce  : pour toujours être couvert, on opte soit pour une assurance voyage soit pour une carte bancaire premium (Visa Premier ou Gold Mastercard par exemple) qui nous indemnisera en cas de retard ou de perte de bagage. Attention à l’assurance de la CB, il faut absolument avoir réglé le transport avec cette carte pour que la garantie fonctionne ! Vous devrez avancer les frais liés à la livraison de vos bagages retardés et serez remboursés par votre assurance sous un mois, après avoir fourni un dossier de justificatifs, long comme le bras. Certaines compagnies vous rembourseront également les frais que vous avez avancé mais d’autres se contenteront uniquement de vous fournir un kit de survie (très sommaire).

Pendant

Le tapis s’arrête et votre valise n’est toujours pas là… Aïe ! Rendez vous au bagage de l’aéroport. Remplissez le formulaire de la compagnie le plus précisément possible.

Faites valider l’adresse de livraison. A L.A. notre hôtel portait exactement le même nom qu’un autre hôtel du même quartier. Le livreur ne nous a donc pas trouvé et nous avons perdu près d’une journée pour récupérer nos bagages. Utilisez Google Maps pour ajouter les coordonnées GPS et si possible le nom d’un lieu repérable facilement à proximité : une station de métro, un monument, un restaurant, un magasin… Notez tout sur le formulaire et prenez le document en photo avant de le remettre à la compagnie, avec votre plus grand sourire !

Demandez quelle indemnisation applique la compagnie. Air France rembourse par exemple les frais à hauteur de 400 € : vêtements, chaussures et produits d’hygiène. Vous devrez conserver les justificatifs et remplir le fameux dossier (même dossier pour la compagnie aérienne et l’assurance).

On prévient le ou les personnes en charge du lieu de dépose des bagages : hôtel, guesthouse, auberge de jeunesse… Toujours avec un grand sourire, la réceptionniste de notre hôtel à L.A. nous avait été d’une grande aide pour récupérer nos bagages à temps. Inscrivez un numéro de téléphone local (celui de l’hôtel par exemple), car il sera plus facile pour le réceptionniste d’expliquer où se situe l’hôtel, que vous-même (la barrière de la langue n’aidant généralement pas en plus).

Prévenez votre organisme d’assurance par téléphone, mail ou réseau social.

Après

On ne panique toujours pas et on attend. Prenez des nouvelles régulièrement tant que l’on ne vous donne ni date ni heure précise. Une fois qu’une heure est fixée, rappelez une heure avant pour valider, cela vous évitera de devoir vous déplacer sur le lieu de dépose pour rien.

A la récupération de votre valise, on vous donnera un bordereau de livraison à conserver pour votre réclamation. Il faut ensuite envoyer cette dernière avec l’ensemble des justificatifs à la compagnie aérienne et/ou à la compagnie d’assurance. Si vous avez un doute sur un document à garder ou non : gardez-le !

Au bout de 20 jours, un bagage non retrouvé est considéré comme perdu. Avec des justificatifs et des factures, vous pourrez vous faire rembourser les objets perdus. Sans cela, vous serez indemnisé à hauteur de 20€/kg en moyenne.

N’hésitez pas à demander un geste commercial pour le dérangement occasionné. Même si ce n’est pas un drame, la compagnie a envie de vous revoir et il y a de fortes chances qu’elle réponde favorablement à votre demande. Pour la petite histoire, Air France nous a offert un avoir de 150€ sur notre prochain vol pour nos deux valises arrivées 36H après notre atterrissage : c’est plutôt pas mal :).

 

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂
 

Laissez-nous votre avis ou vos questions ici :)