Les incontournables de Los Angeles en 2 jours, tentaculaire Cité des Anges !

Bienvenue à Los Angeles, la tentaculaire Cité des Anges ! Premier point de chute de notre roadtrip à travers l’Ouest Américain, cette gigantesque mégalopole californienne peut être difficile à appréhender lors d’un premier voyage aux Etats-Unis. Suivez le guide pour partir à la découverte des incontournables de Los Angeles en 2 jours !

[Article mis à jour le 23 janvier 2020]

Introduction…

Los Angeles, la ville mythique du cinéma hollywoodien, ses plages, ses palmiers et ses surfeurs… Mais aussi et surtout sa pauvreté, ses gangs, son apartheid social, ses boulevards gigantesques et ses kilomètres d’embouteillages… Los Angeles, que ses habitants surnomment L.A. ou City of Angels est une gigantesque mégalopole de 19 millions d’habitants !

serial-travelers-usa-ouest-americain-los-angeles-west-hollywood3-wattles-garden-park
Los Angeles au coucher de soleil et ses fameux palmiers, depuis le Wattles Garden Park (Hollywood)

Mais, lorsque l’on parle de Los Angeles, il s’agit de la conurbation du Greater Los Angeles qui s’étend sur 5 comtés du Sud de la Californie. Le Greater Los Angeles comprend donc l’agglomération de L.A. ainsi qu’une centaine de municipalités distinctes (Burbank, Anaheim, Compton, Santa Monica ou Long Beach…) ! Ce qui en fait la deuxième agglomération des Etats-Unis, après New-York !


Un peu d’histoire…

Bien avant de devenir cette immense région urbaine (world city region) de 19 millions d’habitants, Los Angeles tire ses origines d’un petit village, El Pueblo de Nuestra Señora la Reina de los Ángeles (Le village de Notre-Dame la Reine des Anges), fondé en 1781. Le Pueblo de Los Angeles (« village » en espagnol) fut ainsi la deuxième ville créée lors de la colonisation espagnole de l’Alta California en Nouvelle-Espagne (empire colonial espagnol). Mais, bien avant la colonisation européenne du continent américain, le bassin de l’actuelle Los Angeles était habité par les Tongvas, un peuple amérindien du sud californien.


Arrivée fracassante à Los Angeles, sans nos valises !

Vol Paris – Amsterdam

Ce vendredi 3 juin 2016, nous arrivons à CDG à 6H du matin, en vue d’effectuer une escale à Amsterdam, avant d’arriver à Los Angeles, notre destination finale. Seulement, ce matin-là, l’aéroport est plongé dans une épaisse nappe de brouillard et une annonce vocale nous indique que notre premier vol partira en retard, pour des raisons de sécurité… À ce moment-là, c’est la grosse panique ! En effet, nous avons seulement 1H entre les 2 vols pour attraper notre correspondance à Amsterdam… Bon gré, mal gré, notre premier vol finit par décoller avec 1H20 de retard, précisément à l’heure où nous devions atterrir à Amsterdam…

Autrement dit, il nous sera quasi impossible d’avoir notre correspondance vers Los Angeles 🙁 C’est d’ailleurs ce qu’ont dû se dire les petits génies d’Air France-KLM qui nous enverront un sms au cours du premier vol pour nous signifier que notre deuxième vol était annulé… D’ailleurs, dans ce même sms, la compagnie nous proposera de repartir vers Paris dans la matinée pour redécoller à 17H vers Los Angeles… Ce qui signifie la perte sèche de notre première nuit d’hôtel et notre première journée de location de voiture, sans compter le chamboulement de notre planning ! Mais, on ne s’est pas démontés !

  • Prix du billet pour un vol Air France-KLM Paris – Los Angeles (A/R) : ~720 €/pers.
  • Durée du vol Paris CDG – Amsterdam AMS : 1H
  • Durée du vol Paris CDG – Los Angeles LAX : 10H

Correspondance à Amsterdam-Schiphol

Dès notre atterrissage à Amsterdam, on fonce et on remonte toute la longueur de l’avion en courant (on a eu l’excellente idée de choisir les derniers sièges du fond…). À la sortie de l’avion, on s’engage dans une course folle de plus d’un km à travers l’aéroport avec nos bagages à main, pour tenter d’avoir notre correspondance ! Thomas fonce dans l’aéroport en bousculant quelques personnes mais arrive finalement à atteindre la porte d’embarquement 1 min avant qu’elle ne ferme ! On va pouvoir attraper notre correspondance, même si nous sommes essoufflés et trempés de sueur !

serial-travelers-usa-ouest-americain-boeing747
Notre 747 de la compagnie Air France-KLM – © jetphotos.com

Vol Amsterdam – Los Angeles

Nous prenons finalement place sur les sièges que nous avions réservé, lorsqu’une passagère sur les nerfs nous prend à parti, car nous sommes assis à sa place… Et oui, nous l’avons compris qu’après, mais avec l’annulation de notre deuxième vol par la compagnie, nos billets ont été redistribués. Du coup, nous aurons une grosse dispute avec la passagère en question, qui se finira par une médiation avec le personnel de bord, qui  nous donnera finalement raison… En bons citoyens et pour éviter d’en arriver aux mains, nous abandonnerons nos sièges et le personnel de bord nous remerciera généreusement, en nous chouchoutant pendant les 10H de vol jusqu’à Los Angeles 🙂


Atterrissage à Los Angeles, sans nos valises…

Nous atterrirons à Los Angeles vers midi (heure locale) sans nos valises… En effet, le transfert des passagers s’est fait sans souci pendant la correspondance à Amsterdam, mais nos bagages n’ont pas suivi… Premier choc à notre arrivée : en atterrissant à LAX, on s’aperçoit que la ville est coincée sous une immense chape de pollution jaunâtre… Après près de 30 minutes d’attente pour compléter les différentes formalités d’entrée sur le territoire américain, nous filons en direction du bureau de réclamation de la compagnie pour connaître le sort de nos bagages. On nous indique alors que les bagages arriveront dans la soirée ou dès le lendemain…


Localisation des lieux incontournables de Los Angeles

Pour tout comprendre à l’article qui va suivre, rien de mieux qu’une carte non 🙂 ?


Récupération de la voiture et session de shopping à Citadel Outlet !

Vers 13H30, nous irons jusqu’à l’agence de location pour récupérer notre véhicule. Nous adopterons une Jeep Patriot pour les 3 prochaines semaines 🙂 Mais, étant arrivés sans nos valises dans des vêtements trempés de sueur après avoir couru comme des dératés à Amsterdam, nous devons complètement changer nos plans ! En effet, il nous faut trouver un coin pour faire du shopping, pour pouvoir tenir jusqu’au lendemain, en attendant nos bagages.

À la base, nous avions prévu de faire les magasins d’usine (outlet) à la fin du séjour mais là, la situation l’impose ! En discutant avec l’hôtesse de l’agence, elle nous indiquera que le Citadel Outlet est parfait pour nous ! Cet outlet situé à East L.A. affiche les enseignes les plus célèbres comme Nike, H&M, Levi’s ou Calvin Klein, dans des bâtiments d’inspiration coloniale mexicaine. Du coup, nous ferons chauffer la carte bleue en faisant le plein de vêtements divers, aux frais d’Air France-KLM 😛

  • Prix d’une location d’une Jeep Patriot (voiture du groupe F) chez Avis.fr : 732 € pour 22 jours de location, kilométrage illimité et assurance PEP (couverture des effets personnels) inclus
  • Chaque société de location de véhicules (Avis, Sixt, Europcar…) dispose de navettes transportant les passagers depuis le terminal de l’aéroport jusqu’à l’agence de location
  • Session de shopping à Citadel Outlet (East L.A.) : comptez 3H sur place

Installation à l’hôtel et première soirée sur Hollywood

Après 3H de shopping fabuleuses (pour Laura) ou cauchemardesques (pour Thomas), nous rejoindrons notre hôtel situé dans le quartier d’Hollywood, à proximité de Sunset Boulevard, pour effectuer le check-in et pouvoir enfin nous doucher ! Le soir-même, nous ferons quelques courses pour acheter l’indispensable glacière, manger un bout et flâner un peu sur Hollywood Boulevard ! Ce soir-là, nous ne tiendrons même pas jusqu’à 22H à cause du décalage horaire et la fatigue accumulée sur la journée ! La mauvaise nouvelle de la soirée : toujours aucune trace de nos valises, et personne ne sait où elles se trouvent…

serial-travelers-usa-ouest-americain-los-angeles-marvin-gaye-star
Première soirée à Hollywood, sur Vine Street !

Découverte du quartier de Downtown L.A. (City Hall, Disney Concert Hall, Union Station) & Olvera Street !

Ce samedi 4 juin 2016, il s’agit de notre première vraie journée de touriste à Los Angeles ! Au programme ce matin, nous avons prévu de visiter le quartier de Downtown L.A. (centre-ville) et ses alentours (City Hall, Union Station, Olvera Street), avant de nous rendre au Griffith Observatory pour s’approcher du panneau Hollywood !

  • Pour découvrir le quartier de Downtown L.A. et Olvera Street, se garer sur 1st Street West (2 USD par heure de stationnement)
  • Comptez 2H de visite

Los Angeles City Hall

L’hôtel de ville de Los Angeles abrite la mairie de la ville dans un bâtiment d’inspiration Art déco, d’une hauteur de 138 m, construit en 1928 sous l’impulsion du maire de l’époque, George Cryer. Pour l’anecdote, la construction de l’immeuble a été réalisée à partir de sable provenant de chacun des 58 comtés que compte l’état de Californie ! Au 27ème étage, on trouve l’observation deck, qui est censée offrir une vue imprenable sur la mégalopole californienne !

  • Préférez visiter Downtown L.A. le samedi ou le dimanche car il y a peu de monde et qu’il est facile de se garer. L’inconvénient est que l’observation deck du Los Angeles City Hall est fermé le weekend…

Walt Disney Concert Hall

Le Walt Disney Concert Hall (ou Walt Disney Symphony Hall) est une salle de concert abritant l’orchestre philharmonique de Los Angeles, conçue par le célèbre architecte Franck Gehry. Avec ses formes futuristes et sa couleur argentée, il tranche radicalement avec les autres bâtiments de Downtown L.A.


Downtown L.A. (Civic Center) et Pershing Square

Downtown L.A. est le quartier où se trouve le gouvernement du comté de Los Angeles et de la ville, la plupart des institutions d’arts, les complexes sportifs de la ville, ainsi qu’un grand nombre de gratte-ciels et de centres commerciaux. On y trouve également Pershing Square, un parc situé au milieu du centre-ville, coincé entre 5th, 6th Street, Hill Street et Olive Street.


Gare de Union Station

Los Angeles Union Station est la principale gare de Los Angeles, située elle aussi dans le quartier de Downtown Los Angeles. Mise en service en 1939, elle est considérée comme la dernière grande gare ferroviaire des Etats-Unis. Le bâtiment combine les styles de l’architecture coloniale espagnole en Amérique et le Streamline Moderne (style paquebot).


Olvera Street : le cœur historique de Los Angeles !

Olvera Street est une petite rue d’une centaine de mètres située dans la partie la plus ancienne de Downtown L.A., considérée comme le cœur historique de Los Angeles ! Il s’agit aujourd’hui d’une rue touristique où l’on trouve plusieurs boutiques et restaurants vendant des produits mexicains. C’est aussi ici que l’on trouve Avila Adobe, la plus ancienne maison de Los Angeles, construit en 1818 par Francisco José Avila au 10 Olvera Street.


Points de vue depuis les collines d’Hollywood (Griffith Observatory & Hollywood Sign)

Nous quitterons le centre-ville de L.A pour ensuite rejoindre les collines d’Hollywood et leur lot de curiosités vers 11H du matin, situées au Nord de Los Angeles.

  • Garez-vous le long de la route qui remonte jusqu’à l’observatoire
  • Comptez 1H de visite au total entre Griffith Observatory et Hollywood Sign

Point de vue sur Los Angeles depuis le Griffith Observatory

L’observatoire Griffith est un observatoire astronomique construit en 1935 sur la face Sud du Mont Hollywood, à 300 m d’altitude. Malgré la position idéale de ce promontoire sur la ville, on ne voit pas grand chose à cause du smog, la nappe de pollution jaunâtre qui enveloppe toute l’agglomération de Los Angeles…


Séance de photos devant Hollywood Sign depuis Lake Hollywood Park

Lake Hollywood Park est le meilleur endroit pour se prendre en photo devant Hollywood Sign, le célèbre et monumental panneau formant le mot « HOLLYWOOD » en lettres capitales sur le Mont Lee. À la base, il s’agissait d’un panneau publicitaire créé en 1923, destiné à la promotion d’un nouveau programme immobilier, indiquant à l’origine « HOLLYWOODLAND » ! Comme au Griffith Observatory, il y a beaucoup d’affluence et les places de parking sont chères, on se précipite donc sur la seule place libre disponible, au milieu des autres voitures…


Mise en fourrière pour stationnement interdit à Lake Hollywood Park !

Faites bien attention à l’endroit où vous vous garez à Lake Hollywood Park ! Il est interdit de se garer sur les portions de trottoir peintes en rouge, à cause des incendies qui frappent régulièrement les collines d’Hollywood en été, pour laisser la place aux camions de pompiers ! Nous en avons malheureusement fait les frais pendant notre séance photos… Nous étions tranquillement en train de prendre des photos et de kiffer le moment…

Lorsque Laura crie : « il y a une dépanneuse qui embarque la voiture » ! Un jour après notre course dans l’aéroport d’Amsterdam, nous voilà de nouveau obligés de taper un sprint pour interrompre l’enlèvement de la voiture ! Nous arriverons à rattraper la dépanneuse, mais 2 roues étant soulevées, nous devrons nous acquitter d’une amende de 300$ pour récupérer notre véhicule… Coup dur au démarrage de notre roadtrip 🙁

  • Il est strictement interdit de se garer le long des trottoirs peints en rouge et encore moins devant une bouche d’incendie !
  • Une brigade spécialisée est là pour repérer les infractions au stationnement et les véhicules de la fourrière débarquent en moins de 2 !

Pier Santa Monica et Third Street Promenade

Encore sous le choc après notre « épisode fourrière », nous décidons de rejoindre la plage de Santa Monica cet après-midi, située à l’extrême Ouest de Los Angeles, face à l’océan Pacifique. Nous atteindrons assez péniblement le quartier de Santa Monica après plus d’une heure de route (la joie des embouteillages de Los Angeles). À l’arrivée, nous retrouvons Santa Monica complètement embrumé, alors que nous avions un soleil au beau fixe à Hollywood (à seulement 25 km à vol d’oiseau).

Santa Monica est en fait une ville à part entière, enclavée entre le Pacifique et la ville de Los Angeles, surtout connue pour Pier Santa Monica, une jetée en bois transformée en parc d’attractions, assez photogénique et très fréquentée ! C’est sur cette jetée que se termine la mythique route 66, qui part de Chicago à plus de 3000 km de là ! Third Street Promenade est une rue piétonne bordée de boutique et très animée, située à 2 pas de Pier Santa Monica !

  • Pour découvrir Pier Santa Monica et Third Street Promenade, se garer à Downtown Santa Monica (2 USD par heure de stationnement)
  • Comptez 2H sur place entre Pier Santa Monica et 3rd Street Promenade

Coucher de soleil sur Los Angeles, depuis le Wattles Garden Park

Pour capturer le coucher de soleil en début de soirée, nous reviendrons sur Hollywood. Initialement, nous devions faire des photos depuis le Runyon Canyon Park, mais ce dernier était fermé pour rénovation à notre arrivée. Nous avons donc changé nos plans en se rendant dans ce petit jardin public d’Hollywood, où les chiens peuvent être se promener en liberté 🙂


Arpenter le mythique Walk of Fame sur Hollywood Boulevard !

serial-travelers-usa-ouest-americain-los-angeles-hollywood-boulevard3-TLC-chinese-theatre

Le Walk of Fame (promenade de la célébrité) est un célèbre trottoir situé sur Hollywood Boulevard, entre Gower Street et La Brea Avenue (une petite partie se situe également sur Vine Street) où se trouvent les noms des célébrités de l’industrie du divertissement, honorés par la Chambre de Commerce de Los Angeles. On y trouve également le Grauman’s Chinese Theatre, une salle de cinéma parmi les plus célèbres du Monde, qui présente la plupart des grandes productions hollywoodiennes en avant-première !

La balade est sympathique, mais sur le Walk of Fame, on remarque surtout la pauvreté, qui s’étale ici sans pudeur. Beaucoup de gens dorment à même le sol, quand d’autres malheureux poussent le peu d’affaires qui leur restent dans des caddies, errant sans but… Le tout, à côté des voitures de luxe rutilantes qui circulent sur Hollywood Boulevard…

  • Se garer dans un parking privé en self park, sans valet parking (2 USD par heure de stationnement)
  • L’étoile de Mickael Jackson se situe juste en face du TLC Chinese Theater !
  • Comptez 2H maximum pour faire l’aller-retour sur la portion du Walk of Fame la plus intéressante

Récupération de nos bagages juste avant minuit (enfin) !

Parallèlement à nos découvertes du jour, nous avons essayé d’obtenir des informations sur la livraison de nos valises toute la journée sans succès… Il aura fallu attendre quasiment minuit ce samedi pour que le livreur nous livre enfin nos bagages dans le bon hôtel ! En effet, le pauvre avait essayé de nous livrer par 2 fois dans la journée dans un autre hôtel homonyme, situé également sur Sunset Boulevard… Nous devrons donc nous contenter d’une nuit de sommeil relativement courte, avant notre trajet de 800 km jusqu’au Grand Canyon dès le lendemain matin. Mais, au moins, nous pouvons entamer notre roadtrip de façon plus sereine, avec nos valises 🙂

Même si nous avons apprécié notre séjour à Los Angeles, nous avons été un peu déçus par cette ville immense aux contrastes trop importants à notre goût… Si c’était à refaire, nous aurions sûrement modifié l’itinéraire de façon à y passer moins de temps, et peut-être repartir de San Francisco au lieu de Los Angeles à la fin de notre roadtrip… Cela dit, même si L.A. ne recèle pas du charme de sa cadette du Nord de la Californie, il faut passer par Los Angeles pour caresser de près ou de loin le rêve Américain…


Où dormir/loger à Los Angeles ?

Pour visiter les immanquables de Los Angeles, nous avons opté pour l’hôtel Rodeway Inn, situé dans le quartier d’Hollywood, au croisement de Vine Street et Sunset Boulevard. L’hôtel est un peu vieillot mais les chambres sont propres et la position géographique est un vrai plus ! Attention à l’adresse car il existe un autre Rodeway Inn Hollywood, situé lui aussi à proximité de Sunset Boulevard.

  • Hôtel Rodeway Inn : 219 $/nuit (~200 €) pour une chambre double correcte, avec une place de parking privée !

Bon plan Igraal 🙂

Lorsque vous réalisez un achat ou une réservation sur internet, n’oubliez pas d’avoir le réflexe Igraal ! Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat ! Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utilisez notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3€ à votre inscription.

4 thoughts on “Les incontournables de Los Angeles en 2 jours, tentaculaire Cité des Anges !

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)