Hokitika, capitale du jade et ses fameuses Gorges bleues turquoise !

Découverte de la petite mais sympathique ville d’Hokitika, autoproclamée capitale du jade en Nouvelle-Zélande mais surtout renommée pour ses gorges au bleu quasiment irréel ! Malheureusement, le bleu turquoise a rapidement viré au gris avec la pluie battante qui nous a suivi toute la journée !

Lundi 5 février 2018, nous quittons notre free camp de Camerons toujours avec Marie & Thomas, après avoir découvert les Pancake Rocks sous une alternance de soleil et de pluie la veille. Ce matin là, en sortant du van, on aperçoit une tempête se profilant à l’horizon sur la mer de Tasman : ça s’annonce sport pour la journée à venir !

serial-travelers-nouvelle-zelande-roadrip-campervan-hokitika-ville
La clock tower d’Hokitika

En arrivant dans cette petite bourgade de quelques milliers d’habitants, on se dirigera directement vers le visitor center, situé en centre-ville, car nous ne savons pas vraiment comment atteindre les fameuses gorges d’Hokitika. Le personnel très sympathique nous renseignera en français s’il vous plaît sur les choses à faire dans le coin, comprenant les gorges, mais aussi le lac Kaniere qui propose de jolies balades.

Sauf qu’en ressortant du centre, une averse retombera sur nous et nous obligera à nous réfugier dans un magasin-atelier travaillant le jade. Un mal pour un bien. Dans cet endroit, on trouve des bijoux en jade par milliers, souvent d’inspiration maori, car ce sont les premiers à avoir taillé cette pierre ornementale en Nouvelle-Zélande. À ne pas louper non plus si vous avez le temps, la visite d’un magasin-atelier où l’on souffle du vert directement sous vos yeux !

serial-travelers-nouvelle-zelande-roadrip-campervan-hokitika-boutique-art-jade
La pierre de jade, utilisée dans les bijoux et accessoires Maori traditionnels

La pluie se calmant, nous déciderons d’aller faire une photo sur la plage d’Hokitika avec ses célèbres lettres fabriquées avec plusieurs bouts de bois.

Alors que nous étions dans le van en direction des gorges d’Hokitika, nous croiserons en plein rond point Sylvie et Guillaume que nous avions rencontrés il y a 4 mois… au Sri Lanka à 11 000 kilomètres d’ici ! Quand on y pense, le monde est vraiment petit !

Une fois arrivés aux Gorges, nous avons la déception de découvrir qu’avec la pluie des derniers jours, la rivière Hokitika n’est pas du tout bleue turquoise et transparente comme sur les brochures touristiques, mais plutôt grise et opaque.

serial-travelers-nouvelle-zelande-roadrip-campervan-gorges-hokitika-foret-2

Nous apprécierons tout de même la courte balade en pleine forêt et les deux Thomas se laisseront même tentés par un bain de pieds dans l’eau gelée…

Nous ne nous laisserons pas abattre et rejoindrons le lac Kaniere après déjeuner. Une fois de plus, c’est raté… Il pleut beaucoup trop pour se balader. Nous roulerons donc en direction du glacier Franz Josef en croisant les doigts pour retrouver le soleil le lendemain car des activités hors du commun nous y attendent…

serial-travelers-nouvelle-zelande-roadrip-campervan-gorges-hokitika-cascade
Cascade près du lac Kaniere, prise depuis l’intérieur du van pour éviter la pluie battante !

À noter que le camping Okarito Campground, situé dans les environs de Franz Josef, propose un accès aux douches payant à ses clients, mais aussi aux visiteurs de passage, moyennant 2$ pour 4 min d’eau chaude ! Nous en profiterons donc pour prendre une douche bien méritée le soir même avant de nous poser dans notre freecamp situé à quelques pas de Franz Josef

  • Prix de l’accès aux gorges d’Hokitika : gratuit
  • Prix du parking : gratuit
  • Temps de visite : 1 heures

Vous l’aurez compris, cette journée à Hokitika n’a pas été la plus productive ni la plus intéressante du roadtrip, principalement à cause de la météo qui n’a pour une fois pas été de la partie ! Toutefois, nous ne regrettons pas notre stop dans cette petite bourgade, qui lorsqu’il fait beau, a de quoi séduire les voyageurs !


Où dormir à Hokitika ?

À une vingtaine de minutes au Nord de la ville d’Hokitika, une aire de repos en bordure de route est autorisée au campement gratuitement. Elle ne dispose d’aucun équipement mais est idéalement située face à la mer. C’est l’idéal pour les petits budgets car plus on descend dans l’île du Sud, plus les prix des campings grimpent !

Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

23 thoughts on “Hokitika, capitale du jade et ses fameuses Gorges bleues turquoise !

  1. Christine says:

    Hello, toujours ravie de vous retrouver, surtout depuis quelques jours, car ici, gros retour de l’hiver carrément glacial, donc pas très sympathique pour une fin février.
    Besoin de changer d’air……ce que vous m’apporter un peu à travers vos belles photos et
    vos commentaires pertinents 🙂

    • Anonyme says:

      Coucou Christine merci pour ton commentaire et ton soutien ! Bon courage pour affronter cette nouvelle vague de froid, on va essayer d’envoyer un max de soleil dans les prochains articles 😀

  2. Cabel muriel says:

    Hokitika écrit en lettres faites de morceaux de bois sur fond de mer bleu turquoise c.est simplement génial 😆

  3. rokusanroxane says:

    C’est tellement incroyable que vous ayez croisés des gens comme ça, à 11 000 km de la première fois ! Les choses sont bien faites ahah !
    Dommage pour la météo en tout cas, mais merci pour l’article, je compte m’y rendre le mois prochain et j’espère qu’il fera beau ! 🙂

    • Anonyme says:

      Oui en effet, le monde est petit ! Vérifie bien la météo qui est très changeante en Nouvelle-Zelande 😀 combien de temps restes-tu en NZ ?

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)