Les mythiques champs de lavande du Plateau de Valensole !

Suite à nos pérégrinations dans le Luberon et l’Ouest de la Provence, place aux mythiques champs de lavande du Plateau de Valensole, que nous avons pu découvrir à la fin du mois de juin, et quasiment sans touristes !

Introduction…

Symbole de la Provence par excellence, la lavande était déjà cultivée dans l’Antiquité, pour conserver le linge et parfumer les bains ! Au Moyen-Âge, on utilisera ses fleurs violettes au parfum délicat pour entrer dans la composition des parfums ou même de médicaments. Mais, l’exploitation du végétal ne se développera réellement qu’à partir du XIXème siècle, notamment sur le Plateau de Valensole, qui tire son nom de la commune du même nom. Situé au Sud-Ouest de Digne-les-Bains dans le département des Alpes-de-Haute-Provence (04), le Plateau de Valensole est coincé entre les vallées de la Durance à l’Ouest, de l’Asse au Nord et du Lac de Sainte-Croix & des Gorges du Verdon au Sud.

Petit moment de complicité entre Maman et Bébé au milieu des champs de lavande de Valensole

Perché à 500 mètres d’altitude, ce plateau de 800 km² constitue une région naturelle de France, essentiellement consacrée à la culture de la lavande, aux cultures céréalières et à l’amande. Revêtant différents aspects en fonction des saisons, nous avons pu découvrir les champs de lavande en fleurs à la fin du mois de juin au cours de notre roadtrip en Provence. Nous avons profité de notre trajet pour rejoindre la région du lac de Sainte-Croix depuis le Luberon en fin de séjour, en faisant un stop de quelques heures à Valensole 🙂


Localisation du Plateau de Valensole en Provence

Pour tout comprendre à l’article qui va suivre, rien de mieux qu’une carte non 🙂 ?


Différences entre la lavande et le lavandin ?

Mais au fait, c’est quoi la lavande ? Les lavandes (ou lavandula) sont un genre de plantes de la famille des Lamiacées. Les lavandes sont des plantes dicotylédones, c’est-à-dire qu’elles possèdent deux petites feuilles avant la sortie de terre ! La plupart des lavandes présentent des fleurs violettes à mauves très odorantes, disposées en épis. D’ailleurs, toutes les lavandes sont des plantes mellifères, c’est-à-dire qu’elles ont la particularité d’être recherchées par les abeilles, pour produire du miel 🙂 Les lavandes étant des plantes méditerranéennes, elles poussent donc le plus souvent sur des sols calcaires et caillouteux, dans des conditions arides et ensoleillées, que l’on retrouve en Provence.

Parmi toutes ces espèces de Lamiacées, les lavandiculteurs préfèrent la lavande vraie ou lavande fine (Lavandula angustifolia) ainsi que le lavandin (Lavandula x angustifolialatifolia), très appréciées pour leur parfum ! L’huile essentielle extraite de ces 2 végétaux provient de poils glandulaires qui se trouvent sur le calice (grain) des fleurs et le revers des feuilles. Cependant, les deux espèces présentent des différences qui imposent que la lavande est utilisée en parfumerie, tandis que le lavandin est plutôt réservé à l’industrie !


Le lavandin (lavandula x angustifolia latifolia)

Le lavandin est une variété de lavande, issu d’une hybridation naturelle entre 2 essences de lavande. Cet hybride naturel est issu du croisement entre la lavande vraie (Lavandula angustifolia) et la lavande aspic (Lavandula latifolia ou Lavandula aspic). Et, comme tous les hybrides, le lavandin est une plante stérile ! Il ne peut donc se multiplier par reproduction sexuée, mais uniquement grâce à l’intervention de l’Homme, par bouturage. L’autre particularité du lavandin est d’être cultivé entre 200 et 800 mètres d’altitude ! Sa robustesse et son rendement accrus font que la culture du lavandin est la plus répandue en Provence : on obtient ainsi 1L d’huile essentielle avec 40 kg de lavandin ! De ce fait, le lavandin est très utilisé dans l’industrie, contrairement à la lavande vraie, qui possède un parfum plus délicat.


La lavande vraie (lavandula angustifolia)

Contrairement au lavandin, la lavande vraie ou lavande fine pousse uniquement à moyenne altitude. On la retrouve donc au-dessus de 800 mètres d’altitude, principalement sur les plateaux caillouteux de Haute-Provence ! Plus petite que le lavandin, la lavande vraie se présente sous la forme d’un arbrisseau avec de longues tiges présentant un unique épi floral par tige !

Lavandes au coucher du soleil, à proximité de Puimoisson

La lavande vraie fournit une huile essentielle de qualité premium : c’est d’ailleurs le seul type de lavande à disposer de l’Appellation d’Origine Contrôlée « Lavande de Haute-Provence » ! L’inconvénient de ce type de culture est son faible rendement, par rapport au lavandin. Il faut près de 100 kg de fleurs de lavande fine pour obtenir 1L d’huile essentielle ! Compte-tenu de ses propriétés, c’est le lavandin que l’on retrouve principalement sur le plateau de Valensole 🙂

  • Pour reconnaître un champ de lavande vraie d’un champ de lavandin à coup sûr, il suffit d’observer la couleur du champ ! Le lavandin étant produit par clonage d’une même plante, les fleurs présentent une couleur très uniforme ! À contrario, le champ de lavande vraie offrira un camaïeu de bleus violacés !
  • Les lavandes étant récoltées avant aux alentours de mi-juillet, le meilleur moment pour profiter des lavandes de Valensole se situe entre le 15 juin et le 15 juillet. Après cette date, on ne trouve plus une lavande en fleurs…

Lavandes en Provence : l’abbaye de Sénanque, à proximité de Gordes

Où voir d’autres paysages de lavandes en Provence ? Rendez-vous à l’abbaye de Sénanque, à proximité de Gordes dans le parc naturel régional du Luberon ! Plusieurs plans de lavandes (lavandin en réalité) sont érigés devant l’édifice religieux, au fond de la vallée dans laquelle a été construite l’abbaye.


Départ pour le plateau de Valensole, depuis Gordes

Mercredi 24 juin 2020, nous devons déjà plier bagages et abandonner notre premier hébergement, à Gordes. Nous quitterons le gîte vers 10H30, en direction du plateau de Valensole, situé à 80 kilomètres de là. Mais avant, nous ferons un détour pour acheter quelques cartons de rosé au Domaine de Mayol, situé à proximité d’Apt 🙂 Nous avons en effet eu l’occasion de goûter au délicieux rosé « Oplézir » dans un restaurant de Roussillon 3 jours auparavant… Et nous l’avions trouvé assez exceptionnel ! Résultat : nous repartirons avec 2 cartons de vin avant de continuer la route vers l’Est ! Nous atteindrons finalement la ville de Valensole vers 12H30 et nous poserons pour manger, puis déguster une glace à l’ombre avec bébé, avant de partir à la découverte des lavandes du plateau de Valensole.

  • Trajet Gordes – Valensole : 80 km (1H25) en traversant le parc naturel régional du Luberon et la ville de Manosque

Session photos sur le plateau de Valensole, entre Valensole et Manosque

Nous arriverons en voiture sur le plateau vers 15H et, ne sachant trop où aller, nous nous garerons au niveau d’une boutique située sur le bord de la route. La boutique familiale LAVANDE TERRAROMA JAUBERT dispose d’un petit parking situé en bordure de la D6, qui traverse le plateau d’Ouest en Est. On y trouve des produits récoltés sur le plateau : huile essentielle de lavande et de lavandin bien sûr, mais aussi miel & cosmétiques naturels. À partir de spot, nous explorerons les champs de lavande du plateau de Valensole avec Noah en poussette, au gré de nos envies 🙂

  • Sur le plateau de Valensole, privilégier le stationnement à l’extérieur du parking de la boutique TERRAROMA JAUBERT, située le long de la D6 (route de Manosque).
  • Par respect pour les lavandiculteurs, n’abimez pas les pieds de lavande en les piétinant ou en cueillant les fleurs dans les champs de lavande !
  • Pensez à prendre de l’eau et une capote pour protéger bébé du soleil dans sa poussette !

Champ de lavande #1

Nous démarrerons avec notre premier champ, situé à proximité du parking de la boutique. Malgré l’état caillouteux des chemins agricoles longeant les champs de lavande, nous progressons facilement avec la poussette, même si le soleil cogne ! Ce mercredi après-midi, nous avons de la « chance » car en raison de la situation sanitaire (Covid-19), nous n’aurons pas à jouer des coudes avec les 60 000 touristes Chinois amateurs de selfies, qui débarquent chaque année par cars entiers sur le plateau ! En effet, depuis qu’une série télévisée chinoise a été tournée sur le plateau de Valensole, ses champs de lavande sont devenus un passage obligé pour les touristes Chinois se rendant en France !

  • Coordonnées GPS (latitude, longitude) : 43.82208, 5.93448

Champ de lavande #2

  • Coordonnées GPS (latitude, longitude) : 43.82819, 5.94177

Champ de lavande #3

Ce champ de lavande situé de l’autre côté de la route est un spot sympa, car plutôt sauvage, et nous étions les seuls à nous balader ici ! Au bout du chemin, on trouve plusieurs ruches où bourdonnaient des centaines d’abeilles, travaillant à produire le délicieux miel de lavande 🙂

  • Coordonnées GPS (latitude, longitude) : 43.82661, 5.94469

Deuxième session dans le champ de lavande #1

En fin de journée vers 17H, nous repasserons par le premier champ de lavande du début, profitant d’une lumière plus basse et de couleurs plus chaudes qu’à notre arrivée. C’est ici que nous ferons nos plus belles photos de jour, sur le plateau 🙂 Après une pause goûter pour bébé, nous repartirons en direction du village d’Aiguines, que nous atteindrons peu avant 18H.


Coucher de soleil sur les champs de lavande à Puimoisson

Jeudi 25 juin 2020, nous voilà de retour sur le plateau, le lendemain de notre première rencontre avec les lavandes de Valensole. Effectivement, nous avons voulu retenter une séance photos des champs de lavande au coucher du soleil, pour bénéficier de couleurs chaudes. Nous nous sommes rendus au Nord de Puimoisson vers 20H30, juste après avoir dîné à Moustiers-Sainte-Marie. Nous trouverons un super spot sur les lavandes, avec les sommets des Alpes-de-Haute-Provence en arrière-plan 🙂 Ainsi, nous resterons sur place près de 40 minutes !

  • Coordonnées GPS (latitude, longitude) : 43.87744, 6.1318 à proximité de Puimoisson le long de la départementale D953

Notre avis sur les lavandes du plateau de Valensole

Malgré quelques craintes quant au caractère un peu « surfait » de l’endroit et la peur de tomber sur 50 instagrameurs au mètre carré, nous avons adoré notre visite des champs de lavande du plateau de Valensole ! Bien sûr, la situation sanitaire inédite et le peu de touristes croisés sur place a sans aucun doute joué sur notre avis. Lors d’un été normal, la quiétude que nous avons observé doit rapidement se transformer en cohue façon Disneyland ! Enfin, il est à noter que sur la quasi totalité des blogs & sites que nous avons consulté à propos des lavandes de Valensole, les auteurs ont un peu trop forcé sur le « bonbon »… Les photos présentent en effet des couleurs de lavandes irréelles et franchement trafiquées…


Bon plan Igraal 🙂

Lorsque vous réalisez un achat ou une réservation sur internet, n’oubliez pas d’avoir le réflexe Igraal ! Pour économiser 4% sur toutes nos réservations Booking et Agoda, nous utilisons Igraal. Ce site redirige vers le site de réservation de votre choix et cagnotte sur votre compte un pourcentage du montant de l’achat ! Nous avons supprimé ces applications de réservation et ne passons plus que par Igraal ! Pour vous inscrire, utilisez notre lien de parrainage Igraal qui vous permet d’obtenir 3€ à votre inscription.

3 thoughts on “Les mythiques champs de lavande du Plateau de Valensole !

  1. ayokoencampingcar says:

    Quelle belle balade. Il y a quelques années on avait visité une usine familiale de lavande. Très intéressante. Mais en été, la lavande était coupée, sauf un petit carré près de l’exploitation.
    Bises

    • Serialtravelers says:

      Cette année le plateau de Valensole se prêtait bien à la détente avec le peu de touristes présents sur place mais cette année ça risque d’être chose, heureusement qu’on en a profité 🙂 Apparemment il faut voir les lavandes de Valensole avant le 15 juillet sinon tout est coupé après cette date. Bises à vous depuis la Martinique 🙂

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)