Une journée dans les Blue Mountains, aux portes de Sydney !

Partie intégrante de la cordillère australienne (Great Dividing Range), le massif des Blue Mountains est un parc national situé à une centaine de kilomètres seulement de Sydney. Les Blue Mountains doivent leur célèbre patronyme à la vapeur bleue qui flotte dans la vallée, issue de l’huile volatile qui s’évapore des feuilles d’eucalyptus, lorsque la chaleur de l’air est suffisante…

Lieu favori des Sydneysiders (le nom des habitants de Sydney) durant le weekend, les Blue Mountains constituent un véritable poumon vert dans l’arrière-pays de Sydney ! D’ailleurs, malgré leur dénomination de “montagnes bleues”, il s’agit en fait d’un plateau et on n’y trouve pas de montagnes…

Célèbres pour ses paysages spectaculaires, les Blue Mountains offrent aux visiteurs des falaises abruptes (1 000 m de profondeur à certains endroits), des forêts d’eucalyptus et de belles chutes d’eau ! Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’un parc national au sens “espace naturel vierge” ! Et oui, les Australiens ont une façon bien à eux de catégoriser le territoire en parc national…

serial-travelers-australie-blue-mountains-np-echo-point-three-sisters6
Point de vue sur les Three Sisters au niveau d’Echo Point à Katoomba

En effet, le parc national des Blue Mountains est traversé par la Great Western Highway ou Hwy A32, elle-même bordée par une multitude d’agglomérations qui constituent la banlieue de Sydney. La région des Blue Mountains comprend les localités de Mount Victoria, Blackheath, Katoomba, Leura, Wentworth Falls et Glenbrook, pour les plus connues.

C’est donc une région TRÈS urbanisée (zones urbaines denses, ligne de chemin de fer, magasins, zones résidentielles etc.) et ça surprend, surtout après avoir parcouru les étendues sauvages & désertes des Grampians et de Wilson’s Promontory. Ne vous attendez donc pas à un territoire naturel vierge en vous rendant aux Blue Mountains !

Un peu d’histoire…

Le parc des Blue Mountains couvre une superficie de 2680 km² (superficie équivalente à celle du lac Tonlé Sap au Cambodge, plus grand lac d’Asie du Sud-Est) dans le bush du New South Wales, et se situe à une centaine de kilomètres à l’Ouest de Sydney. Les montagnes bleues étaient autrefois réputées impénétrables pour les premiers colons de Sydney débarqués d’Angleterre. Il faudra attendre l’année 1813 pour que les explorateurs Blaxland, Wentworth et Lawson trouvent enfin un chemin à travers ce massif forestier très dense.

En effet, avant eux, les premiers explorateurs s’étaient “cassés les dents” devant les immenses falaises verticales leur faisant face, en essayant de traverser le plateau. La première traversée des Blue Mountains est donc généralement considérée comme une des étapes majeures de l’ouverture de la Nouvelle Galles du Sud  à la colonisation européenne…

Notons tout de même que bien avant l’arrivée des Européens en Australie, la région des Blue Mountains était peuplée par les peuples Aborigènes Darug et Gundugurra depuis 20 000 ans au moins ! 


Démarrage de la journée avec le fabuleux panorama des Wentworth Falls !

serial-travelers-australie-blue-mountains-np-wentworth-falls-lookout1

Jeudi 1er mars 2018, nous quittons le parking du McDonald’s de Penrith, situé en périphérie des Blue Mountains, où nous avons passé la nuit. Après 30 minutes de route au milieu d’une circulation dense, nous arrivons au niveau du visitor center de Glenbrook, qui marque l’entrée de Blue Mountains, qui s’avérera être fermé… Tant pis, nous ferons sans et commencerons la visite du parc par le panorama sur les Wentworth Falls, situées dans la commune éponyme.

  • Trajet Penrith – Katoomba (Blue Mountains NP) en campervan : 1H – 50 km
  • Prix d’entrée au Blue Mountains National Park : gratuit !

Un arrêt rapide sur le parking de Jamisons lookout vous permettra d’accéder à une première vue assez spectaculaire du parc. C’est à cet endroit que l’on se rend bien compte que le plateau des Blue Mountains sur lequel nous roulions il y a encore quelques minutes, plonge d’un coup en une falaise de grès vertigineuse ! D’ailleurs, il existe un chemin de randonnée qui permet de descendre et d’accéder aux Wentworth Falls et son rideau d’eau (que nous n’avons pas testé).

  • Temps de visite – Wentworth Falls lookout & Jamisons lookout : comptez 20 min
  • Ces 2 points de vue sont facilement accessibles via le parking de Wentworth Falls

Point de vue sur les Three Sisters à Echo Point

serial-travelers-australie-blue-mountains-np-echo-point-three-sisters5-meehni-wimlah-gunnedoo

Direction ensuite le symbole du parc, les Three Sisters, 3 rochers de grès sculptés dans la falaise par l’érosion qui surplombent la vallée de Jamison, au niveau d’Echo Point, dans la ville de Katoomba. De gauche à droite, les rochers sont nommés d’après des noms aborigènes : Meehni (922 m), Wimlah (918 m) et Gunnedoo (906 m). Haut lieu du tourisme australien, ces rochers et le point de vue d’Echo Point sont considérés comme l’une des plus belles vues panoramiques d’Australie, et ça se comprend bien 🙂

D’ailleurs, c’est ici que le bas blesse… La fréquentation d’Echo Point est telle que la municipalité de Katoomba a décidé de rendre payant le stationnement dans quasiment toutes les rues ! Et le parking du visitor center d’Echo Point ne déroge pas à la règle… Nous irons donc glaner quelques infos au visitor center d’Echo Point, avant d’attaquer les autres points du parc.

  • Temps de visite – Echo Point / Three Sisters lookout : comptez 20 min avec un passage express au visitor center
  • Stationnement payant au parking d’Echo Point (Three Sisters) : 4,04 AUD/heure
  • Le stationnement est gratuit dans la rue de Darley Street ! Et oui, il s’agit d’une des seules rues de Katoomba où le stationnement des visiteurs est gratuit ! 

Randonnée côté Est, au cœur de la vallée, d’Echo Point (Katoomba) aux Leura Falls 

serial-travelers-australie-blue-mountains-np-the-three-sisters-honeymoon-bridge-lookout3

Après notre visite du visitor center, nous irons chercher de quoi faire des sandwiches dans le centre-ville de Katoomba à Aldi, qui propose des produits de qualité à un prix bien inférieur à ceux proposés chez Coles ou Woolworth ! Et, nous attaquerons enfin la randonnée pour se rendre jusqu’aux Leura Falls depuis Echo Point vers midi !

Cette randonnée de niveau moyen se découpe en fait en plusieurs parties distinctes. Elle permet notamment d’approcher les Three Sisters de très près mais aussi d’atteindre le fond de la vallée en empruntant le Giant Stairway, un escalier de 998 marches, depuis le premier rocher de Meehni.

  • Circuit à l’Est d’Echo Point pour rejoindre Bridal Veil lookout depuis Echo Point : trajet de 7 km A/R depuis le visitor center jusqu’au Solitary Restaurant par la vallée (Dardanelles Pass walking track et le Leura Forest Walk) puis retour par le Prince Henry Cliff walk – comptez 3H30 avec les arrêts photos

1ère partie : Three Sisters Walk & Honeymoon Bridge

  • Temps de visite – Three Sisters & Honeymoon bridge : comptez 20 min

2ème partie : Giant Stairway & Dardanelles Pass walking track

  • Temps de visite – Giant Stairway & Valley walking tracks : comptez 40 min de marche

3ème partie : Leura Forest Walking Track & Fern Bower Track

La partie la plus difficile du sentier, car vous devrez remonter à pied la falaise que vous avez descendu lors des 998 marches du Giant Stairway ! Ce n’est clairement pas notre partie préférée de la randonnée, car les cascades n’étaient pas franchement impressionnantes à cette époque de l’année.

  • Temps de visite – Leura Forest Walking Track & Fern Bower Track : comptez 45 min de marche pour remonter du fond de la vallée au sommet du plateau

4ème partie : Prince Henry Cliff Walk

Il s’agit d’une randonnée tranquille qui suit le bord de la falaise comme son nom l’indique (cliff walk) avec plusieurs points de vue depuis lesquels on accède aux différents points de vue sur la vallée 🙂 Cette petite marche nous a rappelé à bien des égards notre randonnée sur la Rive Sud à Grand Canyon, en Arizona, il y a presque 2 ans !

  • Temps de visite – Prince Henry Cliff Walk de Bridal Veil lookout jusqu’au visitor center d’Echo Point : comptez 1H45 avec les arrêts photos

Randonnée côté Ouest, sur la crête, d’Echo Point aux Katoomba Cascades

Une fois revenus au niveau d’Echo Point en milieu d’après-midi, nous continuerons sur le Prince Henry Cliff Walk mais cette fois-ci, en direction des Katoomba Cascades, à l’Ouest d’Echo Point. Il s’agit de la même portion de balade tranquille que nous venons d’effectuer, mais dans l’autre sens.

1ère partie : Prince Henry Cliff Walk

2ème partie : Lady Darley lookout

Il s’agit tout simplement d’un point de vue faisant partie intégrante du Prince Henry Cliff Walk, mais nous le considérons comme l’un des points d’intérêt majeurs du parc. Ici, il suffit d’enjamber la barrière pour s’asseoir sur le promontoire rocheux et se prendre pour les rois du Monde, 1 000 mètres au-dessus du vide !

L’endroit nous a tellement plu que nous y ferons une deuxième séance photos sur le retour, avec malheureusement une météo changeante assombrissant le ciel…

3ème partie : Katoomba Cascades

Ce point de vue donnant sur les Katoomba Cascades est le point de départ des Katoomba Falls, que l’on retrouve quelques mètres plus loin en contre-bas et visibles depuis le Scenic Skyway, le fameux téléphérique jaune et bleu qui fait la navette au-dessus la vallée.

  • Temps de visite – Prince Henry Cliff Walk d’Echo Point jusqu’aux Katoomba Cascades : comptez 2H20 A/R avec les arrêts photos

Nous voilà donc revenus au niveau d’Echo Point en fin d’après-midi pour espérer photographier les Three Sisters au soleil couchant, mais malheureusement, la météo s’étant dégradée au cours de l’après-midi, nous ne resterons pas longtemps sur place…


Coucher de soleil manqué sur les Blue Mountains à Cahill’s lookout …

Il parait que le point de vue de Cahill’s lookout est le meilleur spot pour apercevoir le coucher du soleil sur les Blue Mountains. Malheureusement pour nous ce jour-là, la couverture nuageuse sera tellement intense que nous ne verrons pas grand chose et ne resterons finalement que quelques minutes sur ce point de vue…

Où prendre une douche au Blue Mountains National Park ?

C’est donc fatigués, transpirants et un peu déçus que nous quitterons Katoomba en fin d’après-midi, à la recherche de douches publiques en direction de la ville de Blackheath, en vain… En effet, la piscine de Blackheath ferme tôt et les Australiens font un peu trop de zèle concernant les horaires, car nous avons été refoulés à l’entrée, 10 minutes avant la fermeture ! Tant pis 🙁

  • Piscine de blackheath / horaires d’ouverture : 07H – 18H30 du lundi au vendredi / 09H30 – 18H30 les weekends, jours fériés et vacances scolaires
  • Attention, la piscine est ouverture uniquement pendant l’été austral, c’est-à-dire du premier weekend de novembre au premier weekend de mars !

Nous devrons donc chercher un emplacement de camping gratuit dans le parc sans pouvoir se doucher pour achever cette fin de journée un peu décevante. A la base, nous avions prévu d’effectuer une demie journée supplémentaire aux Blue Mountains le lendemain, du côté de Blackheath, avant d’arriver à Sydney, mais compte-tenu de l’épais brouillard que nous avons trouvé au réveil, nous avons très vite renoncé !

C’est donc terminé pour notre journée de découvertes au Blue Mountains National Park. Même si les balades de la journée nous ont plu, notamment sur le Prince Henry Cliff Walk, les Blue Mountains ne constituent pas un coup de cœur à cause du caractère “trop urbain” de ce parc national… Une journée semble nous a donc suffi pour apprécier la région, avant d’attaquer la mégapole de Sydney 🙂


Où se garer gratuitement à Katoomba (Blue Mountains National Park) ?

La plupart des rues de Katoomba sont à stationnement payant mais en cherchant bien, nous avons réussi à trouver une rue tranquille, GRATUITE et proche d’Echo Point en plus de ça 🙂 Vous pouvez vous garez dans la rue de Darley Street avec un campervan les yeux fermés : nous avons retrouvé notre carrosse sans égratignure et sans amende en fin de journée après l’avoir garé en fin de matinée !

  • Le stationnement est gratuit dans la rue de Darley Street ! Et oui, il s’agit d’une des seules rues de Katoomba où le stationnement des visiteurs est gratuit ! 

Où dormir au Blue Mountains National Park ?

Nous avons déniché le freecamp de Blackheath Glen Reserve : il s’agit d’un campsite gratuit situé au fond de la vallée au bout d’une route étroite avec un fort dénivelé. Attention à l’affluence pendant l’été austral ! Ce camping étant gratuit et les places limitées, il ne faut pas s’y rendre trop tard si vous voulez y trouver une place pour dormir !  

  • Blackheath Glen Reserve (Blue Mountains) : une fois arrivé à Blackheath, suivre la direction du hameau de Shipley !
Partagez cet article permettra de faire grandir le blog 🙂

One thought on “Une journée dans les Blue Mountains, aux portes de Sydney !

Laissez-nous vos commentaires ou vos questions ici :)